Des conseils pour garder son calme quand bébé pleure

Des conseils pour garder son calme quand bébé pleure

DirectLCI
BÉBÉ SECOUÉ - Votre bébé n’arrête pas de pleurer. Pourtant, vous l’avez nourri, changé, bercé. Mais, rien n’y fait, il ne veut pas se calmer. Secouer votre bébé est un geste qui peut lui être fatal. Voici quelques astuces pour ne pas craquer face à un bébé qui ne cesse de pleurer.

Votre enfant ne manque de rien, pourtant il reste inconsolable. Exaspéré par ces pleurs, vous êtes à deux doigts de perdre votre sang-froid. Ne faites pas quoi que ce soit que vous pourriez regretter. Dédramatisez !

Un bébé en bonne santé peut pleurer deux à  heures par jour. Les raisons sont diverses : faim, couche humide, besoin de câlin ou encore même parce qu’il s’ennuie. Pour éviter de commettre l’irréparable en secouant votre bébé, voici quelques conseils à suivre :

Calmez votre enfant

Votre enfant n’a besoin de rien mais il n’arrête pas de pleurer. Voici quelques recommandations pour l’aider à se calmer :

Prenez-le dans vos bras ;
Caressez-lui doucement le ventre ;
Eteignez les lumières et gardez un calme ambiant. L’exposition à des stimulants peuvent déclencher ou augmenter les pleurs.
Mettez de la musique ou des chants doux, des sons apaisants. Ecouter de la musique permet de consoler certains bébés.
Bougez avec lui ! Certains nourrissons sont calmés par le mouvement. Vous pouvez l’installer dans un porte-bébé ou une poussette, puis partir vous promener avec lui. S’il fait - 5°C à l’extérieur, vous pouvez aussi bercer dans vos bras avec des mouvements lents et rythmés.
La tétine est aussi une bonne alliée. Téter aide certains enfants à se détendre.

Gardez votre calme

Si vous êtes à bout à cause des pleurs incessants de votre bébé, mettez-le en sécurité sur le dos, dans son lit, quittez la chambre, puis fermez la porte de la pièce. Et, détendez-vous !
Voici quelques conseils :

Prenez des respirations longues et profondes.
Serrez un objet mou.
Ecoutez de la musique douce.
Pleurez.
Prenez une douche.

N’hésitez pas à faire appel à un membre de votre entourage (famille, amis, voisins) pour obtenir du soutien.

Si toutefois, vous avez le sentiment que vous pourriez faire du mal à votre bébé, appelez le 119 (Allo enfance en danger). Au bout du fil, des personnes sont présentes pour vous écouter. Elever un enfant est une chose difficile. N’oubliez pas, vous n’êtes pas seul face à votre enfant.

EN SAVOIR +
>> Bébé secoué par sa nourrice : "On a rendu mon bébé handicapé"
>>
Bébé secoué : le point sur ce geste violent
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter