Dons de gamète : de nombreux couples ont besoin de vous

Dons de gamète : de nombreux couples ont besoin de vous

DirectLCI
PROCREATION – Depuis le mois d'octobre 2015 le don de gamètes est ouvert au personnes qui n'ont jamais eu d'enfants. Une mesure qui vise à faciliter les démarches de dons et ainsi pourvoir aux besoins des centres de procréation assistée.

Aujourd'hui, en France, 3000 couples infertiles attendent qu'un donneur de gamètes se manifeste. En effet, pour certains, concevoir un enfant passe par le geste désintéressé d'un anonyme qui fera don de son sperme ou d'un ovocyte.

Car depuis le mois d'octobre dernier, la liste des donneurs potentiels s'est allongée. Jusqu'à présent, seuls les adultes qui avaient déjà eu un enfant pouvaient faire don de leurs gamètes. Désormais cette condition a sauté . Mais malgré cela, les donneurs manquent et les listes de couples toujours en attente de l'aide d'un bienfaiteur restent importantes. C'est pourquoi, L'agence de la biomédecine lance une campagne d'appel aux dons avec un site Internet qui établit votre profil de donneur . Mais concrètement, comment ça marche ?

 Faire un don d'ovocyte 
Si vous êtes majeure, que vous avez moins de 37 ans et que vous êtes en bonne santé, mesdames vous pouvez être donneuse. La procédure se déroule en deux étapes. Tout d'abord la phase de la préparation du don en lui-même qui comprend une période d'information pour mener à un éventuel consentement de la donneuse. Notez que si cette dernière vit en couple, la personne qui partage sa vie doit également formuler un consentement écrit. Après cela un bilan médical complet est demandé ainsi qu'un entretien avec un psychologue.

EN SAVOIR + >>  Elle témoigne sur le don d'ovocyte : "Mon petit garçon on l'a fait à trois"

Dans un deuxième temps la patiente subit une stimulation ovarienne qui dure 10 à 12 jours. Ce sont des injections sous-cutanées quotidiennes qui sont réalisées soit par la donneuse, soit par une infirmière. Sur ce laps de temps la femme est surveillée par des prises de sang ou des échographies ovariennes pour ajuster ou non la stimulation. 35 heures après la dernière injection, le prélèvement à lieu au cours d'une hospitalisation sur la journée. L'intervention se fait en général sous anesthésie.

 Faire un don de sperme
Si vous êtes majeur, que vous avez moins de 45 ans et que vous êtes en bonne santé, vous pouvez faire don de vos spermatozoïdes. Les étapes d'information, de consentement et d'examens médicaux se déroulent dans le même cadre que celui du don d'ovocyte.

EN SAVOIR + >> Des ovocytes créés à partir de cellules-souches

Un premier recueil est effectué. Il permet de vérifier la qualité des spermatozoïdes qui sont ensuite congelés et transférés dans de l’azote liquide à une température de – 196 °C. Un test de décongélation est ensuite pratiqué pour évaluer comment les spermatozoïdes réagissent aux très basses températures. En fonction de ces résultats, le donneur est informé du nombre de recueils suivants à effectuer. Chaque recueil s’effectue par masturbation après 3 à 5 jours d’abstinence sexuelle. Le sperme est contrôlé à chaque recueil.

 Où faire son don ?
L'agence de biomédecine a mis en place une carte interactive qui recense les centres qui recueillent les dons d'ovocytes ou de spermatozoïdes dans toute la France. 

À LIRE AUSSI
>> Royaume-Uni : la banque de sperme ne compte que neuf donneurs >> Grossesse : congeler ses ovocytes pour avoir un bébé plus tard

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter