Discriminations, burn-out... La souffrance infirmière, effet secondaire de la crise sanitaire

Discriminations, burn-out... La souffrance infirmière, effet secondaire de la crise sanitaire

SANTÉ MENTALE – Le Conseil international des infirmières alerte sur la détresse psychologique dont sont victimes de nombreux professionnels de santé à travers le monde. En cause, notamment, les discriminations qu'ils subissent.

Ils forment le premier rempart face à la pandémie... et ont eux-mêmes cruellement besoin de soutien. Selon le Conseil international des infirmières (CII), ces dernières seraient victimes d’épuisement professionnel et de détresse psychologique depuis le début de la crise sanitaire. En cause, notamment, les discriminations que subiraient nombre d’infirmiers et d’infirmières dans leur vie privée.

En effet, le Conseil international des infirmières a récemment réalisé une enquête mondiale concernant l’impact du Covid-19 sur la santé mentale des professionnels du secteur. Et les conclusions s'avèrent inquiétantes. "Il existe un énorme risque pour la santé mentale de nos effectifs infirmiers, submergés par la pandémie", a commenté le directeur général du CII, Howard Catton.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Des menaces physiques mises à exécution

En effet, à cause de leur métier, certains infirmiers seraient menacés physiquement. "Une augmentation du nombre d'attaques contre les infirmières a été signalée au Mexique", rapporte le CII, qui ajoute que l'une d'entre elles a été "aspergée d'eau de Javel dans la rue", et que des maisons ou des voitures de professionnels de santé ont été brûlés. Des problèmes de garde d'enfants ont également été rencontrés par des infirmières ou des sages-femmes, "en raison de leur travail". Une situation discriminante qui n’est pas sans rappeler la période du confinement en France, où plusieurs professionnels de santé avaient fait l’objet de messages désobligeants devant leur porte d’entrée, les invitant à déménager par crainte d’une propagation du virus.

Face à ces attaques physiques ou verbales, de nombreux professionnels de santé sont mentalement affectés. "Le burn-out, l'anxiété, la dépression et la peur de la stigmatisation et de la discrimination sont les problèmes de santé mentale" les plus rapportés par les associations nationales d'infirmières, poursuit le CII, qui pointe notamment l'impact mental subi par les infirmières italiennes depuis le début de la pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Investiture : Joe Biden et Kamala Harris vont prêter serment

EN DIRECT - Covid : 1.820 décès supplémentaires au Royaume-Uni, un record

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter