Des lits vides à la Salpêtrière ? Ne vous fiez pas à ce cliché vieux de plusieurs mois

Cette message trompeur a finalement été supprimé par le réseau social Twitter.

MANIPULATION - Une internaute a insinué que les services Covid de l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière étaient vides. Pour cela, elle a posté la photo de lits vides, authentique mais trompeuse puisque datant d'avril.

Décidée à montrer que l'impact du Covid-19 est minime sur l'activité hospitalière, une internaute a partagé un message plein d'ironie dans lequel elle illustre, photo à l'appui, des "services débordés". Le cliché en question, nous indique-t-elle, a été pris du côté de la Pitié Salpêtrière, à Paris. Il montre une enfilade de lits vides, comme abandonnés. Faute de patients ? C'est ce que suggère cette utilisatrice de Twitter, qui en profite pour railler les mises en garde du gouvernement. Problème : cette image n'est pas du tout récente et induit en erreur, ce que n'a pas manqué de souligner en réponse l'AP-HP.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une désinformation assumée

Faut-il ce fier à ce cliché, qui aurait très bien pu être dans un autre hôpital et à une autre époque ? Devant la propagation de ce message, l'AP-HP dont dépend la Pitié Salpêtrière a répondu pour apporter des précisions. S'il s'agit d'une photographie authentique réalisée dans l'établissement, elle n'est pas d'actualité. "Merci de cesser cette désinformation ! Cette photo date du mois d'avril", a lancé le compte de l'AP-HP.

Un message posté au printemps et cité par l'AP-HP prouve l'ancienneté de cette image. Elle a en effet été diffusée le 16 avril par son directeur, Martin Hirsch, accompagné d'un autre cliché. L'ancien ministre se réjouissait alors de la transformation d'un self en salle de réanimation, équipée pour recevoir 40 patients. Tout juste déployée, elle n'accueillait pas encore de patients.

Lire aussi

La publication de cette réponse par l'AP-HP a permis aux internautes tombés sur le message d'origine de ne pas se laisser manipuler. Un rectificatif qui n'a semble-t-il pas plu à l'auteure du tweet trompeur, qui a volontairement masqué les précisions de l'AP-HP pour les rendre invisibles aux yeux de celles et ceux qui découvraient la photo des lits vides. Une manœuvre qui traduit sa volonté de manipuler l'opinion, en mettant en avant de manière assumée un message mensonger. Ayant fait l'objet de signalements de la part d'internautes, le tweet trompeur a finalement été supprimé ce mardi par la plateforme, celle-ci expliquant qu'il enfreignait ses règles d'utilisation.

Il faut noter que c'est la seconde fois en l'espace de quelques jours que l'hôpital de la Pitié Salpêtrière est mis en avant sur les réseaux sociaux pour tenter d'illustrer de soi-disant services Covid déserts. L'AFP a en effet rapporté qu'une vidéo tournée dans les locaux de l'hôpital s'est propagée en ligne, montrant là encore une occupation réduite. "Tous les lits filmés sont des lits qui étaient fermés, c’est aussi pour cela qu’on ne voit pas de personnel dans les chambres. Ce qui a été filmé est la partie fermée du service, et pas la partie où se trouvaient les patients", a déploré la direction de l'AP-HP. L'agence, quant à elle, rappelle que les rumeurs selon lesquelles les hôpitaux seraient vides sont monnaie courante depuis le début de l'épidémie, ayant donné lieu à de multiples articles de vérification.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La crise des sous-marins fait peser un poids sur l'avenir de l'Otan, prévient Jean-Yves Le Drian

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de nouveaux cas en baisse de 22% sur une semaine

"The Voice All Stars" – "Je suis méconnaissable" : découvrez l'étonnante transformation de Léo

EN DIRECT - Afghanistan : l'Iran met en garde contre une menace terroriste à ses frontières

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.