EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

CORONAVIRUS - La ministre chargée de la Citoyenneté a indiqué sur Twitter ce dimanche matin, qu'elle avait été contaminée au Covid-19. Elle doit observer une période d'isolement. Suivez les dernières infos.

Live

M. SCHIAPPA POSITIVE


La ministre chargée de la Citoyenneté indique ce dimanche matin avoir été testée positive. "En conséquence, je me mets à l’isolement et continue d’assurer mes fonctions à distance", écrit-elle. 

PÉKIN DÉPISTE UN QUARTIER ENTIER À DEUX SEMAINES DES JO


Un foyer épidémique lié à la souche Delta a été découvert dans le district de Fengtai, dans le Sud de Pékin, à moins de deux semaines du début des Jeux olympiques d'hiver dans la capitale chinoise. À titre préventif, les quelque deux millions d'habitants du quartier seront dépistés ce dimanche, a indiqué la municipalité, qui interdit aux personnes à risque de quitter Pékin.


"Nous devons tout mettre en œuvre pour stopper la propagation (du virus) le plus rapidement possible, en prenant des mesures strictes", a justifié un responsable, Xu Hejian. Depuis le week-end dernier, une quarantaine de cas de Covid ont été recensés à Pékin, la majorité sont de la souche Delta.

LE PASS VACCINAL EN VIGUEUR LUNDI


La loi prévoyant notamment l'entrée en vigueur du pass vaccinal a été promulguée hier soir. Retrouvez ce qu'il vous faut savoir sur ce nouvel outil. 

Covid : le pass vaccinal en vigueur lundi, ce qu'il faut savoir

PAS DE MARIAGE POUR JACINDA ARDERN


La Première ministre de la Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a été contrainte d'annoncer dimanche le report de son mariage, en raison des nouvelles restrictions décidées par son gouvernement pour faire face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 et de son variant Omicron.


"Mon mariage ne va pas se faire", a-t-elle confirmé, après avoir détaillé ces nouvelles restrictions comprenant notamment une limite de 100 personnes, totalement vaccinées, pour tout rassemblement ou événement.

M. SCHIAPPA POSITIVE


La ministre chargée de la Citoyenneté indique ce dimanche matin avoir été testée positive. "En conséquence, je me mets à l’isolement et continue d’assurer mes fonctions à distance", écrit-elle. 

"UNE PHASE HYPER-ENDÉMIQUE"


L'infectiologue, toujours dans le JDD, constate qu'aujourd'hui, le virus est devenu "hyper-endémique". "C'est-à-dire qu'il est présent en permanence, de manière chronique, sans causer autant de dégâts car beaucoup de gens ont été infectés et/ou vaccinés. (...) Un jour, plus de 99% de la population aura une immunité suffisante et inl ne sera pas plus dangereux que les quatre autres coronavirus avec lesquels nous vivons depuis des centaines d'années, responsable de rhumes et d’angines en hiver", explique le professeur des hôpitaux universitaires de Genève.

POUR PITTET, VIGILANCE JUSQU'EN AVRIL


Le moment n'est pas venu de dire "on lâche tout". Dans le JDD (lien payant), l'infectiologue suisse Didier Pittet appelle à la vigilance à l'heure où, en France, les mesures de restriction vont s'alléger significativement à partir du 2 février. "Certes, nous atteignons le sommet de la vague, mais c'est impossible tant que les hôpitaux sont soumis à une telle pression. "En avril, l'incidence devrait être très basse, à moins qu'un nouveau variant nous prennent de court. Avant cette date, il sera impossible de vivre normalement", prévient le médecin. 

ANTIPASS : NOUVELLE BAISSE DE MOBILISATION 


Alors que le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi, les manifestations des opposants perdent de l'ampleur. 171 actions ont été décomptées ce samedi par le ministère de l'Intérieur, rassemblant 38.000 personnes (dont 5200 à Paris), contre 54.000 samedi dernier. 

LE PASS VACCINAL, SANITAIRE OU POLITIQUE ? 


