EN DIRECT - Covid-19 : la pression se maintient dans les hôpitaux

EN DIRECT - Covid-19 : la pression se maintient dans les hôpitaux

CORONAVIRUS - 464.769 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures, record absolu en France. En outre, 26.526 personnes sont hospitalisées, soit une hausse de 750 patients en 24 heures, mais la baisse se confirme en soins critiques. Suivez les dernières infos.

Live

BILAN QUOTIDIEN


Selon les autorités, il y a ce mardi soir 26.526 personnes hospitalisées (+750) dont 3.881 en soins critiques (-32).


On recense également 289 décès en 24h.


En outre, le nombre quotidien de nouveaux cas de contaminations recensés s'élevait à 464.769 contre 102.144 la veille, selon les données publiées par Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 309.433 cas quotidiens contre 281.965 le mardi précédent.

RECORD ABSOLU AU BRÉSIL


Selon le dernier bilan fourni, ce mardi, par le ministère de la Santé brésilien, 137.102 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été recensées en 24 heures. Un record absolu depuis le début de la pandémie, en 2020.


Derrière les États-Unis, le Brésil fait partie des pays les plus touchés par le coronavirus. 621.571 décès suite à une infection au coronavirus ont eu lieu, depuis le printemps 2020. En tout, 23.2 millions de cas ont été diagnostiqués sur toute la durée de la pandémie. 

EXPLOSION


Ce mardi, le nombre de nouveaux cas de Covid s'est élevé à 464.769 en France, un record depuis le début de l'épidémie. Derrière ce chiffre, le variant Omicron, extrêmement contagieux et majoritaire dans l'Hexagone.

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

ESCROQUERIE


Mi-décembre, un pharmacien parisien a été mis en examen puis écroué, soupçonné d'avoir facturé des tests fictifs de dépistage du Covid-19. Les enquêteurs ont trouvé 800.000 euros dans l'une des officines en cause.

Tests Covid : un pharmacien parisien écroué pour avoir fraudé plusieurs millions d'euros

COUR SUPRÊME


Un juge de la Cour suprême des Etats-Unis était vivement critiqué mardi pour son refus apparent de porter le masque lors des audiences, une attitude reflétant le climat dégradé au sein de la vénérable institution.


Pour la seconde semaine consécutive, le conservateur Neil Gorsuch était mardi le seul des neuf sages de la haute cour siégeant à visage découvert, ont rapporté les rares journalistes autorisés à être présents dans le bâtiment.


Le port du masque est un marqueur politique très fort aux Etats-Unis, où l'obligation de se couvrir le visage, en vigueur dans certains endroits, est considérée comme une entorse aux libertés individuelles par une grande partie de la droite.

SALON DE L'AGRICULTURE


Le Salon de l'Agriculture aura-t-il lieu ? Ses organisateurs y croient. "Les équipes d’organisation, en collaboration et consultation avec les différentes parties prenantes, travaillent à la préparation de cette édition qui ne sera pas comme les autres", précisent-elles ce mardi soir dans un communiqué. 


"En effet, la 58ème édition sera celle des retrouvailles, mais également de la responsabilité collective, le succès de l’événement reposant sur sa capacité à proposer un moment de rencontre et de partage, dans le respect des consignes sanitaires.  A date, les principaux axes en cours de travail sont les suivants : port du masque et passe-vaccinal obligatoires, ventilation optimisée des pavillons, et organisation des conditions nécessaires à des consommations et dégustations selon la règlementation actuelle en vigueur."


L'événement est censé se tenir du 26 février au 6 mars.

THIERRY MARIANI


"Il faut que les Français se fassent vacciner mais je le dis, ce pass vaccinal est inutile. Il n'empêche pas les contaminations", estime sur LCI Thierry Mariani, le porte-parole de Marine Le Pen.

"C'EST PEUT-ÊTRE UNE ERREUR"


"Je comprends le symbole d'Ibiza. Bon, l'hiver ce n'est pas comme l'été, j'étais juste en plein air. J'étais en lien avec le gouvernement, les interlocuteurs."


"Les adversaires jouent sur la symbolique. C'est peut être un peu une erreur, les adversaires jouent là dessus. Moi je dis, nous devons être fiers d'avoir maintenu l'école ouverte durant cette vague qui est très dur. J'aurais pu fermer les écoles. Cela m'expose à beaucoup de critiques. (...) C'est dur ce que nous traversons, mais de là à être le bouc émissaire.."


"J'étais au conseil de défense le lundi. Si je pouvais changer le lieu oui, je le ferais. Sur le fond, cela ne changerait rien. (...)Regardez le temps que nous passons sur ce sujet qui n'est pas important pour les Français. (...) Je suis ouvert  au dialogue social."

LES EXPLICATIONS DE BLANQUER



Invité du 20h de TF1, Jean-Michel Blanquer s'explique sur la polémique le visant. "Est ce normal de prendre des vacances ? Personne ne peut penser que c'est totalement anormal. Ai-je enfreint des règles gouvernementales ? Là aussi, la réponse est non. Les choses auraient-elles changé si j'étais resté à Paris ? Non. Nous attendions les recommandations du Haut Conseil. J'ai travaillé le 1er janvier."


"Je suis rentré le 2. J'ai pris 4 jours de congés et j'ai travaillé durant ces 4 jours." "Nous sommes en période présidentielle et le mot démission sera prononcé par bien des candidats. Il faut garder du sang froid. Cela fait 2 ans que je me donne corps et âme pour l'école ouverte. La France peut en être fière. C'est pararadoxal pour moi d'être sur le banc des accusés, alors que je travaille 7/7 jours. J'ai pris 4 jours de congés durant lesquels j'ai travaillé."

BILAN QUOTIDIEN


Selon les autorités, il y a ce mardi soir 26.526 personnes hospitalisées (+750) dont 3.881 en soins critiques (-32).


On recense également 289 décès en 24h.


En outre, le nombre quotidien de nouveaux cas de contaminations recensés s'élevait à 464.769 contre 102.144 la veille, selon les données publiées par Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 309.433 cas quotidiens contre 281.965 le mardi précédent.

UN SOUTIEN POUR L'HOTELLERIE ET LA RESTAURATION


Un coup de pouce pour le secteur de l’hôtellerie et de restauration. Jean Castex annonce ce mardi soir une aide pour les entreprises de moins de 250 salariées qui perdent plus de 30% de leur CA sur déc et janvier. En l'occurence, une aide pour le paiement de cotisations salariales d’un montant de 20% de leur masse salariale.


Autre soutien pour les entreprises de moins de 250 salariés qui perdent + de 65% de CA : un renforcement des aides en place pour décembre et janvier, avec la réactivation des exonérations de charges patronales et des aides aux paiement des cotisations salariales de 20%.

REPORTAGE


Les capteurs de CO2 et les purificateurs d'air sont devenus des incontournables depuis le début de la crise sanitaire. Ils ne sont pourtant que quelques fabricants à en produire dans le pays.

VIDÉO - Covid-19 : les usines françaises de purificateurs d’air tournent à plein régime

VACCINATION ET GROSSESSE


Des recherches portant sur quelque 65.000 femmes ont montré des "preuves de plus en plus nombreuses" que les injections des vaccins Pfizer et Moderna n'ont pas causé de complications pendant la grossesse, a déclaré mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA). 


Les vaccinations ont également fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse, a souligné l'EMA. 


"L'examen n'a identifié aucun signe d'un risque accru de complications pendant la grossesse, de fausses couches, de naissances prématurées ou d'effets indésirables chez les bébés à naître après la vaccination par vaccin anti-Covid ARNm", a déclaré l'EMA dans un communiqué. 

CRISE SANITAIRE


Plusieurs scientifiques espèrent que la fin de la cinquième vague entraînera le Covid-19 dans une phase endémique, loin des vagues connues depuis près de deux ans.

Covid-19 : vers une fin de la pandémie ? Plusieurs scientifiques y croient

MEA CULPA


Interrogé ce mercredi à l'Assemblée nationale sur son séjour dans les Baléares à la veille de la rentrée scolaire début janvier, le ministre de l'Éducation a regretté "la symbolique" de ce lieu. Et assume sa politique depuis deux ans.

Protocole à l'école : Jean-Michel Blanquer "regrette la symbolique" de ses vacances à Ibiza

JEAN-MICHEL BLANQUER SUR TF1


Jean-Michel Blanquer sera l'invité du JT de 20H de TF1 ce mardi soir. Après des appels à sa démission, et alors qu'un nouveau mouvement de grève est prévu ce jeudi dans l'Education nationale, le ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports, viendra s'expliquer et répondre en direct aux questions de Gilles Bouleau.

MISE EN GARDE


La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", selon le patron de l'OMS.


"Omicron continue de déferler sur la planète. (...) Ne vous méprenez pas, Omicron provoque des hospitalisations et des décès, et même les cas les moins graves submergent les établissements de santé", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus en conférence de presse.

VACCINS POUR LES ADOS


Le gouvernement va ouvrir le rappel de vaccin contre le Covid-19 aux 12-17 ans vivant aux côtés de personnes fragiles, a annoncé mardi le ministère de la Santé.


La semaine dernière, la Haute autorité de santé (HAS), chargée de guider le gouvernement dans sa politique vaccinale, a recommandé d'"administrer une dose de rappel chez les adolescents vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou de personnes vulnérables qui ne seraient pas vaccinées".


"On va prendre en compte cet avis, probablement cette semaine", a annoncé le ministère de la Santé lors d'un point presse. Jusqu'à présent, les rappels n'étaient possibles dans cette tranche d'âge que pour les adolescents à risque de faire des formes graves de la maladie. Avant d'éventuellement généraliser le rappel à tous les 12-17 ans, le gouvernement attend de nouvelles recommandations des autorités sanitaires. 

ARN ET RISQUES CARDIOVASCULAIRES


Dans le cadre du dispositif de surveillance renforcée des vaccins, Epi-Phare, une structure associant l'Assurance maladie (Cnam) et l'Agence du médicament (ANSM), a mené une étude sur le risque d'événement cardiovasculaire grave (hors myocardite et péricardite) dans les trois semaines suivant l'injection d'un vaccin à ARNm ou à adénovirus.


Cette étude a porté sur l'ensemble des adultes âgés de 18 à 74 ans vaccinés ou non, admis à l'hôpital en France entre le 27 décembre 2020 et le 20 juillet 2021 pour un infarctus aigu du myocarde, un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, ou une embolie pulmonaire.


Ses résultats confirment la "sécurité des vaccins à ARNm" (ceux de Pfizer et Moderna) "vis-à-vis du risque d'événement cardiovasculaire grave chez les adultes" qui aurait pu survenir au cours des trois semaines suivant la première ou la deuxième dose des vaccins.

MISE AU POINT


Après sa réponse devant l'Assemblée nationale, Jean-Michel Blanquer a publié un tweet pour se justifier de son séjour aux Baléares.

LES EXPLICATIONS DE JEAN-MICHEL BLANQUER


"Pourquoi avoir abordé la situation de façon si désinvolte ?" Interrogé à l'Assemblée nationale par l'opposition durant les questions au gouvernement ce mardi, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer réagi à la polémique sur ses vacances à Ibiza à la veille de la rentrée scolaire. "Est ce que j'avais le droit de prendre quelques jours de congés après cette année ? Est ce qu'il y a des réunions que je n'ai pas fait à cause de cela ? Est ce que les décisions auraient été différentes ? Non plus."


"Il y a, je le reconnais, une symbolique. J'aurais pu choisir un autre lieu. La symbolique, je la regrette. Mais pour le reste, nous menons la politique de l'école ouverte depuis deux ans. C'est cela l'essentiel. Ne nous perdons pas dans l'accessoire."

DÉCÈS D'UNE CHANTEUSE TCHÈQUE AYANT CONTRACTÉ LE COVID VOLONTAIREMENT 


Opposée aux vaccins anti-Covid, Hana Horka, chanteuse du groupe de folk tchèque Asonance, est morte dimanche à l'âge de 57 ans après avoir délibérément contracté le virus en vue d'obtenir son pass sanitaire, a annoncé sa famille. Deux jours avant son décès, Hana Horka avait écrit sur les réseaux sociaux : "j’ai survécu… ça a été haut en couleurs. Donc maintenant il va y avoir théâtre, sauna, concert, sauna… et un voyage urgent à la mer".


En République tchèque, la preuve d’un vaccin ou de la sortie récente du Covid est nécessaire dans tous les lieux culturels et sportifs, ainsi que dans les bars et restaurants.

DES PROCHES DU PAPE TESTÉS POSITIFS


Le cardinal italien Pietro Parolin, secrétaire d'Etat et N° 2 du Vatican, ainsi que son adjoint, ont été testés positifs au Covid-19, a-t-on appris ce mardi auprès de la salle de presse du Vatican.


Mgr Parolin, 67 ans, "a été testé positif au Covid, mais avec des symptômes légers, et est actuellement à l'isolement", a déclaré aux journalistes le directeur de la salle de presse Matteo Bruni. Mgr Edgar Peña Parra, archevêque vénézuélien substitut à la Secrétairerie d'Etat, a également été testé positif et est asymptomatique, a-t-il ajouté. Tous deux sont vaccinés contre le virus.

DÉMOGRAPHIE


Les conséquences démographiques de la crise sanitaire ont été moins marquées en 2021 qu'en 2020, selon un bilan publié mardi par l'Insee : la mortalité, bien qu'encore anormalement élevée, a baissé et la natalité, malgré un "effet Covid" en début d'année, a légèrement remonté.


Conséquence de cette double évolution : le solde naturel, qui avait atteint un plus bas historique l'an dernier (à +66.000), s'est légèrement repris, à +81.000. Egalement portée par le solde migratoire (+140.000), la population française a donc augmenté de 0,3% en un an, pour atteindre 67,8 millions d'habitants début 2022, selon l'institut d'études statistiques.

VICTOIRE DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE


Le gouvernement britannique a remporté ce mardi un appel contre une décision de justice estimant qu'il avait attribué illégalement un contrat lié à la pandémie à une société dirigée par des amis de Dominic Cummings, ex-conseiller du Premier ministre Boris Johnson. 


La cour d'appel a annulé cette décision de la Haute Cour de Londres, qui avait jugé en juin dernier que l'attribution du contrat était "illégale" et relevait d'un "parti pris apparent".


En juin 2020, l'agence d'études de marché Public First, dirigée par d'anciens collègues de Dominic Cummings et du ministre Michael Gove, avait obtenu un contrat d'une valeur de 550.000 livres (plus de 657.000 euros) pour étudier la compréhension que le public avait de la pandémie, sans qu'aucun appel d'offres n'ait été émis.

VICTOIRE DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE


Le gouvernement britannique a remporté ce mardi un appel contre une décision de justice estimant qu'il avait attribué illégalement un contrat lié à la pandémie à une société dirigée par des amis de Dominic Cummings, ex-conseiller du Premier ministre Boris Johnson. 


La cour d'appel a annulé cette décision de la Haute Cour de Londres, qui avait jugé en juin dernier que l'attribution du contrat était "illégale" et relevait d'un "parti pris apparent".


En juin 2020, l'agence d'études de marché Public First, dirigée par d'anciens collègues de Dominic Cummings et du ministre Michael Gove, avait obtenu un contrat d'une valeur de 550.000 livres (plus de 657.000 euros) pour étudier la compréhension que le public avait de la pandémie, sans qu'aucun appel d'offres n'ait été émis.

ALÉAS


Testés positif au Covid-19, la présidente Michèle Laroque a été contrainte de rester à Paris, tout comme l’acteur Malik Bentalah, membre de son jury.

Positive au Covid, Michèle Laroque préside le Festival de l’Alpe d’Huez en télétravail

LES BÉNÉFICES DU PASS SANITAIRE SELON UNE ÉTUDE


Le pass sanitaire a permis d'éviter 4000 décès liés au Covid-19 en France et d'augmenter le produit intérieur brut (PIB) au second semestre 2021 de 6 milliards d'euros, selon une étude publiée ce mardi par le Conseil d'analyse économique (CAE), un organisme rattaché à Matignon.


Selon ce travail comparatif réalisé avec le concours de l'OCDE et de l'Institut Bruegel, les pass sanitaires aux caractéristiques semblables mis en place en Allemagne et en Italie ont respectivement permis d'éviter 1100 et 1300 morts dans ces pays. Le surcroît d'activité mesuré sur la même période est de 1,4 milliard d'euros en Allemagne et 2,1 milliards en Italie.

INVENTION


Pour être certain de l'avoir toujours sur soi, un commerçant d'Aubusson, dans la Creuse, a peut-être bien trouvé la solution : un pass sanitaire en porte-clés, fabriqué en dix minutes grâce à une imprimante 3D.

VIDÉO - Vous n’oublierez plus jamais votre pass sanitaire grâce à cette idée astucieuse

POINT DE SITUATION


Le porte-parole du gouvernement dit s'appuyer sur "les déclarations d'un certain nombre de scientifiques" allant dans le même sens ces derniers jours.

Covid-19 : "On a des raisons d'être optimistes", estime Gabriel Attal

SYSTÈME D


"Pour répondre à la détresse des familles" et maintenir l'enseignement malgré la contagiosité du variant Omicron, à La Rochelle, l'établissement scolaire privé Fénelon Notre-Dame a mis en place son propre centre de dépistage.


Dès qu'un élève est cas contact, il va dans l'amphithéâtre afin d'être testé (test antigénique ou salivaire selon l'âge). Si le test est négatif, l'élève peut repartir en cours 10 minutes après. S'il est positif, l'infirmière réalise un PCR qui part dans le laboratoire avec qui l'établissement a conclu un accord. 


"Nous avons imaginé ce système pour répondre à la détresse des familles à trouver un créneau horaire et faire dépister leur enfant", explique le père Eric Blanchard, qui dirige la partie enseignement secondaire de cet établissement de 2.700 élèves. Pour lui, le dispositif "permet aussi d'assurer la continuité des cours" car "les élèves manquent vite une demi- journée, voire la journée entière en attendant le résultat".

INTERVIEW 


La maire de Paris juge que cette polémique "affaiblit encore plus" le ministre de l'Éducation nationale.

Jean-Michel Blanquer à Ibiza : Anne Hidalgo tacle "sa désinvolture et sa légèreté"

PRÉCAUTIONS


À quelques semaines des JO de Pékin, la Chine serre la vis. 

Trace de Covid-19 : la Chine ordonne la désinfection du courrier en provenance de l'international

PASS VACCINAL


Le Conseil constitutionnel rendra vendredi sa décision sur le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, a-t-il annoncé ce mardi.


Les Sages de la rue de Montpensier ont été saisis par 60 députés de tous bords emmenés par le groupe La France insoumise du Palais Bourbon, et par une soixantaine de sénateurs socialistes.


Le périmètre des deux saisines est toutefois différent, les premiers étant opposés au pass vaccinal, les seconds estimant qu'un "certain nombre de garde-fous" doivent y être apportés pour "l'encadrer scrupuleusement". Dénonçant un pas supplémentaire dans une "logique libérale, anti-sociale et anti-démocratique", la CGT a également envoyé un argumentaire anti-pass vaccinal au Conseil constitutionnel, selon un communiqué de la confédération. 

DÉMENTI DE BORIS JOHNSON


Le Premier ministre britannique Boris Johnson a démenti ce mardi avoir été prévenu qu'une fête contraire aux règles anti-Covid serait organisée à Downing Street en mai 2020, comme l'en a accusé son ancien conseiller Dominic Cummings.


"Le Premier ministre a été prévenu à propos de ces invitations, il savait que c'était un pot, il a menti au Parlement", a écrit sur son compte Twitter celui qui lance régulièrement des attaques contre son ancien chef depuis sa démission en novembre 2020. 


Boris Johnson avait assuré n'avoir pas été informé de l'organisation de cette fête le 20 mai 2020 en plein premier confinement et avait présenté des excuses aux députés après des révélations dans la presse sur sa présence à cet événement. Il a affirmé avoir pensé que cette fête, à laquelle il a assisté 25 minutes dans les jardins de sa résidence officielle, était une réunion de travail. 

CHÔMAGE AU ROYAUME-UNI


Le taux de chômage a encore baissé au Royaume-Uni à fin novembre malgré la fin des aides gouvernementales à l'emploi mises en place pendant la pandémie, retrouvant quasiment son niveau pré-Covid juste avant l'impact du variant Omicron.


Pour les trois mois achevés fin novembre, le taux de chômage a reculé à 4,1% contre 4,2% fin octobre. Juste avant le choc de la pandémie, ce taux oscillait autour de 3,9%. Ce rapport mensuel "montre une reprise continue dans le marché du travail, avec une augmentation trimestrielle du taux d'emploi, tandis que le taux de chômage baisse", a commenté l'ONS.

DÉSINFECTION DU COURRIER EN CHINE


La Poste chinoise a ordonné à ses employés de désinfecter systématiquement les envois en provenance de l'étranger, les autorités évoquant l'hypothèse de l'arrivée dans le pays de la souche Omicron sur du courrier envoyé du Canada.


À moins de trois semaines des Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février), les autorités redoutent que leur politique du Zéro Covid soit battue en brèche par une série de foyers limités. Le pays où la pandémie a été initialement détectée fin 2019 a largement enrayé la contagion mais se retrouve confronté depuis quelques semaines à des flambées sporadiques.

CLÉMENT BEAUNE SUR JEAN-MICHEL BLANQUER


Selon Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires Européennes, Jean-Michel Blanquer est encore "parfaitement" crédible. Mais "je ne crois pas qu’il doive s’excuser" affirme-t-il, estimant que le ministre de l'Éducation a "respecté les règles" en étant "joignable", "en Europe", et en ayant "travaillé sur le fond de ses dossiers".

CHRISTIANE TAUBIRA SUR LE PASS VACCINAL


"Le pass vaccinal ne me pose pas de problème, ce qui me pose problème, c’est le fait de confier à des citoyens, comme les restaurateurs, le contrôle d’identité de leurs concitoyens", affirme sur France Inter Christiane Taubira. Elle rappelle aussi que selon l'Inserm, "40% des non-vaccinés n'ont pas accès au vaccin". "La pandémie nous a montré qu'il n'y a pas de politique de santé publique ici."

GABRIEL ATTAL SUR JEAN-MICHEL BLANQUER


"Je ne suis pas là pour faire la leçon", a déclaré ce mardi sur Cnews le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, au sujet de Jean-Michel Blanquer. "Il y a une règle qui est fixée par le gouvernement s'agissant des vacances, c'est qu'il faut être joignable en permanence. Il n'y a aucune raison de penser que ça n'était pas le cas pour Jean-Michel Blanquer."

GABRIEL ATTAL SUR LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE


Interrogé sur la gestion de la crise sanitaire sur Cnews, Gabriel Attal a reconnu que "tout n’a pas été parfait". "On aurait pu mieux faire sur tel ou tel point. Mais la gestion de l’épidémie n’a pas dévié de trois fondamentaux : le maintien des écoles ouvertes, le choix de la vaccination pour tous et le soutien des entreprises, le quoi qu’il en coûte. On a tenu bon", a-t-il dit.


"On a toujours adapté nos règles pour qu’il y ait le moins de contraintes possible pour les Français", a -t-il ajouté.

GABRIEL ATTAL OPTIMISTE SUR LA SITUATION SANITAIRE


Sur Cnews ce mardi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a affirmé penser "qu’on a des raisons d’être optimiste", soulignant une "décrue de l’épidémie". S'il reconnaît que la situation est "toujours tendue",  il dit espérer "que les choses vont s’améliorer dans les prochaines semaines".

ALEXIS CORBIERE SUR JEAN-MICHEL BLANQUER


Invité ce mardi sur Sud Radio, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a estimé que Jean-Michel Blanquer "devrait rendre service à l'école et démissionner", après les révélations de Mediapart sur ses vacances à Ibiza.

HUMOUR "BRITISH"


Boris Johnson, Premier ministre britannique, est pris dans un tourbillon de révélations sur plusieurs fêtes organisées au 10 Downing Street en plein confinement.

"Partygate" : sur TripAdvisor, des internautes rebaptisent le 10 Downing Street "la meilleure boîte de nuit" de Londres

PASS VACCINAL 


L'établissement dénonce une "fausse information".

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

YANNICK JADOT SUR JEAN-MICHEL BLANQUER


"Jean-Michel Blanquer a le droit à des vacances, mais il a surtout le droit de bosser pour éviter que la rentrée des classes soit une pagaille absolue !", tacle ce mardi sur France 2 le candidat Écologiste Yannick Jadot, qui a appelé lundi soir à la démission du ministre.

FACTURE DES TESTS


"On a dépensé un milliard d'euros en test au mois de décembre. Donc un milliard d'euros pour rien puisqu'on voit qu'à la fin de l'année la population a été contaminée en masse. Avec un milliard d'euros, on peut faire beaucoup de choses, notamment aider les hôpitaux", regrette sur BFMTV ce mardi Éric Caumes, infectiologue et chef de service à l'Hôtel-Dieu.

POLÉMIQUE 


Selon le ministère, Jean-Michel Blanquer a "travaillé à distance".

Jean-Michel Blanquer à Ibiza : le ministre "a respecté les règles", selon l'exécutif

SCANDALE


Les révélations de Mediapart lundi restent en travers de la gorge de l'opposition.

Jean-Michel Blanquer en vacances à Ibiza : l'opposition réclame sa démission

PIC OMICRON


"Je pense que nous avons atteint le pic de la vague Omicron, en tout cas en Île-de-France", affirme ce mardi sur BFMTV Éric Caumes, infectiologue et chef de service à l'Hôtel-Dieu. "Mais est-ce que ça va redescendre ou rester sur un plateau ? On ne sait pas encore très bien."

ARGENTINE


Le ministre argentin de l'Économie Martin Guzman, en "contact quotidien" avec le FMI sur la renégociation de la dette argentine, a estimé lundi que l'institution nuirait à sa "légitimité" en "poussant son pays dans une situation déstabilisante" alors qu'elle se remet tout juste des effets de la pandémie.


Le gouvernement argentin (centre-gauche) est depuis deux ans en discussions avec le FMI sur des facilités de remboursement de sa dette, héritage d'un prêt contracté en 2018 par le précédent gouvernement (centre-droit).


Faute d'accord, l'Argentine, 2e économie d'Amérique du Sud, devra rembourser sur les trois ans à venir, entre capital et intérêts, plus de 44 milliards de dollars, dont 19 Mds USD dès 2022. Échéances "insoutenables", a encore réaffirmé Martin Guzman.

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Un pass vaccinal pour lutter contre le Covid-19

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Covid-19 : vers une fin de la pandémie ? Plusieurs scientifiques y croient

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.