Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Depuis la mise en place du pass sanitaire dans la plupart des lieux publics, la demande de test a explosé. La première semaine, près de six millions ont été réalisés en France, de quoi faire de cet acte médical un vrai business.

DÉPISTAGE - À partir du 15 octobre, les tests de dépistage du Covid-19 seront remboursés uniquement pour les personnes vaccinées, et sur présentation d'une ordonnance pour les autres, a annoncé le Premier ministre, dimanche.

Comme annoncé par Emmanuel Macron lors de son allocution du 12 juillet, les tests dits "de confort" de dépistage du Covid-19 deviendront payant à partir du 15 octobre, a confirmé dimanche 26 septembre le Premier ministre, Jean Castex, dans une interview accordée aux Échos. Mais celui-ci a précisé qu'ils continueront à être remboursés pour raison médicale et sans nécessiter de prescription, seulement pour les personnes vaccinées.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"Il n'est plus légitime de payer des tests de confort à outrance aux frais des contribuables, mais les tests continueront d'être remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées, soit sur prescription pour les autres", a expliqué le locataire de Matignon, avant de préciser que le gouvernement entend "maintenir la gratuité pour les mineurs".

La situation est "sous contrôle"

Cette mesure est censée encourager les Français encore récalcitrants à la vaccination à se faire injecter le sérum et alléger la facture du dépistage, évaluée à 2,2 milliards d'euros en 2020 et 4,9 milliards cette année. "La logique est de rembourser les tests liés à des motifs réellement médicaux, et de continuer à inciter à se faire vacciner", a insisté le Premier ministre.

Lire aussi

Jean Castex a par ailleurs indiqué que la situation sanitaire était "sous contrôle", mais il a appelé à rester vigilant. "Il est donc trop tôt pour lever les gestes barrières ou le pass sanitaire, qui sera étendu aux 12-17 ans à compter de mercredi prochain."

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.