L'infectiologue Benjamin Rossi, invité de LCI ce samedi dans En Toute Franchise, s'interroge sur l'intérêt que revêt le pass vaccinal, entrant en vigueur lundi à l'heure où les mesures de restriction sont allégées : "Maintenant que certaines personnes sont allées vers la vaccination, est-ce qu'il a encore un intérêt là tout de suite ? Sur le plan sanitaire, je n'en suis pas certain, c'est discutable. Je ne sais pas s'il va aider à lutter de manière durable pendant cette crise", plaide le médecin de l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois. 

TAUX D'INCIDENCE EN BAISSE EN ILE-DE-FRANCE, UNE EXCEPTION 


La région francilienne, première touchée par Omicron, est une exception en France. Alors que le taux d’incidence continue de grimper partout sur le territoire (près de 3400 cas pour 100.000 habitants sur la semaine écoulée), il diminue depuis 10 jours en Île-de-France, passant de plus de 4100 à 3570. Cette baisse est notamment portée par les jeunes adultes de 20 à 29 ans.


Attention toutefois, note Le Parisien, car si le nombre de cas quotidiens a baissé dans la région, le nombre de tests réalisés a aussi chuté de 26 % sur la même période. Aussi, il s'agit de surveiller le nombre d'hospitalisations, où les chiffres sont, là encore, encourageants avec 600 patients Covid pris en charge en moyenne chaque jour.

ODYSEE, LA PLATEFORME DES COMPLOTISTES


Entre contenus sur les extraterrestres et conseils en crypto-monnaie, on trouve désormais sur Odysee les grands noms de la sphère anti-vaccin française. Plongée au cœur de la plateforme préférée des complotistes.

Plongée dans "Odysee", la plateforme de vidéos préférée des anti-vaccins

DES MILLIERS DE MANIFESTANTS EN SUÈDE 


Des milliers de personnes ont manifesté dans le calme ce samedi dans les deux plus grandes villes suédoises (environ 9.000 personnes  à Stockholm et près de 1.500 à Göteborg), contre le pass vaccinal.


Le pays scandinave qui lutte contre une vague d'infections sans précédent avec environ 40.000 cas signalés par jour depuis une semaine, a introduit le pass vaccinal le 1er décembre, ce qui a suscité un climat de tensions au sein du pays.

BILAN QUOTIDIEN 


D'après les derniers chiffres de Santé publique France (SpF), 389.320 cas positifs ont été enregistrés ces dernières 24 heures, c'est 19% de plus que samedi dernier. 


 28.515 personnes ont été hospitalisées en France en raison du Covid-19, soit 58 patients supplémentaires ces 24 dernières heures. 


Parmi elles, 3.746 personnes, dans une état plus grave, ont été admises en soins critiques. Un chiffre en recul, puisque ce sont 46 personnes de moins que la veille. 


Par ailleurs, 167 nouveaux décès ces 24 dernières heures sont à déplorer.

POURSUITE DU RECUL DES DOSES DE RAPPEL EN FRANCE


En moyenne, 386.520 doses de rappel contre le Covid-19 sont injectées en France chaque jour, soit -28% par rapport à la semaine dernière. 


Cette baisse des injections anti-Covid se poursuit depuis plusieurs semaines, tandis que le pic de vaccination avait été atteint à la mi-décembre. 


Au total, près de 30 millions de français ont reçu leur troisième dose, soit 273.047 ces 24 dernières heures.

RECORD BATTU EN POLOGNE 


La Pologne a signalé ce samedi un record de 40.876 nouvelles infections quotidiennes, a indiqué son ministère de la Santé, alors que la cinquième vague du pays s'accélère.


Face à cette hausse, le Premier ministre Mateusz Morawiecki a averti vendredi que le système de santé se retrouverait sous une pression "sans précédent".


Pour le moment, environ 57% des 38 millions d'habitants ont été vaccinés et environ 9 millions de personnes ont reçu leur dose de rappel.

SANCTION POUR NON-PORT DU MASQUE DANS UN AVION


Un Irlandais qui refusait de porter son masque sur un vol Dublin-New York a été inculpé "d'agression" et "d'intimidation" pour avoir également notamment "montré ses fesses" en public, un "crime" pour lequel il risque jusqu'à 20 ans de prison, a annoncé vendredi la justice américaine.


La justice fédérale l'accuse en effet d'avoir "refusé de manière répétée de porter un masque", mais aussi d'avoir "lancé une canette de boisson qui a tapé la tête d'un passager", d'avoir "baissé son pantalon et ses sous-vêtements et montré ses fesses à un membre de l'équipage et aux passagers" et enfin d'avoir "retiré sa casquette pour la mettre sur la tête du commandant de bord".


Le régulateur américain de l'aviation civile (FAA) avait décrété en janvier 2021 une politique de tolérance zéro envers les passagers qui refuseraient de porter le masque, alors que les personnels navigants des compagnies faisaient face à un nombre très important de cas rapportés de violence verbale ou physique de la part de personnes refusant de se conformer à cette obligation sanitaire.

LA LIGUE ARABE REPORTÉE UNE 3ÈME FOIS


Le sommet annuel de la Ligue arabe, prévu le 22 mars à Alger après trois ans d'interruption en raison de la pandémie de Covid-19, sera "reporté", une nouvelle fois à cause du virus, a indiqué le numéro deux de l'organisation panarabe.


"L'Algérie elle-même préfère l'option" du report, a expliqué ce vendredi le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Hossam Zaki, une semaine après son retour d'Alger où il s'est rendu pour surveiller l'avancée de l'organisation du sommet. "Chaque pays hôte espère accueillir un maximum de dirigeants de haut rang", or ce n'est pas garanti en période de crise sanitaire, a-t-il ajouté.


La nouvelle date du sommet devrait être annoncée à l'occasion de la réunion le 9 mars des ministres arabes des Affaires étrangères.

L'OMS VEUT RÉAUTORISER LES CIRCULATIONS INTERNATIONALES


Alors que les cas d’Omicron continuent d’augmenter dans le monde, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est prononcée contre l’interdiction des voyages internationaux et la vaccination obligatoire pour entrer dans les pays, invoquant l’inefficacité de telles mesures pour enrayer la propagation du virus, ainsi que les conséquences négatives sur la santé mentale de la population.

UN QUARTIER D'HONG-KONG SOUS CLOCHE


Les responsables de la santé de Hong Kong ont mis en garde ce samedi contre une aggravation significative de l'épidémie de Covid-19.


Cette inquiétude est notamment liée à la détection d'au moins 130 cas préliminaires positifs de Covid-19 et 26 cas confirmés dans un lotissement public du district de Kwai Chung, au nord de la péninsule de Kowloon. 


En conséquence, les autorités ont imposé aux quelques 2700 résidents du bloc de logements un confinement sans précédent de 5 jours. "Il n'est pas facile pour nous de contrôler la propagation car nous ne pouvons pas retracer tous leurs déplacements", a déclaré le haut responsable du département de la santé, le Dr Chuang Shuk-kwan.


Les médias locaux ont précisé par ailleurs que les autorités envisageaient des restrictions plus strictes à l'échelle de la ville. 

TAUX D'INCIDENCE RECORD EN ALLEMAGNE 


Le taux d'incidence sur sept jours de l'Allemagne a atteint un sommet de 772,7 infections pour 100.000 personnes, contre 706,3.


L'Institut Robert Koch (RKI) a en effet signalé 135.461 nouvelles infections ce samedi, soit une augmentation de 57.439 le même jour il y a une semaine, lorsque 78.022 tests positifs ont été signalés. Il a également signalé 179 décès supplémentaires, portant le total du pays à 116.664. 


Pour l'heure, au moins la moitié de la population, soit environ 41,7 millions de personnes, avait reçu une injection de rappel contre le Covid-19 et plus de 75,4% avaient reçu au moins une dose de vaccin, a indiqué le RKI. Au moins 73,3% ont été complètement vaccinés et 24,6% ne sont toujours pas vaccinés.


Le gouvernement fédéral s'est fixé pour objectif que 80% de la population reçoive au moins une dose de vaccin d'ici à la fin janvier 2022.

CAN 2022 


 Douze cas de Covid ont été détectés ce samedi parmi la sélection des Comores, qui se retrouve privée de gardiens avant les 8es de finale. 

DEUX CAS DE SOUS VARIANT OMICRON DÉTECTÉS EN GRÈCE 


La Grèce a détecté ce samedi deux cas d'une ramification du variant Omicron, qualifié BA.2, chez des passagers arrivant à l'aéroport international d'Athènes. Les voyageurs sont désormais isolés, pour une durée encore non précisée.


La nouvelle survient alors que le pays méditerranéen a signalé 20.507 nouveaux cas positifs au Covid, 108 décès et 467 patients hospitalisés.

HANDBALL : ENCORE UN POSITIF ! 


Après le sélectionneur Guillaume Gille, c'est Kentin Mahé qui est testé positif au Covid-19. Le demi-centre sera absent contre l'Islande samedi à l'Euro-2022 (Fédération). 

HAUSSE DES INFECTIONS EN ROUMANIE 


Les infections sont sur une tendance globale à la hausse en Roumanie , avec 13.985 nouveaux cas signalés en moyenne chaque jour, selon le tracker Reuters Covid-19. Ce vendredi, le pays a signalé un record de 19.649 cas quotidiens.


Pour répondre à ce rebond épidémique, la campagne de vaccination pour les enfants âgés de 5 à 11 ans devraient commencer le 26 janvier prochain, selon Valeriu Gheorghita , coordinateur de la campagne à l'échelle nationale.


Le gouvernement tente ainsi de lutter contre le sentiment de défiance à l'égard de la vaccination, présent au sein d'une partie de la population. Pour l'heure, 7,9 millions sur un total de près de 19 millions d'habitants ont été entièrement vaccinées, rapporte le groupe de travail gouvernemental sur les vaccins.

MANIFESTATIONS ANTIPASS


Des opposants au pass vaccinal défilaient dans les rues de plusieurs villes ce samedi, deux jours avant son entrée en vigueur, réclamant la "liberté" et fustigeant "l'Apartheid" imposé, selon eux, par le gouvernement entre vaccinés et non vaccinés.


À Paris, où quatre manifestations avaient été déclarées, des Gilets jaunes ont défilé dans la matinée entre le square d'Anvers et la place de la Nation, relayés dans l'après-midi par le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, qui rassemblait une foule de tous âges, dont des parents accompagnés de leurs enfants.

OMICRON MAJORITAIRE : RÉINFECTION 16 FOIS PLUS ÉLEVÉ QUE DELTA


D'après une étude britannique, publiée le 19 janvier 2022, le risque de réinfection était 16 fois plus élevé dans la période à dominante Omicron (20 décembre 2021 au 9 janvier 2022) que dans la période à dominante Delta (du 17 mai au 19 décembre 2021).

150.000 ÉTUDIANTS ET TRAVAILLEURS PRIVÉS D'ENTRÉE AU JAPON


Les restrictions de voyage liées au Covid-19 ont bloqué près de 150.000 étudiants, professionnels et autres personnes désirant rejoindre le Japon. Les dernières mesures, imposées fin novembre 2021 par le gouvernement japonais, s'appliquent à tous les arrivants à l'exception des citoyens japonais et des résidents étrangers de retour. 


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pourtant récemment exhorté les pays à ne pas imposer d'interdictions de circulations internationales, avertissant qu'elles étaient inefficaces pour empêcher la propagation du virus et créaient une misère économique et sociale.


Cependant, il est peu probable que le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, apporte des changements significatifs à la politique frontalière, après qu'un récent sondage a montré que 88 % du public estimaient que la mesure était "appropriée".


Pour l'heure, cela ne semble pas avoir empêché Omicron de s'implanter au sein du pays, qui a fait état ce jeudi d'un record de 46.000 nouveaux cas positifs au Covid-19.  Ce week-end, de grandes parties du pays, dont Tokyo, entreront dans un quasi-état d'urgence pour soulager la pression sur les services de santé. Kishida a déclaré dernièrement que l'interdiction sera prolongée jusqu'à fin février 2022.

LES ENTREPÔTS ONT LA COTE


L'essor de l'e-commerce, grâce à la crise sanitaire, ont entraîné une ruée sur les entrepôts en France  en 2021. Le prix des loyers pourraient s'envoler en 2022.


"La demande d'entrepôts en France a encore de beaux jours devant elle !", a affirmé ce samedi Pierre-Louis Dumont, directeur exécutif industriel et logistique au cabinet de conseil en immobilier d'entreprise CBRE.


En effet, selon le groupement Immostat, dont les chiffres font référence pour l'immobilier d'entreprise, la demande placée - c'est-à-dire le nombre de mètres carrés d'entrepôts nouvellement loués ou vendus pour être occupés -, a connu en 2021 sa meilleure année depuis 2017.


"Il y a une très forte demande, portée d'abord par l'adoption de l'e-commerce, qui oblige à changer les réseaux de distribution, et ensuite par le fait que tout le monde a besoin de le faire en même temps", explique-t-il ensuite. La pandémie a été un "accélérateur de tendance" pour la France, qui avait moins adopté l'e-commerce que ses voisins européens, note-t-il. 


Autre symbole de cette santé : le groupe Argan, qui loue des entrepôts à la grande distribution (Carrefour, Casino, Auchan...), à des logisticiens (FM, Geodis...) ou à Amazon, qui a vu ses revenus locatifs grimper de 10% en 2021.

NOUVEAU RECORD DE CONTAMINATIONS EN RUSSIE 


La Russie a annoncé ce samedi un nouveau record quotidien de contaminations au coronavirus pour le deuxième jour consécutif, alors que le Kremlin a averti des risques liés au variant très contagieux Omicron.


Pays le plus endeuillé d'Europe par le Covid-19, la Russie a en effet enregistré 57.212 nouveaux cas, après en avoir comptabilisé 49.513 la veille, selon les chiffres du gouvernement. La capitale Moscou, épicentre de l'épidémie dans le pays, a, elle aussi, enregistré un nouveau record pour le troisième jour d'affilée, avec 16.904 cas.


Le président russe Vladimir Poutine a ainsi averti la semaine dernière que son pays avait deux semaines pour se préparer avant d'être frappé à son tour par ce variant, appelant à accélérer le dépistage et la vaccination. 

EFFICACITÉ DE LA DOSE DE RAPPEL 


D'après les graphiques ci-dessous, basés sur les données de la DREES, les personnes ayant reçu leur troisième injection sont plus protégées que les autres contre le Covid-19, plus contagieux en raison du variant Omicron.


Ce constat est particulièrement vrai dans la tranche d'âge des 60-79 ans : en effet, sur un échantillon de 10 millions de personnes, 21 personnes triplement vaccinées vont en soins critiques contre 211 partiellement vaccinées, et contre 622 non-vaccinées. 

1,5 MILLIARDS D'EUROS DE TESTS EN JANVIER EN FRANCE


Le coût des tests - qui comprend les PCR, les antigéniques et les autotests - s'élèvera à 1,5 milliard d'euros, a rappelé ce samedi le ministre délégué aux Comptes publics Olivier Dussopt, contre 6,9 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année 2021.

AUTOTESTS EN GRANDE SURFACE JUSQU'AU 15 FÉVRIER 


La vente des autotests en grande surface, autorisée depuis début janvier pour un mois, sera finalement prolongée de deux semaines, jusqu'au 15 février 2022, selon un arrêté publié ce samedi au Journal officiel.


"Considérant que l'autorisation de vente au détail, à titre exceptionnel, des autotests en dehors des officines de pharmacies, a permis de faire face à la très forte demande", a jugé l'exécutif, "la soutenabilité de la stratégie de dépistage, dans un contexte de circulation intense du variant Omicron (...) implique de prolonger une fois la durée de cette dérogation de quinze jours, soit jusqu'au 15 février 2022", souligne l'arrêté.


Pour rappel, l'autorisation, annoncée fin décembre, avait provoqué la colère des pharmaciens qui avaient jusqu'alors le monopole de la vente des autotests. Ils ont notamment accusé les grandes surfaces d'être responsables des ruptures de stocks dans certaines officines.

LES SAMOA CONFINÉES POUR LA PREMIÈRE FOIS


Les îles du Pacifique Kiribati et Samoa, jusqu'à présent épargnées par l'épidémie de Covid-19, sont confinées depuis samedi après l'apparition de cas importés par des voyageurs arrivant de l'étranger.  Depuis le début de la pandémie et jusqu'à ce mois-ci, l'archipel des Kiribati n'avait enregistré aucun cas de coronavirus et les Samoa seulement deux, selon l'OMS.


Mais les autorités des deux pays ont été contraintes de décréter un confinement après que des personnes arrivant de l'étranger ont été testées positives.  Des dizaines de passagers d'un vol reliant les Fidji aux Kiribati, le premier à atterrir sur cet archipel depuis la réouverture des frontières, ont été testées positifs au Covid-19.


Aux Samoa, une mesure similaire a été décrétée après l'apparition de 15 cas liés à un vol rapatriement en provenance de Brisbane, selon la Première ministre Fiame Naomi Mata'afa.

OMICRON MAJORITAIRE PARTOUT EN EUROPE


Omicron est désormais le variant du Covid-19 dominant dans l'Union européenne (UE) et dans l'Espace économique européen (EEE), a annoncé l'agence de santé européenne ce vendredi. "Le type de transmission d'Omicron dans l'UE/EEE est passé de communautaire à dominante", a indiqué le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), basé à Stockholm.


L'EEE inclut les 27 pays membres de l'UE, ainsi que l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

LE POINT SUR LA PANDÉMIE DANS LE MONDE 


Le Covid-19 a désormais fait au moins 5,57 millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie. Les États-Unis demeurent le pays le plus touché (864.489), devant le Brésil (622.563), l'Inde (488.396) et la Russie (324.752).

VERS UNE OBLIGATION DE VACCINATION DANS LE FOOTBALL BRÉSILIEN 


La Confédération brésilienne de football (CBF) a publié vendredi nouveau protocole sanitaire vendredi. Ce dernier prévoit notamment l'obligation, pour les joueurs souhaitant s'inscrire à des tournois en 2022, de fournir une preuve de vaccination. "Une grande partie des malades hospitalisés ne sont pas vaccinés. Le variant Omicron est très contagieux et les athlètes doivent jouer sans masque. Ce que nous pouvons alors faire c'est d'exiger que tout le monde soit vacciné pour éviter les cas graves", a expliqué Jorge Pagura, président de la commission médicale de la CBF, au site d'informations Globo Esporte. 


Cette exigence sera valable pour les matchs du championnat brésilien (avril-novembre) comme pour ceux de la Coupe du Brésil (février-octobre). 


À noter que de nombreuses villes brésiliennes exigent déjà un vaccin pour entrer dans les stades, les lieux touristiques, les bars ou encore les salles de sport. 

REPORT DES CARNAVALS BRÉSILIENS


Les autorités brésiliennes ont décidé de repousser les célèbres défilés du carnaval de Rio de Janeiro et de Sao Paulo, prévus fin février, à avril prochain. "Les mairies de Rio de Janeiro et de Sao Paulo ont décidé de reporter les défilés des écoles de samba" fin avril, "en raison de la situation actuelle de la pandémie au Brésil et de la nécessité de préserver des vies", ont-elles annoncé dans un communiqué. La nouvelle date choisie pour ces événements est le 21 avril.


"En suivant la courbe de la pandémie dans les autres pays, nous pensons qu'il est très difficile que la vague actuelle se prolonge jusqu'à avril", a indiqué le secrétaire à la Santé de Rio de Janeiro, Daniel Soranz. "Nous respectons la science et nous allons prendre des mesures équilibrées et adéquates pour, en même temps, respecter une fête qui est la plus grande manifestation culturelle et populaire du Brésil et qui a un impact important sur l'économie de Rio de Janeiro", explique, de son côté, le maire de la deuxième plus grande ville brésilienne, Edouardo Paes. 

CHIFFRES 


Les vaccins et doses de rappel contre le Covid-19 ont continué à avoir une efficacité très élevée contre les cas graves de la maladie pendant la vague Omicron, révèle une vaste étude américaine.

Omicron : des études américaines confirment l'efficacité des vaccins contre les cas graves

COMPLOTISME 


Interviewé dans "Anti-complot, l'émission" sur LCI, cet anonyme raconte comment il a infiltré les "V_V", un groupe antivaccins d'origine italienne et dont huit de ses membres ont été interpellés mardi dans plusieurs départements français.

Infiltré chez les "V_V", il raconte cette sphère antivax de l'intérieur

ANALYSE


Attendu depuis plusieurs jours, le pic de la cinquième vague ne semble toujours pas atteint en France. Selon le Pr Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale de Genève et interviewé ci-dessous, un sous-variant d'Omicron pourrait compliquer la sortie de crise.

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES PAYÉES PLUS JUSQU'EN FÉVRIER


Le doublement de la rémunération des heures supplémentaires réalisées à l'hôpital, décidé en décembre par le gouvernement, va être prolongé jusqu'à fin février, a annoncé vendredi le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.

VACCINS ET FORMES GRAVES DE LA MALADIE


Les vaccins et doses de rappel contre le Covid-19 ont continué à avoir une efficacité très élevée contre les cas graves de la maladie pendant la vague provoquée par le variant Omicron, indique vendredi une vaste étude américaine.


Cette étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) passe en revue les données de plus de 300.000 passages par les urgences, les cliniques de soins urgents et les hospitalisations dans 10 Etats du 26 août 2021 au 5 janvier 2022.


Pendant la période durant laquelle le variant Delta dominait, l'efficacité du vaccin contre les hospitalisations dues au Covid-19 était de 90% entre 14 à 179 jours après la deuxième dose d'un vaccin. Elle est tombée à 81% plus de 180 jours après la deuxième dose et est montée à 94% 14 jours ou plus après la troisième.


Une fois Omicron devenu dominant, l'efficacité du vaccin contre les hospitalisations entre 14 à 179 jours après la deuxième dose a été estimée à 81%; elle était de 57% après plus de 180 jours après la deuxième dose, et de 90% 14 jours ou plus après la troisième.

TRAITEMENT


Les autorités sanitaires ont validé vendredi 21 janvier l'utilisation de l'antiviral Paxlovid comme traitement curatif contre le Covid 19 vendredi. Les premières livraisons de ce médicament sont attendues en France d'ici à quelques jours.

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

SOIGNANTS


Le doublement de la rémunération des heures supplémentaires réalisées à l'hôpital, décidé en décembre par le gouvernement, va être prolongé jusqu'à fin février, a annoncé vendredi le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.


Le gouvernement avait déjà mis en place des mesures en faveur des personnels hospitaliers lors des vagues précédentes, qui avaient été réactivées en décembre, dont la compensation exceptionnelle des congés non pris jusqu'à 2.000 euros et une majoration des heures supplémentaires de 50%.


Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé le 17 décembre que la rémunération des heures supplémentaires serait finalement "multipliée par deux", passant donc à 100%. Cette mesure devait prendre fin au 31 janvier.

BAROMÈTRE CORONA 


La Belgique s'est dotée d'un nouvel outil, baptisé "baromètre corona", censé faire évoluer les mesures anti-Covid pour la culture et les cafés-restaurants en fonction de la pression plus ou moins forte de la pandémie sur le système hospitalier. 


Le "baromètre", auquel est associé un code couleurs, entrera en vigueur le 28 janvier, selon un accord entre tous les exécutifs du pays (fédéral et entités fédérées), a annoncé vendredi soir le Premier ministre Alexander De Croo.


Le gouvernement avait dû faire marche arrière fin décembre sur des restrictions supplémentaires jugées inutiles et injustifiées par le monde culturel, qui l'avait accusé de privilégier le secteur de la restauration.

FIN DES RESTRICTIONS EN IRLANDE 


Le Premier ministre irlandais Micheal Martin a annoncé la levée de la plupart des restrictions sanitaires. Dès demain, les bars et restaurants ne seront donc plus contraints de fermer leurs portes à minuit et le pass sanitaire n'y sera plus exigé, tout comme pour les boîtes de nuit et autres lieux de loisirs. 


Les restrictions sur les visites à domicile - qu'il était jusqu'ici conseillé de limiter à quatre foyers maximum - seront levées et les salariés pourront entamer "un retour progressif sur leur lieu de travail physique" à partir de lundi.  


Cette levée des restrictions a été motivée par un récent rapport, qui, selon le dirigeant, "confirme que le taux d'infection diminue et que tous les indicateurs sur lesquels nous basons nos décisions vont dans la bonne direction". "Nous avons surmonté la tempête (du variant) Omicron", s'est-il félicité en s'adressant aux Irlandais. 

SUSPENSION DE PROFESSIONNELS DE SANTÉ EN ITALIE 


Jusqu'à 1900 médecins et dentistes ont été suspendus en Italie, refusant d'appliquer la loi les obligeant à avoir un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, selon l'association professionnelle du pays. Le rappel est inclus dans ce schéma vaccinal. Le nombre de professionnels suspendu représente 0,4% du nombre total de membres au sein de cette association. 


L'Italie exige que tous les professionnels de santé, les enseignants, les policiers, les membres des forces armées et ceux qui fournissent des services aux résidents des maisons de retraite soient entièrement vaccinés contre le Covid-19. Elle exige également que toutes les personnes de 50 ans ou plus soient entièrement vaccinées ou récemment rétablies de la maladie pour pouvoir accéder à des services tels que les transports publics.

OMICRON DOMINANT EN EUROPE


L'agence de santé européenne a annoncé lors de son point hebdomadaire qu'Omicron était désormais le variant dominant au sein de l'Union européenne et dans l'Espace économique européen, avec une "prévalence de 78% en moyenne". 


L'Europe connaît actuellement une flambée de Covid-19. Le nombre de cas y a augmenté de 9% sur la semaine écoulée, selon un comptage de l'AFP. L'Organisation mondiale de la santé a déclaré la semaine dernière qu'Omicron pourrait avoir contaminé la moitié de la population de la région d'ici mars.

BILAN QUOTIDIEN


Selon les chiffres de Santé publique France, 28.457 personnes sont hospitalisées, dont 3077 ont été admis ces dernières 24 heures. Le nombre de personnes en soins critiques a légèrement baissé cependant, avec 50 patients de moins. 3792 patients se trouvent en soins critiques


235 décès ont par ailleurs été enregistrés dans les dernières 24 heures. 400.851 nouveaux cas positifs ont également été recensés, soit une hausse de 21% par rapport à vendredi dernier. 

COUPE D'EUROPE DE RUGBY


Après la défaite sur tapis vert de Toulouse face à Cardiff, c'est au tour de Bordeaux-Bègles d'accuser l'impact de contaminations au Covid-19 dans les rangs de son équipe.  


Vendredi matin, plusieurs tests PCR passés par l'UBB se sont révélés positifs au Covid-19 et les joueurs concernés ont été placés à l'isolement. Dans la foulée, le club girondin en a avisé l'organisateur du tournoi qui, dans l'après-midi, a annulé le match prévu samedi au stade Mattioli Woods Welford Road de Leicester. Conformément au règlement du tournoi, les Tigers ont gagné leur match sur le score de 28-0 avec cinq points au classement. 

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.