Covid-19 : des masques gratuits seront distribués à la rentrée aux lycéens d’Île-de-France

Covid-19 : des masques gratuits seront distribués à la rentrée aux lycéens d’Île-de-France
Santé

CORONAVIRUS - Alors que le port du masque est obligatoire depuis lundi en France dans les lieux publics clos, la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé mercredi que des masques lavables seraient distribués aux lycéens et aux associations caritatives.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

La région Ile-de-France va distribuer à la rentrée deux masques lavables à ses 500.000 lycéens et "assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives", a annoncé ce mercredi la présidente de la collectivité Valérie Pécresse.

"Ça fait un gros budget pour les familles de devoir acheter des masques tous les jours (...) c'est pour ça que la région Île-de-France va assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives qui sont partenaires de la région", a expliqué l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy sur France 2.

"En plus de ça, à la rentrée, nous allons nous occuper des lycéens et nous donnerons deux masques tissus gratuits" et lavables à "chacun" des "500.000 lycéens d'Île-de-France", a-t-elle ajouté.

Retrouvez toutes les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans le live ci-dessous.

Live

BILAN QUOTIDIEN


Selon le nouveau communiqué de la Direction générale de la Santé (DGS), 2.524 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus ces dernières 24h en France. Un chiffre en hausse par rapport à hier, où 1397 nouveaux cas avait été confirmés.


Le nombre de nouveaux clusters identifiés passe en revanche de 28 mardi à 18 ce mercredi. Celui des nouvelles admissions en réanimation diminue également légèrement, 21 dans le précédent point de la DGS contre 17 ces dernières 24h, pour un total de 379 malades en réanimation. Depuis hier, 17 nouveaux décès liés au Covid-19 sont à déplorer.

LE COVID ET... LES RELATIONS AMOUREUSES


La pandémie a tout changé dans les comportements sociaux, y compris pour faire des rencontres. Comment aborder quelqu'un sans avoir vu son sourire, avec la crainte du Covid-19 en toile de fond ? 57% des célibataires peinent à rencontrer de nouvelles personnes depuis le confinement.

LA STRATÉGIE DES MASQUES : BELGIQUE VS FRANCE


Pendant que la France, seulement des zones spécifiques dans quelques communes sont concernées par le port du masque obligatoire en toute circonstance. Dans la région de Bruxelles en revanche, pas de tergiversations, le masque est désormais obligatoire partout. Comment expliquer les différences entre les deux pays ?

RENTRÉE REPORTÉE EN TURQUIE


Le nombre de cas de contamination au coronavirus enregistrés chaque jour étant supérieur à 1.000, les établissements scolaires et les universités n'ouvriront qu'un mois après le début de l'année scolaire, a annoncé mercredi le gouvernement Turc.

"Les écoles rouvriront avec l'enseignement à distance le 31 août", a déclaré à la presse le ministre de l'Education, Ziya Selcuk. Selon lui, la Turquie pourra ensuite espérer un retour progressif dans les classes à partir du 21 septembre.

Un total de 243.180 personnes ont été contaminées en Turquie, et 5.873 décès ont été enregistrés, selon les chiffres du gouvernement publiés mardi.

LES MASQUES TRANSPARENTS


"C'est plus sympathique, on voit le sourire !", "Au moins quand on se maquille on ne mettrait pas de rouge à lèvres sur le tissu", "Sans pouvoir lire sur les lèvres, impossible de communiquer". Dans la rue comme les entreprises, les retours sur les masques transparents sont très positifs. Ces masques inclusifs d'abord pensés pour les sourds et malentendants ont vu leur production s'accélérer pour répondre à une demande toujours plus grande. Ils respectent, bien évidemment, toutes les normes d'homologation.

BILAN QUOTIDIEN


Selon le nouveau communiqué de la Direction générale de la Santé (DGS), 2.524 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus ces dernières 24h en France. Un chiffre en hausse par rapport à hier, où 1397 nouveaux cas avait été confirmés.


Le nombre de nouveaux clusters identifiés passe en revanche de 28 mardi à 18 ce mercredi. Celui des nouvelles admissions en réanimation diminue également légèrement, 21 dans le précédent point de la DGS contre 17 ces dernières 24h, pour un total de 379 malades en réanimation. Depuis hier, 17 nouveaux décès liés au Covid-19 sont à déplorer.

OU EN EST LE TRACKING DU COVID ?


L'application StopCovid est un échec : seules 2 millions de personnes ont téléchargé l'application de traçage du virus en deux mois. C'est seulement 3% de la population française, or pour être efficace il aurait fallu que près de 10% l'utilise. 

CONFINEMENT A AUCKLAND


En Nouvelle-Zélande, les autorités sanitaires ont ordonné sans tarder le confinement d'Auckland, où quatre cas probables de coronavirus ont été recensés, en plus des quatre qui avaient été annoncés mardi. Ce sont au total 1,5 million d'habitants qui sont tenus de rester chez eux pendant trois jours à compter de ce mercredi. Le pays n'avait plus enregistré de contamination locale pendant 102 jours.

LE POINT SUR LA PANDÉMIE


Plus de 20 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Amérique. La pandémie a fait au moins 743.199 morts depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 11H00 GMT. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 164.545 décès, devant le Brésil (103.026 morts), le Mexique (53.929), le Royaume-Uni (46.526) et l'Inde (46.091).

PLUS DE 5000 MORTS EN ARGENTINE


L'Argentine a dépassé mardi la barre des 5.000 morts du Covid-19, après avoir enregistré 325 décès au cours des dernières 24 heures, un record quotidien, a annoncé le ministère de la Santé. Au total, le pays sud-américain de 44 millions d'habitants comptabilise depuis le 7 mars 260.898 cas déclarés, dont 5.088 décès.


Plus de 90% des contaminations sont concentrées à Buenos Aires et dans sa périphérie, où le taux d'occupation des services de réanimation atteint 68,6%. Des foyers ont également été détectés dans le nord et à l'extrême sud du pays.

LES MONDIAUX DE CYCLISME ANNULÉS 


Les Championnats du monde de cyclisme sur route, prévus du 20 au 27 septembre sur le site suisse d'Aigle-Martigny, ont été annulés en raison des restrictions liées à la pandémie, ont annoncé les organisateurs. Selon des décisions des autorités fédérales suisses rendues publiques mercredi, les grandes manifestations "impliquant plus de 1000 personnes" sont interdites jusqu'au 30 septembre. "De ce fait, l'organisation des Championnats du monde est impossible".

DUTERTE VOLONTAIRE POUR TESTER SPOUTNIK V


Le président philippin Rodrigo Duterte a accepté de servir de cobaye et de se faire inoculer un nouveau vaccin russe contre le coronavirus. "Je crois que le vaccin que vous avez produit est vraiment bon pour l'humanité", a déclaré M. Duterte lundi. "Je serai le premier à être testé". Son porte-parole, Harry Roque, a confirmé ce mercredi que le président - connu pour ses sorties controversées - ne plaisantait pas. "Il est vieux. Il peut sacrifier sa vie pour le peuple philippin", a-t-il affirmé.


Malgré les mises en garde de nombreux scientifiques occidentaux, qui ont fait part de leur scepticisme quant à la rapidité avec laquelle ce vaccin aurait été mis au point, Manille se porte volontaire pour participer aux essais cliniques proposés par la Russie. Les autorités sanitaires philippines ont indiqué qu'elles ont rencontré le centre russe Gamaleya qui l'a développé, afin de discuter de la portée et des protocoles essais cliniques qui seront conduits aux Philippines, a déclaré la sous-secrétaire à la santé, Maria Rosario Vergeire.

LES APPLICATIONS DE TRAÇAGE S'EXPORTENT


Le Québec va explorer la possibilité d’adopter une application de traçage du Covid-19, comme plusieurs pays d'Europe l'ont déjà expérimenté, comme la France avec StopCovid. Selon Radio Canada, "à compter d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi, des experts se prononceront sur l'opportunité d'adopter une telle technologie en commission parlementaire".

MASQUE OBLIGATOIRE A BORDEAUX


Bordeaux s'ajoute à la liste des villes où le masque est obligatoire dans la rue. Pierre Hurmic, le maire, nous explique pourquoi.

MASQUE OBLIGATOIRE A CARNAC


A Carnac, le masque est obligatoire au marché mais pas encore dans la rue. Cela pourrait être le cas si le gouvernement décide d'imposer la mesure partout en France. Qu'en pensent les habitants de cette ville bretonne ?

AÉROPORTS


Plusieurs touristes se sont plaint des conditions d'arrivée en France par avion : des ralentissements rendant les distances de sécurité impossible à respecter. Le groupe Aéroports de Paris, interpellé sur Twitter, a expliqué que les queues étaient dues aux contrôles de police, renforcés justement pour lutter contre le Covid.

PORT DU MASQUE EN ENTREPRISE


La CPME a rappelé ce mercredi dans un communiqué "la nécessité d'appliquer le protocole national de déconfinement en entreprises" lequel "prévoit les mesures à mettre en œuvre pour éviter la propagation de la COVID-19 en milieu professionnel", tout en s’interrogeant "sérieusement" sur le durcissement éventuel des mesures déjà prévues. 


"Imposer le port du masque de manière systématique et en toutes circonstances dans toutes les entreprises semblerait à l’heure actuelle excessif", peut-on notamment lire dans le communiqué. Et de poursuivre : "alors que les pouvoirs publics eux-mêmes peinent à empêcher les rassemblements de masse, exiger par exemple d’un salarié seul dans un bureau qu’il porte un masque aurait sans doute peu de sens et serait difficilement applicable. "

NICE-LENS A HUIS CLOS


L’OGC Nice a pris "la décision pas évidente mais responsable" de ne pas accueillir de public pour la première rencontre de Ligue 1 de la saison Nice-Lens qui se jouera donc à huis clos le 23 août, a annoncé Jean-Pierre Rivère, pour des raisons sanitaires et pour ne pas faire de distinction entre les nombreux et fidèles abonnés du club.


"Au vu de la situation sanitaire dans notre région, (...) et de l'accélération de la Covid-19, nous avons décidé de jouer face à Lens à huis clos", a déclaré Jean-Pierre Rivère. "C'est peut être un excès de sagesse, mais le club se veut responsable", a-t-il insisté.

VERSAILLES DÉSERTÉ


La fréquentation de Versailles "s'écroule" en l'absence de touristes étrangers, avec seulement 10.000 visiteurs par jour en ce moment, soit trois fois moins que d'habitude, a annoncé mercredi Catherine Pégard, présidente de l'établissement public du château de Versailles.


"Financièrement, on ne s'y retrouve pas du tout", a-t-elle déploré, en ajoutant que l'établissement qui a rouvert au public le 6 juin avait "perdu 45 millions" d'euros depuis le confinement. 

QUARANTAINE EN ITALIE


Plusieurs régions d'Italie - Pouilles et Campanie (sud) - vont imposer une quarantaine aux voyageurs de retour d'Espagne, de Grèce et de Malte considérés comme à risque pour la propagation du coronavirus, a rapporté mercredi la presse italienne. La Sicile se prépare à appliquer la même mesure, ont annoncé les autorités locales.

PORT DU MASQUE : UNE INFIRMIÈRE AGRESSÉE


Une infirmière a été frappée mardi dans un bus à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) par deux adolescents auxquels elle avait demandé de mettre un masque, a-t-on appris mercredi de source policière.


Les deux adolescents, nés en 2004, ont été interpellés après cette agression, survenue en milieu d'après-midi. Ils étaient toujours en garde à vue mercredi, a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny.  


Selon la source policière, les deux garçons auraient frappé cette femme "à coups de poings, de pieds et de tête avant de la mettre au sol". Présentant de "nombreuses plaies superficielles et contusions", la victime a refusé d'être prise en charge par les pompiers.

MASQUE OBLIGATOIRE AU CENTRE-VILLE DE BORDEAUX


Le port du masque à l'extérieur sera obligatoire dans les deux grandes artères commerçantes du centre-ville de Bordeaux à partir de samedi, a annoncé mercredi le maire EELV Pierre Hurmic devant la presse. 


Le port du masque sera ainsi obligatoire rue St-Catherine, la plus longue rue piétonne d'Europe, un "centre commercial à ciel ouvert", selon le maire, où s'alignent 240 magasins, ainsi que sa rue perpendiculaire de La Porte Dijeaux.


Les quais de Garonne ne sont pas "dans l'immédiat" concernés, a ajouté M. Hurmic selon qui la fréquentation "n'est pas la même" mais qui envisage des actions pédagogiques notamment en direction des groupes qui s'y réunissent le soir.

VACCIN RUSSE


Le ministre américain de la Santé a fait part mercredi de son scepticisme après l'annonce du développement par la Russie du "premier" vaccin contre le coronavirus assurant une "immunité durable".


"Il est important que nous fournissions des vaccins sans danger et efficaces et que les données soient transparentes... Ce n'est pas une course pour être le premier", a notamment déclaré  Alex Azar  à la presse lors d'une conférence téléphonique.


"Je dois souligner que deux des six vaccins américains dans lesquels nous avons investi sont entrés dans la phase des essais cliniques il y a trois semaines, alors que le vaccin russe ne fait que commencer", a-t-il ajouté.

BILAN DE LA PANDÉMIE DANS LE MONDE


Selon les données de l’université John Hopkins, 20,3 millions de cas de Covid-19 sont désormais confirmés dans le monde, tandis que la pandémie a fait au moins 741.000 morts.

MONTPELLIER HÉRAULT RUGBY


Le Montpellier Hérault Rugby a annoncé mercredi qu'aucun joueur de l'effectif n'était positif au Covid-19 après des tests mardi et que la préparation, suspendue la veille par précaution dans l'attente des résultats, allait reprendre normalement.


"Malgré l'alerte ayant obligé le staff médical et Xavier Garbajosa (manager sportif) à suspendre les entraînements collectifs et à annuler la revue d'effectif du 14 août prochain, le club est heureux d'annoncer que tous les tests réalisés sur les joueurs sont revenus négatifs", indique le MHR dans un communiqué. 

FC BARCELONE


Un joueur du FC Barcelone, qui "n'a pas été en contact" avec "l'équipe qui doit voyager à Lisbonne jeudi" pour le tournoi final de Ligue des champions, a été testé positif au nouveau coronavirus, a annoncé le club catalan ce mercredi dans un communiqué.


"Après les tests PCR realisés hier mardi après-midi au groupe de neuf joueurs qui ont commencé leur présaison aujourd'hui (mercredi), un d'entre eux a été testé positif au Covid-19. Il est asymptomatique, il est en bonne santé et a été placé à l'isolement à son domicile", a annoncé le Barça dans un communiqué diffusé mercredi matin, sans préciser l'identité de la personne infectée.

SARAGOSSE


"Ça a commencé par des étincelles, puis le feu s'est propagé". L'Aragon connaît un rebond de Covid-19 et cette région d'Espagne, une des plus touchées d'Europe, renoue avec de mauvais souvenirs : afflux de malades et, bientôt, un hôpital de campagne.


Tout a commencé dans des "foyers familiaux au coeur d'un quartier populaire" de Saragosse, "un environnement favorable à la transmission (pauvreté, surpopulation, barrière de la langue)". José Ramon Paño, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital universitaire de Saragosse, raconte l'embrasement. 

ANNULATION DU MARATHON ET DU SEMI DE PARIS


Initialement reportés, le marathon et le semi-marathon de Paris sont définitivement annulés en raison de la crise sanitaire, annoncent les organisateurs des deux épreuves, qui donnent rendez-vous aux coureurs en 2021. Une décision prise, affirment-ils, en concertation avec la municipalité.

GOLF


Le tournoi de golf de Shanghai, comptant pour le circuit féminin et prévu du 15 au 18 octobre, a été annulé par la LPGA face aux risques engendrés par l'épidémie de coronavirus, a annoncé l'instance gérant le circuit féminin dans un communiqué, mercredi.


La LPGA a annoncé avoir pris cette décision "en prenant en compte les problèmes de santé actuels et des restrictions de voyage importantes".

PATRICK PELLOUX / VACCIN RUSSE 


"Je pense que c'est de la propagande", estime Patrick Pelloux. 

PATRICK PELLOUX / RENTRÉES SCOLAIRES 


"Il est hors de question d'empêcher la rentrée scolaire !", avertit Patrick Pelloux. Concernant l'allègement du protocole sanitaire, l'urgentiste pense que le gouvernement a eu raison de l'assouplir pour septembre.

PATRICK PELLOUX / PORT DU MASQUE


"Si dans une entreprise, un foyer se déclare, il faudra des sanctions financières". Le président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France se dit favorable au port du masque dans les entreprises. Mais il ne souhaite l'instauration de "contrôleurs" pour vérifier la bonne application de la mesure. 

PATRICK PELLOUX / PORT DU MASQUE


Patrick Pelloux réitère sa position en faveur de la généralisation du port du masque. "Je crois qu'il faut le porter partout à l'extérieur" et "au niveau national". "Il faut taper un grand coup" pour éviter le reconfinement. 


Il dénonce notamment la situation parisienne. "A Paris c'est incompréhensible ! Vous avez des rues où il faut le porter et des rues où il ne faut pas le porter. On est perdu". 

PATRICK PELLOUX / RELÂCHEMENT 


"Il y a un relâchement. Depuis le mois de février, on nous parle H24 de ce coronavirus. On a envie de vivre, les jeunes particulièrement sans les stigmatiser". 


Patrick Pelloux relève toutefois une diminution de l'épidémie de gastro-entérites "comme les gens se lavent beaucoup plus souvent les mains qu'avant".

PATRICK PELLOUX / HAUSSE DES CAS 


"Il se passe quelque chose, les courbes remontent un petit peu. Cela appelle à la vigilance". Patrick Pelloux réagissait aux propos du Premier ministre Jean Castex qui redoute un retour de l'épidémie. 


L'urgentiste remarque toutefois que les nouveaux relevés en Ile-de-France sont visiblement moins graves. 

ROYAUME-UNI


Le Royaume-Uni a vu son économie subir une contraction "record" de 20,4% au deuxième trimestre après 2,2% lors des trois premiers mois de l'année, frappée par la crise du coronavirus, et subit officiellement une récession.


D'après l'Office national des statistiques qui publie ces chiffres mercredi, l'économie britannique est confrontée à sa "pire récession jamais enregistrée". Le plus fort de la contraction est survenu en avril, mois entier de confinement et d'arrêt quasi total de l'activité, avec un léger rebond en mai de 2,4% de la croissance (chiffre révisé), suivi d'une accélération en juin (+8,7%), précise l'ONS.

BRUXELLES


Le port du masque devient obligatoire dans l'espace public à compter de mercredi sur tout le territoire de la région de Bruxelles pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé le gouvernement régional.


Il l'était déjà dans la plupart des lieux publics clos depuis le 11 juillet. La généralisation de l'obligation dans les 19 communes de la région s'explique par le franchissement du seuil de 50 contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants (plus de 600 nouvelles infections par jour sur ce territoire d'environ 1,2 million d'habitants), selon un communiqué.

AUSTRALIE


L'Etat australien de Victoria, qui était le plus touché par le coronavirus, semble avoir réussi à freiner l'épidémie après une semaine de mesures plus restrictives, ont déclaré mercredi les autorités. 


Le Premier ministre de l'Etat de Victoria, Daniel Andrews, a indiqué que l'Etat semblait "assurément" connaître un ralentissement du nombre de contaminations. 


Il a ainsi fait état mercredi de 410 nouveaux cas de Covid-19 alors que le nombre de décès s'est élevé à 21 décès, soit le bilan le plus meurtrier depuis le début de l'épidémie en Australie.

SOLIDARITE

Invité de LCI, Michel Boujenah a lancé un appel pour qu'une aide soit débloquée en faveur des artistes sans statut d'intermittence et qui n'ont pas pu travailler cet été pour l'obtenir.

AIDE A LA CULTURE

"J'attends du gouvernement un plan Marshall pour la culture. Des choses formidables ont été faites pour le chômage, mais il faut que nous puissions être aidés à créer, sinon, quand on reprendra, on n'aura rien fait".


"La prolongation du chômage pour les intermittents pendant un an, c'était très important. Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde. Pour ceux qui n'ont pas les heures, ça n'est pas possible. Or, beaucoup de monde n'a pas pu le faire cet été. Je ne pense pas que nous soyons abandonnés, mais je me rappelle cette phrase de Winston Churchill, à qui un de ses conseillers lui disait qu'il fallait diviser le budget de la culture en raison de la guerre, et qui avait répondu : "Alors pourquoi nous battons-nous ?" "

INCONSCIENCE

"Un jour, j'ai vu un spectateur sans masque. Je lui ai dit : 'Monsieur, je vous aime, mettez le masque'. Il m'a répondu : 'Et la liberté, alors ?' Mais la liberté de quoi ? D'attraper la maladie et de rendre malades les autres ?"

GESTES BARRIERES

"On ne peut pas organiser un festival avec des gestes barrières. A Ramatuelle, on était 700 au lieu de 1200, on a respecté les normes sanitaires, les masques, mais c'était très difficile. Emouvant, aussi, parce qu'on a retrouvé le public avec une émotion incroyable. Ca faisait six mois qu'on n'avait pas joué, c'était bouleversant."

MICHEL BOUJENAH

Directeur du festival de Ramatuelle, l'acteur Michel Boujenah a dit qu'il "comprenait" la décision de prolonger la limitation de la jauge à 5000 personnes jusqu'en octobre. "Notre profession prend des coups à chacune de ces décisions mais il y a eu de l'inconscience depuis la fin du confinement. Je ne suis pas médecin, je ne suis que clown et comédien. Mais j'espère que ça va reprendre, parce qu'une vie sans les artistes, c'est une vie où il manque quelque chose de fondamental".

EN FRANCE, LES CHIFFRES REPARTENT A LA HAUSSE


Selon le bilan quotidien de la direction générale de la Santé (DGS) publié mardi soir, le nombre de malades en réanimation est toujours relativement stable (-5 à 391). Mais le nombre de cas confirmés de Covid-19 est en hausse.

LE MASQUE OBLIGATOIRE DANS LES ENTREPRISES ?


Dans la plupart des entreprises, le masque est facultatif et est loin d'être la règle. Mais alors dans quels cas est-il obligatoire y compris dans les entreprises ?

POLYNÉSIE


La Polynésie française connaît une brusque augmentation des cas de Covid-19, avec 71 personnes testées positives en quatre jours, ont annoncé mardi à Papeete (mercredi à Paris), lors d’un point presse commun, le Haut-commissaire Dominique Sorain et le Président Edouard Fritch qui a dénoncé "l’indiscipline et l’irresponsabilité " ayant permis cette propagation.

PÉNURIE DE BAMBOU 


Un couple de pandas prêté par la Chine à un zoo canadien risque de rapidement manquer de bambous frais en raison de la pandémie de coronavirus, a prévenu la direction de l'établissement qui tente d'accélérer leur retour dans leur pays d'origine.

NOUVEAU RECORD AU LIBAN


Le Liban, endeuillé par l'explosion monstre qui a dévasté des quartiers de Beyrouth il y a une semaine, a annoncé mardi un nouveau record de contaminations au nouveau coronavirus avec 309 cas et sept décès recensés au cours des dernières 24 heures.


Selon le bilan du ministère de la Santé, le pays a officiellement enregistré 7.121 cas, dont 87 décès.

CONFINEMENT DES MAISONS DE RETRAITE EN NOUVELLE-ZELANDE


Les maisons de retraites ont été confinées mercredi en Nouvelle-Zélande à la suite d'une résurgence du coronavirus, a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern, qui n'a pas exclu de reporter les élections prévues en septembre.


Mardi, elle avait ordonné le reconfinement pour trois jours et à partir de mercredi midi de la plus grande ville de son pays, Auckland, après l'apparition pour la première fois depuis 102 jours de cas de coronavirus transmis localement.

VACCIN MODERNA


Le président Donald Trump a annoncé mardi un contrat de 1,5 milliard de dollars pour la livraison de 100 millions de doses du vaccin expérimental de la biotech américaine Moderna, le sixième contrat de ce genre depuis mai.


Moderna, partenaire des Instituts nationaux de santé américain (NIH), mène l'un des trois projets occidentaux à avoir commencé la phase finale des essais cliniques sur des milliers et in fine 30.000 volontaires, en juillet, avec les alliances Oxford/AstraZeneca et Pfizer/BioNTech. Des résultats préliminaires de la première phase, sur un petit nombre de personnes, ont montré que son vaccin générait une réponse immunitaire.

REBOND DE L'EPIDEMIE


Le 20H de TF1 fait le point sur l'évolution de la situation sanitaire en France :

Hausse du Covid-19 : que disent les chiffres ?

Infos précédentes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent