Du café pour réduire le risque de diabète

Du café pour réduire le risque de diabète

DirectLCI
PREVENTION - En augmentant leur consommation d’une à deux tasses par jour, les buveurs de café réduiraient sensiblement leur risque de développer un diabète de type 2 par rapport à ceux qui continuent à boire les mêmes quantités, avancent les auteurs d'une récente étude.

Elle est l'une des boissons les plus consommées au monde et ses adeptes profitent de ses nombreux bienfaits . Le café regorge de molécules et de nombreuses études scientifiques démontrent leurs effets positifs, notamment sur les maladies cardiovasculaires, les cancers digestifs et les maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer). La dernière en date montre qu'en augmentant leur consommation d'une tasse, les buveurs fréquents peuvent également réduire leur risque de développer un diabète.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé trois études portant sur quelque 120 000 personnes, dont l'alimentation a été évaluée tous les quatre ans avec un questionnaire. Au total, 7 269 cas de diabète de type 2, le plus courant, ont été documentés. Contrairement au diabète de type 1, le diabète de type 2 peut être traité avec des ajustements de style de vie tels qu'un régime alimentaire et de l'exercice car les patients qui en souffrent peuvent encore produire de l'insuline.

Ne pas dépasser les trois tasses quotidiennes


En combinant tous les résultats, les chercheurs ont établi un lien entre le fait de boire une tasse de café supplémentaire par jour pendant quatre ans et une réduction de 11 % du risque de développer un diabète de type 2. "Nous avons observé qu'une augmentation de la consommation de café pendant quatre ans était associée à un risque diminué de diabète au cours des quatre années suivantes" écrivent les auteurs de l'étude, publiée dans la revue scientifique Diabetologia.

À l'inverse, une diminution de la consommation de deux tasses de café par jour augmenterait le risque de diabète de l'ordre de 18 %. Au final, l'étude a permis d'établir la consommation idéale : les participants qui consommaient trois tasses de café par jour présentaient un risque réduit de 37 % de développer un diabète de type 2 par rapport aux consommateurs d’une tasse par jour. En revanche, aucune association bénéfique n'a été trouvée avec du café décaféiné ou du thé, qui contient de la caféine en des proportions plus faibles.

"Ces résultats démontrent que pour la plupart des gens, le café peut avoir des avantages pour la santé, explique dans un communiqué le Dr Frank Hu de l'Ecole de santé publique Harvard."Mais on sait maintenant que le café est l'un des nombreux facteurs qui influent sur le risque de diabète. Plus important encore, les individus doivent surveiller leur poids et être physiquement actifs ". Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le diabète sera la septième cause de décès dans le monde en 2030.

Plus d'articles

Lire et commenter