Drill, Humex, Codoliprane… ces médicaments avec de la codéine que vous ne pourrez plus acheter sans ordonnance

Santé

LISTE – Suite à la décision du ministère de la Santé d’interdire les médicaments à base de codéine, parfois détournés comme une drogue par les adolescents, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié la liste des médicaments qui ne pourront plus s’acheter librement en pharmacie.

C’est officiel. Mal de gorge ou pas, vous ne pourrez plus acheter votre sirop Drill ou Humex toux sèche en pharmacie sans avoir d’ordonnance. La décision a été actée par la ministre de la Santé mercredi 12 juillet, lorsqu’elle a décidé de rendre la prescription obligatoire pour tous les médicaments contenant des produits dérivés de l’opium (codéine, dextrométhorphane, éthylmorphine, noscapine). 

La liste des médicaments concernés est désormais accessible, suite à sa publication par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), l’autorité compétente, ce lundi 17 juillet. Pour se procurer un sirop, des pastilles contre la toux ou encore des comprimés pour traiter la douleur et la fièvre, la case médecin sera désormais indispensable si vous souhaitez des médicaments à base de codéine. 

Lire aussi

Cette décision intervient alors que de plus en plus d’adolescents avaient pris l’habitude de détourner son usage afin de se droguer. Cinq cas d’intoxications graves, dont deux mortelles, ont ainsi été recensés depuis le début de l’année. Une bad tendance qui a alerté l’ANSM. En juin 2017, l'agence sanitaire a appelé les professionnels de santé à la prudence. Car au-delà de l’usage récréatif, la codéine, qui appartient à la famille des opioïdes, peut créer une accoutumance. De plus, lors de la métabolisation de la substance, des problèmes de surdosage peuvent intervenir. Surtout que la molécule ne doit pas être prise avant l’âge de 12 ans. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter