Les Landes, seul département au-dessus du seuil d'alerte : comment l'expliquer ?

Les Landes, seul département au-dessus du seuil d'alerte : comment l'expliquer ?

EXCEPTION - Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, doivent se rendre jeudi dans les Landes. Alors que la situation sanitaire connaît une embellie sur tout le territoire, le département est le seul à se situer au-dessus du seuil d'alerte.

Partout, la décrue épidémique est en marche. Partout, sauf dans les Landes. Il s'agit du "seul département de l’Hexagone à être repassé au-dessus du seuil d’alerte de 50 cas pour 100.000 habitants", a indiqué ce mercredi lors d'une conférence de presse le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. En une semaine, le taux d'incidence du département a bondi de 10%. Preuve du sérieux de la situation, Jean Castex et Olivier Véran doivent s'y rendre jeudi. À quoi est due cette explosion du nombre de cas ? LCI fait le point sur la situation.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Le variant Delta, responsable de 70% des cas détectés

Depuis le début du mois de juin, les Landes font face à une propagation galopante du variant Delta. S'il représentait mi-juin 30% des cas de Covid-19 en circulation, il est désormais responsable de 70% des cas positifs détectés. Tandis que les autorités sanitaires tentent de tester, tracer et isoler au mieux, les clusters se multiplient. Mardi, 29 cas de variant Delta ont été rapportés dans un Ehpad de Pontonx-sur-l'Adour, situé à une quinzaine de kilomètres de Dax, rapporte Sud Ouest. Il y a trois semaines, un autre cluster avait été détecté au sein d'une famille de l’agglomération de Dax.

Au 15 juin, 63% des positifs au variant Delta étaient âgés de moins de 50 ans et 66% n'étaient pas vaccinés, rapportait Didier Couteaud, délégué départemental de l'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine. "Moins de 10% d'entre eux ont un schéma vaccinal complet (2 doses, ndlr) qui, pour certains, ne date pas forcément de 15 jours (avant contamination, ndlr)", avait-il ajouté.

Ces chiffres font écho à ceux communiqués par les autorités sanitaires britanniques. Alors que plus de 90% des nouvelles contaminations rapportées au Royaume-Uni impliquent le variant Delta, la quasi-totalité des cas est observée chez les moins de 40 ans, les 18-40 ans représentant la population la moins vaccinée. Ainsi, sur 53.163 personnes infectées par le variant Delta au 14 juin au Royaume-Uni, 67% n'étaient pas du tout vaccinées, 25% n'avaient pas achevé leur cycle de vaccination et 7,7% étaient complètement vaccinées.

Seuls 11% des 18-49 ans complètement vaccinés dans les Landes

Si les Landes se situaient au 15 juin parmi les départements avec les couvertures vaccinales les plus élevées, 50,8% des habitants ayant reçu au moins une dose de vaccin et 28,8% de la population était complétement vaccinée, cette couverture vaccinale est encore loin d'être suffisante pour se protéger efficacement du variant Delta, et plus généralement du Covid-19. Ce mercredi, l'ARS de Nouvelle-Aquitaine appelait encore sur Twitter les jeunes, mais aussi les plus fragiles à se faire vacciner.

Lire aussi

"Les données chiffrées du suivi de l’épidémie indique que le variant Delta touche essentiellement les personnes jeunes et non-vaccinées", insiste l'ARS dans un communiqué. Or alors qu'une grande partie des personnes de plus de 50 ans se trouve vaccinée dans la région - 58% des plus de 50 ans ayant reçu leurs deux doses de vaccin - les 49 ans et moins, eux, le sont encore très peu. Selon les chiffres de Santé Publique France, seuls 11% des 18-49 ans ont reçu une vaccination complète.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.