Des particules de plastique contaminent différentes grandes marques d'eau en bouteille

Santé

ETUDE - Polypropylène, nylon, polytéréphtalate d'éthylène (PET)... sont présentes sous forme de minuscules particules dans la plupart des eaux conditionnées en bouteille, selon des analyses américaines portant sur neuf pays. Ces particules proviendraient du récipient en lui-même, de son bouchon et du processus d'embouteillage.

Elles mesurent un dixième de millimètre environ et contaminent différentes marques d'eau en bouteille. De minuscules particules de polypropylène, de nylon et de polytéréphtalate d'éthylène (PET) notamment ont été trouvées dans l'immense majorité (93%) de plus de 250 bouteilles analysées par des chercheurs de l'université de Fredonia dans l'Etat de New York.

L'étude publiée mercredi 14 mars 2018 sur le site Orb Media porte sur 250 bouteilles de marques telles que Evian (Danone), San Pellegrino (Nestlé), Aquafina (PepsiCo) ou encore Dasani (Coca-Cola) notamment. Les échantillons proviennent de neuf pays (Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Kenya, Liban, Mexique, Thailande et Etats-Unis). 

Lire aussi

Les chercheurs ont trouvé 10,4 particules en moyenne par litre d'eau, d'une taille environnant 0,10 millimètre. En cause : "Je pense que la plupart du plastique vient de la bouteille elle-même, de son bouchon, du processus industriel d'embouteillage", estime la responsable de l'étude, interrogée par nos confrères de l'AFP. 

Particules aussi présentes dans les bouteilles en verre et l'eau du robinet

A noter : de l'eau conditionnée dans des bouteilles en verre contient aussi des microplastiques, signale toutefois l'étude. De précédentes analyses également publiées par Orb Media avait montré que des particules de plastique étaient également présentes, en moins grande quantité, dans l'eau du robinet. 

Lire aussi

Cependant, à ce stade, l'étendue du danger sur la santé de ces particules est méconnue. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter