Pic de noyades l'été, notamment chez les enfants : les bons gestes à adopter pour éviter ces drames

DirectLCI
CONSEILS - Chaque année, des centaines de personnes se noient partout en France, en particulier les jeunes âgés de moins de 15 ans. L'été 2018 n'est pas différent, avec déjà 251 morts par noyade. Sécuriser convenablement sa piscine et respecter certaines règles pendant sa baignade en mer est impératif pour éviter ces drames.

Trois frères et sœurs âgés de 9, 10 et 13 ans morts noyés dimanche 7 juillet en début de soirée à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), alors qu'ils voulaient se rafraîchir dans un lac interdit à la baignade. Le même jour, une jeune femme de 24 ans s'est noyée à Trouville-sur-Mer (Calvados), tandis qu'un enfant de 10 ans a lui été secouru par les pompiers. Lundi 8 juillet, ceux sont deux personnes - un adolescent de 15 ans et un homme de 64 ans - qui se sont noyés en Gironde. Trois autres, dont une fillette de 17 mois, dimanche 5 août. Une série de drames qui intervient chaque année en France : l'Institut national de veille sanitaire recense ainsi environ 500 noyades par an, essentiellement l'été, avec plus de trois morts par jour rien que sur la période de juin à septembre.


Les jeunes sont particulièrement visés : en France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu et les chutes. L’Inpes souligne que les causes de noyades varient en fonction de l’âge de la victime. Chez les moins de 6 ans, elles sont souvent la conséquence d’une chute d’un enfant qui ne sait pas nager et d’un manque de surveillance de l’adulte. Chaque année, l'agence nationale de santé publique rappelle la bonne attitude à adopter pour éviter ce genre de drames : 

► Maîtrisez la nage

Dès son plus jeune âge, apprenez à nager à votre enfant. Dans l'idéal, avec un maître-nageur sauveteur. S'il ne sait pas nager, que vous soyez en mer ou en piscine, équipez votre enfant de brassards portant le marquage CE et la norme NF 13138-1 adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant dès qu’il est à proximité de l’eau (pas seulement donc, quand il est dans l'eau). Et même s’il est équipé de brassards, surveillez votre enfant en permanence. Dans l'idéal, désignez un seul adulte du groupe responsable de la surveillance des enfants : la consigne, comme ça, est plus claire. 

► Protégez votre piscine

La loi prévoit un dispositif de sécurité très précis pour les piscines enterrées ou semi-enterrées. Barrières, abris de piscine ou couvertures limitent l’accès au bassin. Pensez à bien les refermer après la baignade, et sachez que les barrières sur 4 côtés sont celles qui assurent une meilleure protection. 


De plus, les alarmes sonores permettent d’informer si un enfant s’approche trop près de l’eau. Point important : il faut toujours avoir à proximité du bassin une bouée, une perche et un téléphone portable (Numéro d’appel d’urgence : le 112) pour agir au plus vite en cas d’urgence. Dans tous les cas, il est impératif de penser à enlever tous les jouets de l’eau après la baignade pour ne pas "tenter" les enfants. 


Si vous avez une piscine en kit (pas enterrée dans le sol), pensez à bien retirer l’échelle après la baignade pour en condamner l’accès. 


Evidemment, ne laissez jamais vos enfants se baigner sans surveillance.

► A la mer, respectez les règles

Pour tous les baigneurs, il est important de se renseigner sur les conditions de baignade (marées, vagues...), de respecter les consignes de sécurité données par les sauveteurs et de se baigner uniquement dans les zones surveillées. Pour rappel, le drapeau vert désigne une absence de danger particulier, le drapeau orange signale une baignade dangereuse mais surveillée et le drapeau rouge est affiché lorsqu'elle est interdite.


Pendant la baignade, il est importance de se baigner toujours en même temps que ses enfants et de ne jamais les laisser sans surveillance quand ils jouent au bord de l’eau. Les grosses bouées, matelas pneumatiques et autres bateaux gonflables ne protègent en aucun cas de la noyade. Pour les adultes, soyez vigilant lors de la baignade, ne consommez pas d'alcool, rentrez progressivement dans l'eau. Attention à ne pas vous baigner si vous ressentez un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne surestimez pas votre niveau de natation.

► Attention aux activités nautiques

Kayak, canoë, bateau, plongée, les sports nautiques peuvent aussi être le théâtre de tous les dangers. Pour éviter la catastrophe, l'activité ne doit être pratiquée que dans une zone surveillée et avec le bon équipement (bouées, gilets de sauvetage, casque…). Pour plus de sécurité, mieux vaut informer ses proches de son heure de retour et se renseigner sur les conditions météorologiques pour éviter les mauvaises surprises.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter