EN DIRECT - Coronavirus : les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'OMS, annonce Donald Trump

EN DIRECT - Coronavirus : les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'OMS, annonce Donald Trump
Santé

DECONFINEMENT - Levée de la règle des 100 km, réouverture des restaurants... Un vent de liberté souffle sur la France en cette veille de week-end de la Pentecôte, après les annonces d'Edouard Philippe pour l'après 2 juin. Suivez les dernières infos sur la pandémie de coronavirus.

Live

OMS


Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé. "Parce qu'ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd'hui à notre relation avec l'Organisation mondiale de la Santé et rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent", a déclaré M. Trump devant la presse.


Donald Trump avait déjà suspendu mi-avril le financement américain de l'OMS et a menacé lundi de le geler indéfiniment si l'agence onusienne ne s'engageait pas à des "améliorations notables" dans un délai de 30 jours.

BRESIL


Un hôpital de Sao Paulo a développé une nouvelle technologie pouvant augmenter de façon considérable la capacité de dépistage du coronavirus qui fait cruellement défaut au Brésil, grâce à des tests génétiques.


Avec un séquençage nouvelle génération, l'analyse génétique développée par l'hôpital de référence privé Albert Einstein permet d'identifier l'acide ribonucléique (ARN) du virus. Les échantillons sont collectés à partir de sécrétions prélevées à l'aide de cotons-tiges, dans la bouche et dans le nez, pour des résultats sous 72 heures.


Mais le principal avantage de cette méthode innovante est qu'elle permet d'analyser 16 fois plus de tests en une seule fois que la méthode virologique RT-PCR, la plus utilisée actuellement. Elle permet 1.536 analyses simultanées, contre 96 pour le RT-PCR.

Urgent

OMS


Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé. "Parce qu'ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd'hui à notre relation avec l'Organisation mondiale de la Santé et rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent", a déclaré M. Trump devant la presse.


Donald Trump avait déjà suspendu mi-avril le financement américain de l'OMS et a menacé lundi de le geler indéfiniment si l'agence onusienne ne s'engageait pas à des "améliorations notables" dans un délai de 30 jours.

NOUVEAU MONDE 


 Les restaurants et bars peuvent rouvrir à partir du 2 juin, mais en région parisienne, l'autorisation est limitée aux terrasses. Les consignes s'annoncent drastiques. Les clients vont-ils suivre ?

Sommes-nous prêts à réserver pour boire un verre, faire la queue pour déjeuner en terrasse ?

TEMOIGNAGE


Le député LR du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer, premier parlementaire officiellement atteint par le coronavirus, est rentré chez lui il y a deux semaines après avoir frôlé la mort et évoque "une leçon de vie" dans un long entretien au journal L'Alsace.


Après des premiers symptômes dès fin février, il a passé deux mois et demi à l'hôpital Emile-Muller de Mulhouse, dont quatre semaines dans le coma, et son pronostic vital a été engagé à deux reprises. 


Jean-Luc Reitzer a enfin pu rentrer chez lui, à Altkirch, mi-mai, mais il a perdu 20 kilos et reste en convalescence, "au moins jusqu'à la prochaine session parlementaire de septembre". "Pour un homme, vous savez, c'est une leçon de vie. Mais je ne voulais pas mourir, j'ai encore des choses à faire", confie-t-il au quotidien régional.

DÉCRYPTAGE


Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce vendredi 29 mai 2020 à l'ampleur de l'épidémie en Amérique du Sud.

DÉCRYPTAGE


Dans sa chronique "Les indispensables", Claire Sergent s'est intéressée ce vendredi 29 mai 2020 à l'évolution de l'épidémie en France.

Urgent

BILAN QUOTIDIEN


Selon le ministère de la Santé, 52 décès ont été enregistrés à l"hôpital en 24H. La baisse se poursuit en réanimation, avec 68 malades de moins qu'hier.


Au total, 14 695 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 255 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 1 361 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation. 29 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation.

24H PUJADAS

POINT EPIDEMIQUE


Depuis la levée du confinement le 11 mai, 109 foyers de Covid-19 (ou "clusters") ont été repérés en France mais aucun n'a pour l'instant été à l'origine d'une dissémination de l'épidémie, selon l'agence sanitaire Santé publique France. Plus largement, il n'y a "pas de signaux en faveur d'une reprise de l'épidémie".


Dans son point hebdomadaire de vendredi, l'agence sanitaire relève que "109 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) ont été rapportés: 104 en France métropolitaine et 5 dans les départements régions d'outre-mer".


Par ailleurs, elle estime que "149.071 cas de Covid-19 ont été confirmés en France" entre le 21 janvier et le 28 mai. Pour la semaine du 18 au 24 mai, "216.891 patients ont été testés" au Covid-19 et 4.119 ont été positifs (soit 1,9%).

INDE


Des singes ont dévalisé un soignant près de New Delhi et se sont emparés d'échantillons de tests sérologiques pour le Covid-19, suscitant la crainte que les primates, qui se livrent fréquemment au pillage, ne contribuent à propager le nouveau coronavirus.


Les singes se sont emparés de trois échantillons cette semaine à Meerut, près de New Delhi, avant de s'enfuir et de grimper sur des arbres à proximité. L'un d'eux a machouillé son butin.


Mais les échantillons, découverts plus tard, n'ont pas été endommagés, a déclaré vendredi le directeur de la faculté de médecine de Meerut Dheeraj Raj, après que des images du vol sont devenues virales sur les réseaux sociaux.

FOOTBALL


Dans la foulée de l'Allemagne et de l'Espagne, l'Angleterre et l'Italie ont à leur tour annoncé jeudi la reprise de leurs championnats au mois de juin. Ce qui met la France dans l'embarras.

Déconfinement : maintenant que toute l'Europe rejoue, quelle reprise pour la Ligue 1 ?

Coronavirus : le nombre d'arrêts cardiaques a doublé en Île-de-France lors du pic de la maladie

NICE


La ville va proposer à ses habitants un dépistage sérologique gratuit au coronavirus, disponible sur la base du volontariat à partir du 10 juin, a annoncé vendredi le maire LR Christian Estrosi.


"Je vais proposer à chaque Niçois un test gratuit pris en charge par la ville. Ca s'adresse à tous ceux qui n'ont pas de symptômes identifiés par un médecin, pris en charge par la Sécurité sociale", a-t-il dit lors d'un point presse, mettant en avant "une première dans une grande ville" française.


Le test, réalisé dans trois sites dédiés de la ville, se fera, comme auparavant pour la distribution gratuite de masques, après inscription sur un site internet et son résultat sera communiqué "sous 48 heures exclusivement aux intéressés", a précisé le maire. Comme pour les masques gratuits dont plus de 662.000 ont été retirés avant le 11 mai selon la mairie, un courrier sera auparavant adressé du 3 au 6 juin à tous les Niçois. 

JEUX


Les casinos pourront rouvrir mardi dans les zones vertes, mais seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux seront autorisées, les jeux de table restant proscrits pour l'instant, a annoncé la profession vendredi.


A la suite des annonces d'Edouard Philippe jeudi sur la deuxième phase de déconfinement, un décret sera publié au cours du week-end concernant la reprise d'activité des casinos, alors que les bars et restaurants sont autorisés à rouvrir le 2 juin dans les zones "vertes", mais seulement en terrasse dans les zones "orange" comme l'Ile-de-France.


Quelque 200 casinos sont actifs dans l'Hexagone. Seul l'établissement d'Enghien-les-Bains se trouve en zone "orange", ainsi que les huit clubs de jeux de Paris.

DECONFINEMENT


La mairie de Paris a autorisé la réouverture des parcs parisiens dès samedi 30 mai, sans autre restriction que la distanciation physique et les regroupements limités à dix personnes au maximum. Le masque sera simplement recommandé dans un premier temps.

Réouverture des parcs à Paris : les masques recommandés mais pas obligatoires

LILLE


Les restaurants, cafés et bars de Lille ne paieront pas de taxe sur les terrasses pendant toute l'année, a annoncé vendredi la mairie, pour les "accompagner" après deux mois et demi fermeture imposée pour lutter contre la pandémie de coronavirus.


L'exonération se fera "pour l'ensemble de l'année", a indiqué en visioconférence de presse Martine Aubry (PS), ce qui représente 960.000 euros de perte de recettes pour la commune.

CENTRE DE LOISIRS


La date de réouverture des centres de loisirs varie en fonction des activités et des zones. Frédérique Agnès, journaliste TF1, nous permet d'y voir plus clair.

SOUTIEN AUX COLLECTIVITÉS


Le gouvernement a présenté vendredi un plan global d'urgence pour les collectivités de 4,5 milliards d'euros, dont 2,7 milliards d'euros pour les départements, afin de faire face à la crise du coronavirus, a annoncé Matignon.


Vendredi matin, Edouard Philippe avait déjà dévoilé une enveloppe de 1,75 milliards pour les communes et intercommunalités, qui comprenait 750 millions d'euros de compensations liées aux pertes de recettes fiscales. 

SEINE SAINT DENIS


Le Département de la Seine-Saint-Denis rouvrira à compter de ce samedi ses huit parcs. A savoir le parc du Sausset (Aulnay-sous-Bois/Villepinte), le parc de L'Île-Saint-Denis, le parc de la Poudrerie (Sevran), le parc Jean Moulin-Les Guilands (Montreuil), le parc de la Haute Île (Neuilly-sur-Marne), le parc de la Bergère (Bobigny) et le parc de la Fosse-Maussoin (Clichy-sous-Bois).  Le parc Georges Valbon, lui, était ouvert à titre expérimental depuis le 14 mai.

BACCALAUREAT


Le gouvernement vient d'annoncer de nouvelles mesures sur le déconfinement. Parmi les établissements scolaires, les lycées en zone orange ne peuvent pas encore rouvrir. Qu'en pensent les élèves concernés ?

Annulation de l'oral de Français : des élèves soulagés mais leurs parents inquiets

AVIATION


Les compagnies aériennes opérant en France reprennent peu à peu leurs vols avec un programme réduit en juin, espérant augmenter graduellement leurs fréquences et destinations.


Air France entend remonter en puissance en métropole, vers les outre-mers et l'Europe. D'ici le 30 juin "ce programme de vols représentera environ 15% de la capacité déployée habituellement à cette période et sera assuré par 75 appareils de la flotte d'Air France, laquelle comprend 224 avions.  La filiale low-cost d'Air France-KLM, Transavia France a pour sa part annoncé vendredi qu'elle reprendrait progressivement ses vols "à partir du 15 juin" depuis Lyon et Nantes, et du 26 juin depuis Montpellier et Orly, qui doit rouvrir à cette date.


La britannique Easyjet a elle confirmé une reprise progressive de ses vols à partir du 15 juin depuis Nice, Roissy-CDG, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lyon et Lille. La compagnie espagnole Vueling a, elle, annoncé vendredi la réouverture en France "de 21 routes directes pour la saison estivale, entre fin juin et juillet" depuis Orly, Marseille, Nice, Nantes, Bordeaux et Lyon.

INTERVIEW


Même si les Français ont hâte de retrouver leurs bistrots et restaurants préférés, Marcel Benezet, président de la branche des cafés, bars et brasseries de l'organisation GNI-HCR, estime que la réouverture va être très compliquée, dans la pratique mais aussi économiquement.

Cafés et restaurants : "On sait déjà qu'on va travailler à perte"

GRECE


La Grèce a annoncé vendredi qu'elle allait ouvrir ses aéroports d'Athènes et de Thessalonique (nord) aux touristes en provenance de 29 pays du monde entier à partir du 15 juin, date du début de la saison touristique, selon le ministère du Tourisme.


Une quinzaine de pays de l'Union européenne (UE) figurent sur cette liste, dont l'Allemagne, l'Autriche, le Danemark, la Finlande, la République tchèque, les pays baltes, Chypre ou Malte ainsi que les pays balkaniques, voisins de la Grèce. 


La France, l'Espagne, le Royaume-Uni ou l'Italie, les plus frappés par la pandémie du Covid-19 en Europe, ne sont pas pour l'instant inclus sur cette liste, selon un communiqué du ministère grec du Tourisme.

REPORTAGE


Edouard Philippe avait annoncé jeudi les détails de la phase deux du déconfinement. Parmi eux, la fin de la limitation, des justificatifs et des contrôles pour se balader au-delà des 100 km autorisés auparavant.

Soulagement et vent de liberté dans le Nord avec la phase 2 du déconfinement

DRAME


Pour la première fois depuis le début de l'épidémie du Covid-19, un nourrisson est décédé de la maladie en Suisse, après avoir été contaminé à l'étranger, a annoncé le ministère de la Santé vendredi.


"Ce décès ne concerne pas un écolier, c'est un nourrisson qui est décédé", dans le canton d'Argovie (nord), a déclaré un représentant de l'Office fédéral de la santé publique, Stefan Kuster, au cours d'une conférence de presse.

RUSSIE


La Russie a enregistré un nouveau record quotidien de décès (232), portant le total à 4.374 morts et 387.623 cas, troisième pays au monde le plus touché derrière les Etats-Unis et le Brésil. Selon les données publiées vendredi, l'épidémie semble stabilisée, avec 8.572 personnes testées positives en 24 heures, un niveau stable depuis une dizaine de jours.


Principal foyer épidémique russe, Moscou qui prévoit d'assouplir le confinement à partir de lundi a révisé ses données d'avril pour répondre à des soupçons de manipulation statistique, portant à 1.561 le nombre de morts en lien avec le coronavirus dans la capitale

SCLÉROSE EN PLAQUES ET COVID


Le fait d'être atteint d'une sclérose en plaques ne semble pas être un facteur aggravant du Covid-19, selon les premières conclusions de plusieurs organismes spécialisés dans cette maladie auto-immune à laquelle une journée mondiale est consacrée samedi.

TRANSPORTS


Les règles de distanciation dans les transports en commun vont être assouplies pour permettre "une affluence plus importante aux heures de pointe" et de "partir en vacances en TGV", a promis vendredi la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.


"Une affluence plus importante aux heures de pointe" va ainsi être permise, "pour arrêter ce qu'on constate aujourd'hui : des files d'attente de plusieurs centaines de mètres à l'entrée de certaines gares et stations. On voit bien que l'équilibre doit bouger et c'est ce qu'on va faire dans les textes qui seront publiés d'ici le 2 juin".


Depuis le début du déconfinement le 11 mai, le port du masque est obligatoire dans les transports publics et des règles strictes y sont imposées pour obliger les voyageurs à rester au moins un mètre les uns des autres, ce qui restreint mécaniquement la fréquentation. La SNCF, de son côté, ne vend plus qu'un siège sur deux sur les TGV et Intercités.

CHAMPIONNAT DE POLOGNE DE FOOTBALL


Les matches du Championnat de Pologne de football se dérouleront à partir du 19 juin  devant un contingent de spectateurs limité à 25% de la capacité des stades, a annoncé vendredi le Premier ministre. 

DES PRÉSIDENTS DE RÉGIONS FURIEUX


Les Régions étaient vendredi matin en discussion avec le ministre de l'Economie Bruno Le maire, puis avec la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, "au moment où sont tombées les annonces du gouvernement concernant le plan d’aide d’urgence aux collectivités locales qui exclut les Régions des mesures adoptées", explique dans un communiqué Régions de France.


Furieux d'avoir été "exclus" des annonces du gouvernement concernant le plan d’aide d’urgence aux collectivités locales, les présidents de régions ont quitté la réunion avec le gouvernement.

COURSE AU VACCIN


A la tête de l'institut de recherche Gamaleïa, Alexandre Guintsbourg s'est vanté de s'être personnellement injecté un vaccin à vecteur viral. S'il a eu recours à une telle méthode en rupture avec les protocoles habituels, c'est pour accélérer le processus scientifique au maximum afin d'achever les tests cliniques dès l'été. 


Car la Russie a proclamé haut et fort sa volonté d'être parmi les premiers, voire la première, à développer un vaccin contre le virus qui a fait au moins 360.000 morts dans le monde.

LA RÉGION PACA EN CAMPAGNE


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur, privée de touristes étrangers, a réagi dès vendredi à la levée des restrictions imposées contre l'épidémie de coronavirus, avec le lancement d'une campagne promotionnelle pour attirer les estivants français, "la plus grande jamais réalisée".


Toutes les publicités renvoient vers un site, intitulé "On a tous besoin du Sud" et qui fédère le budget de 14 partenaires issus des départements et métropoles de la région, autour du Comité régional du tourisme (CRT) pour un total de deux millions d'euros.

CHAMPIONNAT D'ESPAGNE DE FOOTBALL


La saison 2020/21 du Championnat d'Espagne de football commencera "le 12 septembre", a avancé Javier Tebas, le président de LaLiga, lors d'une émission à distance organisée par le média Marca sur le thème du "Sport de demain", ce vendredi.


"L'important sera de connaître la date de fin de la saison (2019/20). La suivante (la saison 2020/21) commencera le 12 septembre", a annoncé Tebas lors de l'événement "Jornadas de Marca" ("Les journées de Marca"), ce vendredi matin.

PIB DU PORTUGAL 


Le Produit intérieur brut (PIB) du Portugal a chuté au premier trimestre 2020 de 3,8% par rapport aux trois derniers mois de 2019, et de 2,3% sur un an, selon une deuxième estimation publiée vendredi par l'Institut national des statistiques (Ine).


"Le recul de l'activité économique reflète l'impact de la pandémie de Covid-19, qui s'est fait nettement sentir au cours du dernier mois du trimestre", a expliqué l'Ine dans un communiqué. Dans une première estimation, l'office statistique avait fait part d'une baisse du PIB légèrement plus accentuée, de 3,9% en variation trimestrielle et de 2,4% en glissement annuel.

LES SALARIES DE CARREFOUR "ÉPUISÉS"


Les salariés de Carrefour sont aux deux tiers « épuisés moralement et physiquement » et 76 % ne font pas confiance à l’entreprise pour évoluer, selon une enquête qui a recueilli 7.000 réponses, présentée vendredi par la CFDT, 2e syndicat du groupe, en visioconférence.


Le baromètre intitulé « Je note ma boîte », réalisé en face à face par 136 délégués CFDT de janvier à mars, accorde une note globale de 4,5 sur 10 à Carrefour. Selon Sylvain Macé, délégué syndical central Carrefour, il s’agit d’une première dans une entreprise en France.

INDONESIE


Les autorités indonésiennes ont commencé à déployer un nouvel éventail de sanctions contre ceux qui violent les règles de distanciation sociale ou ne portent pas de masque : ils sont contraints à réciter des versets du Coran, isolés dans une maison "hantée" ou dénoncés, photo à l'appui, sur les réseaux sociaux.


L'archipel d'Asie du Sud-Est a déployé quelque 340.000 militaires dans une vingtaine de villes pour s'assurer que les mesures destinées à contenir la propagation du coronavirus soient appliquées. Mais des responsables locaux ont fait preuve d'encore plus de zèle. La province occidentale de Bengkulu a formé un escadron de 40 membres qui pourchassent ceux qui ne respectent pas le confinement et les forcent à porter un panneau sur lequel ils affirment qu'ils s'engagent à porter un masque et garder leurs distances à l'avenir. Ces photos de "hors la loi" sont ensuite publiées sur les réseaux sociaux.

ECOLES


Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a expliqué ce vendredi qu'il n'y aura pas d'allègement du protocole sanitaire qui encadre l'accueil des élèves dans les écoles, d'ici aux vacances d'été le 4 juillet.


"Nous sommes encore en situation épidémique, il faut rester rigoureux en matière de respect des règles sanitaires, c'est de nature à rassurer les parents car un de nos défis est de faire venir les enfants à l'école", a affirmé le ministre sur les ondes de France Info.


"Si nous l'allégeons, ce sera pour la rentrée de septembre puisqu'il a été établi il y a trois semaines. (...) Nous allons y travailler, en fonction de l'évolution de la situation épidémique", a-t-il ajouté.

METEO


Découvrez les prévisions du week-end de la Pentecote 2020.

ECONOMIE


Le taux d'inflation annuel de la zone euro à de nouveau ralenti en mai, à 0,1%, en grande partie à cause de la chute des prix de l'énergie, a annoncé ce vendredi l'Office européen des statistiques Eurostat dans une première estimation.


En mars, au début des mesures de confinement contre la pandémie dans les 19 pays de la zone euro, le taux d'inflation était de 0,7%. Il avait ensuite reculé à 0,3% en avril.

RUSSIE


Avec 232 morts du Covid-19 recensés en 24 heures, la Russie a enregistré ce vendredi un nouveau record quotidien de décès, malgré des données épidémiologiques stables dans l'ensemble. Le précédent record, datant du 26 mai, était de 174 décès. Les autorités avaient indiqué s'attendre à une hausse de la mortalité, des patients, maintenus en vie grâce à des respirateurs depuis des semaines, ayant peu de perspectives de guérison.


La Russie comptabilise désormais 4.374 morts, un niveau qui reste faible par rapport à ceux enregistrés en Europe occidentale, au Brésil ou aux États-Unis.

FESTIVITES 


Coronavirus oblige, la Fête des voisins ne se déroulera pas tout à fait comme les années précédentes. C'est sur les balcons et aux fenêtres que les habitants d'un même immeuble ou d'un même quartier sont invités à se réunir ce vendredi.

Nos voisins sont "nos nouveaux meilleurs amis" et c'est leur fête ce vendredi

PIC EN IRAN


Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi un pic du nombre de nouveaux cas de la maladie Covid-19 recensés en 24h, le plus élevé en près de deux mois, avertissant que la situation empirait dans certaines régions.

UN MASQUE AU RESTAURANT ?


La deuxième phase du déconfinement élaborée par l'exécutif prévoit la réouverture de tous les bars et restaurants situés en zone verte et uniquement des terrasses en zone orange. Mais faudra-t-il porter un masque ? 

Faudra-t-il un masque pour aller au restaurant à partir du 2 juin ?

LETTRE OUVERTE


Des dizaines de scientifiques ont publié une lettre ouverte exprimant leurs "inquiétudes" sur les méthodes de la vaste étude parue dans le Lancet, ayant conduit à la suspension d'essais cliniques sur l'hydroxychloroquine.


Alors que cette dernière conclut que la controversée hydroxychloroquine ne semble pas être bénéfique aux malades du Covid et pourrait même être néfaste, son retentissement a "conduit de nombreux chercheurs à travers le monde à examiner minutieusement, en détail, la publication en question", écrivent les auteurs de la lettre ouverte publiée jeudi soir.


Notant que la médiatisation autour de cette étude a provoqué "une inquiétude considérable chez les patients et les participants" aux essais cliniques, ils appellent à la mise en place par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ou une autre institution, "indépendante et respectée", d'un groupe chargé de mener une analyse indépendante des conclusions de l'étude.

COUPE D'ANGLETERRE


Après l'annonce jeudi du retour de la Premier League le 17 juin prochain, la fédération anglaise de football (FA) a annoncé vendredi le calendrier prévisionnel pour terminer la Coupe d'Angleterre, dont la finale se tiendra le 1er août.


Interrompue par la crise du nouveau coronavirus, la FA Cup reprendra - si les conditions sanitaires le permettent - les 27 et 28 juin avec des quarts de finale 100% Premier League.

VITICULTURE


Un plan de relance de 14 millions d'euros pour la viticulture, durement touchée par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, a été annoncé vendredi par la présidente de la région Occitanie Carole Delga (PS) et les acteurs de la filière vin. 

SOUPÇONS SUR LES CHIFFRES EN ITALIE


Les doutes et la polémique montent en Italie concernant des soupçons sur les chiffres de certaines régions, particulièrement la plus touchée par le Covid-19, à savoir la Lombardie, alors que le pays se prépare à rouvrir ses frontières.


"On peut raisonnablement soupçonner que certaines régions utilisent des astuces pour ne pas avoir à fermer à nouveau", a déclaré jeudi à la RAI24 Nino Cartabellotta, responsable de la Fondazione GIMBE, un groupe de réflexion sur la santé.


"La Lombardie est l'une d'entre elles". Là-bas, a-t-il dit, il y a eu "trop de choses étranges dans les données des trois derniers mois", y compris des personnes comptées comme étant guéries à leur sortie de l'hôpital mais toujours malades. 

UN VACCIN DES CETTE ANNÉE ?


Alors qu'une centaine de laboratoires dans le monde sont engagés dans une course contre-la-montre pour mettre au point un ou plusieurs vaccins contre le nouveau coronavirus, les patrons de l'industrie pharmaceutique sont optimistes concernant l'éventuelle mise au point d'un vaccin contre le Covid-19 dès cette année. Mais, préviennent-ils, les défis seront "colossaux" pour produire et distribuer les milliards de doses nécessaires.


"L'espoir de beaucoup de gens est que nous aurons un vaccin, peut-être plusieurs, d'ici la fin de l'année", a indiqué Pascal Soriot, directeur général d'AstraZeneca, lors d'une conférence de presse virtuelle jeudi. L'entreprise britannique est associée avec l'université d'Oxford pour la fabrication et la distribution dans le monde entier du vaccin en cours de développement.

PHILIPPE ETCHEBEST


Le chef cuisinier étoilé a exprimé son soulagement sur LCI au lendemain des annonces d'Edouard Philippe sur la phase 2 du déconfinement, marquant notamment la réouverture des restaurants. Mais, a-t-il prévenu : "L'ouverture n'est pas synonyme de fin de crise et il faut qu'on donne les moyens de maintenir nos modèles économiques". Et de souligner : "travailler pour perdre de l'argent, ça ne sert à rien."

PLAN D'URGENCE


Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté vendredi "un mécanisme de compensation des recettes fiscales et domaniales" des collectivités à hauteur "d'environ 750 million d'euros" qui doit concerner entre 12 et 14.000 communes.


Le chef du gouvernement a également indiqué qu'il allait doter "d'un milliard d'euros supplémentaires" des fonds pour accompagner les investissements "verts" des communes, à l'issue d'un réunion avec les représentants des associations de maires à Matignon.

Infos précédentes

Plus de 5 millions de cas à travers le monde, bientôt 345.000 morts. Alors que les premiers pays européens touchés par l'épidémie poursuivent leur déconfinement, le coronavirus continue de toucher la planète entière, chaque pays s'interrogeant sur les suites à donner à la catastrophe sanitaire. La course aux vaccins, le partage des responsabilités à l'échelle internationale, la peur d'une deuxième vague, les discussions difficiles sur les mécanismes de relance économique. Au-delà de la gestion sanitaire de la crise, le Covid-19 n'en finit pas de bousculer la planète.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Suivez les dernières informations sur le déconfinementRegardez jusqu'où vous pouvez vous déplacer sans attestation avant le 2 juin

Tous nos articles sur les grands défis du déconfinement

Tous nos articles sur l'impact économique de la pandémie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent