EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

CORONAVIRUS - Conformément au protocole prévu en cas de dégradation de la situation sanitaire dépassant les 200 cas pour 100 000 habitants, l'obligation de détention d'un pass sanitaire dans les stations de ski françaises est entrée en vigueur, ce samedi. Suivez les dernières infos.

Live

PASS SANITAIRE REQUIS DANS LES STATIONS DE SKI


Conformément au protocole prévu en cas de dégradation de la situation sanitaire dépassant les 200 cas pour 100 000 habitants, l'obligation de détention d'un pass sanitaire dans les stations de ski françaises est entrée en vigueur, ce samedi. 


Atteint en fin de semaine dernière, le taux d'incidence est aujourd'hui de 350 cas pour 100 000 habitants. Des contrôles ont été mis en place, a de son côté annoncé Domaines skiables de France (DSF).

VARIANT OMICRON EN FRANCE


Au total, 12 cas confirmés d’infection par le nouveau variant Omicron (B.1.1.529) ont été rapportés dans le pays, selon le dernier bilan communiqué ce vendredi par Santé Publique France.


"A 16h, trois 3 nouveaux cas confirmés d'infection par le variant Omicron ont été rapportés", indique l'agence. Jusqu'à présent 9 cas avaient été détectés dans les territoires suivants : la Réunion, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ile-de-France, Pays de la Loire et Région Grand Est.

MAROC


Le gouvernement marocain a décidé d'interdire tous les festivals et manifestations culturelles et artistiques en raison de la propagation du nouveau variant Omicron, selon un communiqué.


Cette décision a été prise "sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et en renforcement des mesures préventives nécessaires visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus", indique le communiqué publié vendredi soir.


En revanche, le bref communiqué ne précise ni la date d'entrée en vigueur de l'interdiction ni le type de manifestations culturelles et artistiques concernées. Le Maroc est réputé pour le nombre et la qualité de ses festivals de musique (Issaouira, Rabat, Fès), de danse (Casablanca) et de cinéma (Marrakech).

ECHEANCE


500.000 Français de plus de 65 ans sont dans l'inquiétude. Ils sont susceptibles de perdre leur pass sanitaire le 15 décembre prochain s'ils n'ont pas fait leur rappel vaccinal. Et beaucoup ne trouvent plus de rendez-vous.

Rendez-vous pour la 3e dose : la course contre la montre des plus de 65 ans

PROLONGATION DU COUVRE-FEU EN MARTINIQUE


Alors que le mouvement social, né du refus de l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour soignants et pompiers, se poursuit en Martinique, la préfecture a annoncé ce samedi la prolongation du couvre-feu jusqu’au mercredi 8 décembre prochain à 5 heures.

PASS SANITAIRE REQUIS DANS LES STATIONS DE SKI


Conformément au protocole prévu en cas de dégradation de la situation sanitaire dépassant les 200 cas pour 100 000 habitants, l'obligation de détention d'un pass sanitaire dans les stations de ski françaises est entrée en vigueur, ce samedi. 


Atteint en fin de semaine dernière, le taux d'incidence est aujourd'hui de 350 cas pour 100 000 habitants. Des contrôles ont été mis en place, a de son côté annoncé Domaines skiables de France (DSF).

9 CAS D'OMICRON EN BELGIQUE


Neuf cas du variant du coronavirus Omicron sont confirmés à ce jour en Belgique, soit quatre de plus que la veille. 

LAURENT VOULZY TESTE POSITIF


Le chanteur a été testé positif après s'être produit à Tréguier, dans les Côtes-d'Armor et à Pontivy, dans le Morbihan. L'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne appelle les spectateurs à se faire dépister.

EFFICACITE DES VACCINS FACE AU VARIANT OMICRON 


Les autorités sanitaires ne savent toujours pas si les vaccins protègent contre le variant Omicron. Dès lors, faut-il attendre avant de se faire administrer son rappel vaccinal ? Pour le Pr Alain Fischer, ce serait une "grave erreur".

Covid-19 : faut-il attendre de connaître l'efficacité du vaccin sur le variant Omicron avant de recevoir son rappel ?

JEAN-PAUL HAMON


"Le Moderna est un très bon vaccin, il faut le dire, il faut le répéter", a insisté ce samedi sur LCI Jean-Paul Hamon, président d'honneur la Fédération des médecins de France. "On fait des demi-doses pour les gens qui ont la troisième dose mais c'est un très bon vaccin et efficace et on le fait aux moins de trente ans", a-t-il ajouté. Et de conclure : "il ne faut pas qu'il y ait de réticence avec le Moderna".

EN BREF


Les vols avec l’Afrique australe reprennent avec un "encadrement drastique" ce samedi, date d'entrée en vigueur de nouvelles règles pour rentrer de l'étranger et s'y rendre face à la propagation du variant Omicron.

Covid-19 : les règles pour voyager changent ce samedi

NOUVEL APPEL DE MERKEL A LA VACCINATION


Angela Merkel, qui quittera le pouvoir la semaine prochaine, a de nouveau plaidé samedi pour la vaccination contre le Covid-19 dans le dernier épisode d'une série de plus de 600 podcasts à travers lesquels elle avait pris l'habitude de s'adresser à ses concitoyens.


"Je vous demande une nouvelle fois avec insistance de prendre ce virus perfide au sérieux. La nouvelle variante Omicron semble justement être encore plus contagieuse que les précédentes. Faites-vous vacciner. Peu importe qu'il s'agisse d'une primo-vaccination ou d'un rappel. Toute vaccination est utile", a lancé la chancelière sortante dans un message vidéo.

LA CROIX ROUGE ALERTE SUR LE DANGER DES INEGALITES FACE A LA VACCINATION


L'émergence du variant est "la preuve ultime" du danger des inégalités, a déclaré à l'AFP le président de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR), Francesco Rocca, rappelant la menace de voir des "variants très nouveaux dans des endroits où le taux de vaccination est très faible".

DES SOIGNANTS DE TOUTE LA FRANCE ATTENDUS A PARIS


En réponse à l’appel des syndicats, collectifs et associations, des soignants de toute la France se sont donnés rendez-vous à Paris ce samedi devant le ministère de la Santé pour défendre l’avenir des hôpitaux publics et du système de santé.


Ce rassemblement intervient alors que le secteur,  déjà fragilisé, doit faire face à une cinquième vague de Covid-19.

GABRIEL ATTAL


"Nous mettons en place une organisation drastique" avec les pays d’Afrique australe, a déclaré ce samedi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, en déplacement à Roissy, justifiant les mesures mises en place pour les passagers en provenance des pays "rouge écarlate". 


"Un test et l’isolement seront obligatoire", a-t-il ajouté.

MUTATION


Une soirée festive dans la capitale norvégienne s'est transformée en foyer probable d'infection au variant Omicron, renforçant les craintes sur sa forte transmissibilité et sa résistance aux vaccins.

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

SANCTION


En Gironde, un officier de gendarmerie a été relevé de son commandement opérationnel pour un refus de vaccination contre le Covid-19 et muté sur un poste sans contact avec le public.

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

CAMPAGNE DE RAPPEL


Les créneaux de vaccination pour une dose de rappel ont été pris d'assaut depuis l'ouverture à tous les plus de 18 ans. Pour que les personnes âgées puissent recevoir leur troisième injection sans attendre, le gouvernement réactive un numéro "coupe-file".

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

BELGIQUE


Du masque obligatoire dès six ans, à l'interdiction des évènements en intérieur de plus de 200 personnes en passant par la fermeture des écoles maternelles et primaires une semaine en avance, la Belgique resserre la vis face à "une vague automnale beaucoup plus lourde que prévu".

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

DÉCOMPTE VERTIGINEUX


La Russie a enregistré près de 75.000 morts liées au Covid-19 en octobre, le mois le plus meurtrier pour ce pays depuis le début de la pandémie, a annoncé ce vendredi l'agence des statistiques Rosstat.

Covid-19 : 75.000 décès en octobre, le mois le plus meurtrier en Russie

FÊTE A OSLO


Plus de la moitié des quelque 120 participants d'une fête à Oslo la semaine dernière, tous vaccinés, ont été testés positif au Covid-19. Le variant Omicron avait été confirmé vendredi soir dans treize cas et était jugé probable pour d'autres.


L'un des participants était récemment revenu d'Afrique du Sud.

AUCUN DECES LIE A OMICRON SIGNALE


L'Organisation mondiale de la santé n'a pas été informé à ce stade d'un décès lié au nouveau variant Omicron, selon un porte-parole de l'organisation à Genève.


Classé inquiétant par l'OMS, ce variant a d'abord été détecté en Afrique australe. Depuis que les autorités sanitaires sud-africaines ont alerté l'OMS le 24 novembre, des infections par Omicron ont été constatées dans au moins 38 pays dans le monde. De premiers cas de transmission locale du variant Omicron ont été signalés aux Etats-Unis et en Australie.

OFFICIER DE GENDARMERIE RELEVE DE SON COMMANDEMENT 


Un chef d'escadron commandant la compagnie de gendarmerie de Langon (Gironde) a été relevé de son commandement opérationnel et muté "sur un poste" sans "contact avec le public" pour un refus de vaccination contre le Covid-19, a-t-on appris vendredi auprès de la gendarmerie.


A la tête d'un effectif de 150 gendarmes, cet officier supérieur de 32 ans a été d'abord sanctionné de dix jours d'arrêt puis muté vers la Direction générale de la gendarmerie à Paris, "sur un poste où il n'est plus en contact avec le public" a indiqué la gendarmerie en Gironde, confirmant une information du journal Sud Ouest. Cette sanction liée à un refus de vaccination est "un événement rare" dans la gendarmerie car celle-ci est "peu confrontée au problème", a ajouté la même source.

PREVISIONS DE CROISSANCE


Le Fonds monétaire international (FMI) envisage de réviser en baisse ses prévisions de croissance mondiale en raison du nouveau variant Omicron qui se répand dans le monde, a indiqué vendredi la directrice générale de l'institution.


"Un nouveau variant qui pourrait se propager très rapidement peut ébranler la confiance et, en ce sens, nous assisterons probablement à des révisions à la baisse de nos projections d'octobre pour la croissance mondiale", a déclaré Kristalina Georgieva lors d'une conférence Reuters Next.


En octobre, le FMI avait déjà révisé en baisse ses prévisions de croissance du produit intérieur brut mondial à 5,9% cette année contre 6% en juillet, en raison des problèmes de logistique et à cause d'une vaccination inégale.

NOUVELLE ENQUETE CONTRE BOLSONARO


Un juge du Tribunal suprême fédéral (STF) du Brésil a ordonné vendredi l'ouverture d'une autre enquête contre le président Jair Bolsonaro pour avoir diffusé une fausse information dans une vidéo faisant le lien entre le vaccin anti-Covid et la maladie du sida.


La décision du juge Alexandre de Moraes, membre de la plus haute instance du pouvoir judiciaire brésilien, répond à une demande de la commission sénatoriale qui a accusé en octobre le chef de l'Etat d'avoir commis de graves délits pendant la pandémie, s'ajoutant à cinq autres enquêtes ouvertes à l'encontre de M. Bolsonaro, jusqu'à présent sans résultat.

LE COVID AUX ILES COOK


Un tout premier cas de Covid-19 a été détecté samedi aux îles Cook, archipel du Pacifique de 17.000 habitants jusqu'ici épargné par la pandémie, a annoncé le Premier ministre, Mark Brown. Un garçon de 10 ans a été testé positif au nouveau coronavirus alors qu'il se trouvait en quarantaine avec sa famille après être revenu de l'étranger.


Les îles Cook se sont complètement isolées du reste du monde au début de la pandémie. Les Cookiens coincés à l'étranger peuvent toutefois se faire rapatrier à bord de quelques rares vols spéciaux depuis la Nouvelle-Zélande, moyennant dix jours de quarantaine à l'arrivée et de multiples tests.

TROISIÈME DOSE


Les 500 000 Français de plus de 65 ans sont dans l'inquiétude. Ils sont susceptibles de perdre leur pass sanitaire le 15 décembre prochain s'ils n'ont pas fait leur rappel vaccinal. Et beaucoup ne trouvent plus de rendez-vous.

Rendez-vous pour la 3e dose : la course contre la montre des plus de 65 ans

VARIANT OMICRON EN FRANCE


Au total, 12 cas confirmés d’infection par le nouveau variant Omicron (B.1.1.529) ont été rapportés dans le pays, selon le dernier bilan communiqué ce vendredi par Santé Publique France.


"A 16h, trois 3 nouveaux cas confirmés d'infection par le variant Omicron ont été rapportés", indique l'agence. Jusqu'à présent 9 cas avaient été détectés dans les territoires suivants : la Réunion, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ile-de-France, Pays de la Loire et Région Grand Est.

RUSSIE : PRES DE 75.000 DÉCÈS EN OCTOBRE


La Russie a enregistré 74.893 morts liées au Covid-19 en octobre, le mois le plus meurtrier pour ce pays depuis le début de la pandémie, a annoncé vendredi l'agence des statistiques Rosstat.


Le bilan total de la pandémie en Russie s'établissait ainsi à plus de 520.000 morts fin octobre, selon Rosstat, qui a une définition plus large des décès liés au virus que le décompte gouvernemental.

NOUVELLES RESTRICTIONS EN IRLANDE


Pour tenter de limiter les contaminations au Covid-19 et prévenir la propagation du nouveau variant Omicron, le gouvernement irlandais a annoncé vendredi la mise en place de nouvelles restrictions. "Avancer dans la période de Noël sans restrictions pour réduire le volume des contacts personnels présente un risque tout simplement trop élevé", a déclaré le Premier ministre, Micheal Martin, en s'adressant aux Irlandais. 


Suivant les recommandations des autorités sanitaires, du mardi 7 décembre au 9 janvier, les discothèques devront fermer et la distanciation sociale sera rétablie dans les pubs, restaurants et hôtels, avec service en salle uniquement et six personnes maximum par table. 


La capacité d'accueil est réduite de moitié dans les lieux culturels et pour les événements sportifs, où le port du masque est obligatoire. En outre, il est conseillé de limiter à quatre foyers maximum les rencontres à domicile. 

CANADA


Les autorités sanitaires canadiennes ont recommandé vendredi l'administration d'une dose de rappel de vaccin anti-Covid aux adultes dès l'âge de 18 ans, s'ils sont à risque, dans un contexte d'inquiétude mondiale face au nouveau variant Omicron.


Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) -- qui formule des recommandations au gouvernement dans sa lutte contre la pandémie -- a aussi "fortement" suggéré qu'une dose de rappel d'un vaccin à ARN messager soit proposée aux 50 ans et plus.

LES MÉDECINS D'EHPAD NE VEULENT PLUS VACCINER


Deux syndicats ont appelé vendredi les médecins coordonnateurs des maisons de retraite à refuser d'administrer la 3e dose de vaccin anti-Covid aux salariés de ces établissements afin de faire pression sur le gouvernement à qui ils réclament une revalorisation salariale.


"Les médecins coordonnateurs ne vaccineront plus les salariés des Ehpad", ont affirmé dans un communiqué les syndicats SMCG-CSMF et SNGIE qui défendent les intérêts des quelque 2.500 praticiens concernés.


Les médecins des Ehpad n'ont profité ni des revalorisations salariales accordées à partir de 2020 à leurs confrères des hôpitaux, ni de celles octroyées aux soignants non médecins selon le "Ségur de la santé", a expliqué à l'AFP Renaud Marin La Meslée, président du SNGIE.

COMPARATIF


Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé, vendredi sur France Info, que la 5e vague est "déjà bien au-delà du pic de la 4e vague" et qu'elle rejoint "celui de la 3e vague". Que dit la comparaison entre ces trois épisodes de la crise sanitaire ?

Covid-19 : où en est-on de la 5e vague, par comparaison aux quatre vagues précédentes en France ?

OMICRON : AUCUN DÉCÈS POUR L'HEURE, SELON L'OMS


Omicron a été identifié dans 38 pays mais pour l'heure, aucun décès n'a été signalé de personne contaminée par ce nouveau variant du virus du Covid-19, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé.


"Je n'ai vu aucune information rapportant des décès liés à Omicron", a déclaré Christian Lindmeier, un porte-parole de l'organisation basée à Genève, lors d'un point de presse.


Maria Van Kerkhove, la responsable technique de l'OMS pour le Covid-19, a de son côté indiqué qu'Omicron avait été détecté dans 38 pays et que le variant était désormais répandu dans les six régions de l'OMS.

OMICRON : "PREUVE ULTIME" DES INÉGALITÉS FACE AU VACCIN


L'émergence du variant Omicron du coronavirus est la "preuve ultime" du danger des inégalités face à la vaccination dans le monde, a estimé vendredi le président de la Croix Rouge.


"Les scientifiques ont mis en garde la communauté internationale à plusieurs reprises contre les risques de variants très nouveaux dans des endroits où le taux de vaccination est très faible", a déclaré à l'AFP lors d'une interview à Moscou Francesco Rocca, président de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).


Selon les statistiques de l'ONU, environ 65% des habitants des pays les plus développés ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre le Covid-19, contre seulement 7% dans les pays les moins développés.

GRÈCE : RAPPEL TROIS MOIS APRÈS LA DEUXIÈME DOSE


Les autorités sanitaires grecques ont annoncé vendredi que le rappel vaccinal contre le Covid-19, soit la troisième dose, serait désormais administré à tous les adultes dès trois mois après leur dernière injection pour lutter contre la recrudescence du virus. Jusqu'ici le rappel n'était administré en Grèce que six mois après la deuxième dose de vaccination.

TROIS MILLIONS DE CAS EN AFRIQUE DU SUD


L'Afrique du Sud, qui a détecté le nouveau variant Omicron et connaît une hausse exponentielle des nouvelles contaminations, a dépassé vendredi les trois millions de cas de Covid-19, selon les chiffres officiels. 


Plus de 16.000 nouveaux cas ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total à 3.004.203, selon l'Institut national sud-africain pour les maladies contagieuses(NICD). Le nombre total de décès s'élève à 89.944, dont 25 au cours des dernières 24 heures. 


"Cette augmentation représente un taux de positivité de 24,3%", souligne le NICD dans son bilan quotidien, notant aussi une hausse des hospitalisations avec 279 nouvelles admissions.

BELGIQUE


Du masque obligatoire dès six ans, à l'interdiction des évènements en intérieur de plus de 200 personnes en passant par la fermeture des écoles maternelles et primaires une semaine en avance, la Belgique resserre la vis face à "une vague automnale beaucoup plus lourde que prévu".

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

CAMPAGNE DE RAPPEL


Les créneaux de vaccination pour une dose de rappel ont été pris d'assaut depuis l'ouverture à tous les plus de 18 ans. Pour que les personnes âgées puissent recevoir leur troisième injection sans attendre, le gouvernement réactive un numéro "coupe-file".

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

VACCINATION


Les autorités sanitaires ne savent toujours pas si les vaccins protègent contre le variant Omicron. Dès lors, faut-il attendre avant de se faire administrer son rappel vaccinal ? Pour le Pr Alain Fischer, ce serait une "grave erreur".

Covid-19 : faut-il attendre de connaître l'efficacité du vaccin sur le variant Omicron avant de recevoir son rappel ?

OMICRON : PREMIER CAS EN TUNISIE


Un premier cas du variant Omicron du coronavirus a été annoncé vendredi au Mexique par le gouvernement qui estime que la fermeture des frontières ne sert à rien face à la nouvelle souche.


"Le premier cas positif du variant Omicron est une personne de 51 ans en provenance d'Afrique du Sud (...), son pronostic est favorable", a déclaré sur Twitter le sous-secrétaire d'Etat à la prévention et à la promotion de la Santé, Hugo Lopez-Gatell Ramirez.


Ce Congolais de 23 ans, est arrivé mercredi à Tunis via Istanbul et tous les voyageurs qui étaient à bord du même avion ont été contactés par les autorités tunisiennes pour être testés, a ajouté le ministre.

MEXIQUE : PREMIER CAS DU VARIANT OMICRON


Un premier cas du variant Omicron du coronavirus a été annoncé vendredi au Mexique par le gouvernement qui estime que la fermeture des frontières ne sert à rien face à la nouvelle souche.


"Le premier cas positif du variant Omicron est une personne de 51 ans en provenance d'Afrique du Sud (...), son pronostic est favorable", a déclaré sur Twitter le sous-secrétaire d'Etat à la prévention et à la promotion de la Santé, Hugo Lopez-Gatell Ramirez.

BELGIQUE : DEUX HIPPOPOTAMES TESTES POSITIFS


Deux hippopotames du zoo d'Anvers (nord de la Belgique), souffrant d'un écoulement nasal, ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé vendredi le parc animalier qui y voit une première mondiale pour cette espèce.


Ces animaux ont toujours le nez humide mais "cette fois, ils ont expulsé de la morve que j'ai fait tester par précaution", a expliqué le vétérinaire du zoo Francis Vercammen, cité dans un communiqué. 


"J'ai pris la décision de soumettre les échantillons au test du Covid-19, ce qui a donné ce résultat surprenant. À ma connaissance, c'est la première contamination recensée chez cette espèce. Dans le monde, ce virus a surtout été signalé chez des grands singes et des félins", a-t-il déclaré.

POINT SANITAIRE


Selon les chiffres de Santé publique France, publiés ce vendredi, 11.103 malades du Covid sont actuellement hospitalisées en France (+313) et nous repassons au-dessus de la barre des 2.000 personnes en réanimation (2058, +124). Par ailleurs, 114 décès sont à déplorer en 24 h.


Selon les autorités sanitaires, le niveau d'incidence (la proportion de nouveaux cas) est désormais supérieur au pic de la 3e vague avec 366,8 cas pour 100.000 habitants.


Par ailleurs, il y a une nette dégradation des indicateurs : 49.858 cas ont ainsi été recensés en 24 h, soit une moyenne quotidienne sur 7 jours de 38.887 cas (+52%), contre moins de 6.000 un mois auparavant.

RESTRICTIONS


Un nouveau conseil de défense sanitaire se tiendra lundi pour "voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires" face à la flambée de l'épidémie, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Les jauges vont-elles faire leur retour dans certains lieux ?

Covid-19 : restaurants, centres commerciaux… Face à la flambée épidémique, les jauges bientôt de retour ?

ZOOM SUR OMICRON


Depuis l'annonce des premiers cas du variant Omicron, la panique semble s'être emparée des gouvernements du monde entier, qui barricadent leurs frontières. S'il a été classé comme "préoccupant" par l'OMS, ce variant renferme encore de nombreux mystères. LCI fait le point sur ce que l'on sait déjà de lui.

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

ZIMBABWE


Malgré de sévères restrictions pour limiter la propagation du Covid-19, le Zimbabwe, a enregistré une forte hausse des infections vendredi et identifié son premier cas de variant Omicron. La semaine dernière, l'Afrique du Sud a annoncé avoir détecté ce nouveau variant, créant un phénomène de panique mondiale. Des dizaines de pays ont suspendu les vols avec l'Afrique australe, dont le Zimbabwe. 

ARNAQUE


Dans le Piémont, un quinquagénaire désireux d'obtenir un pass sanitaire a tenté de se faire vacciner dans un faux muscle en silicone. Mais l'infirmière en charge a détecté la supercherie, et l'homme sera poursuivi en justice.

Passe-passe sanitaire : un Italien tente de se faire vacciner sur un faux bras en silicone

UN BLÂME POUR LE PROFESSEUR RAOULT


Le professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU de Marseille, a été sanctionné vendredi d'un "blâme" par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine, chargée d'analyser deux plaintes déposées contre lui par ses pairs fin 2020.


L'instance a publié cette sanction, la deuxième en importance après le simple avertissement, sans l'assortir des motivations de cette décision contre l'infectiologue marseillais de 69 ans. Il était reproché au Pr Raoult plusieurs infractions au code de déontologie médicale dans sa promotion de l'hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19, malgré l'absence  d'effet prouvé aujourd'hui encore.

BELGIQUE


Face à la 5e vague, la Belgique prend des mesures drastiques. Le Premier ministre belge a annoncé la fermeture des écoles maternelles et primaires le 18 décembre, une semaine avant la date initialement prévue. Par ailleurs, le masque devient obligatoire dès 6 ans, également dans les classes, à partir du 4 décembre. 


Concernant l'enseignement secondaire, il sera organisé de manière hybride avec au maximum 50% d'enseignement en présentiel jusqu'aux congés de Noël.


Enfin,  les événements publics en intérieur de plus de 200 personnes (représentations culturelles, congrès et autres) seront interdits dès ce lundi 6 décembre. Concernant ceux comportant au maximum 200 personnes, ils seront autorisés, mais sous certaines conditions : uniquement en places assises avec masque et Covid Safe Ticket (CST) à partir de 50 visiteurs.

SE FAIRE VACCINER DANS UN CENTRE COMMERCIAL


Un centre de vaccination a ouvert ses portes dans un centre commercial dans les Alpes-Maritimes. Est-ce la solution pour avoir une place au plus vite ?

Un vaccin sans rendez-vous dans un centre commercial des Alpes-Maritimes

EMMANUEL MACRON : "LA STRATÉGIE QUE NOUS AVONS NOUS PERMET DE RÉSISTER"


Lundi prochain, un nouveau conseil sanitaire se tiendra, a annoncé le premier ministre Jean Castex, où de "possibles nouvelles restrictions" seront prises pour juguler cette 5e vague de Covid-19.


En déplacement à Dubaï ce vendredi, Emmanuel Macron confie qu'une "évaluation de la situation" sanitaire sera mise sur le tapis. "On verra quelles réponses y apporter", continue le chef de l'Etat qui veut multiplier les réunions sur le sujet.


Selon lui, "les décisions prises, il y a près de 10 jours, étaient des bonnes solutions", ajoute-t-il, précisant que la campagne vaccinale, "nous permet de résister face à cette 5e vague." Il rappelle donc l'importance "de continuer de vacciner et vacciner, de respecter les gestes barrières et de continuer à nous organiser".

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.