Statut vaccinal connu par les proviseurs : des parents d’élèves fermement opposés à cette mesure

Statut vaccinal connu par les proviseurs : des parents d’élèves fermement opposés à cette mesure

SECRET MÉDICAL - Le vote à l'Assemblée nationale d'un amendement qui permet aux chefs d'établissements des collèges et lycées de connaître le statut vaccinal des élèves rencontre la ferme opposition des parents d'élèves. Deux fédérations, la PEEP et la FCPE, réclament son annulation ou sa modification.

Accéder aux données médicales comme dans un livre ouvert, c'est non. Dans un communiqué publié ce vendredi, la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) se dit opposée à l'amendement qui permet aux chefs d'établissements des collèges et lycées de connaître le statut vaccinal des élèves.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"En l’état, la PEEP est opposée à un tel texte qui permet de lire et de recueillir des données sensibles, personnelles et confidentielles. Les élèves sont des citoyens comme les autres et méritent qu'on respecte tous leurs droits, y compris celui du secret médical", écrit-elle. Les parents d'élèves réclament que seuls les personnels médicaux des établissements, de l'inspection académique ou du rectorat, soient responsables de collecter ces informations auprès de l’ARS si le texte, voté à l'Assemblée nationale dans la nuit de mercredi à jeudi, est adopté.

Une "rupture de confiance"

Réagissant déjà jeudi, la fédération de parents d'élèves FCPE, a quant à elle estimé qu'"il n'est pas normal qu'un tel type d'amendement, déposé par le gouvernement, vise l'ouverture des données personnelles et confidentielles des élèves". "Cet amendement scélérat, s’il était maintenu, ouvrirait une brèche dangereuse dans le secret médical", ajoute-t-elle dans un communiqué en dénonçant une "rupture de confiance".

Lire aussi

Pour le gouvernement, cette mesure vise à "faciliter l'organisation de campagnes de dépistage et de vaccination et d'organiser des conditions d'enseignement permettant de prévenir les risques de propagation du virus" et donc, in fine, les fermetures de classe. 

Si l'on regarde les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Éducation nationale, 1246 classes sont fermées ce vendredi. Par ailleurs, 20 écoles primaires sont fermées sur 48.950

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Tokyo suspend les nouvelles réservations aériennes vers le Japon pour un mois

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.