Des chaussettes connectées pour prévenir les ulcères des diabétiques

Santé

INGÉNIEUX – Une start-up américaine a imaginé un nouveau type de vêtement intelligent : des chaussettes connectées. En mesurant la température corporelle, elles peuvent prévenir l'ulcère au pied, l'une des complications les plus graves du diabète. Explications.

Et s’il était possible de prévenir les complications graves du diabète grâce à des chaussettes intelligentes ? C’est en tout cas le crédo adopté par la start-up américaine Siren Care. L’entreprise vient de développer un nouveau type de socquettes, capables de mesurer en temps réel la température des pieds. Cette invention est particulièrement intéressante pour les diabétiques. 

Ampoule, ongle incarné… Les blessures au pied sont en effet particulièrement dangereuses pour les personnes touchées par la maladie chronique. A cause de l’insuffisance du flux sanguin, la plaie peut avoir du mal à guérir. Du coup, elle s’infecte et peut entrainer une amputation. Aux Etats-Unis, près de 100.000 patients diabétiques sont amputés chaque année, 10.000 le sont en France. En tout, plus de 3 millions d’habitants de l’Hexagone sont diabétiques, sans compter ceux qui s’ignorent, d’après les chiffres d’Ameli Santé

Lire aussi

    Une notification envoyée en cas de baisse de température

    Pour limiter les risques, la start-up américaine a imaginé des chaussettes 2.0. Comment fonctionnent-elles ? Des capteurs intégrés dans le textile mesurent la température corporelle en temps réel. Les informations récoltées sont ensuite transmises sur votre téléphone, via une application dédiée. En  cas d’inflammation de la peau, une notification est envoyée. 

    Des tests cliniques sont toujours en cours à l’université UCSF de San Francisco (Etats-Unis) mais les chaussettes intelligentes sont d’ores et déjà disponibles en précommande sur le site de Siren Care .  Vous pouvez ainsi vous procurer un pack de 7 paires de chaussettes pour 120 dollars, soit 109,5 euros.

    Cette annonce tombe à point nommé alors qu’approche à grands pas la journée mondiale consacrée au diabète, le 14 novembre prochain. Une étude de Santé Publique France, publiée ce mardi 8 novembre, explique d’ailleurs que malgré l’amélioration de la prise en charge des patients diabétiques, ces derniers restaient particulièrement vulnérables aux maladies cardiaques et aux cancers. En plus d’éliminer les facteurs de risques comme l’alcool, le tabac ou l’obésité, néfastes à une bonne circulation sanguine, prendre soin de ses pieds ne serait donc pas de trop.

    Lire aussi

      En vidéo

      Diabète : un pancréas artificiel testé à Montpellier

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter