Covid-19 : l'Académie américaine de pédiatrie recommande le port du masque dès 2 ans

Covid-19 : l'Académie américaine de pédiatrie recommande le port du masque dès 2 ans

AVIS - En prévision de la nouvelle année scolaire, l'AAP a préconisé lundi le port du masque dans les écoles pour tous les élèves âgés de plus de 24 mois, et ce quel que soit le statut de vaccination.

Dès deux ans, les enfants devraient porter un masque dans le cadre d'un enseignement en présentiel. C'est ce que préconise l'Académie américaine de la pédiatrie (AAP) dans ses dernières directives mises à jour ce lundi en prévision de la prochaine rentrée scolaire pour l'année 2021-2022. 

"L'AAP recommande un port du masque universel car une proportion importante de la population des élèves n'est pas encore éligible à la vaccination, et il a été prouvé que le port du masque réduit la transmission du virus et protège ceux qui ne sont pas vaccinés", précise un communiqué.

Les arguments mis en avant

De nombreuses écoles ne sont pas en mesure de contrôler le statut vaccinal des élèves, des enseignants et du personnel, fait valoir l'AAP, qui redoute que le virus circule de fait plus activement dans certaines communautés dans lesquelles la couverture vaccinale reste faible. Si l'inquiétude concernant le risque de contamination en milieu scolaire lié à la contagiosité des variants est pour partie à l'origine de cette recommandation, un autre argument est avancé par l'Académie. Le port du masque pour tous les élèves quelque soit leur âge permettrait, selon elle, de réduire les risque de transmission d'autres maladies respiratoires qui se propagent généralement à l'école.

Lire aussi

 À noter que cette récente directive concernant le port du masque dès deux ans concerne également le personnel scolaire, à moins que cette mesure ne soit pas compatible avec l'état de santé. Le cas échant, celui-ci devra s'accompagner du respect d'autres recommandations émises par les Centers Disease Control and Prevention concernant entre autres la ventilation, les dépistages, la mise en quarantaine ou encore le nettoyage et la désinfection des locaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

L'huile essentielle de lavande considérée comme toxique ? L'inquiétude des producteurs dans la Drôme

Covid long : alors que la France est "en retard", le Royaume-Uni s'est emparé du problème

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.