Des masques "grand public" pour chaque Français dès le 11 mai : une promesse aux contours encore flous

Des masques "grand public" pour chaque Français dès le 11 mai : une promesse aux contours encore flous
Santé

MASQUÉS - Le Président l'a annoncé : à partir du 11 mai, les Français devraient enfin avoir accès à des masques. Des masques dits "grand public" déjà en cours de fabrication. Le gouvernement se penche sur les modalités de distribution.

Emmanuel Macron l'a évoqué lors de son allocution du lundi 13 avril : en "lien avec les maires, l'Etat devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public" pour se protéger du coronavirus. Une mesure qui devra être mise en place dès le 11 mai prochain, date annoncée du début du déconfinement. "Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique", a précisé le chef de l'Etat.

Lire aussi

Des entreprises de papiers et de textile déjà sur le pont

Bien que le ministre des Solidarités et de la Santé ait apporté quelques précisions à propos de ces maques dits "grand public", les détails concernant leur production et leur distribution restent encore flous. Au micro de RTL, Olivier Véran a seulement précisé que ces protections étaient en cours de fabrication dans plusieurs entreprises françaises du secteur "du papier et du textile". Une production qui aurait commencé depuis "plusieurs semaines". 

Lire aussi

Ils répondront à des normes particulières

Si les autorités sanitaires n'ont pas encore communiqué sur la constitution exacte des futurs masques grand public, Olivier Véran a donné de quoi se faire quelques idées sur la question. D'ores et déjà, si on sait qu'ils seront différents des masques FFP2 et de leurs équivalents chirurgicaux, ils seront d'"une efficacité qui est nettement supérieure à celle qu’on pourrait avoir en utilisant un torchon ou une écharpe". Surtout, alors que c'est leur renouvellement qui pose problème (il s'en utilise 40 millions chaque semaine dans les hôpitaux), ils auront l'avantage d'être lavables afin d'être réutilisés plusieurs fois. 

Ainsi, les masques grand public répondront à un certain nombre de "normes" qui assureront "un niveau de filtration qui permet d’avoir une efficacité pour se protéger du virus." A priori, l'Etat compte sur les collectivités territoriales - principalement les mairies - pour distribuer les masques, mais aucune piste  n'est pour l'heure arrêtée. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

"Certainement obligatoires" dans les écoles

Le président de la République a fixé une date lors de son intervention : le 11 mai prochain, les élèves retrouveront le chemin de l'école. Une situation qui inquiète déjà les parents d'élèves et le personnel scolaire. Comment s'assurer que cela ne favorisera pas de nouveau la transmission du coronavirus ?

A ce propos, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a déclaré sur l'antenne de BFM TV que les masques seront "certainement obligatoires" pour les élèves et les professeurs à l'école lors de ce retour en classe. Mais il précise "qu'à ce stade" le ministère "ne peut faire état" de ce qui sera décidé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : l'instauration du couvre-feu validée par le Conseil d'Etat

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent