EN DIRECT - Coronavirus : l'inquiétude gagne l'Italie, 150 nouveaux décès enregistrés en Chine

EN DIRECT - Coronavirus : l'inquiétude gagne l'Italie, 150 nouveaux décès enregistrés en Chine
Santé

Toute L'info sur

Coronavirus : l'épidémie meurtrière qui inquiète la planète

ÉPIDÉMIE - L'Italie, désormais principal foyer européen de coronavirus, a enregistré une troisième victime dimanche 23 février. Onze villes de Lombardie sont placées en quasi-confinement tandis que, en France, le ministre de la Santé indique se préparer à l'éventualité d'une épidémie. Suivez les dernières informations.

Live

ITALIE / CORÉE DU SUD


L'explosion des cas dans ces deux pays inquiète beaucoup l'OMS...

Coronavirus : l'accélération de l'épidémie confirme les inquiétudes de l’OMS

WUHAN


Les non-résidents en bonne santé vont être autorisés sous conditions à quitter Wuhan, berceau du Coronavirus en Chine, a annoncé la mairie de la métropole chinoise. La ville est pour rappel placée en quarantaine depuis le 23 janvier dernier.

BILAN EN CHINE


Le bilan de l'épidémie de pneumonie a atteint lundi 2592 morts en Chine continentale après l'annonce de 150 décès supplémentaires, tous sauf un dans la province centrale du Hubei, berceau du nouveau coronavirus, ont annoncé les autorités sanitaires. La Commission nationale (ministère) de la Santé a par ailleurs fait état de 409 nouveaux cas confirmés de contamination sur vingt-quatre heures, la plupart au Hubei, ce qui porte à plus de 77 000 le nombre de personnes infectées dans le pays.

INQUIÉTUDE

Coronavirus en Italie : des élus du sud-est de la France tirent la sonnette d’alarme et demandent un plan d'urgence

DÉCÈS EN CORÉE DU SUD


La Corée du Sud a annoncé deux nouveaux décès et 161 nouvelles contaminations des suites du Coronavirus.

UN TRAIN STOPPÉ À LA FRONTIÈRE ITALIENNE


Les chemins de fer autrichiens ont annoncé dimanche soir la suspension jusqu'à nouvel ordre du trafic sur une importante liaison avec l'Italie passant par le col du Brenner où un train a été arrêté en raison de deux cas suspects de coronavirus.


"Les liaisons ferroviaires par le Brenner sont interrompues en raison d'un décision administrative", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie autrichienne de chemin de fer ÖBB, sans préciser la durée de cette suspension du trafic.


L'annonce a été faite alors qu'un train reliant Venise à Munich (Allemagne) a été stoppé dans la soirée à la station du col du Brenner en raison de deux cas suspects de coronavirus sur des passagères.


Selon la police, citée par l'agence autrichienne APA, ces deux passagères allemandes ont été prises en charge pour des examens médicaux peu après leur départ de Venise et ne se trouvaient plus dans le train arrêté à la frontière. Toujours selon l'agence autrichienne, les examens pratiqués n'ont pas confirmé la suspicion d'infection par le nouveau coronavirus

PAYS LIMITROPHES AVEC L'ITALIE 


Suisse : 

La Suisse n'a pour l'heure "pas pris de mesures supplémentaires" de type restrictions aux frontières mais "évidemment, nous regardons très attentivement ce qui se passe en Italie", a affirmé dimanche un porte-parole de l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP).


Autriche :

Samedi, le ministère autrichien de la Santé avait estimé qu'il n'y avait pour l'heure "pas de raison de paniquer". Le ministre de l'Intérieur Karl Nehammer a affirmé pour sa part dimanche que l'équipe dédiée au coronavirus au sein du ministère aurait une réunion lundi avec des experts.


Slovénie : 

Le gouvernement a convoqué pour lundi un Conseil de sécurité nationale afin de faire le point sur la situation.


A noter que les autorités ont demandé aux vacanciers de retour des stations de ski du nord de l'Italie d'être particulièrement vigilants à d'éventuels symptômes.

LES TRAJETS ENTRE LA FRANCE ET L'ITALIE ASSURES 


Côté transports, "Air France assure normalement l'ensemble de ses vols vers et en provenance de l'Italie", a déclaré dimanche à l'AFP un porte-parole de la compagnie.


De son côté, la SNCF (transports ferroviaires) diffuse des messages dans les grandes gares françaises appelant les voyageurs à contacter un numéro d'urgence en cas de maladie, mais n'a pour l'heure déployé aucun dispositif spécifique au sujet de l'Italie, selon un porte-parole.

ISRAËL 


Les autorités israéliennes annoncent un deuxième cas de nouveau coronavirus sur une personne qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess avant d'être rapatriée en Israël. "Un autre passager qui se trouvait sur le bateau de croisière au Japon a été testé positif", a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué. "Le patient est en quarantaine (...) et n'a pas été infecté en Israël", a-t-il ajouté.


Les autorités israéliennes avaient fait état vendredi d'un premier cas, une femme qui avait été, elle aussi, placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess, le plus important foyer de contagion hors de Chine. 


Dans le même temps, près de 200 écoliers israéliens ont été appelés à rester cloîtrés chez eux pendant 14 jours après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus.

RÉUNION A MATIGNON 


Une réunion avait lieu à Matignon, cet après-midi, pour faire le point sur le coronavirus.

MENTON 


L'inquiétude gagne le sud de la France en raison de sa proximité avec l'Italie. La ville de Menton "demande la mise en place d’un plan sanitaire d’urgence, une mobilisation des établissements hospitaliers et sanitaires et le renforcement des contrôles sanitaires à la frontière en plus des contrôles d’identité", peut-on lire sur sa page Facebook. 

POINT PRESSE DU MINISTÈRE DE LA SANTE 


Olivier Véran, ministre de la Santé, a tenu une conférence de presse ce dimanche soir. "La situation internationale est très évolutive, notamment en Italie (...) En France, la situation est stable, il y a toujours une personne hospitalisée, son état est stable, elle devrait sortir prochainement et il n'y a pas de nouveaux cas". 


70 établissements seront activés dès demain, au besoin, pour faire face à une épidémie. Les tests de coronavirus seront également augmentés. Un guide accessible à tous les professionnels de santé sera également disponible. 


"Nous comptons sur eux et ils peuvent compter sur l’engagement de mon ministère. Nous allons leur procurer des masques FFP2 (...) En ville, les professionnels de santé seront financièrement protégés. La solidarité nationale jouera son plein", détaille le ministre de la santé. "Il n'y a pas d'épidémie en France", répète le Ministre de la Santé. 

EN ITALIE 


Sur place, non loin de la zone de quarantaine. 

CORSE 


Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, demande au gouvernement de prendre des mesures en raison des flux de passagers avec les vacances scolaires

OMS


L'OMS reconnait que "la hausse rapide des cas enregistrés en Italie depuis deux jours est inquiétante", selon un porte-parole. "Ce qui nous inquiète aussi c'est qu'on pas pas pu identifier dans tous les cas des liens épidémiologiques clairs comme des voyages en Chine ou des contacts avec un cas confirmé".

NOUVEAU BILAN EN ITALIE


Au cours d'une conférence de presse, le chef de la Protection civile Angelo Borrelli a annoncé que l'Italie comptait désormais 149 cas sans compter les trois personnes décédées, dont "110 contaminés en Lombardie (autour de Milan), 21 en Vénétie (autour de Venise), 9 en Emilie Romagne, 2 dans le Latium (Rome)", ces deux cas ayant été contractés hors d'Italie. 


"55 sont hospitalisées avec des symptômes, 25 en thérapie intensive, 19 à l'isolement et 27 en cours de contrôle", a-t-il précisé.


Les décès en lien au nouveau coronavirus concernent tous des personnes âgées et déjà atteintes d'autres pathologies.

ARMÉNIE 


L'Arménie va fermer "pour deux semaines" sa frontière terrestre avec l'Iran et suspendre les liaisons aériennes avec ce pays où les cas du nouveau coronavirus se multiplient, a annoncé dimanche le Premier ministre Nikol Pachinian.


"Les liaisons aériennes Iran-Arménie et l'entrée de personnes en Arménie via le poste de contrôle de Meghri", le seul à la frontière entre les deux pays, "seront suspendues", a indiqué M. Pachinian dans un message sur Twitter. Cette décision sera validée par le gouvernement lors d'une réunion extraordinaire, "pour deux semaines", a-t-il précisé.


Une commission spéciale chargée d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus en Arménie va par ailleurs se réunir lundi matin pour discuter d'autres mesures éventuelles à prendre en lien avec la situation en Iran, selon la même source.

ITALIE 


A Codogno, la peur du coronavirus plombe l'ambiance

"Ne m'approchez pas, ici on ne se touche pas" : à Codogno, la peur du coronavirus plombe l'ambiance

ISRAËL 


Près de 200 écoliers israéliens ont été appelés à rester cloîtrés chez eux pendant 14 jours à partir de dimanche après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus, épidémie qui suscite une préoccupation croissante en Israël.


Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé la formation d'une équipe ministérielle "pour gérer au quotidien cette menace majeure", après une réunion extraordinaire à laquelle ont participé de hauts responsables de la sécurité et de la santé. 


Cette annonce survient après l'ordre donné par le ministère de l'Education à 180 écoliers, scolarisés dans trois établissements à travers le pays, de rester chez eux pendant 14 jours, après avoir récemment rencontré lors d'excursions pédagogiques des pèlerins chrétiens venus de Corée du Sud.

ITALIE 


Les officiels italiens annoncent le décès d'une femme atteinte d'un cancer, testée positive au coronavirus. Il s'agit du troisième décès lié à cette maladie. Il s'agit d'une "femme âgée qui était hospitalisée à Crema (près de Crémone, en Lombardie, ndlr) depuis plusieurs jours et dont les tests montraient qu'elle avait contracté le coronavirus", a expliqué lors d'une conférence de presse à Milan, l'adjoint régional à la Santé, Giulio Gallera. Il a précisé qu'elle avait été admise "en oncologie dans un état grave".

Urgent

3e DÉCÈS EN ITALIE


Une femme atteinte d'un cancer et du coronavirus est morte, troisième décès dans le pays lié à l'épidémie. 

CORONAVIRUS EN ITALIE 


Récit d'un basculement en quelques heures 

Coronavirus : comment l'Italie est devenue le principal foyer européen de la maladie

ITALIE 


Comment l'Italie est devenue le principal foyer européen de la maladie ? On vous raconte les dernières heures ... 

Coronavirus : comment l'Italie est devenue le principal foyer européen de la maladie

L'ÉCONOMIE MONDIALE TOUSSE

 

"Le risque est maintenant confirmé, l'impact sur la croissance mondiale également, et c'est désormais une véritable préoccupation de l'ensemble des membres du G20", assure Bruno Le Maire. Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 sont prêts à prendre des mesures pour contrer le "risque réel" que fait peser le coronavirus sur l'économie mondiale, a déclaré dimanche le ministre français des Finances Bruno Le Maire.


"Nous sommes prêts à prendre toute mesure économique complémentaire si nécessaire pour faire face à une éventuelle aggravation de l'impact sur l'économie mondiale", a encore affirmé à l'AFP Bruno Le Maire à l'issue d'un sommet du G20 organisé ce week-end à Ryad, sans détailler les mesures envisagées.

REPORTAGE


Ce dimanche matin, notre équipe est allée à Codogno et dans les villes alentours, où sont concentrés la plupart des 132 cas de coronavirus confirmés en Italie. 

KOWEÏT


Le Koweït interdit aux navires iraniens d'entrer dans les ports de Shuaiba, Doha et Shuwaikh. "Une mesure de précaution", a expliqué le directeur général de l'Autorité portuaire.

ITALIE


Le Premier ministre Giuseppe Conte a décidé d'annuler sa visite en Romagne lundi en raison de nouveaux engagements concernant le nouveau coronavirus. 

ITALIE


Tous les services religieux dans toute la Lombardie ont été suspendus.

AFGHANISTAN


Le gouvernement de Kaboul a interdit tous les types de voyages entre l'Afghanistan et l'Iran, où les cas de contagion par le nouveau coronavirus augmentent.

VENISE


Le carnaval de Venise est annulé en raison de 'épidémie de coronavirus, a indiqué dimanche le président de la région Vénétie Luca Zaia. Deux cas, des octogénaires admis à l'hôpital civil en réanimation, ont été recensés dimanche. "Nous avons signé avec le ministre de la Santé Speranza l'ordre selon lequel tous les événements publics et privés sont suspendus jusqu'au 1er mars, y compris le carnaval de Venise", a déclaré le président de la région.

ITALIE


Les prix des désinfectants et des masques explosent en Italie avec respectivement des augmentations de 650% et 1700%, dénonce la Codacons, en charge de la défense des consommateurs et de l'environnement. Par exemple, un masque "vendu pour moins de 10 centimes" coûte aujourd'hui "sur Internet 1,8 euro".

CHINE


Le président chinois Xi Jinping s'est montré très critique sur la gestion de l'épidémie du nouveau coronavirus qui a été celle de son pays, d'où est parti le Covid-19.

Coronavirus : Xi Jinping reconnaît des "lacunes manifestes" en réponse à l'épidémie

ITALIE


"Le cas des deux octogénaires admis à l'hôpital civil de Venise en réanimation nous inquiète beaucoup", a déclaré le président de la région de Vénétie Luca Zaia. "Ils n'ont eu aucun contact avec la communauté chinoise, nous reconstruisons leur histoire et procédons, selon le protocole, en phases concentriques pour retrouver les contacts qu'ils ont eu".

ITALIE


Le Teatro alla Scala a décidé de suspendre "toutes les représentations à titre de précaution en attendant les dispositions" des autorités. Cette décision a été prise avant la promulgation officielle de l'ordonnance régionale en vigueur pour toute la Lombardie.

JORDANIE


La Jordanie interdit l'entrée de son territoire aux Chinois, Iraniens et Sud-coréens, sauf à ses propres ressortissants, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus dans le royaume. Le ministre d'État en charge de l'Information, Amjad al-Adaylé, a indiqué dans un communiqué que cette décision faisait partie de "mesures de prévention (...) après la hausse des cas de coronavirus en Corée du Sud, en Iran" et en Chine, épicentre de la maladie.

TURQUIE


La Turquie décide de fermer "temporairement" sa frontière avec l'Iran.

ITALIE


Les autorités italiennes annoncent la fermeture des écoles à Milan. L'ordonnance sur le coronavirus signée par le président de la région Attilio Fontana de concert avec le ministre de la Santé Roberto Speranza est aussi valable pour tout le territoire lombard.

CHINE


Le président chinois Xi Jinping a reconnu "des lacunes" dans la réponse au coronavirus.

CHINE


Le président chinois Xi Jinping a déclaré que le Covid-19 est la plus grave urgence sanitaire en Chine depuis 1949. L'épidémie, qui a contaminé près de 77.000 personnes en Chine, dont plus de 2400 mortellement, "est une crise, une grande épreuve pour nous", a-t-il expliqué dimanche 23 février, selon des propos rapportés par la télévision nationale.


Xi Jinping a fait savoir que l'épidémie aurait "inévitablement un fort impact sur l'économie et la société" mais assuré que ses effets seraient "de court-terme" et maîtrisables.

ITALIE


Il y a désormais 132 cas positifs au nouveau coronavirus en Italie. Ce nouveau bilan provisoire a été dressé par le chef de la protection civile Angelo Borrelli lors d'un point presse avec les journalistes. Il a souligné que 26 d'entre eux sont en soins intensifs. 

DIAMOND PRINCESS


Un troisième passager du paquebot Diamond Princess est décédé, a rapporté dimanche la chaîne de télévision NHK. La victime est un octogénaire testé positif au Covid-19 qui avait été évacué puis hospitalisé. Le ministère japonais de la Santé n'a pas confirmé cette information.

LE PEN


Questionnée sur le Covid-19 dans le Grand Jury sur LCI, la présidente du RN Marine Le Pen juge que "la France n'est pas armée pour faire face" à l'épidémie du nouveau coronavirus. "Le gouvernement minimise les risques. Je préfère qu'on a fasse trop plutôt que pas assez." La députée du Pas-de-Calais estime qu'en raison de la propagation du virus en Italie, la question de la fermeture des frontières pourrait éventuellement se poser.

LE PEN


Invitée du Grand Jury sur LCI, la présidente du RN Marine Le Pen a évoqué l'épidémie de Covid-19 en Europe. "Il aurait fallu suspendre les vols en provenance de la Chine depuis des semaines", a indiqué la députée du Pas-de-Calais. "On n'a pas tiré les leçons du Sras".

ITALIE


Le match du VI Nations féminin entre l'Italie et l'Ecosse, prévu ce dimanche 23 février, a été reporté à une date ultérieure du fait de la multiplication des cas de nouveau coronavirus en Italie, ont annoncé la fédération italienne de rugby et le comité organisateur. La rencontre devait se jouer à Legnano, en Lombardie, à quelques kilomètres du nord de Milan.

IRAN


L'Iran a annoncé dimanche 23 février la mort de trois malades du nouveau coronavirus parmi un total de 15 personnes nouvellement testées positives. Ces nouveaux chiffres portent à 8 le nombre de personnes tuées par le Covid-19 sur un total de 43 personnes infectés, a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, cité par la télévision d'État. L'Iran est à ce jour le pays où l'épidémie a fait le plus de morts en dehors de Chine.

ITALIE


Deux premiers cas de Covid-19 sont officialisés à Venise, où se déroule le traditionnel Carnaval jusqu'au 25 février. Il s'agit de deux personnes âgées, hospitalisées, a indiqué le président de la région Vénétie Luca Zaia lors d'un point presse. 

ITALIE


Les autorités italiennes ont décidé de repousser à une date ultérieure le match de Serie A, le championnat d'Italie, prévu dimanche entre le Torino et Parme, s'ajoutant au report des rencontres Inter-Sampdoria, Atalanta-Sassuolo et Vérone-Cagliari.

CHINE


Selon une étude chinoise, le marché aux fruits de mer de Wuhan ne serait pas la source d'origine du Covid-19. Le nouveau coronavirus aurait ainsi pu être transmis depuis d'autres endroits. En revanche, les marchés surpeuplés auraient accéléré la propagation du virus.


Toujours selon le document, la transmission interhumaine aurait pu avoir lieu dans la seconde moitié de novembre et début décembre 2019. 

ITALIE


"Nous avons trouvé un nombre important et considérable de patients positifs. Il est clair que nous en trouverons plus...", a fait savoir le sous-ministre de la Santé Pierpaolo Sileri, interrogé sur SkyTg24. "Je m'attends à plus de cas", a poursuivi le responsable gouvernemental, "également parce que nous faisons un nombre important de tests."

ITALIE


L'Université Catholique du Sacré Cœur annonce la suspension jusqu'au 2 mars prochain de toutes les activités d'enseignement en Lombardie en raison de la propagation du Covid-19.

Infos précédentes

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent