Vaccin Covid : Pfizer-BioNTech augmente ses prévisions de production de 25% pour 2021

Vaccin Covid : Pfizer-BioNTech augmente ses prévisions de production de 25% pour 2021

CORONAVIRUS - Alors que la troisième vague s'abat sur l'Europe et que la campagne de vaccination semble la clé d'une sortie de la crise sanitaire, le laboratoire Pfizer-BioNTech a annoncé qu'il allait pouvoir produire davantage de vaccins que prévu.

Une bonne nouvelle, alors que la production de vaccin peine encore à répondre aux besoins mondiaux. Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé mardi qu'il comptait fabriquer en 2021 jusqu'à 2,5 milliards de doses de son vaccin développé avec l'américain Pfizer, soit 25% de plus qu'annoncé initialement.

Une hausse que devraient permettre une "optimisation des processus de production", et "l'expansion du réseau de production", ainsi l'autorisation de tirer six doses d'un flacon, explique l'entreprise dans un communiqué. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

L'homologation la semaine passée d'un nouveau site de production en Allemagne, à Marbourg (sud), doit soutenir la hausse de ces capacités avec une production de 250 millions de doses prévue au premier semestre, pour atteindre à terme un milliard de doses par an. Cette usine, située à une centaine de kilomètres de Francfort, est le second centre de production du vaccin BioNTech/Pfizer en Europe, s'ajoutant à l'usine de Puurs en Belgique. L'alliance germano-américaine compte également trois sites de production aux Etats-Unis.

Lire aussi

Au 23 mars, BioNTech avait livré avec son partenaire "plus de 200 millions de doses" dans le monde. Au total, a des commandes pour 1,4 milliard de doses cette année et prévoit une "hausse de la demande".

Le laboratoire planche sur les variants

Le vaccin, qui avait été le premier à être autorisé aux États-Unis et dans l'Union européenne, est désormais administré dans "plus de 65 pays et régions", selon Ugur Sahin, patron et co-fondateur de la PME basée à Mayence (ouest).

"Nous voyons déjà des premiers signes d'une baisse des cas de Covid-19 et de la mortalité dans plusieurs pays", a-t-il expliqué, ajoutant que le laboratoire planchait désormais sur les variants et des essais cliniques supplémentaires.

Suivez les dernières actualités sur la pandémie et ses conséquences dans le fil info ci-dessous. 

Live

LA GUYANE RECONFINÉE


À compter de ce vendredi, la Guyane est placée sous reconfinement pendant 17 jours en raison de la "dégradation" de la situation sanitaire sur ce territoire, a annoncé jeudi la préfecture de Guyane. Ce confinement s'étendra durant un peu plus de deux semaines, du vendredi 14 mai au dimanche 30 mai inclus, selon un communiqué de la préfecture.


Sur ce territoire ultramarin de près de 300.000 habitants, l'incidence est  de "346 cas pour 100.000 habitants" sur 7 jours glissants, selon les dernières données de l'Agence régionale de santé (ARS). Il s'agira pour les Guyanais d'un semi-confinement : les établissements scolaires et crèches demeureront ouverts, mais les bars, restaurants, cinémas, piscines publiques (sauf pour les scolaires) auront obligation de fermer leurs portes.


Les déplacements seront à nouveau soumis à attestation. S'agissant des promenades en plein air, la règle des 10 km, et pas plus d'une heure, s'applique aussi, ont annoncé les autorités. Les rassemblements de plus de six personnes sont aussi interdits et s'ajoutent au couvre-feu déjà en vigueur institué du samedi soir au lundi matin.

LA GUYANE RECONFINÉE


À compter de ce vendredi, la Guyane est placée sous reconfinement pendant 17 jours en raison de la "dégradation" de la situation sanitaire sur ce territoire, a annoncé jeudi la préfecture de Guyane. Ce confinement s'étendra durant un peu plus de deux semaines, du vendredi 14 mai au dimanche 30 mai inclus, selon un communiqué de la préfecture.


Sur ce territoire ultramarin de près de 300.000 habitants, l'incidence est  de "346 cas pour 100.000 habitants" sur 7 jours glissants, selon les dernières données de l'Agence régionale de santé (ARS). Il s'agira pour les Guyanais d'un semi-confinement : les établissements scolaires et crèches demeureront ouverts, mais les bars, restaurants, cinémas, piscines publiques (sauf pour les scolaires) auront obligation de fermer leurs portes.


Les déplacements seront à nouveau soumis à attestation. S'agissant des promenades en plein air, la règle des 10 km, et pas plus d'une heure, s'applique aussi, ont annoncé les autorités. Les rassemblements de plus de six personnes sont aussi interdits et s'ajoutent au couvre-feu déjà en vigueur institué du samedi soir au lundi matin.

SOULAGEMENT 


Un symbole vers le retour à "la vie normale" qu'a salué Joe Biden.

Covid-19 : les Américains vaccinés désormais autorisés à tomber le masque en intérieur

JO DE TOKYO


"Tous les sportifs, le staff et les entraîneurs, les 1400 personnes qui iront à Tokyo, ont un rendez-vous pris aujourd’hui par les ARS (agences régionales de santé) qui les ont contactés, sauf quelques-uns qui sont en stage à l'étranger", a déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, à Nantes, où elle était venue assister au quart de finale aller de Ligue des champions de handball Nantes-Veszprem.


Le Japon est en proie à une recrudescence des cas de Covid-19 et le numéro deux du parti au pouvoir au Japon, Toshihiro Nikai, a déclaré lundi que le pays devait prendre une décision "prudente" quant à la tenue des Jeux, prévus du 23 juillet au 8 août. Interrogée sur ces doutes, la ministre a assuré : "Les informations pour l'instant restent positives. On ne sait jamais, mais je suis confiante".

JO DE TOKYO


"Tous les sportifs, le staff et les entraîneurs, les 1400 personnes qui iront à Tokyo, ont un rendez-vous pris aujourd’hui par les ARS (agences régionales de santé) qui les ont contactés, sauf quelques-uns qui sont en stage à l'étranger", a déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, à Nantes, où elle était venue assister au quart de finale aller de Ligue des champions de handball Nantes-Veszprem.


Le Japon est en proie à une recrudescence des cas de Covid-19 et le numéro deux du parti au pouvoir au Japon, Toshihiro Nikai, a déclaré lundi que le pays devait prendre une décision "prudente" quant à la tenue des Jeux, prévus du 23 juillet au 8 août. Interrogée sur ces doutes, la ministre a assuré : "Les informations pour l'instant restent positives. On ne sait jamais, mais je suis confiante".

LES AMÉRICAINS TOMBENT LE MASQUE


Les Américains vaccinés contre le Covid-19 n'ont plus besoin de porter de masque en intérieur, ont déclaré ce jeudi les autorités sanitaires en annonçant mettre à jour leurs recommandations.


"Toute personne étant complètement vaccinée peut participer à des activités en intérieur et en extérieur, petites ou importantes, sans porter de masque ni respecter la distanciation physique", a déclaré Rochelle Walensky la directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays.


Joe Biden a salué un "grand jour" dans la lutte contre la pandémie.

ANTICORPS 


Le texte de loi voté dans la nuit de mardi à mercredi par les députés de l'Assemblée nationale après un couac au sein de la majorité ne prévoit effectivement pas le test sérologique.

Pourquoi le test sérologique ne fait-il plus partie du pass sanitaire ?

SONDAGE SUR LE DÉCONFINEMENT


Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour France Info et Le Figaro, le bonheur et le soulagement d’être "déconfinés" l'emportent largement sur l’inquiétude face à une épidémie encore très présente pour deux tiers des Français. Impatients de retrouver la "vie normale", les Français approuvent largement, à 60%, l’instauration du "pass sanitaire".


Si beaucoup se prennent donc à rêver, 6 Français sur 10 ne font pour autant toujours par confiance au gouvernement pour réussir ce déconfinement et les deux tiers ne croient pas Jean Castex quand il affirme que "la France est en train de sortir durablement de la crise sanitaire".

ÉVOLUTION 


Une internaute de LCI nous a contacté pour s'étonner que l'armée demande désormais aux soldats d'être vaccinés avant de partir en opération extérieure.

Vaccination des militaires : le ministère des Armées a-t-il fait machine arrière ?

BILAN MONDIAL


La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3.333.603 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce jeudi.


Après les Etats-Unis (583.685 décès), les pays comptant le plus de morts sont le Brésil (428.034), l'Inde (258.317), le Mexique (219.590) et le Royaume-Uni (127.640).

VACCINATION 


"Les Français sont encouragés à recevoir leurs deux injections au même endroit", rappelle la DGS à LCI.

Pont de l'Ascension et vaccination : faudra-t-il retourner sur son lieu de vacances pour sa 2e dose ?

VARIANT INDIEN EN FRANCE


Une augmentation du nombre de contaminations liées au variant indien du coronavirus a été observée en France depuis une quinzaine de jours, selon Santé Publique France, qui estime toutefois qu'il n'existe pas pour l'instant de diffusion "significative" de ce variant préoccupant.


L'organisme note désormais entre 4 et 8 épisodes rapportés par semaine. Au total, au 11 mai, "24 épisodes impliquant au moins un cas" de variant indien ont été rapportés en France, dans sept régions métropolitaines ainsi qu'en Guadeloupe où il avait été repéré en premier en mars sur des voyageurs en transit en provenance d'Inde.


Le variant indien, désigné par le nom de sa lignée B.1.617, a été classé cette semaine par l'Organisation mondiale de la Santé comme "préoccupant", aux côtés des variants britannique, sud-africain et brésilien. Il est également classé préoccupant par Santé Publique France en raison de certaines mutations qui "pourraient être associées à une augmentation de la transmissibilité ou à un échappement immunitaire".

VARIANT INDIEN  AU ROYAUME-UNI


Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé ce jeudi son inquiétude face à des poussées localisées en Angleterre du variant du coronavirus apparu en Inde, n'écartant "rien" pour le combattre tout en se montrant confiant quant à la poursuite du déconfinement.


"C'est un variant préoccupant, il nous inquiète", a déclaré le chef du gouvernement conservateur, en marge d'une visite dans une école. "Il y a un éventail très large de points de vues scientifiques au sujet de ce qui pourrait se produire", a-t-il ajouté, alors qu'une réunion du groupe de scientifiques conseillant le gouvernement était prévue dans la journée, "il y a une gamme de choses que nous pourrions faire, nous n'écartons rien".

BILAN QUOTIDIEN


Selon les chiffres de Santé Publique France, l'épidémie de Covid-19 continue de reculer. Ces dernières 24, 19.461 nouveaux cas ont été rapportés, alors qu'ils étaient 21.712 jeudi dernier.


23.656 patients Covid sont actuellement hospitalisés, soit 598 de moins que mercredi. Parmi eux, 4442 se trouvent en soins critiques. C'est 141 de moins que la veille. 131 personnes ont par ailleurs été emportée par le coronavirus.

CONTRÔLE 


Depuis une semaine, trois caméras de surveillances parlantes ont été installées dans le centre-ville de Lunel.

Port du masque, déchets... À Lunel, des caméras parlantes grondent les contrevenants

VISONS DU DANEMARK


Les 13.000 tonnes de carcasses de visons enfouies à la hâte au Danemark après l'abattage massif de ces animaux dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 ont commencé ce jeudi à être déterrées afin d'être incinérées, ont annoncé les autorités.


Le Danemark était le principal exportateur de visons dans le monde lorqu'il a décidé d'abattre, en 2020, la totalité des 15 millions d'individus que comptait son cheptel, après la découverte chez certains animaux d'une mutation du coronavirus appelée Cluster 5. Transmissible à l'homme, elle risquait selon les experts de menacer l'efficacité des vaccins. Le gouvernement a interdit l'élevage de visons jusqu'à janvier 2022.

FÊTES FORAINES


Ils sont 50.000 en France à ne plus pouvoir travailler depuis le mois d'octobre 2020 et à n'avoir aucune perspective de reprise.

"Oubliés" du déconfinement, les forains envisagent des blocages

VACCINATION DES ADOLESCENTS


Les adolescents âgés de 12 à 15 ans ont pu commencer à se faire vacciner contre le Covid-19 partout aux États-Unis jeudi, après l'extension plus tôt cette semaine de l'autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour cette tranche d'âge, qui représente 17 millions de personnes dans le pays.


"C'est un nouveau pas de géant dans notre lutte contre la pandémie", a déclaré mercredi le président américain Joe Biden, en encourageant les parents à faire vacciner leur progéniture.

AFRIQUE DU SUD


Le Conseil sud-africain de la recherche médicale (SAMRC), une agence chargée d’améliorer la santé de la population du pays estime qu’au cours des douze derniers mois, 157 000 décès de plus qu’en 2019 ont été enregistrés en Afrique du Sud, dont 85 % seraient dus au coronavirus. Cela signifie que 133.000 personnes seraient décédées des suites de la maladie, et non 54.968 morts depuis le début de la pandémie, comme l'affirment les autorités, rapporte Le Parisien.

CHIFFRES DE LA VACCINATION


Alors que la vaccination est ouverte depuis le 10 mai à tous les plus de 50 ans et depuis le 12 mai aux personnes majeures si des doses de vaccin sont disponibles la veille pour le lendemain, 18,9 millions de Français ont désormais reçu leur première dose. Ils sont 8,4 millions à avoir reçu une seconde injection.

LEVÉE DES BREVETS


La Chine s'est dite ce jeudi favorable à une proposition de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid afin d'accroître leur production.


La levée des brevets sur les vaccins est une mesure réclamée depuis des mois à l'OMC par de nombreux pays défavorisés ou en développement. Mais la demande se heurte à l'opposition des laboratoires au nom de leur effort financier dans la recherche, ainsi que de nombreux pays développés, où se trouvent les sièges de géants pharmaceutiques.


Un temps opposés à cette idée, les Etats-Unis ont créé la surprise au début du mois quand l’administration Biden est finalement revenue sur sa position. 

ÉTATS-UNIS


La progression rapide de la campagne de vaccination et le recul des contaminations donne de nouvelles perspectives au pays.

Clap de fin pour le masque en intérieur aux États-Unis ? Bientôt possible, selon de nombreux experts

DÉPISTAGES


Ce jeudi, 800 boîtes vont être distribuées dans la gare de Saint-Brieuc.

Covid-19 : des distributions gratuites d’autotests organisées dans des gares ce week-end

LES JEUX OLYMPIQUES MENACÉS


Un syndicat de médecins hospitaliers japonais a affirmé jeudi qu'il était "impossible" d'organiser les Jeux Olympiques de Tokyo en toute sécurité dans un contexte sanitaire encore des plus fragiles. 


"Nous nous opposons fortement à la tenue des Jeux de Tokyo à un moment où les gens dans le monde entier se battent contre le coronavirus", affirment les auteurs dans un message au gouvernement. "Il est impossible de tenir des Jeux sûrs pendant la pandémie", ajoutent-ils insistant sur le danger que représentent les variants. 

OUVERTURE DES LIEUX LIBERTINS 


Devant l'Assemblée, Jean Lassalle a indiqué que les espaces libertins avaient été autorisés à ouvrir durant le confinement. Même si ces établissements jouissent d'un statut particulier, le député se trompe.

Les lieux libertins ont-ils vraiment pu rester ouverts pendant le confinement ?

OBJECTIF DE PRIMO-VACCINÉS EN FRANCE


Après avoir atteint l'objectif des 10 millions de primo-vaccinés à la mi-avril, le gouvernement espère que le cap des 20 millions de premières doses administrées sera franchi à la mi-mai. Où en est-on ?

Covid-19 : l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés sera-t-il atteint le 15 mai ?

FOOTBALL EN ITALIE 


L'attaquant de l'Inter Milan Romelu Lukaku a écopé d'une amende pour avoir participé dans la nuit de mercredi à jeudi à une fête dans un hôtel en pleine période de pandémie. Une information anonyme est parvenue à la police qui a fait une descente dans l'hôtel, découvrant 24 personnes au total, dont le directeur du restaurant de l'établissement.


Toutes les personnes assistant à cette fête ont écopé d'une amende pour violation des normes sur la lutte contre le Covid-19.

FINALE DE LIGUE DES CHAMPIONS DÉLOCALISÉE


L'UEFA a officialisé jeudi la délocalisation de la finale de Ligue des champions entre Chelsea et Manchester City. Initialement prévue à Istanbul, elle se jouera finalement à Porto (Portugal). 6000 supporters de chaque équipe pourront assister à la rencontre. Le nombre total de spectateurs autorisés à l'Estádio do Dragão (50.000 places) sera communiqué ultérieurement. 


Ce choix a été fait pour des raisons sanitaires, la Turquie peinant toujours à maîtriser le virus du Covid-19. 

LE POINT SUR LA PANDÉMIE


Selon les derniers rapports des autorités sanitaires, 3.333.603 personnes sont désormais décédées du Covid-19 dans le monde. 


Les États-Unis demeurent le pays le plus touché avec 583.685 morts devant le Brésil (428.034), l'Inde (258.317), le Mexique (219.590) et le Royaume-Uni (127.640 morts). 


Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population avec 299 décès pour 100.000 habitants suivie par la République tchèque (279), la Bosnie (273), la Macédoine du Nord (247) et le Monténégro (246). 

PISCINE


Fermées depuis le mois de septembre 2020, sauf aux nageurs bénéficiant d'une dérogation médicale, les piscines couvertes vont commencer à rouvrir le 19 mai.

Déconfinement : quand pourra-t-on retourner à la piscine normalement ?

AVIS DE LA HAS SUR LE VACCIN ASTRAZENECA


Dans un avis rendu mercredi soir, la Haute Autorité de Santé a annoncé le maintien de "sa recommandation de restreindre l'utilisation" du vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca "aux personnes âgées de 55 ans et plus".

L'utilisation du vaccin AstraZeneca reste limité aux plus de 55 ans en France

RÉOUVERTURE PROGRAMÉE DES PISCINES 


Fermées depuis le mois de septembre 2020, sauf dérogation médicale, les piscines couvertures rouvrent mercredi 19 mai, uniquement pour les mineurs. Pour les adultes, il faudra attendre le 9 juin.

Déconfinement : quand pourra-t-on retourner à la piscine normalement ?

NOUVELLES DOSES DE VACCINS EN ÉGYPTE 


Les autorités égyptiennes ont officialisé jeudi la livraison d'1,7 million de nouvelles doses du vaccin anti-Covid AstraZeneca via le dispositif Covax. Parallèlement, le pays a aussi reçu des lots du vaccin Sinopharm, portant sa capacité vaccinale à cinq millions de doses. 


Depuis le début de la pandémie, 14.091 personnes sont officiellement décédées du virus en Egypte. Un chiffre nettement sous-évalué selon nombre d'experts. 

PRÉCAUTIONS AUTOUR DU PASS SANITAIRE


La Cnil a rendu, mercredi 12 mai, un avis favorable à la mise en place d’un pass sanitaire. Elle demande, en revanche, des précisions dans la loi sur les cas concernés par ces restrictions d’accès.

La Cnil favorable au pass sanitaire, mais sous conditions

LOTERIE ... POUR LES AMÉRICAINS VACCINÉS 


Bien que la campagne de vaccination avance à vitesse grand V aux États-Unis, les autorités peinent encore à convaincre les plus réticents. Dans l'Ohio, le gouverneur a lancé une loterie, avec 1 million de dollars à la clé, pour les personnes ayant reçu une injection.

Covid-19 aux États-Unis : une loterie pour les vaccinés avec... un million de dollars à la clé

"TROIS OU QUATRE MOIS DIFFICILES"


Interrogé par BFMTV ce jeudi, le professeur Rémi Salomon estime que la France  "rentre dans une période de risques". Il y aura encore "une période de trois ou quatre mois difficiles à passer", ajoute-t-il, insistant sur le fait que l'Hexagone n'était "pas à l'abri" d'un rebond de l'épidémie de Covid-19. 


"Le relâchement des mesures de restriction va avoir pour conséquence une recirculation du virus, tout va dépendre de l'ampleur de cette recirculation", expose-t-il. Le président de la commission médicale des Hôpitaux de Paris nuance toutefois, se voulant relativement optimiste : "Si on vaccine beaucoup, on peut passer l'été sans quatrième vague". 

PRISONS THAÏLANDAISES 


Plusieurs centaines de détenus, dont plusieurs figures de proue du mouvement pro-démocratie en Thaïlande, ont été infectés par le coronavirus dans deux des principales prisons de Bangkok. Taweesin Visanuyothin, porte-parole du centre de gestion du coronavirus, a indiqué jeudi que 2.835 cas avaient été détectés dans ces établissements pénitentiaires de la capitale. 


Les autorités n'ont pas fourni de données pour les autres prisons du pays qui possède l'un des taux d'incarcération les plus élevés au monde, en raison d'une législation antidrogue très stricte. 


Ces dernières semaines, la Thaïlande est touchée par une vague épidémique intense. Depuis le début de la pandémie, le royaume recense au total près de 95.000 cas et 518 décès.

SOUTENABILITÉ 


"La limite du 'quoi qu'il en coûte' c'est la soutenabilité", affirme ce jeudi Éric Woerth au micro de France Inter. "Aujourd’hui, c’est soutenable car les taux d’intérêt sont très bas", ajoute-t-il précisant que c'est "un paradis artificiel car, à un moment donné, l’inflation et les taux d’intérêt repartiront". "La France sera alors très exposée" car elle aura "une masse de dette très importante ", prévient le président de la commission des Finances. 

VACCINATION DES ENFANTS 


Au micro de BFMTV, le professeur Rémi Salomon a estimé qu'il faudra, tôt ou tard, ouvrir la vaccination contre le Covid-19 aux enfants. "Je pense que les enfants, oui, il faudra les vacciner", a déclaré le président de la Commission Médicale d'Établissement de l'APHP. "Les enfants font très peu de formes graves de la maladie, souvent ils sont asymptomatiques, mais ils sont porteurs et ils transmettent", rappelle-t-il soulignant que leur vaccination massive permettrait de mieux "pour protéger les autres" Français. 


En la matière, "on suivra les recommandations de la HAS (Haute Autorité de la Santé), pour l'instant en France elle n'a pas donné encore d'avis sur la question", a-t-il conclu. 

SECTEURS EN DIFFICULTÉ


Salles de sports, tourisme, culture... LCI fait le point sur ces secteurs que les modalités de déconfinement font grimacer. 

RECUL DE L'ÉPIDÉMIE : LE DÉCRYPTAGE 


Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a affirmé ce mercredi que l'épidémie reculait "désormais plus fort qu'au mois de novembre dernier". Qu'en disent les chiffres ?

Covid-19 : l'épidémie recule-t-elle "plus fort qu'en novembre" ?

COVID-19 ET INÉGALITÉS 


Interrogée par FranceInfo ce jeudi, Fiona Lazaar, députée EELV, a estimé que la crise sanitaire était " à la fois un révélateur et un amplificateur des inégalités sociales de la pauvreté". Elle "va avoir un impact avec des conséquences à plus long terme", alerte la présidente du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. 

NOUVELLES RÈGLES DANS LES EHPAD


Le gouvernement a présenté mercredi soir le protocole sanitaire qui sera en vigueur dans les établissements pour personnes âgées à partir du 19 mai. À cette date, "la liberté d'aller et venir" (re)devient la règle pour les résidents et leurs proches.

Déconfinement : "la liberté d'aller et venir", nouvelle règle dans les Ehpad à partir du 19 mai

PLUS DE 4000  MORTS EN 24 HEURES EN INDE


La flambée épidémique continue en Inde avec 362.727 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés ces dernières 24h. Dans le même laps de temps, ce sont 4120 personnes qui ont succombé au virus dans le pays, portant le bilan total à 258.317 décès depuis le début de la pandémie. 


Selon de nombreux experts, ces chiffres sont sous-évalués.

JO ET COVID-19


L'équipe des Etats-Unis d'athlétisme a annulé mercredi son camp d'entraînement pré-olympique au Japon, craignant pour sa sécurité en raison de la pandémie. Initialement, les athlètes américains devaient s'entraîner dans trois villes du département de Chiba, à l'est de Tokyo, avant le début des Jeux olympiques (23 juillet-8 août).


"Avec l'incertitude entourant les compétitions en 2020 et 2021, l'USATF a fourni des opportunités de compétition localement" et "encouragé les athlètes a rester aux Etats-Unis et à s'y entraîner", a précisé la fédération américaine.


"Bien qu'extrêmement regrettable, nous pensons que l'annulation est la meilleure décision" compte tenu de la situation, a de son côté indiqué le département de Chiba.

ABSURDITÉS DU CALENDRIER DE DÉCONFINEMENT 


Le protocole de réouverture des lieux recevant du public le 19 mai prochain, dévoilé par Jean Caste, laisse parfois place à certains absurdités. LCI en a listé quelques-unes.

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

VARIANT INDIEN AU ROYAUME-UNI


Boris Johnson a fait part mercredi de son inquiétude vis-à-vis des nouveaux variants du Covid-19, "un danger potentiellement mortel". Il y a une "inquiétude grandissante" quant au variant indien au Royaume-Uni, ajoute-t-il


Le professeur Paul Elliott, directeur du programme React de l’Imperial College de Londres, a souligné que l'évolution de ce variant était "difficile" à analyser du fait des actuels "faibles niveaux d'incidence" et de "malades dans les hôpitaux" du pays. "Mais je pense que le modèle du variant indien est préoccupant", indique-t-il.

PETITES TERRASSES 


À quelques jours de la réouverture des terrasses en France, le gouvernement a annoncé que les établissements qui possèdent moins de dix tables pourront déroger aux restrictions si certaines mesures de distanciations sont appliquées.

Il n'y aura pas de jauges pour les terrasses de moins de 10 tables, annonce le gouvernement

LE POINT SUR LA PANDÉMIE 


Le Covid-19 a désormais fait au moins 3.319.512 morts dans le monde depuis le début de la pandémie.


Les Etats-Unis demeurent le pays le plus touché (583.646 décès) devant le Brésil (428.034), l'Inde (254.197), le Mexique (219.323) et le Royaume-Uni (127.629).

MASQUE EN INTÉRIEUR AUX ÉTATS-UNIS


Face à l'avancée de la vaccination aux États-Unis, de nombreux experts affirment que le temps sera bientôt venu d'abandonner l'obligation du masque en intérieur. Certains avancent même que la levée conditionnée de cette mesure pourrait encourager les plus réticents à la vaccination. 


"Le masque est un outil, et les vaccins sont la solution", explique Monica Gandhi, auteur de nombreuses publications sur l'importance du masque durant la pandémie. "Un outil n'est plus utile une fois que vous avez la solution donc quand nous arriverons à un certain niveau de vaccination, il ne sera plus requis", ajoute-t-elle. 

1 MILLION POUR UN VACCIN


Aux Etats-Unis, le gouverneur de l'Etat de l'Ohio a annoncé mercredi créer une loterie avec 1 million de dollars à la clé pour les personnes ayant reçu une injection. "Je sais que certains diront peut-être : 'DeWine, tu es fou ! Ton idée de tirage au sort à un million de dollars est un gaspillage d’argent'. Mais le vrai gaspillage à ce stade de la pandémie quand le vaccin est accessible à tous ceux qui le souhaitent-est un décès dû à la COVID-19", a-t-il déclaré.

Infos précédentes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Nouveaux raids israéliens sur Gaza, l'armée dément finalement l'envoi de troupes au sol

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

EN DIRECT - Covid-19 : la Guyane reconfinée jusqu'au 30 mai face à la flambée de l'épidémie

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.