Dépistage du cancer du sein : remboursement à 100% pour toutes les femmes à "risque élevé"

Dépistage du cancer du sein : remboursement à 100% pour toutes les femmes à "risque élevé"

CANCER DU SEIN - La ministre de la santé Marisol Touraine a annoncé ce mardi que toutes les femmes ayant un risque élevé de développer un cancer du sein pourront bénéficier d'une meilleure prise en charge.

À partir du printemps 2016, toutes les femmes présentant un "risque élevé" de développer un cancer du sein, quel que soit leur âge, pourront bénéficier d'un remboursement à 100% par l'Assurance maladie des examens de dépistage nécessaires, annoncé la ministre de la Santé Marisol Touraine sur iTélé . S'il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10, d'après l'Institut national du cancer.

Jusqu'à maintenant seules les femmes âgées de 50 à 74 ans avaient droit à un mammographie remboursée à 100% tous les deux ans, a rappelé Marisol Tourraine. "Ce que je souhaite, c'est que nous puissions aller au-delà", a-t-elle indiqué, à l'occasion du début de la campagne "Octobre rose" , dont l'objectif est de sensibiliser et de collecter des fonds contre le cancer du sein.

"Sauver des vies, cela n’a pas de prix, même si cela a un coût"

"J’ai donc décidé qu’à partir du printemps 2016, les femmes qui ont un risque élevé ou très élevé, qui ont besoin d’un accompagnement plus personnalisé, des examens avant 50 ans, après 74 ans, ou plus fréquents entre 50 et 74 ans, que ces femmes pourront avoir leurs examens, ceux qui seront nécessaires, pris en charge à 100 % par l’Assurance-maladie", a déclaré la ministre de la Santé.

Or "Si votre mère a eu un cancer du sein et que vous n’avez pas encore 50 ans ou que vous avez plus de 74 ans, vous pouvez avoir besoin de davantage d’examens et, dans ce cas-là, vous n’êtes pas remboursée à 100%, ce qui est un peu contradictoire", a-t-elle souligné. Avant de conclure : "La priorité, c’est de détecter les tumeurs avant qu’elles ne soient trop importantes. C’est la prévention, cela permet d’éviter des traitements lourds. Sauver des vies, cela n’a pas de prix, même si cela a un coût".

À LIRE AUSSI
>>
3 conseils pour dépister le cancer du sein au quotidien
>>
Notre dossier "octobre rose" sur le cancer du sein

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

Crise des sous-marins : Naval Group va envoyer sa facture à l'Australie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.