Cueillette des champignons : attention à l’intoxication

Santé
DirectLCI
ALERTE – 87 personnes se sont intoxiquées en mangeant des champignons depuis le mois d'octobre. Pour éviter les accidents, suivez ces conseils pour une cueillette en toute sécurité.

L’été a été chaud et ce début d’automne pluvieux. Un temps qui fait la joie des amateurs de champignons. Mais gare aux intoxications ! L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) donne l’alerte. Depuis le début du mois d’octobre, pas moins de 87 intoxications aux champignons dont trois graves ont été signalées aux centres antipoison et de toxovigilance.


Pour éviter que ce moment de plaisir de ne se transforme en cauchemar pour toute la famille, l’Anses et la Direction générale de la santé rappellent les bons gestes.

Pendant la cueillette

L’Anses recommande de ne ramasser que des champignons parfaitement connus. Attention, certains ressemblent à des espèces comestibles mais sont fortement toxiques.


Cueillez uniquement les champignons en bon état et ramassez l’ensemble du spécimen c’est-à-dire le pied et le chapeau.


Ne ramassez pas de champignon près des sites pollués comme les décharges, les bords de routes et les aires industrielles.


Déposez-les séparément dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac plastique. Ce dernier accélère le processus de pourrissement.


A la fin de la récolte, n’oubliez pas de bien vous laver les mains.

Après la cueillette

Faites contrôler les champignons par un spécialiste (comme un pharmacien  ou des associations et sociétés de mycologie régionales) qui pourra vous indiquer ceux qui sont comestibles et ceux qui sont toxiques.


Veillez à bien séparer les champignons après la récolte afin que les morceaux vénéneux ne touchent pas les comestibles.


L'Anses recommande également de conserver correctement les champignons au réfrigérateur. Ils doivent être mis à part et consommés dans les deux jours au maximum après la cueillette. Ils ne doivent pas être consommés crus et toujours avec une cuisson suffisante.

Réagir en cas d’intoxication

Les premiers symptômes peuvent apparaître jusqu'à 12 heures après la consommation des champignons.


Les signes suivants doivent vous alerter : 

-  diarrhées;

- vomissements;

- nausées;

- tremblements;

- vertiges;

- troubles de la vue.


Dès l'apparition des symptômes, appelez immédiatement le centre antipoison de votre région ou le "15", et précisez que vous avez consommé des champignons.


A savoir : l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement. Pensez à noter l'heure de survenue des premiers signes et à conserver les restes de la cueillette pour identification. Pourquoi ne pas aussi prendre des photos dès champignons pendant la cueillette pour garder une trace en cas de soucis ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter