EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie
Santé

CORONAVIRUS - De 21h à 6h du matin, une partie de la France vit désormais sous couvre-feu en raison du rebond de l'épidémie de Covid-19. Dans toute l'Europe, de nouvelles mesures allant jusqu'au reconfinement sont prises pour tenter d'endiguer la deuxième vague. Suivez les dernières infos.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les pays les plus touchés par le Covid-19
Live

300.000 MORTS SUPPLÉMENTAIRES AUX ÉTATS-UNIS DEPUIS JANVIER


La surmortalité liée à la pandémie de Covid-19 aux États-Unis a été de 300.000 personnes, selon une étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée mardi. Un rapport qui confirme que le bilan officiel d'environ 200.000 morts sous-estime l'impact réel du virus dans le pays. De fait, alors que près de 200.000 morts supplémentaires ont été officiellement attribuées au Covid-19 entre le 26 janvier et le 3 octobre, les statistiques de mortalité montrent que 100.000 autres sont décédées pour d'autres raisons, par rapport à ce qui était attendu sur la base des cinq années précédentes selon des modèles démographiques.


Ces 100.000 décès supplémentaires pourraient être des morts qui auraient dû être attribuées au coronavirus, mais ne l'ont pas été en raison d'une erreur de diagnostic ou de l'absence de test. Ou bien elles pourraient inclure des morts de causes indirectes de la pandémie, par exemple des personnes mortes de maladies du cœur, d'Alzheimer et de démence, ou de malades respiratoires, et qui n'ont pas pu ou pas voulu se rendre à l'hôpital, en raison de la crise sanitaire.

AGGRAVATION


Signe de l'accélération de l'épidémie, Santé Publique France fait état ce mardi d'un nombre record d'admissions en réanimation de patients Covid depuis mi-mai, ainsi que de décès.

Un nombre record de décès et de patients en réanimation depuis mai

300.000 MORTS SUPPLÉMENTAIRES AUX ÉTATS-UNIS DEPUIS JANVIER


La surmortalité liée à la pandémie de Covid-19 aux États-Unis a été de 300.000 personnes, selon une étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée mardi. Un rapport qui confirme que le bilan officiel d'environ 200.000 morts sous-estime l'impact réel du virus dans le pays. De fait, alors que près de 200.000 morts supplémentaires ont été officiellement attribuées au Covid-19 entre le 26 janvier et le 3 octobre, les statistiques de mortalité montrent que 100.000 autres sont décédées pour d'autres raisons, par rapport à ce qui était attendu sur la base des cinq années précédentes selon des modèles démographiques.


Ces 100.000 décès supplémentaires pourraient être des morts qui auraient dû être attribuées au coronavirus, mais ne l'ont pas été en raison d'une erreur de diagnostic ou de l'absence de test. Ou bien elles pourraient inclure des morts de causes indirectes de la pandémie, par exemple des personnes mortes de maladies du cœur, d'Alzheimer et de démence, ou de malades respiratoires, et qui n'ont pas pu ou pas voulu se rendre à l'hôpital, en raison de la crise sanitaire.

ECLAIRAGE


Le professeur Vincent Enouf, invité dans le 20H de Darius Rochebin, revient sur la recrudescence de l'épidémie, alors que ce mardi, on décompte plus de 20.468 nouveau cas et 163 décès en 24h.

ROXANA MARACINEANU À L'ISOLEMENT


Le ministre déléguée aux Sports, "en contact avec une personne déclarée positive au Covid-19 ce lundi 19 octobre et présentant des symptômes de la maladie", se met à l'isolement pour sept jours "conformément aux recommandations des autorités sanitaires", annonce son ministère, précisant que Roxana Maracineanu "ne présente à ce jour aucun symptôme et demeure pleinement mobilisée". 

LE POINT SUR L'ÉPIDÉMIE


Santé Publique France fait état ce mardi de 20.468 nouveaux cas de Covid-19 ces dernières 24 heures. 148 clusters supplémentaires ont en outre été détectés, portant à 1829 le nombre de foyers épidémiques en cours d'investigation. Au rand des hospitalisations, 8754 entrées ont été relevées ces sept derniers jours, dont 1493 en réanimation, tandis que 163 décès y ont été déplorés en l'espace d'une journée. 

UNE RALLONGE POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ


Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé devant l'Assemblée nationale une enveloppe supplémentaire de 2,5 milliards d'euros pour les établissements de santé. "Nous faisons désormais face à une seconde vague qui touche l'ensemble de notre territoire. Son impact financier est difficile à estimer mais il ne sera pas soutenable dans le cadre de l'Ondam (Objectif national des dépenses d'assurance maladie) à son niveau actuel", a lancé le ministre, au coup d'envoi des débats sur le projet de budget de la Sécu, précisant que ces "2,5 milliards d'euros" s'ajoutent à la hausse de 10 milliards de l'Ondam déjà prévue en 2020. Une rallonge qui "sera déléguée en  plusieurs temps et sera placée sous la responsabilité des Agences régionales de santé qui l'alloueront au plus près de la situation des établissements".

NOUVEAU CONSEIL DE DÉFENSE


Au plus haut dans certaines métropoles depuis la rentrée, l'épidémie de Covid-19 s'est étendue ces derniers jours sur le territoire français alors que les hôpitaux affrontent déjà une charge élevée de patients dans plusieurs régions. C'est dans ce contexte, et alors que le couvre-feu est en vigueur dans l'Ile-de-France et huit autres métropoles depuis samedi, qu'un nouveau conseil de défense Covid se tiendra mercredi matin, a-t-on appris auprès de sources concordantes. 

MELANIA TRUMP ENCORE FÉBRILE ?


Le première dame des Etats-Unis Melania Trump a annulé mardi, en raison d'une "toux persistante", un déplacement en Pennsylvanie où Donald Trump doit participer à un meeting de campagne.


"Mme Trump continue à se sentir mieux chaque jour après avoir récupéré du Covid-19, mais, avec une toux persistante, et par excès de précaution, elle ne voyagera pas aujourd'hui", a indiqué Stephanie Grisham dans un bref communiqué.


Diagnostiquée positive au Covid-19 en même temps que son mari, le 1er octobre, la "First Lady" a annoncé mi-octobre qu'elle était désormais négative.

LE COUVRE-FEU ATTAQUÉ DANS LE 13


Le village de Cornillon-Confoux a déposé un recours en référé-liberté mardi contre le couvre-feu à partir de 21h00 institué par le préfet des Bouches-du-Rhône dans toute la métropole d'Aix-Marseille, a déclaré le maire de la commune à l'AFP.


"Nous avons déposé ce recours pour demander la suspension de cet arrêté préfectoral et pour que le préfet reprenne un nouvel arrêté en tenant compte des chiffres locaux du Covid-19", a expliqué Daniel Gagnon, en soulignant qu'aucun cas de coronavirus n'était actuellement recensé dans son village de 1.400 habitants.

NOUVEAU CORONAVIRUS ISSU DU PORC TRANSMIS A L'HOMME ? 


Le SADS-CoV ou "coronavirus du syndrome de la diarrhée aigue porcine", qui affecte donc habituellement le porc et qui était considéré comme inoffensif pour l'homme jusque là, aurait finalement la capacité de se transmettre aux humains, met en garde une nouvelle étude parue dans PNAS .

CARNAVAL DE DUNKERQUE ANNULE 


2021 n'aura pas son carnaval de Dunkerque. L'événement organisé d'ordinaire entre janvier et avril est annulé en raison de la situation sanitaire, comme en sont convenus ensemble les maires de l'agglomération dunkerquoise.

REPRISES D'AGENCES CHEZ TUI FRANCE


42 agences de voyages Tui France sur les 65 vont être reprises a annoncé le PDG Hans van de Velde à l'AFP, précisant que "que des négociations étaient encore en cours" en ce qui concernait les employés concernés.

SUPPRESSIONS DE POSTES CHEZ ACCOR



Impacté par la crise du coronavirus et du couvre-feu, le géant français de l'hôtellerie Accor va supprimer "entre 300 et 400", a annoncé le PDG du groupe, Sébastien Bazin sur France Inter. "Les petits salaires vont continuer à avoir un salaire pendant deux ans, mais on va assurer pour eux des formations dans un autre métier que l'hôtellerie", a-t-il précisé.

NOUVEAU RECORD EN RUSSIE


La Russie a fait état de 16.319 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, y compris 4.999 cas à Moscou, portant le total à 1.431.635 infections depuis le début de l'épidémie.


Les autorités ont également recensé 269 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le bilan officiel de l'épidémie à 24.635 morts.

URUGUAY : "LA PANDÉMIE M'A JETÉ DEHORS"


José "Pepe" Mujica, ex-président de l'Uruguay (2010-2015) et figure de la gauche latino-américaine, a annoncé mardi quitter la vie politique en renonçant à 85 ans à son unique mandat de sénateur.


La pandémie de coronavirus a précipité la décision de l'atypique ancien président, d'abord élu député en 1995, qui souffre d'une maladie immunitaire.


"Cette situation m'oblige, avec beaucoup de regret pour ma profonde vocation politique, à vous demander de gérer ma démission", a-t-il déclaré mardi devant le Sénat où il avait été réélu en 2019. "Je pars reconnaissant, avec de nombreux souvenirs et une profonde nostalgie. La pandémie m'a jeté dehors".

MANCHESTER MENACÉE DE NOUVELLES RESTRICTIONS


La ville de Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, se trouve menacée mardi de se voir imposer de nouvelles restrictions drastiques contre le nouveau coronavirus, après plusieurs jours de bras de fer infructueux avec le gouvernement sur les contreparties économiques.


Pays le plus endeuillé en Europe par la pandémie avec plus de 43.700 morts, le Royaume-Uni réagit à la résurgence de contaminations de manière localisée, parfois au gré de tensions entre Londres et les collectivités locales.

TESTS SANITAIRES PAYANTS A HEATHROW


L'aéroport londonien d'Heathrow met en place à partir de mardi des tests sanitaires payants pour les voyageurs qui s'apprêtent à prendre un vol pour Hong Kong et l'Italie. Ces tests salivaires donneront des résultats en une heure, soit beaucoup plus rapidement que les PCR réalisés en laboratoires d'analyse et utilisés par le système de santé NHS.

ÉLÈVES FRANÇAIS EN QUARANTAINE EN GRECE


Vingt-quatre élèves français et leurs trois enseignants accompagnateurs ont été placés dans la nuit de lundi à mardi en quarantaine dans un hôtel à Athènes après qu'une accompagnatrice a été détectée positive au virus Covid-19, a-t-on appris auprès de la police portuaire grecque.

2.000 PATIENTS FRANÇAIS EN RÉANIMATION


Le nombre de malades du Covid-19 actuellement en réanimation en France a dépassé les 2.000 personnes, un seuil qui n'avait pas été atteint depuis mai, selon les chiffres officiels, qui font en outre état de 146 morts en 24 heures. 


Au cours des dernières 24 heures, 269 nouveaux malades ont été admis en réanimation (contre 147 dimanche) et sur les sept derniers jours, ce sont 1.441 qui y ont fait leur entrée, portant le total à 2.090. Le nombre de décès depuis le début de l'épidémie est de 33.623.


L'Assemblée nationale va siéger exceptionnellement samedi et dimanche pour examiner le projet de loi prolongeant l'état d'urgence sanitaire dans le pays.

PREMIÈRE MONDIALE


Des chercheurs britanniques comptent infecter des volontaires avec le nouveau coronavirus et les scruter pour faire avancer la recherche, en vue notamment de la mise au point d'un vaccin très attendu.


Déjà employée pour d'autres maladies, cette méthode n'avait jamais été utilisée dans la riposte à la pandémie de Covid-19, dont la deuxième vague actuelle en Europe provoque le retour au confinement dans certains pays sans assurance qu'un vaccin soit disponible prochainement.

PAS DE MATCHES DE LIGA LES LUNDIS ET VENDREDIS


Le tribunal supérieur de Madrid a rejeté mardi la demande en ce sens de LaLiga, l'organisatrice du championnat espagnol de football, en attendant une autre décision de justice.

IRAN


L'Iran franchi pour la première fois la barre des 5.000 cas en une journée, selon les chiffres officiels annoncés mardi. La porte-parole du ministère de la Santé Sima Sadat Lari, a indiqué qu'un record de 5.039 personnes testées positives au Covid-19 avait été recensé lors des dernières 24 heures, portant le nombre total des cas à 539.670.

TEST NÉGATIF IMPÉRATIF POUR SE RENDRE AU SÉNÉGAL


Les voyageurs à destination du Sénégal devront obligatoirement être munis d'un test négatif et ne pourront plus se faire tester à leur arrivée à l'aéroport de Dakar, en raison d'une hausse des cas "importés" ces derniers jours, ont annoncé mardi les autorités.


"Nous constatons tous une baisse des cas positifs" au Sénégal, s'est réjoui lors d'un point de presse le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Il s'est toutefois inquiété du "nombre important de cas importés", "surtout au niveau de l'Aéroport international Blaise Diagne" de Dakar. "Vu la recrudescence des cas importés, la durée des tests PCR pour les voyageurs entrant au Sénégal sera ramenée à 5 jours. En outre, l'entrée sur le territoire est assujettie à un test négatif", a annoncé le ministre.

UNE PLATE-FORME POUR AIDER L'HÔTELLERIE-RESTAURATION


L'Umih, principal syndicat de l'hôtellerie-restauration, a créé une plate-forme en ligne pour fournir un appui juridique pouvant aller jusqu'à une action en justice aux professionnels désireux de réclamer à leur assureur une indemnisation de leurs pertes d'exploitation dues au Covid-19.


Qu'ils soient adhérents de l'Umih ou pas, les professionnels du secteur des cafés, hôtels, restaurants et discothèques, qui représentent quelque 150.000 entreprises en France selon le syndicat patronal, pourront vérifier sur ce "portail sécurisé" si leur contrat couvre les pertes d'exploitation liées à la pandémie.

PEU DE CONTRÔLES DANS LES AÉROPORTS


Alors que les cas de Covid-19 se multiplient aux quatre coins du monde, les contrôles dans les aéroports français sont-ils pour autant renforcés ? À l'aéroport de Roissy, ce n'est pas vraiment le cas. ↓

L'ENTRAÎNEUR DE GRENOBLE FOOT POSITIF


Le GF38, club de football de Grenoble (Ligue 2), annonce que son entraîneur, Philippe Hinschberger, a été testé positif. "Ressentant quelques symptômes dimanche, notre entraîneur a réalisé, hier, un test PCR", finalement positif, a indiqué le club ce mardi.


Hinschberger est "bien fatigué mais sans fièvre ni autre symptômes", précise le club grenoblois, qui assure que son entraîneur restera à l'isolement durant une semaine.

CLUSTER DANS UNE MAISON DE RETRAITE


Depuis le 2 octobre, 33 cas ont été découverts dans une maison de retraite à Arles (Bouches-du-Rhône), dont 21 résidents et 12 salariés. Les pompiers ont donc testé l'ensemble des habitants et du personnel de l'établissement.

LES EMPLOYEURS DE L'ÉCONOMIE SOCIALE VEULENT UN MILLIARD D'AIDES


L'Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (Udes) a demandé l'élargissement à un milliard d'euros du fonds d'investissement utilisé pour financer les mesures d'aide du secteur, contre 400 millions d'euros initialement prévus dans le plan de relance.


Selon Hugues Vidor, président de l'Udes, les études réalisées en septembre décrivent actuellement un "climat mortifère", tout particulièrement dans les entreprises associatives qui emploient 1,8 des 2,4 millions de salariés de l'économie sociale et solidaire.


Selon l'Udes, "33% des entreprises associatives craignent de ne pas pouvoir maintenir leur effectif salarié" et "4.000 associations risquent le dépôt de bilan". Les acteurs des milieux événementiels, culturels et sportifs, ainsi que médico-social font figure d'acteurs les plus fragiles. L'Udes, qui souhaite la prise en charge de l'activité partielle au-delà du 31 décembre et la suppression des charges sociales jusqu'en juin 2021, milite également pour la création d'un "crédit d'impôt à l'innovation sociale".

COUVRE-FEU EN CAMPANIE


Après la Lombardie, c'est autour de la Campanie, région italienne autour de Naples, d'instaurer un couvre-feu nocturne afin d'endiguer l'épidémie. Le président de la région, Vincenzo De Luca, a annoncé le début de la mesure pour vendredi 23 heures, sans préciser à quelle heure le couvre-feu serait levé le matin ni sa durée.

BILAN MONDIAL


La pandémie a fait au moins 1.119.590 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce mardi. Plus de 40.416.800 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 27.791.000 sont aujourd'hui considérés comme guéris.


Sur la journée de lundi, 4.523 décès et 367.553 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 587 morts, l'Argentine (449) et les États-Unis (420).

DÉFIANCE CONTRE LE VACCIN


Des scientifiques ont appelé les gouvernements à agir contre la défiance à venir des populations à l'égard du futur vaccin, qui pourrait entraver une couverture vaccinale idéale, selon leur étude. "Dans la plupart des 19 pays étudiés, les niveaux actuels d'acceptation d'un vaccin contre le Covid-19 sont insuffisants pour répondre aux exigences de l'immunité communautaire", mettent en garde les auteurs.


72% des 13.400 personnes interrogées ont déclaré qu'elles se feraient vacciner si "un vaccin disponible démontre son efficacité et son innocuité", tandis que 14% répondent qu'elles refuseraient et 14% se montrent hésitantes.


Le taux d'acceptation évolue fortement, avec trois pays sous les 60%, la France (58,8%), la Pologne (56,3) et la Russie (54,8), et trois autres qui dépassent les 80%, la Chine, le Brésil et l'Afrique du sud.

INDICATEURS


Selon le dernier bulletin épidémiologique publié par Santé publique France, le nombre de cas-contacts est en forte hausse sur une semaine. Un sur quatre est d’ailleurs testé positif, alors que la part des asymptomatiques dépistés est de plus en plus faible.

Covid-19 : le nombre de cas-contacts en forte hausse, moins d'asymptomatiques parmi les positifs

COUVRE-FEU, RECONFINEMENT... DES MESURES TROP FORTES ?


Alors que la France a imposé un couvre-feu à neuf métropoles, l'Irlande a, de son côté, ordonné un reconfinement de six semaines. Le principe de précaution va-t-il trop loin ? "Dans cette pandémie, les mesures produisent des effets décalés dans le temps, deux ou trois semaines après", rappelle le Dr Agnès Ricard-Hibon, présidente de la Société française de médecine d'urgence. "Nous n'attendons pas la saturation des hôpitaux" pour agir.


Toutefois, "il est très difficile de trouver le bon curseur" pour savoir quelles mesures prendre au bon moment pour endiguer l'épidémie. "Nous apprenons progressivement. Nous ne sommes ni dans l'excès de précaution, ni alarmistes. Je défie quiconque de connaître exactement la bonne mesure, d'avoir la vérité suprême."

NOUVELLES RESTRICTIONS DANS LES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES


Face à la dégradation des indicateurs, le département des Pyrénées-Atlantiques met en place de nouvelles mesures. À compter de jeudi, les bars fermeront à 22 heures, consommer de l'alcool sur la voie publique sera interdit entre 22 heures et 5 heures, tout comme la vente d'alcool à emporter après 22 heures.


D'autres mesures ont été annoncées, comme la tenue de "cahiers d'appel" avec coordonnées des clients des bars, l'interdiction des fêtes locales, soirées estudiantines, sorties scolaires ou péri-scolaires. Enfin, les vestiaires seront interdits dans les équipements sportifs, sauf pour usage professionnel ou scolaire.


Les Pyrénées-Atlantiques ont vu en moins d'une semaine le taux d'incidence passer de 125 à 208 pour 100.000 habitants mardi, soit le taux départemental le plus élevé de Nouvelle-Aquitaine, a annoncé l'Agence régionale de santé. Le taux d'incidence est par ailleurs inquiétant chez les plus de 65 ans, avec 68,5 cas pour 100.000 habitants.

VACCINS TESTÉS EN CHINE


"Les essais cliniques de phase 3 des quatre vaccins (chinois) avancent", a affirmé Tian Baoguo, responsable du ministère chinois des Sciences et Technologies, précisant qu'environ "60.000 volontaires ont reçu un vaccin" expérimental. "Aucun effet indésirable grave n'a été signalé", a-t-il assuré.


La Chine prévoit d'être en capacité d'ici à la fin de l'année de produire 610 millions de doses par an de plusieurs vaccins contre le Covid-19. Cette production annuelle devrait être portée à plus d'un milliard de doses dès 2021.

LE PORTUGAL RECULE SUR LE TRAÇAGE OBLIGATOIRE


Le gouvernement portugais a annoncé suspendre le vote au Parlement qui aurait rendu obligatoire le téléchargement d'une application de traçage et avait provoqué un tollé dans le pays. "Sur cette mesure il y a eu beaucoup de doutes et de rejet, j'ai demandé au président de l'Assemblée nationale de retirer ce vote de l'agenda", a indiqué lundi soir le Premier ministre portugais, Antonio Costa, lors d'une interview à la chaîne de télévision TVI.


"Il est bon d'avoir une discussion plus approfondie pour que tous les doutes soient levés et que les Portugais continuent à télécharger l'application, qui est sûre et respecte l'anonymat", a ajouté le chef de l’exécutif socialiste. L'obligation du téléchargement de cette application, baptisée "Stay Away Covid", devait être soumise au vote vendredi en même temps que le caractère obligatoire du port du masque dans la rue, qui de son côté est maintenu.

LE PROJET DE LOI SUR L'ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE EXAMINÉ CE WEEK-END


L'Assemblée nationale va siéger exceptionnellement samedi et dimanche pour examiner le projet de loi prolongeant l'état d'urgence sanitaire, a appris l'AFP de sources parlementaires. Le gouvernement a rétabli depuis samedi sur l'ensemble du territoire par décret ce régime d'exception, qui avait été levé le 10 juillet dernier.


Au-delà d'un mois, sa prorogation doit être autorisée par la loi, d'où ce texte au menu du Palais Bourbon en première lecture. Il devra ensuite faire la navette avec le Sénat.

DES VOLONTAIRES BIENTÔT CONTAMINÉS


Des chercheurs britanniques comptent infecter des volontaires pour faire avancer la recherche pour trouver vaccins et traitements, ont-ils annoncé, présentant leur étude comme une première mondiale. La première étape du projet, mené par l'Imperial College de Londres, consiste à explorer la faisabilité d'exposer au SARS-CoV2 des volontaires de 18 à 30 ans en bonne santé et sans facteurs de risques.


Cette phase initiale vise à déterminer la quantité de virus qui entraîne des symptômes chez une personne, explique l'Imperial College. Il s'agira ensuite d'étudier "comment les vaccins fonctionnent dans le corps pour stopper ou empêcher le Covid-19, regarder les traitements potentiels et étudier la réponse immunitaire" de l'organisme.

RÉANIMATIONS EN ÎLE-DE-FRANCE


Le directeur général de l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, Aurélien Rousseau, assure qu'il y a "655 malades" du Covid-19 "en réanimation ce matin" dans la région, soit 110 de plus que vendredi soir. "Les chiffres montent désormais très vite, trop vite", alerte-t-il.


"Cette course, dans laquelle tous les personnels de l'hôpital et les professionnels de ville sont engagés, ne se gagnera que si chacun de nous réduit ses interactions sociales, respecte les gestes barrières, encore et encore, pour contenir le flot et canaliser cette grande marée."

NOUVELLES RESTRICTIONS DANS L'AVEYRON


La préfecture de l'Aveyron a publié un arrêté renforçant les mesures pour endiguer l'épidémie dans le département. Désormais, "les bars et les restaurants" d'une dizaine de communes, dont Rodez, "doivent fermer à 22 heures", et "la vente d'alcool à emporter est interdite entre 20 heures et 8 heures".

TESTS ANTIGÉNIQUES DANS LES AÉROPORTS FIN OCTOBRE


Le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, annonce la mise en place de tests antigéniques aux aéroports de Roissy et Nice "dès la fin du mois". Les résultats seront disponibles en 15 minutes.

LOIN DU COUVRE-FEU


Pour fuir les zones sous couvre-feu, de nombreux Français partent en vacances, notamment en Normandie. De quoi faire le bonheur des restaurateurs et des hôteliers, dont le carnet de commandes est aussi rempli que l'an dernier, malgré l'absence de touristes étrangers.

COUVRE-FEU EN LOMBARDIE


La Lombardie, région italienne du nord la plus touchée par la pandémie, s'apprête à instaurer à compter de jeudi un couvre-feu nocturne, afin d'endiguer les contagions. Le couvre-feu doit être en vigueur entre 23 heures et 5 heures.


"Je suis d'accord avec l'hypothèse de mesures plus restrictives en Lombardie. J'en ai parlé avec le président (de la région Attilio) Fontana et le maire (de Milan Giuseppe) Sala et nous travaillerons ensemble dans cette direction dans les prochaines heures", a déclaré lundi soir le ministre de la Santé, Roberto Speranza.


L'Italie connaît depuis vendredi une forte hausse de nouveaux cas, avec plus de 10.000 malades par jour, et la Lombardie est la région la plus touchée, comme elle l'a été au début de la pandémie, en février et mars. Du 12 au 19 octobre, le nombre de malades hospitalisés en Lombardie a augmenté de 145% et le nombre de patients en soins intensifs de 126%.

LE TOUCHER REMPLACÉ PAR LA VOIX À ROISSY


Afin d'éviter de toucher les bornes d'enregistrement à son arrivée à l'aéroport, et donc d'être potentiellement contaminé, des voix vont être mises en place aux bornes à Roissy. "Votre vol partira du terminal 2B dans trois heures", répondront-elles bientôt.


"Il fallait regarder le parcours du passager", explique à l'AFP William Simonin, patron de la start-up Vivoka, qui a développé le système. "À son arrivée, il entre dans l'aéroport et va vers les bornes d'informations qu'il touche. Ensuite, il va peut-être prendre l'ascenseur pour rejoindre son terminal en appuyant sur un bouton. Toutes ces interfaces s'apparentent à des points potentiels de contaminations. Nous avons proposé de les supprimer car ils peuvent tous être remplacés par la voix."

LA SITUATION DE L'HÔTELLERIE "NE VE PAS ALLER EN S'ARRANGEANT"


Le PDG du groupe hôtelier français Accor, Sébastien Bazin, a estimé que la situation "ne va pas aller en s'arrangeant" dans les semaines à venir pour l'hôtellerie en France en raison du couvre-feu instauré dans huit métropoles et l'Île-de-France. "Cet été nous étions à -40% par rapport à l'été de l'année dernière, en mars nous étions à -90% donc il y a eu un rebond de courte durée, du 1er juillet jusqu'au 4 septembre. Maintenant nous sommes à -60%", a-t-il indiqué sur France inter.


Interrogé sur un éventuel rebond de l'activité pendant les vacances scolaires de la Toussaint, il a assuré n'en savoir "fichtre rien parce que maintenant les gens réservent à 4 jours de leur départ. Mais ça ne va pas être très joli."

NIVEAUX RECORDS DE CONTAMINATIONS AU CANADA


Avec plus de 3.300 cas recensés ces dernières 24 heures, le Canada a passé la barre des 200.000 cas enregistrés depuis le début de la pandémie. Mais les dernières données semblent inquiétantes : pour la troisième fois en une semaine, le nombre de tests positifs quotidiens est supérieur à 3.000. Jamais le pays n'avait enregistré autant de contaminations auparavant.

LA DÉPUTÉE ANNIE CHAPELIER POSITIVE


La députée du Gard Annie Chapelier annonce avoir été testée positive au Covid-19. "J'ai pris toutes les dispositions nécessaires pour faire face à cette situation", a-t-elle assuré sur Facebook, indiquant qu'elle restera à l'isolement jusqu'à sa guérison.

UN COUREUR POSITIF PENDANT LE TOUR D'ITALIE


Fernando Gaviria, coureur colombien de l'équipe UAE Emirates, a été déclaré positif lors la campagne de tests de détection effectuée à l'occasion de la journée de repos du Giro et a été retiré de la course, a appris l'AFP. Gaviria avait déjà été testé positif en février, et est asymptomatique.


Un autre cas a été détecté chez un membre du personnel de l'équipe AG2R La Mondiale lors de cette vague de 492 tests, ont annoncé les organisateurs du Giro et l'Union cycliste internationale.

RECONFINEMENT EN IRLANDE


Face à la hausse des contaminations, le Premier ministre irlandais a ordonné le reconfinement de son pays à compter de la nuit de mercredi à jeudi. Les écoles resteront toutefois ouvertes.

Covid-19 : l’Irlande annonce son reconfinement, une première en Europe

PLUS D'UN MILLION DE CAS EN ARGENTINE


Avec près de 13.000 tests positifs enregistrés ces dernières 24 heures, l'Argentine est devenu le cinquième pays à dépasser la barre du million de contaminations. Seuls les États-Unis, l'Inde, le Brésil et la Russie déplorent plus de cas.


Selon les données de l'université Johns Hopkins, 1.002.662 cas ont été recensés en Argentine depuis le début de la pandémie.

Infos précédentes

Retrouvez ici les dernières informations sur la pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées, dix autres toujours en cours

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

EN DIRECT - Election américaine : plus de 35,5 millions d'Américains ont déjà voté, contre 5,9 millions à la même époque en 2016

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent