Des souris âgées rajeunies grâce à du sang de jeunes humains

Des souris âgées rajeunies grâce à du sang de jeunes humains

CURE DE JOUVENCE – Des chercheurs ont administré du plasma d’adolescents humains à des souris âgées. Grâce à cette expérience inter-espèces, les petits mammifères auraient retrouvé les capacités de mémorisation de leur jeunesse et leur forme physique. Une piste pour traiter la maladie d'Alzheimer.

La fontaine de jouvence serait couleur rouge sang. Littéralement. Inoculer du sang "jeune" permettrait aux personnes plus âgées de retrouver… une seconde jeunesse. En cause, les propriétés régénératives du liquide vermeil. Si la "technique Dracula" est déjà expérimentée depuis quelques années, les chercheurs planchent encore sur la bonne formule.

Et ils s’en rapprochent, si l'on en croit une étude relayée par le New Scientist. Les travaux des chercheurs de la société biopharmaceutique Alkahest ont été présentés lors du Congrès de Neuroscience de San Diego. Ils n’ont cependant pas encore été publiés dans une revue, et donc validés par leurs pairs scientifiques. 

Une injection deux fois par jour pendant trois semaines

Dans ces travaux, les auteurs sont allés plus loin que ce qui avait été fait en 2014. Ils ne se sont pas contentés d’administrer du sang de jeunes souris à leurs aînées. Ici, les chercheurs ont injecté du sang de jeunes gens de 18 ans à des souris de 12 mois, l'équivalent d'environ 50 ans pour un humain à l'échelle de leur espérance de vie. L’injection a été réalisée deux fois par jour pendant trois semaines. 

L’objectif de l’expérience inter-espèces : prouver que le sang humain, et le plasma particulièrement, a aussi des vertus de régénération. Il correspond à la partie liquide du sang qui représente 55% de son volume. 

Lire aussi

    Les protéines changent avec l'âge

    Bilan selon les résultats de l'étude : les vieux rongeurs gambadaient dans un labyrinthe comme dans leurs plus belles années. Ils résolvaient aussi les énigmes avec brio. "Nous avons constaté un rajeunissement chez les souris, affirme le Pr Jessica Hamzelou au New Scientist. Preuve que le plasma humain améliore la cognition et préserve la mémoire." Ce serait grâce à des centaines de protéines qui mutent avec l’âge. Après autopsie et comparaison, les scientifiques confirment que les neurones de mammifères se sont régénérés.

    Des résultats si encourageants qu'ils ont poussé les chercheurs à aller plus loin, malgré la controverse. Ils ont d’ores et déjà démarré un essai clinique à l’Université de Stanford (Etats-Unis) impliquant 18 personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. S’il fait ses preuves, la société Alkahest envisage de se lancer dans la fabrication de plasma synthétique. Résultats à suivre d’ici la fin de l'année. 

    En vidéo

    Les "vampires de la Silicon Valley" veulent s'injecter du sang neuf pour rajeunir

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

    Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

    VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

    Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

    VIDÉO - Baisse surprise du prix des carburants : est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.