Covid-19 : des masques gratuits seront distribués à la rentrée aux lycéens d’Île-de-France

Covid-19 : des masques gratuits seront distribués à la rentrée aux lycéens d’Île-de-France
Santé

CORONAVIRUS - Alors que le port du masque est obligatoire depuis lundi en France dans les lieux publics clos, la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé mercredi que des masques lavables seraient distribués aux lycéens et aux associations caritatives.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

La région Ile-de-France va distribuer à la rentrée deux masques lavables à ses 500.000 lycéens et "assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives", a annoncé ce mercredi la présidente de la collectivité Valérie Pécresse.

"Ça fait un gros budget pour les familles de devoir acheter des masques tous les jours (...) c'est pour ça que la région Île-de-France va assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives qui sont partenaires de la région", a expliqué l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy sur France 2.

"En plus de ça, à la rentrée, nous allons nous occuper des lycéens et nous donnerons deux masques tissus gratuits" et lavables à "chacun" des "500.000 lycéens d'Île-de-France", a-t-elle ajouté.

Retrouvez toutes les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans le live ci-dessous.

Live

MASQUE OBLIGATOIRE À MARSEILLE


La préfecture a rendu obligatoire le port du masque à partir de ce samedi et jusqu'au 30 août inclus à Marseille dans trois périmètres de la ville, et à certaines heures. Sont ainsi concernés le Vieux-Port et ses alentours de 10h à 4h du matin, le secteur de l’Escale Borély, La Plaine et le Cours Julien, de 19h a 4h du matin. 

EN SYRIE, LA CRAINTE D'UNE PROPAGATION FULGURANTE DU VIRUS


La capitale de la Syrie en guerre est confrontée à un pic de contagion "terrifiant" du nouveau coronavirus, les médecins évoquant des hôpitaux saturés à Damas et craignant de ne pouvoir répondre à une propagation fulgurante.


Le ministère de la Santé, qui a jusqu'ici officiellement recensé 999 cas dont 48 décès, a reconnu qu'il n'avait pas toujours "la capacité de mener des dépistages à grande échelle dans les différentes provinces".


De semaine en semaine, les chiffres annoncés par le gouvernement semblent s'accélérer. Du 30 juillet au 6 août, les autorités ont enregistré plus de 260 nouveaux cas de contamination, contre 154 la semaine précédente.

MASQUE OBLIGATOIRE A GERARDMER


La commune de Gérardmer (Vosges) rend obligatoire le port du masque en journée sur les quais du lac, très fréquentés par les touristes et le centre-ville pour limiter la propagation du coronavirus, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué.


"Considérant le contexte sanitaire actuel et la période d'affluence touristique engendrant d'importants flux de déplacements, le maire, Stessy Speissmann, a décidé de rendre obligatoire le port du masque sur les quais du lac et la zone piétonne et semi-piétonne", est-il indiqué.


Cette obligation concerne "toute personne âgée de plus de 11 ans" jusqu'au 31 août "afin d'agir contre la propagation du virus Covid-19", precise la mairie.

UNE VILLE ESPAGNOLE CONFINÉE POUR DEUX SEMAINES


Les 32.000 habitants d'Aranda de Duero, à 150 km au nord de Madrid, ont entamé vendredi un confinement de 14 jours, une des quarantaines locales qui se succèdent en Espagne pour tenter de limiter la contagion du nouveau coronavirus.


Un mois et demi après le déconfinement total de l'Espagne, Aranda de Duero dans la région de Castille-Leon, connue pour ses vignobles, renoue avec la limitation des déplacements au minimum et l'interdiction d'entrer ou de sortir de la localité. 


D'autres quarantaines locales ont déjà été imposées notamment au Pays Basque, en Catalogne et en Aragon. L'Espagne, un des pays les plus frappés par la pandémie, a dénombré à ce jour 310.000 cas et 28.500 décès.

FOOT : MATCH REPORTE POUR ABERDEEN


Un match de la 2e journée du Championnat d’Écosse de football, prévu samedi, a été reporté après que deux joueurs d'Aberdeen ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé son futur adversaire, St Johnstone vendredi.


Six autres joueurs du club ont été mis à l'isolement pour deux semaines après avoir participé, avec les deux contaminés, à une soirée dans un bar, quelques heures après la défaite de leur équipe 1-0 contre les Rangers qui marquait le début de la saison 2020/2021 du Championnat d’Écosse. 


La saison précédente avait été interrompue mi-mars à huit journée de la fin.

FIN DE LA QUATORZAINE A L'EHPAD DE MOUGINS


En quatorzaine depuis la découverte d'un nouveau cas positif parmi ses résidents fin juillet, un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Mougins (Alpes-Maritimes), qui avait enregistré 40 décès au pic de l'épidémie de Covid-19, a été déconfiné, a indiqué le groupe Korian.


"L'épisode de confinement est clos, la vie reprend normalement avec le redémarrage des visites sans rendez-vous sept jours sur sept tous les après-midis, dans le respect des gestes barrières, et la reprise des repas en commun", a précisé Korian qui gère l'établissement La Riviera. 

ANNULATIONS DE COMMANDES CHEZ AIRBUS


L'avionneur européen Airbus, affecté par le quasi-arrêt du transport aérien dans le monde, a enregistré 67 annulations de commandes depuis le début de l'année, sur 369.


Au premier semestre, l'entreprise, qui compte supprimer 15.000 postes dans le monde, a divisé par deux le nombre d'avions livrés par rapport à la même période l'an dernier et a plongé dans le rouge avec une perte de 1,9 milliard d'euros.

MASQUE OBLIGATOIRE À MARSEILLE


La préfecture a rendu obligatoire le port du masque à partir de ce samedi et jusqu'au 30 août inclus à Marseille dans trois périmètres de la ville, et à certaines heures. Sont ainsi concernés le Vieux-Port et ses alentours de 10h à 4h du matin, le secteur de l’Escale Borély, La Plaine et le Cours Julien, de 19h a 4h du matin. 

LA BAISSE DES EMISSIONS N'AURA AUCUN EFFET SUR LE CLIMAT


La chute sans précédent des émissions de gaz à effet de serre pendant les confinements ne serviront à "rien" pour ralentir le réchauffement climatique, selon une étude parue dans Nature Climate Change. Les chercheurs ont en effet calculé la façon dont 10 gaz à effet de serre différents avaient été affectés dans 120 pays entre février et juin. Le CO2 ou les oxydes d'azote ont par exemple diminué entre 10 et 30%. Mais ces "changements majeurs de comportements" sont temporaires. Et même si les restrictions de voyages, en particulier aériens, et la distanciation physique se poursuivent jusqu'à fin 2021, cela permettrait seulement d'économiser 0,01°C de réchauffement d'ici 2030, estiment les chercheurs.


Pour les auteurs, cela montre les "limites des changements comportementaux". Piers Forster, co-auteur de l'étude et directeur du Centre international pour le climat Priestley à l'université britannique de Leeds conclut : "Sans un changement structurel, nous n'y arriverons pas."

LA RENTRÉE ITALIENNE SERA RADICALEMENT DIFFÉRENTE


Alors que la France dévoile son nouveau protocole sanitaire pour les écoles et les établissements scolaires, l'Italie en fait de même. Mais dans la Péninsule, la stratégie est radicalement différente. La ministre de l'Education, qui a rencontré tous les représentants des régions afin d'organiser la retour à l'école, a annoncé la création de 50.000 postes afin de "réduire le nombre d'élèves" par classe et de garder les distances physiques.  

À QUOI VA RESSEMBLER LA PROCHAINE RENTRÉE SCOLAIRE?


Le ministère de l’Education nationale a mis en ligne la nouvelle version du protocole sanitaire de rentrée applicable dans les écoles et les établissements scolaires. Distanciation physique assouplie, port du masque, ... On vous livre un aperçu de ce à quoi devrait ressembler ce premier retour en classe des écoliers sous l'ère Covid-19.

Nouveau protocole sanitaire : voici à quoi devrait ressembler la première rentrée scolaire à l'ère du Covid-19

DEUX ÉCOLES FERMENT EN ALLEMAGNE 


Deux établissements scolaires dans le nord de l'Allemagne ont dû fermer leurs portes après l'apparition de cas d'infection, quelques jours seulement après la rentrée des classes, ont annoncé les autorités locales. Une école se trouve dans la petite commune balnéaire de Graal-Müritz, et l'autre en Mecklenbourg-Poméranie occidentale, première région allemande où les cours avaient repris lundi. Les écoles de ce Land situé au bord de la mer Baltique sont les premières à avoir repris les cours en Allemagne, où les vacances scolaires qui durent six semaines sont étalées en fonction des régions. 

BRITISH AIRWAYS


La compagnie aérienne britannique British Airways a déjà enregistré 6.000 départs volontaires, dans le cadre de son plan de suppressions de 12.000 emplois, tandis que le reste de son personnel de cabine sera fixé sur son sort à partir de ce vendredi.


"Plus de 6.000 de nos collaborateurs ont désormais indiqué qu'ils souhaitent opter pour un départ volontaire", souligne un porte-parole de la compagnie dans une déclaration transmise à l'AFP.


Il s'agit avant tout de personnel de cabine, d'ingénieurs ou encore de salariés dans les aéroports, lesquels avaient jusqu'à lundi dernier pour choisir cette option.


Le personnel qui souhaite rester dans la compagnie connaîtra son sort à partir de ce vendredi. British Airways va envoyer une lettre à ses salariés pour leur dire s'ils conservent leur emploi et avec quel type de contrat, ou s'ils sont licenciés.

VERAN SUR LE COVID EN PÉRIODE DE CANICULE


Le ministre de la Santé, actuellement en visite dans un Ehpad de Dordogne, prévient sur la "première grosse alerte de l'été" qui intervient alors que le virus circule. "La climatisation ne pose pas de difficultés, c'est le Haut conseil pour la Santé publique qui le dit, là où ça peut être compliqué c'est dans une pièce où il y a un ventilateur. Le ventilateur va brasser du virus et l'envoyer sur toutes les surfaces, le masque ne protège pas suffisamment et donc les ventilateurs sont proscrits dans une pièce où il y a du monde. Quand vous êtes dans un milieu familial, ce n'est pas la même chose que dans établissement où 100 personnes sont à distance de sécurité toute la journée et qui ne doivent pas être en mises en danger par l'utilisation d'un ventilateur, même quand il fait chaud."

DÉMANTÈLEMENT DU CAMP DE MIGRANTS DE VINTIMILLE


Fermé aux nouveaux arrivants pendant l'épidémie de coronavirus et le confinement, le camp n'a pas été autorisé à rouvrir. D'ici fin août, tout sera démonté, sanitaires, douches, dortoirs, etc.


"C'est une décision de la préfecture, on s'adapte", indique la Croix-Rouge italienne alors que des dizaines de personnes originaires de pays en crise campent désormais éparpillées dans Vintimille, sous des ponts, sur la plage, sur les berges du fleuve Roya, seul point d'eau accessible dans la chaleur de l'été.


Entre début janvier et fin juillet, les tentatives de traversée au départ de la Libye vers l'Italie ont augmenté de 91%, comparé à la même période l'an dernier, selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

MICHELLE OBAMA ANGOISSÉE A CAUSE DE L’ÉPIDÉMIE


Dans son podcast, l'ancienne première dame américaine a expliqué souffrir d'une "légère dépression", en raison notamment de l'épidémie de coronavirus, rapporte CNN


L'épouse de Barack Obama, qui indique notamment "réveiller au milieu de la nuit",  à cause de ses angoisses, pointe également le racisme endémique dans le pays, ainsi que la politique de Donald Trump.

AU RWANDA, LE STADE POUR "PUNIR" LES RÉCALCITRANTS DU MASQUE


Au Rwanda, les autorités ont imposé des mesures drastiques pour enrayer, avec succès, la propagation du Covid-19, allant jusqu'à parquer dans des stades les récalcitrants du masque ou les transgresseurs de couvre-feu, afin de leur inculquer pendant plusieurs heures et en plein air les gestes qui sauvent.


Jour et nuit, les policiers patrouillent les rues et appréhendent quiconque ne porte pas de masque ou déambule après 21H00, début du couvre-feu.


Ainsi, depuis mi-juillet, quelque 70.000 personnes ont été arrêtées et conduites dans un stade ou un centre de détention, selon les chiffres officiels. Vendredi dernier, jour férié au Rwanda, pas moins de 2.000 habitants ont été priés d'accompagner les forces de l'ordre, direction le stade le plus proche.

FABRICATION DE MASQUES EN CHINE


Les fabricants de masques chinois luttent pour leur survie sur un marché devenu ultra concurrentiel et qui n'est plus synonyme de poule aux œufs d'or.


"Depuis avril, nos commandes ont été divisées par cinq ou six", peste Yang Hao, directeur commercial de CCST, une entreprise de Shenzhen (sud) spécialisée dans les purificateurs anti-pollution mais reconvertie dans les masques au plus fort de l'épidémie.


Premier pays touché par le nouveau coronavirus, la Chine s'est rapidement imposée comme le principal fabricant de masques au monde, Pékin n'hésitant pas à en user sur le plan diplomatique avec des dons - très médiatisés - à l'étranger. Entre mars et mai, le géant asiatique a exporté plus de 50 milliards de masques, selon les derniers chiffres disponibles des Douanes chinoises. Cela représente 10 fois la production totale du géant asiatique l'an dernier.


Mais le vent a tourné, même si le port du masque ne semble pas près de disparaître avec le regain épidémique des dernières semaines dans de nombreux pays.

DESTRUCTIONS D'EMPLOI AU DEUXIÈME TRIMESTRE


Le deuxième trimestre a vu la destruction de 119.400 emplois dans le secteur privé par rapport au premier où 497.500 avaient été détruits sous l'effet du confinement, un léger mieux lié à un rebond de l'intérim, avec 108.500 emplois créés dans ce secteur, selon une estimation de l'Insee publiée vendredi.


Sur un an, l'emploi salarié s'est replié de 2,5%, soit -480.000 emplois, un niveau comparable à fin juin 2017, rappelle l'Insee.

EMPLOIS DU NET MENACÉS 


Ce vendredi, Catherine André détaille le pourcentage des emplois du net menacés à la suite de la crise sanitaire, à l'instar de la plateforme Booking.

La Chronique éco : Des milliers d'emplois menacés chez Booking

PRATIQUE


Parfumé ou coloré, acheté ou fait-maison... le gel hydroalcoolique doit respecter certaines règles pour éliminer le virus. Norme, concentration, composition, on vous explique.

VIDÉO - Gel hydroalcoolique : les critères pour s'assurer de son efficacité

LE CALVAIRE DES JEUNES CONTAMINÉS 


Ils ont trente ans, parfois moins, mais malgré leur bonne hygiène de vie et leur santé jusqu'alors au beau fixe, souffrent encore des symptômes du Covid-19 quatre mois après l'avoir contracté.

Le calvaire de ces jeunes qui ont attrapé le Covid-19 et en souffrent encore

RENDEZ-VOUS


Emmanuel Macron a annoncé jeudi soir la tenue d'un nouveau Conseil de Défense consacré à l'évolution de l'épidémie de coronavirus "la semaine prochaine", alors que le nombre de personnes diagnostiquées positives a augmenté de plus de 30% en une semaine.

Covid-19 : forte hausse du nombre de diagnostics positifs en France, Macron annonce un Conseil de Défense

INSOLVABILITÉ DES PAYS ÉMERGENTS


La crise du Covid-19 risque de rendre insolvables certains pays émergents, et d'accroître encore les inégalités, ont écrit jeudi des économistes du Fonds monétaire international (FMI), appelant à des mesures de soutien supplémentaires à différents niveaux.


"Les économies de marché émergentes ont relativement bien traversé la première phase de la crise mais la phase suivante pourrait être beaucoup plus difficile", alertent Martin Mühleisen, Tryggvi Gudmundsson et Hélène Poirson Ward.

FOOT : MONTPELLIER S'EN PREND A STRASBOURG


Montpellier, dont un joueur a été testé positif au coronavirus après un match amical contre Strasbourg le 28 juillet, a regretté que le club alsacien n'ait "pas refait de tests" avant la rencontre, dans un communiqué publié jeudi.


"Le MHSC a pris note que notre adversaire Strasbourg n'a pas refait de tests avant de nous affronter et dénombre aujourd'hui 9 cas au sein de son effectif. Le MHSC est aujourd'hui la première victime de la situation qui oblige un joueur à être isolé du groupe et deux matches de préparation annulés en attendant les résultats des tests (de vendredi) pour être sûr que l'ampleur n'est pas plus importante au sein de notre effectif", explique le club héraultais.


Le joueur, dont l'identité n'a pas été révélée par le club, pourrait être le milieu de terrain Florent Mollet, selon certains médias. Le meneur de jeu aurait été contaminé à la suite de la rencontre amicale disputée face à Strasbourg à Divonne-les-Bains (Ain) fin juillet.

VENEZUELA


Le numéro deux du chavisme au pouvoir au Venezuela, Diosdado Cabello, a annoncé jeudi avoir surmonté le nouveau coronavirus, un mois après avoir été testé positif.


Remerciant, entre autres, Dieu, la Vierge et "notre merveilleux peuple" pour ses "prières", Diosdado Cabello, 57 ans, a écrit sur Twitter que les médecins le considéraient désormais comme "guéri". 


Il n'a donné aucun détail sur les symptômes qu'il a ressentis, mais lors d'une conversation téléphonique avec le président Nicolas Maduro retransmise à la télévision lundi, il a semblé s'exprimer avec difficulté.

INSOLITE


Désoeuvré et en difficulté financière à cause de la pandémie, un moine bouddhiste au Japon a combiné ses chants sacrés avec son autre passion, le beatboxing, tant pour récolter des dons pour subsister que par prosélytisme.


Pendant l'état d'urgence au Japon instauré en avril-mai face à la pandémie, toutes les cérémonies pour lesquelles ses services sont habituellement demandés, notamment des rites funéraires, étaient annulées, raconte-t-il à l'AFP.


"Donc je n'avais plus d'emploi, plus de revenus. C'était vraiment difficile pour moi, mais en même temps j'ai pensé que c'était une bonne occasion de réfléchir sur moi-même et sur l'avenir du bouddhisme", explique-t-il.


Sa vidéo intitulée "Heart Sutra Looping Remix" a été vue plus de 700.000 fois sur YouTube depuis qu'elle a été mise en ligne en mai.

MANIFESTATION CONTRE LE CONFINEMENT, DEUX AUSTRALIENS ARRÊTÉS


La police australienne a arrêté deux hommes accusés de préparer une manifestation contre le confinement à Melbourne, où viennent d'entrer en vigueur les restrictions les plus strictes pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.


La police a précisé à l'AFP vendredi que les deux quadragénaires seraient présentés vendredi pour être inculpés pour incitation à commettre une infraction. 


Une telle manifestation enfreindrait les mesures prises pour tenter de contenir la propagation du Covid-16.

TESTER UN VACCIN SUR LES PERSONNES ÂGÉES ET DE COULEUR ?


Il sera impossible de connaître l'efficacité véritable d'un vaccin contre le coronavirus sans des essais cliniques poussés auprès des personnes âgées et de couleur, estime auprès de l'AFP le Dr David Diemert, qui supervise les essais cliniques pour le laboratoire Moderna.


Cette question est selon lui cruciale, tant le Covid-19 affecte de façon disproportionnée ces groupes de population. Selon les données fédérales américaines, le virus tue deux fois plus les personnes noires et latinos que les personnes blanches. Les individus de plus de 65 ans représentent 80% des décès.

LA FIN DE LA PRESSE PAPIER ACCÉLÉRÉE


Amorcé depuis longtemps, le déclin de la presse papier connaît un coup d'accélérateur à travers le monde depuis la crise du Covid-19: les audiences numériques des journaux ont explosé mais leurs ventes d'exemplaires papier se sont effondrées ou ont dû être suspendues.


Avec la crise sanitaire, il est devenu difficile d'amener les quotidiens jusqu'aux points de vente, et compliqué pour les clients de les obtenir.


La crise a "accéléré quasi certainement le passage à un futur 100% numérique", analyse le rapport 2020 de l'institut Reuters. Elle frappe une industrie déjà fragilisée par la chute des ventes et des revenus publicitaires, ses deux principales sources de revenus. 

PLUS DE 2000 MORTS EN 24H AUX ETATS-UNIS


Les Etats-Unis ont enregistré jeudi 2.060 nouveaux décès liés au coronavirus, un sombre bilan journalier qu'ils n'avaient pas atteint depuis trois mois, selon l'université Johns Hopkins. Ce rebond porte à plus de 160.000 le nombre total de morts du nouveau coronavirus dans le pays, de loin le plus touché au monde par la pandémie devant le Brésil.


Les autorités américaines ont toutefois annoncé jeudi la levée de leur recommandation appelant les citoyens américains à éviter tout voyage à l'étranger.


La diplomatie américaine a fait savoir qu'elle traiterait désormais à nouveau au cas par cas chaque pays. La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne sont classés "au niveau 3" (voyage à éviter si possible).


Se démarquant de ses propres experts, plus prudents, le président américain Donald Trump a déclaré jeudi qu'un vaccin pourrait être produit avant la présidentielle américaine du 3 novembre.

INDE


L'Inde a dépassé vendredi la barre des deux millions de cas déclarés. Officiellement, le géant d'Asie du Sud recense 41.585 décès depuis le début de la pandélie.

MEXIQUE


Au Mexique, troisième pays le plus endeuillé au monde, la barre des 50.000 décès a été franchie jeudi alors que les critiques montent concernant la gestion de l'épidémie et de la crise économique par le gouvernement. Et l'Argentine, où la maladie a fait 4.251 morts, a recensé pour le troisième jour consécutif un nombre record de nouvelles contagions.

"CONSCIENCE TRANQUILLE" POUR BOLSONARO


Au Brésil, où le bilan a atteint jeudi 98.493 morts, le président Jair Bolsonaro a affirmé jeudi avoir "la conscience tranquille".


"Avec nos moyens, nous pouvons vraiment dire que nous avons fait tout notre possible, et même l'impossible, pour sauver des vies", a affirmé le chef de l'Etat, qui depuis le début de l'épidémie s'oppose aux mesures de confinement et de distanciation physique et minimise la gravité de la maladie.

UN MILLION DE CAS EN AFRIQUE


Le cap du million de cas de nouveau coronavirus a été franchi jeudi en Afrique, continent qui reste cependant encore le moins touché dans le monde et où la répartition des cas est très inégale.


Selon les chiffres compilés par l'AFP jeudi, quelque 1.000.054 cas ont été enregistrés sur l'ensemble du continent, avec au moins 21.724 décès, ce qui représente environ 5% des cas dans le monde.


Seulement 5 des 54 pays d'Afrique regroupent 75% des cas, selon le Centre de contrôle des maladies du continent.

CONSEIL DE DÉFENSE "LA SEMAINE PROCHAINE"


Emmanuel Macron a annoncé jeudi soir depuis le Liban la tenue d'un nouveau Conseil de Défense sur le Covid-19 "la semaine prochaine", alors que le nombre de personnes diagnostiquées positives a augmenté de plus de 30% en une semaine. "Je recommande la plus grande vigilance", "être masqué systématiquement dans un lieu clos" et "quand on ne peut pas tenir les distances de sécurité, de mettre un masque", a ajouté le chef de l'Etat qui s'est dit "vigilant et mobilisé avec nos scientifiques, avec les membres du gouvernement et nos soignants".

PORT DU MASQUE 


Le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle l'importance du port du masque, y compris chez les plus jeunes. L'été ne doit pas faire oublier "les bons reflex".


"Même entre amis, gardez vos distances et portez un masque quand la distance d'un mètre ne peut pas être respectée". 

LA GRECE FERME SES FRONTIÈRES 


L'Etat grec a annoncé qu'il allait fermer ses frontières terrestres aux voyageurs la nuit et pris des mesures sanitaires d'urgence sur l'île touristique de Poros située près d'Athènes, où plus d'une dizaine de cas ont été détectés. Ces dernières 24 heures, les autorités sanitaires ont recensé 153 nouveau cas de coronavirus, faisant passer le bilan global à plus de 5.100 cas depuis le début de la pandémie, dont 210 morts. Le pire bilan quotidien de nouvelles contaminations avait été enregistré le 21 avril, avec 156 cas recensés.

RASSEMBLEMENTS DE PLUS DE 5.000 PERSONNES EN QUESTION


La tenue de rassemblements culturels (spectacles, festivals, concerts etc) de plus de 5.000 personnes à partir de septembre sera conditionnée à l'évolution de la situation sanitaire, annonce le ministère de la Culture. La règle de l'interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes, sauf autorisation préfectorale, fera l'objet d'un réexamen très prochainement, au regard de l'évolution de l'épidémie. Une décision sera prise fin août. 


Dans un premier communiqué, mardi, le ministère avait fait savoir que ces rassemblements pouvaient être autorisés, à compter du 15 août, par les préfets en respectant "certaines conditions" sanitaires, et qu'à partir du début septembre, ils pourraient se tenir, de même que les foires, sans jauge ni autorisation préfectorale.


C'est sur ce point que le ministère a rectifié le tir, en publiant un "correctif", alors que le nombre de cas positifs continue d'augmenter en France, avec plus de 7.500 cas positifs recensés la semaine du 27 juillet au 2 août, selon Santé Publique France. 

LE ROYAUME-UNI RÉIMPOSE UNE QUARANTAINE


Le ministère des Transport britannique vient  d'annoncer que les voyageurs en provenance de Belgique, d'Andorre ou des Bahamas seront de nouveau soumis à une quarantaine à partir de samedi, en raison d'une "importante augmentation" des cas de nouveau coronavirus dans ces pays. 


"Les personnes arrivant en Angleterre depuis Andorre, la Belgique ou les Bahamas à partir du samedi 8 août à 4h00 du matin devront s'isoler pendant deux semaines", précise le ministère dans un communiqué, qui a par ailleurs annoncé en même temps exempter les voyageurs en provenance du Brunei et de la Malaisie de ces mêmes mesures, à partir du 11 août. 

PAS DE DEUXIÈME VAGUE EN ESPAGNE 


"Je ne parlerais pas de deuxième vague" tant que "nous n'aurons pas une transmission communautaire hors de contrôle" et qu'il ne sera pas clair que l'augmentation des cas détectes n'est pas simplement due à l'augmentation des tests pratiqués, a déclaré Fernando Simon, épidémiologiste en chef du ministère de la Santé. Pourtant, selon le bulletin officielle, l'Espagne a enregistré au cours de sept derniers jours 19.405 cas de Covid-19, soit une moyenne quotidienne de 2.772. Il y a une semaine la moyenne était de 1.913 par jour et il a deux semaines de 1.460. Malgré cette augmentation de cas, il n'y a "pas de risque d'effondrement" du système hospitalier, contrairement à ce qui s'est passé à certains endroits au plus fort de l'épidémie.


Les régions les plus touchées sont la Catalogne (nord-est), avec plus de 5.100 cas diagnostiqués sur les sept derniers jours, et l'Aragon voisin, avec 4.100 cas. Mais cette dernière région est la plus préoccupante avec le plus fort taux de cas du pays, 312 pour 100.000 habitants.

BILAN DE L’ÉPIDÉMIE 


Le bilan quotidien publié jeudi par la direction générale de la Santé relève 1.604 cas confirmés dans les dernières 24 heures, après 1.695 la veille, alors que ce chiffre a repassé la barre des 1.000 depuis fin juillet.


Le nombre de patients en réanimation s'élevait jeudi à 390, soit 6 de plus en 24 heures, alors que ce solde de malades en réa oscille entre hausse et baisse ces derniers jours, selon le bilan quotidien de la DGS. L'Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur, les Hauts-de-France et la Guyane regroupent 69% des malades en réanimation.


La France compte désormais 30.312 décès, soit 7 de plus en 24 heures, dont 19.806 dans les hôpitaux et 10.506 en Ehpad et autres établissements sociaux et médico-sociaux. Ce dernier chiffre, qui date de mardi, sera actualisé le 11 août.

RENTRÉE MASQUÉE A L’UNIVERSITÉ 


Les universités françaises ouvriront bien à la rentrée 2020. En raison de l’épidémie de Covid-19, "le port du masque dans les salles d'enseignement est fortement recommandé" a indique le ministère de l'Enseignement supérieur.  Ce dernier vient de publier une circulaire qui doit permettre aux universités et grandes écoles "d'accueillir le plus grand nombre d'étudiants, dans le respect des consignes sanitaires". Les restaurants universitaires seront de nouveau ouverts "dans des conditions permettant le respect des consignes sanitaires", précise également la circulaire. 


L'ensemble des établissements universitaires du pays - comme les écoles, collèges et lycées - avaient du fermer le 16 mars dernier, premier jour du confinement général décidé par le président de la République. 

LA NORVÈGE REPASSE LA FRANCE EN ZONE ROUGE


La Norvège repasse la France en zone rouge, avec quarantaine obligatoire de dix jours pour toute personne arrivant de l'Hexagone dans le royaume scandinave. Sont également concernés la Suisse, Monaco et la République tchèque, ainsi que deux régions suédoises, leur prévalence du Covid-19 étant elle aussi repassée au-dessus des 20 nouveaux cas par 100.000 habitants ces deux dernières semaines, précise le ministère norvégien des Affaires étrangères.

ROUEN


Dix-huit externes en médecine du CHU de Rouen ont été testés positifs au coronavirus. Âgés d'une vingtaine d'années, ils ont été contaminés au cours d'une fête en dehors de l'hôpital. 

CHÔMAGE AUX ETATS-UNIS


Les inscriptions au chômage sont reparties à la baisse aux Etats-Unis, après deux semaines de hausse à cause de la nouvelle flambée de cas de Covid-19 dans le pays, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.


Entre le 26 juillet et le 1er août, 1,19 million de personnes se sont inscrites au chômage, en baisse par rapport au 1,43 million de la semaine précédente. Les analystes attendaient 1,4 million de nouvelles inscriptions.

RUGBY


Dans un communiqué, le Stade Français rapporte que plusieurs joueurs professionnels de son effectif ont été testés positifs à l'issue du test hebdomadaire obligatoire. "Ces derniers, asymptomatiques, ont été immédiatement isolés et placés en quarantaine conformément aux directives gouvernementales et aux consignes de l’ARS. De nouveaux tests seront pratiqués dès ce lundi", indique le club de rugby parisien. 

CAMP DE DÉPLACÉS D'AL-HOL EN SYRIE


Trois soignants travaillant dans le camp de déplacés d'Al-Hol, dans le nord-est syrien, ont contracté le nouveau coronavirus, ont annoncé jeudi les Nations unies, faisant part des premières infections officiellement recensées dans ce lieu surpeuplé.


Le camp tentaculaire d'Al-Hol abrite des dizaines de milliers de déplacés, dont des familles du groupe jihadiste Etat islamique (EI). 

RÉFÉRENDUM EN NOUVELLE-CALÉDONIE


Les restrictions sanitaires "ne sont pas de nature à empêcher ou ralentir l'organisation" du référendum d'autodétermination du 4 octobre, a affirmé jeudi le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu lors d'une visite à la maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris.


"Les mesures de précaution importantes qui ont été prises tant par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie que par les autorités étatiques ne sont pas de nature à empêcher ou ralentir l'organisation du scrutin", a affirmé M. Lecornu, à moins de deux mois du vote.

CAC 40


Les entreprises du CAC 40 prises dans leur ensemble ont accusé une perte nette au premier semestre à cause des perturbations provoquées par la pandémie de Covid-19, selon un décompte provisoire réalisé jeudi par l'AFP.


Les 37 sociétés de l'indice phare parisien qui ont déjà diffusé leurs résultats semestriels ont accumulé 400 millions d'euros de perte nette sur la première moitié de l'année, alors qu'elles avaient dégagé près de 44 milliards d'euros de bénéfices net sur la même période l'an dernier.


Ces groupes ont engrangé un chiffre d'affaires cumulé de plus de 535 milliards d'euros au cours de la période, en chute de 17,7%.

FINLANDE


Même la Finlande, un des pays d'Europe les plus épargnés, a annoncé jeudi qu'elle préparait de nouvelles mesures pour répondre à une accélération de l'épidémie.  


"La situation est extrêmement délicate", a déclaré la directrice stratégique du ministère de Santé, Liisa-Maria Voipio-Pulkki, ajoutant qu'une "forme de deuxième phase avait commencé", même s'il était trop tôt pour parler de "seconde vague".

Infos précédentes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent