Des selfies contre le cancer du sein

Des selfies contre le cancer du sein

Santé
DirectLCI
SANTE - Utiliser les réseaux pour une bonne action, voilà l'idée qu'a eu une jeune britannique pour sensibiliser les internautes à la recherche sur le cancer du sein. Le but ? Faire un selfie en s'affichant sans maquillage pour des appels aux dons. S'il n'existe pas vraiment de rapport entre les deux sujets, la campagne a porté ses fruits.

Enfin des ies utiles. Pas de maquillage, ni d'accessoire, c'est au naturel que des milliers de femmes ont posté des photos d'elles sur les réseaux sociaux pour une association britannique de lutte contre le cancer, le Cancer Research UK. Propagée par les hashtags #NoMakeUpSelfieForCancer et #BeatCancer, la campagne a permis à cette association de récolter 8 millions de livres (9,5 millions d'euros) en six jours.

"Cela a créé un engouement sans précédent, souligne Carolan Davidge, directrice de la communication de l'association. Nous ne sommes pourtant pas à l'origine de cette campagne". L'instigatrice n'est pas une personnalité connue mais une jeune britannique au grand cœur. Sur une page Facebook, Fiona Cunningham a encouragé tous ses amis à faire un don pour cette fondation, avant de poster une photo d'elle sans maquillage. En moins de 24 heures, 800 000 SMS de donations ont été reçus alors que le code de don de l'association commence à circuler.

Des millions de dons en quatre jours

Le Daily Mail révèle que quatre jours plus tard, plus de 260 000 "likes" d'internautes sont apparus sur cette page et l'association Cancer Reasearch UK a fait savoir qu'elle avait reçu pour environ 3 millions d'euros de dons uniquement grâce à cette promotion. Car outre des anonymes, des célébrités comme Beyonce, Rihanna, ou encore Cara Delevingne se sont également engagées en postant leur visage nu sur Instagram ou Twitter avec un petit message.

"J'avais lu un article sur la décision de Kim Novak de ne pas se maquiller pour les Oscars, explique-t-elle au journal. L'idée du no-makeup ie m'est venue et j'ai été étonnée de voir le nombre de réponses de personnes dans le monde entier. Je me suis juste dit que cela serait génial si cela pouvait servir pour une œuvre de charité. Au départ, je voulais simplement essayer de soulever la conscience pour le cancer du sein , mais cela s'est élargi à tous les cancers et c'est encore mieux."

Des soucis de logistique

"Nous ne recevons aucune aide du gouvernement pour nos recherches. Cette somme va donc nous permettre de réaliser des expériences cruciales que nous n'étions pas en mesure de financer jusqu'à présent", s'est réjoui Harpal Kumar, le président de l'Association britannique pour la Recherche sur le cancer. Seul hic : suite à un problème technique, une fraction des virements, est allée à l'Unicef, qui partage les mêmes numéros de téléphone que l'Association contre le cancer pour l'envoi de dons.

En outre, les donateurs qui ont tapé "BEAR" ou lieu de "BEAT" ont enclenché une procédure pour adopter un ours blanc via l'Association World Wildlife Fund. Au total, 18 625 livres (22 300 euros) ont été transférés par erreur. "Nous sommes en train de travailler dur afin de résoudre la situation et pour éviter que cela ne se reproduise", a déclaré mardi Mike Flynn, directeur des dons à l'Unicef. Kerry Blackstock, le directeur de WWF a affirmé de son côté que "les messages envoyés par erreur ne seront pas pris en compte."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter