Vaccin Covid : Pfizer-BioNTech augmente ses prévisions de production de 25% pour 2021

Vaccin Covid : Pfizer-BioNTech augmente ses prévisions de production de 25% pour 2021

CORONAVIRUS - Alors que la troisième vague s'abat sur l'Europe et que la campagne de vaccination semble la clé d'une sortie de la crise sanitaire, le laboratoire Pfizer-BioNTech a annoncé qu'il allait pouvoir produire davantage de vaccins que prévu.

Une bonne nouvelle, alors que la production de vaccin peine encore à répondre aux besoins mondiaux. Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé mardi qu'il comptait fabriquer en 2021 jusqu'à 2,5 milliards de doses de son vaccin développé avec l'américain Pfizer, soit 25% de plus qu'annoncé initialement.

Une hausse que devraient permettre une "optimisation des processus de production", et "l'expansion du réseau de production", ainsi l'autorisation de tirer six doses d'un flacon, explique l'entreprise dans un communiqué. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

L'homologation la semaine passée d'un nouveau site de production en Allemagne, à Marbourg (sud), doit soutenir la hausse de ces capacités avec une production de 250 millions de doses prévue au premier semestre, pour atteindre à terme un milliard de doses par an. Cette usine, située à une centaine de kilomètres de Francfort, est le second centre de production du vaccin BioNTech/Pfizer en Europe, s'ajoutant à l'usine de Puurs en Belgique. L'alliance germano-américaine compte également trois sites de production aux Etats-Unis.

Lire aussi

Au 23 mars, BioNTech avait livré avec son partenaire "plus de 200 millions de doses" dans le monde. Au total, a des commandes pour 1,4 milliard de doses cette année et prévoit une "hausse de la demande".

Le laboratoire planche sur les variants

Le vaccin, qui avait été le premier à être autorisé aux États-Unis et dans l'Union européenne, est désormais administré dans "plus de 65 pays et régions", selon Ugur Sahin, patron et co-fondateur de la PME basée à Mayence (ouest).

"Nous voyons déjà des premiers signes d'une baisse des cas de Covid-19 et de la mortalité dans plusieurs pays", a-t-il expliqué, ajoutant que le laboratoire planchait désormais sur les variants et des essais cliniques supplémentaires.

Suivez les dernières actualités sur la pandémie et ses conséquences dans le fil info ci-dessous. 

Live

BIENTÔT LA FIN DU PORT DU MASQUE ?


Le professeur Alain Fischer, responsable de la stratégie vaccinale française, a répondu aux interrogations de certains lecteurs du journal le Parisien, ce vendredi. Selon lui, la sortie de l'épidémie passera par "la vaccination" et "les mesures physiques et de distanciation". "Si tout le monde y met du sien, des politiques aux professionnels de santé, à la population, on devrait y parvenir", a-t-il ajouté précisant que l'objectif est de faire "tomber le masque à la fin de l'été"

LEVÉE DES BREVETS


La presse allemande et internationale n'a pas manqué de commenter le contre-pied pris par la chancelière allemande, qui s'est dite opposée à une levée des brevets de fabrication des vaccins contre le Covid. Pour le gouvernement allemand, “la capacité de production et le contrôle de la qualité sont les principaux obstacles à l’élargissement de l’accès aux vaccins – pas les droits sur la propriété industrielle”, écrit la Deutsche Welle, tandis que le Guardian note ici “le premier différend majeur entre les deux puissances économiques, et (qui) menace de bloquer les discussions à l’OMC et de faire tourner à l’aigre les relations au sein du G7”. 

L'AUSTRALIE CONTRÔLE SES FRONTIÈRES


L'Australie pourrait maintenir ses frontières fermées jusqu'à fin 2022, a annoncé le ministre du Tourisme, la nouvelle vague de contaminations au Covid-19 à travers le monde anéantissant tout espoir d'une réouverture à court terme. La flambée des cas en Inde démontre la nécessité de garder les restrictions aux frontières pour maintenir le faible niveau de propagation du virus en Australie, a estimé le ministre Dan Tehan. Depuis le 20 mars 2020, l'Australie a mis en place un contrôle drastique de ses frontières. Toute personne arrivant de l'étranger est soumise à une quarantaine de 14 jours dans un hôtel.

REPRISE


Auditionnée par la commission des affaires culturelles à l’Assemblée Nationale, Roselyne Bachelot a fait le point ce jeudi sur les conditions de la reprise d'activité du monde de la culture, dont la première phase débutera le 9 mai.

Festivals de musique, salles de cinéma, de concert... Comment va se dérouler la réouverture des lieux de culture ?

MOINS DE CADRE EMBAUCHÉS


Les embauches de cadres dans les entreprises privées ont chuté de 19% l'an dernier par rapport à 2019, tandis que 2021 ne devrait pas retrouver "le niveau d'avant-crise" sanitaire, plaçant les jeunes diplômés dans "une situation préoccupante", selon une étude de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) publiée ce vendredi. Mais ce recul en 2020 des recrutements des cadres du privé est "moins vertigineux que les prévisions de l'automne ne le laissaient craindre" et la baisse est "somme toute comparable aux grandes crises du passé", note l'Apec dans un communiqué.

ÉTAT D'URGENCE AU JAPON


Face à une crise sanitaire toujours préoccupante, le gouvernement japonais s'apprête à prolonger jusqu'à fin mai l'état d'urgence dans quatre départements, dont celui de Tokyo censé accueillir les JO cet été, et l'instaurer dans deux autres départements. Réinstauré depuis le 25 avril à Tokyo et trois autres départements de l'ouest du pays (Osaka, Kyoto et Hyogo), l'état d'urgence devrait être prolongé jusqu'au 31 mai, alors qu'il devait initialement prendre fin mardi prochain, selon les médias nippons. Les départements d'Aichi (centre) et de Fukuoka (sud-ouest) devraient par ailleurs être rajoutés au dispositif, activé pour la troisième fois dans le pays en un peu plus d'un an. Le Japon est confronté à une quatrième vague locale de l'épidémie, avec actuellement quelque 5300 nouveaux cas quotidiens en moyenne par semaine.

BIENTÔT LA FIN DU PORT DU MASQUE ?


Le professeur Alain Fischer, responsable de la stratégie vaccinale française, a répondu aux interrogations de certains lecteurs du journal le Parisien, ce vendredi. Selon lui, la sortie de l'épidémie passera par "la vaccination" et "les mesures physiques et de distanciation". "Si tout le monde y met du sien, des politiques aux professionnels de santé, à la population, on devrait y parvenir", a-t-il ajouté précisant que l'objectif est de faire "tomber le masque à la fin de l'été"

UNE RÉOUVERTURE CONDITIONNÉE


Les parcs d'attractions pourront à nouveau accueillir du public le 9 juin. Nous vous détaillons le protocole et les restrictions envisagés.

Parcs d’attractions : comment va se passer la réouverture ?

DÉCONFINEMENT 


Depuis lundi, nous pouvons nous déplacer au-delà de la limite des 10 km. Une seconde étape est très attendue le 19 mai, avec la réouverture des terrasses, des musées, des cinémas, mais aussi des stations thermales, un secteur qui s'en réjouit.

Déconfinement : comment les stations thermales préparent la réouverture

INDE : L'HOMMAGE DU PAPE AUX MÉDECINS


Dans une lettre envoyée à la Conférence épiscopale indienne, le pape François a souligné "sa solidarité venant du cœur et sa proximité spirituelle à tous les Indiens""Je pense aussi aux nombreux médecins, infirmiers, travailleurs hospitaliers, conducteurs d'ambulances et ceux travaillant sans relâche pour répondre aux besoins urgents de leurs frères et sœurs", a-t-il ajouté en les encourageant à "la persévérance, la force et la paix"


L'Inde a annoncé ce jeudi un record de près de 4000 décès dus au Covid-19 et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures, tandis que les autorités préviennent que le pays doit se préparer à affronter "de nouvelles vagues".

BREVETS


Les États-Unis et Joe Biden ont annoncé qu'ils sont favorables à une levée de la propriété intellectuelle sur les brevets des vaccins anti-covid. Tout le monde pourra donc fabriquer les précieuses doses. Quelles vont être les conséquences concrètes ?

Lever les brevets sur les vaccins anti-Covid, ça changerait quoi ?

VACCINATION


Emmanuel Macron a annoncé un élargissement de la vaccination. À partir du 12 mai, toute personne majeure pourra prendre rendez-vous pour se faire vacciner la veille pour le lendemain avec des doses non-utilisées.

Accélération de la campagne de vaccination : ce qui va changer

CHIFFRES


La circulation du virus reste particulièrement active en France alors que le pays commence à alléger ses restrictions sanitaires. Retrouvez ci-dessous les principaux indicateurs de l'épidémie, actualisés quotidiennement.

Covid-19 : le tableau de bord de l'évolution de l'épidémie en France

SPORT EN INTÉRIEUR


La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a précisé jeudi que la reprise du sport en intérieur, en particulier dans les salles de sport, n'était pas conditionnée par le port d'un masque sportif dont des exemplaires vont prochainement être mis sur le marché. "Le masque barrière est désormais disponible", a expliqué la ministre des Sports lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée. Mais "cette reprise n'est pas conditionnée par le port du masque", a-t-elle précisé.

OMS


Le bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde jeudi contre le risque d'une nouvelle vague de coronavirus sur le continent à cause de retards croissants dans la vaccination par rapport au reste du monde.


"Du fait du report de livraison des doses de vaccins contre le Covid-19 fabriquées par le Serum institute of India à l'attention de l'Afrique, ainsi que de la lenteur du déploiement des vaccins et de l'apparition de nouveaux variants, le risque d'une nouvelle vague d'infections resté élevé en Afrique", a alerté dans un communiqué le bureau régional de l'OMS, basé à Brazzaville.  "Désormais, le continent africain ne représente plus que 1 % des doses de vaccin administrées dans le monde, contre 2 % il y a quelques semaines", selon 

le texte.

ALLEMAGNE


 Alors que les États-Unis ont annoncé être favorables à la levée des brevets sur les vaccins, l'exécutif allemand a indiqué jeudi qu'il estimait que ceux-ci devaient être "protégés".

Covid-19 : Angela Merkel s'oppose à la levée des brevets sur les vaccins

BRÉSIL


L'Institut Butantan de Sao Paulo, qui produit au Brésil le CoronaVac, a indiqué jeudi que les critiques répétées du gouvernement brésilien à l'encontre de la Chine affectent l'approvisionnement en principes actifs nécessaires à la fabrication du principal vaccin utilisé dans le pays contre le Covid-19. "Il est évident que ces déclarations ont un impact et nous sommes à la merci de cette situation", a déploré Dimas Covas, directeur de l'Institut Butantan, sous la tutelle du gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, Joao Doria, pressenti comme un des principaux adversaires de Jair Bolsonaro pour la présidentielle de 2022.

SOINS A DOMICILE


La crise sanitaire a "fortement pesé" sur les services de soins et d'aide à domicile, qui n'ont pas pu honorer toutes les demandes de prises en charge de personnes fragiles en 2020, principalement par manque de personnel, s'est alarmée jeudi une des principales fédérations du secteur. Le Covid-19, qui a particulièrement touché les personnes âgées et vulnérables, a fait augmenter de près de 20% le nombre de demandes formulées aux structures de l'Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles (UNA).

1/4 DE LA POPULATION FRANÇAISE VACCINÉE


Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 17.130.308 personnes ont reçu au moins une injection (soit 25,6 % de la population totale et 32,6 % de la population majeure) et 7.386.030 personnes ont reçu deux injections (soit 11 % de la population totale et 14,1% de la population majeure).

CALENDRIER


Réaffirmant l'objectif de 30 millions de vaccinés contre le Covid-19 à la mi-juin, Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi de nouvelles échéances concernant la vaccination des Français, avec notamment la possibilité pour tous les Français majeurs de prendre des rendez-vous "non pris" dès le 12 mai. On fait le point. 

Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

CAMP DE LESBOS


Une trentaine d'infections au coronavirus ont été enregistrées ces derniers jours dans le camp des migrants de l'île grecque de Lesbos, en mer Egée, qui abrite près de 6.000 migrants dans des conditions difficiles, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires. Une centaine de personnes, y compris les familles de personnes infectées, "ont été placées en quarantaine" dans une partie du camp, selon la même source.

RECORD DE VACCINATION EN 24H


"Plus de 600.000 vaccinations ont été réalisées en 24 h en France", s'est réjouie le ministre de la Santé. 

NÉPAL


Confronté à des chiffres presque aussi inquiétants que l'Inde, le Népal dispose d'un système de santé moins efficace. Une situation qui laisse craindre le pire.

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

LES INFIRMIERS-ANESTHÉSISTES EN GRÈVE


Après les réanimations le 11 mai, la CGT-Santé a déposé jeudi un préavis de grève national le 17 mai pour les infirmiers anesthésistes, qui réclament une reconnaissance de leur spécialité et des hausses de salaires. Le préavis, publié sur le site du syndicat, englobe comme à l'accoutumée l'ensemble des agents des hôpitaux publics et privés, mais vise en particulier "les salariés et étudiants infirmiers anesthésistes diplômés d'Etat (IADE) et sages-femmes anesthésistes".

MEGHAN ET HARRY LÈVENT DES FONDS


Engagés en faveur de la vaccination anti-Covid, le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont lancé un appel aux dons pour l'équité vaccinale à l'occasion du deuxième anniversaire de leur fils Archie.

Meghan et Harry fêtent les 2 ans d’Archie en appelant aux dons pour accélérer la vaccination

NOVAVAX


Le dispositif de partage de vaccins anti-Covid Covax a conclu un accord avec l'entreprise de biotechnologie américaine Novavax permettant de sécuriser 350 millions de doses du candidat vaccin qui commenceront à être distribuées au troisième trimestre.

MERKEL CONTRE LA LEVÉE DES BREVETS


Le gouvernement d'Angela Merkel a exprimé jeudi de fortes réserves à l'égard de la proposition soutenue par les États-Unis d'une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, estimant au contraire qu'ils devaient continuer à être "protégés". "La protection de la propriété intellectuelle est la source de l'innovation et doit continuer à l'avenir à le rester", a indiqué une porte-parole du gouvernement allemand à l'AFP, en réaction à l'annonce des États-Unis.

POINT SANITAIRE


Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation poursuit sa décrue, tout comme celui de l'ensemble des personnes atteintes qui sont hospitalisées, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce jeudi. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent 5.231 patients (-171). 


Le total des malades à l'hôpital est également en nette baisse avec 26.985 personnes hospitalisées (-701). On dénombre par ailleurs 222 décès en 24 h.


Le nombre de personnes testées positives est également en baisse avec 21.712 cas comptabilisés en 24 h (26.538 jeudi dernier -18%). Moins que les 40.000 voire plus de 50.000 cas quotidiens détectés entre fin mars et début avril.

ALLEMAGNE


L'Allemagne sera en capacité de proposer la vaccination contre le Covid-19 à tous les adolescents de plus de 12 ans d'ici la fin du mois d'août, sous réserve du feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour cette tranche d'âge, a indiqué jeudi le ministre de la Santé Jens Spahn.


Le gouvernement et les régions se sont mis d'accord pour "qu'une offre de vaccin puisse être faite à tous les 12-18 ans d'ici la fin du mois d'août", a déclaré le ministre qui table sur une autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech par l'EMA pour les 12-15 ans au mois de juin.

LEVÉE DES BREVETS : PFIZER S'Y OPPOSE 


Le PDG du géant pharmaceutique américain Pfizer, Albert Bourla, a déclaré jeudi qu'il n'était "pas du tout" en faveur de la décision des Etats-Unis de soutenir la suspension temporaire des brevets des vaccins anti-Covid, dans un entretien à l'AFP.


Ouvrir des sites de production du vaccin BioNTech-Pfizer ailleurs que ceux existant aux Etats-Unis et dans l'UE serait compliqué par les goulots d'étranglement sur les matières premières, au risque de "réduire le nombre de doses" produites, a-t-il estimé, appelant à "ne pas perturber (les opérations de production) avec des annonces politiquement motivées, des promesses vides".

REBOND ÉPIDÉMIQUE AUX SEYCHELLES


Pourtant très en avance en matière de vaccination, les Seychelles voient l'épidémie progresser sur leur sol. Plusieurs pistes sont évoquées pour en comprendre les raisons.

Les Seychelles renforcent-elles leurs mesures malgré une vaccination massive ?

BAC 2021


Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé mercredi 5 mai une série d'aménagements pour les épreuves du baccalauréat. Qui sont loin de satisfaire les syndicats lycéens. 

Bac 2021 : malgré les aménagements annoncés par Blanquer, la colère des lycéens persiste

MODERNA EFFICACE A 96% CHEZ LES ADOS


Moderna a annoncé jeudi une efficacité de 96% de son vaccin contre le Covid-19 chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans, selon de premiers résultats d'essais cliniques. Sur les 3.235 participants à ces essais aux États-Unis, deux tiers ont reçu le vaccin, et un tiers un placebo. L'étude "a montré un taux d'efficacité du vaccin de 96% chez les participants (...) ayant reçu au moins une injection", a déclaré Moderna à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels.

OMC


La patronne de l'Organisation mondiale du commerce a "accueilli chaleureusement" jeudi l'annonce par les États-Unis qu'ils étaient favorables à une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, pour augmenter la production des doses.


Elle a encouragé l'Inde et l'Afrique du Sud, à l'origine de la proposition, à présenter rapidement un texte révisé. "C'est seulement en nous asseyant autour de la table que nous trouverons le moyen pragmatique et acceptable pour tous les membres d'avancer", a dit Ngozi Okonjo-Iweala, selon un communiqué lu par le porte-parole de l'OMC, Keith Rockwell.

LA SUÈDE DÉPASSE LE MILLION DE CAS


La Suède a dépassé jeudi la barre symbolique du million de cas détectés de Covid-19 alors que le pays, qui a mené une stratégie moins stricte contre le virus, est actuellement en deuxième position des nouvelles contaminations en Europe. 


Avec 1.002.121 cas de coronavirus enregistrés depuis le début de la pandémie, le pays scandinave se rapproche des 10% de la population ayant contracté le virus (9,85%), selon les données officielles compilées par l'AFP. Un niveau déjà franchi en Europe par une poignée de pays : Monténégro, République Tchèque, Slovénie et Luxembourg, selon cette base de données.  


Avec un taux d'incidence proche de 700 nouveaux cas pour 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours, la Suède est actuellement le pays avec le plus de nouveaux cas en Europe derrière Chypre, selon les données de l'OMS, même si la tendance est à une légère baisse.

HÔTELLERIE-RESTAURATION


L'hôtellerie-restauration va devoir mieux rémunérer et valoriser le travail des salariés du secteur, en particulier ceux affectés à des tâches pénibles, faute de quoi "ils ne reviendront pas" au terme de la crise sanitaire, a affirmé le patron du géant hôtelier Accor, qui dit "risquer de perdre" un employé sur quatre.

JO DE TOKYO


Les doses seront fournies par les deux laboratoires aux sportifs et délégations de tous les pays participant à la compétition internationale.

JO de Tokyo : Pfizer et BioNTech annoncent un accord avec le CIO pour la fourniture de vaccins

LE "RSA JEUNES" REJETÉ


L'Assemblée nationale a rejeté jeudi l'idée d'un "RSA jeunes" défendue par la gauche pour répondre aux conséquences de la crise sanitaire et économique du Covid sur la jeunesse, la majorité et la droite soutenant des dispositifs "sur mesure", jugés plus efficaces. Une proposition de loi ouvrant le revenu de solidarité active à partir de 18 ans, au lieu de 25, du député LFI François Ruffin, soutenue par les socialistes, les communistes et le petit groupe Libertés et territoires, a été retoquée en séance plénière après l'avoir déjà été en commission des Affaires sociales.

OUTREMER


Des professionnels du tourisme interpellent le gouvernement sur "la nécessité urgente de mettre en place un calendrier de reprise de l'activité sur les territoires d'outremer", sous peine de "perdre la saison d'été". "Les déplacements de loisirs vers les outremers restent bloqués par une mesure de motifs impérieux, rendant impossibles les voyages de loisirs sur ces destinations, tandis que parallèlement les Français de la métropole, premier marché émetteur, peuvent voyager à nouveau dans l'Hexagone et dans l'Union européenne", déplorent le voyagiste Exotimes, l'agence Karukéra Tours, Hertz Antilles ainsi que plusieurs hôtels dans un communiqué transmis à l'AFP.

REPORTAGE


Beaucoup ont la tête aux ponts de mai et aux vacances. D'ailleurs, les campings sont déjà complets, notamment dans les Landes.

Ponts de mai et vacances : des campings déjà complets dans les Landes

BIONTECH


Le laboratoire allemand BioNTech a estimé jeudi que la protection des brevets sur les vaccins anti-Covid n'était pas le facteur limitant la production et l'approvisionnement de son vaccin développé avec l'américain Pfizer. "Les brevets ne sont pas le facteur limitant la production ou l'approvisionnement de notre vaccin. Ils n'augmenteraient pas la production mondiale ou l'approvisionnement de doses de vaccins dans le court et moyen terme", a déclaré à l'AFP le laboratoire après que les Etats-Unis se sont déclarés favorables à la levée des brevets.

BREVETS


Si les Etats-Unis affichent désormais leur soutien à la suspension des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le Covid-19, d'autres pays rejettent toujours catégoriquement l'idée à l'instar des laboratoires pharmaceutiques. En quoi ce dossier est-il éminemment délicat ? 

Lever les brevets sur les vaccins anti-Covid, pourquoi la question fait débat ?

VACCINATION : L'ARMÉE EN RENFORT


À partir de mardi, sept hôpitaux militaires vont ouvrir dans des centres dédiés. C'est aussi dans quelques jours que les premiers vaccins doivent commencer à sortir d'usines françaises.

Accélération de la vaccination : l'armée à la rescousse

PRODUCTION


Après la prise de position de Washington et l'infléchissement européen, le chef de l'État s'est en fin de compte prononcé en faveur de la levée des brevets de fabrication des vaccins contre le Covid. Tout en considérant que la priorité était au "don de doses". 

Covid-19 : Emmanuel Macron se dit "tout à fait favorable" à la levée des brevets sur les vaccins

REPORTAGE


Comme les grands, les petits musées se préparent aussi à rouvrir. Après des mois de fermeture, tout doit être prêt pour le jour J.

Déconfinement : comment les petits musées préparent leur réouverture

FESTIVALS


La chanteuse canadienne a annoncé un énième report de sa tournée estivale européenne, qui aura désormais lieu dans deux ans. Forcément une déception pour ses fans français qui espéraient déjà la voir en Bretagne l’an dernier.

Céline Dion ne se produira pas aux Vieilles Charrues avant 2023

ANIMAUX DE COMPAGNIE


Avoir un chien, un chat ou un oiseau est un plaisir qui peut coûter cher. On compte 63 millions d'animaux de compagnie dans l'Hexagone, presqu'autant que le nombre d'habitants.

Animaux de compagnie : le confinement a donné des ailes aux adoptions

REPORTAGE


A l'approche des vacances, plus que jamais, les centres de vaccination s'apprêtent à voir beaucoup de monde. On fait le point sur la situation à La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique).

Covid-19 : à La Baule, on se prépare à vacciner en masse cet été

DÉCONFINEMENT


Auditionnée par la commission des affaires culturelles à l’Assemblée Nationale, Roselyne Bachelot a fait le point ce jeudi sur les conditions de la reprise d'activité du monde de la culture, dont la première phase débutera le 9 mai.

Festivals de musique, salles de cinéma, de concert... Comment va se dérouler la réouverture des lieux de culture ?

GRANDE-BRETAGNE


En Angleterre et au Pays de Galles, le nombre annuel des morts liées à l'alcool a atteint un sommet en 2020, a révélé jeudi le Bureau national des statistiques (ONS), constatant une très forte augmentation de ce chiffre à partir du premier confinement en mars. En 2020, 7.423 personnes sont mortes à la suite d'une consommation excessive d'alcool, soit une hausse d'environ 20% par rapport aux données de l'année précédente, a annoncé l'ONS. Il s'agit du plus grand nombre de décès annuel enregistré depuis que l'organisme les comptabilise, c'est-à-dire 2001. 

L'UE VEUT CINQ TRAITEMENTS CONTRE LES "COVIDS LONGS" D'ICI FIN 2021


L'Union européenne a dévoilé jeudi des dispositions pour encourager le développement de traitements contre le Covid-19, notamment les symptômes persistants et handicapants des "Covids longs", en vue d'autoriser jusqu'à cinq nouveaux traitements "efficaces" d'ici à la fin de l'année. Jusqu'à présent, un seul traitement spécifique anti-Covid a été approuvé : l'antiviral Remdesivir.


Cette "stratégie", via des soutiens financiers à la recherche et des assouplissements réglementaires, doit permettre d'"autoriser trois nouveaux traitements contre le Covid-19 d'ici octobre 2021 et éventuellement deux autres d'ici la fin de l'année", indique la Commission européenne.


Entre 10% et 15% des patients malades du Covid-19, ayant déclaré la pathologie, souffrent par la suite de symptômes durables (troubles respiratoires et digestifs, extrême fatigue intellectuelle, douleurs, "brouillard mental"...). Ces maux peuvent affecter plus ou moins sévèrement leur vie personnelle et professionnelle, mais leurs raisons physiologiques restent mal élucidées, ce qui complique le traitement médical.

Infos précédentes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - "L’objectif, tomber le masque d’ici la fin de l’été", affirme Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.