EN DIRECT - Covid-19 : Poutine annonce qu'une de ses filles s'est fait inoculer le vaccin russe

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine annonce qu'une de ses filles s'est fait inoculer le vaccin russe
Santé

CORONAVIRUS - Alors que le nombre de contaminations mondiales est désormais supérieur à 20 millions, la reprise de l’épidémie inquiète en France et de plus en plus de villes imposent le port du masque obligatoire dans la rue. Suivez les dernières infos sur le Covid-19.

Live

UN VACCIN RUSSE CONTRE LE CORONAVIRUS


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mardi 11 août que l'une de ses filles s'est fait inoculer le vaccin que la Russie dit avoir développé contre le nouveau coronavirus.


"Une de mes filles s'est faite faire ce vaccin. Je pense que quelque part, elle a participé aux expériences", a dit Vladimir Poutine, selon l'agence Interfax, quelques minutes après avoir annoncé l'homologation de cette inoculation. "Elle a participé à l'expérience" après avoir éprouvé de la fièvre, a précisé l'autocrate russe.


Par le passé, des scientifiques étrangers ont exprimé leur préoccupation face à la rapidité de la mise au point d'un tel vaccin. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, un consensus s'est développé pour indiquer qu'il faudrait attendre au moins 2021 pour obtenir un vaccin digne de ce nom.


"Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable", a assuré Poutine au sujet du vaccin, qui devrait être mis en circulation au 1er janvier 2021.

CONFINEMENT LOCAL EN NOUVELLE-ZÉLANDE


La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern ordonne le confinement  d'Auckland, 1,5 million d'habitants, ville la plus peuplée du pays. 

DEUX CAS POSITIFS AU VALENCE CF


Le club espagnol de Valence a annoncé mardi la découverte de deux cas positifs au Covid-19 parmi ses membres, sans toutefois dévoiler l'identité des personnes concernées.


"Les tests effectués ce lundi sur l'équipe première, l'encadrement technique et parmi l'entourage direct, en vue du travail de présaison, ont révélés deux cas positifs au Covid-19", a annoncé le club de Liga dans un communiqué.


Les deux personnes concernées ont été mises en isolement à leur domicile et l'ensemble de l'équipe a été soumise à un "protocole (sanitaire) strict".

VACCIN


Autre pays, autre vaccin. L'Indonésie a annoncé, mardi 11 août, avoir commencé à tester sur 1.600 volontaires le candidat vaccin chinois contre le coronavirus mis au point par le laboratoire Sinovac Biotech. 


Appelé Coronavac, il fait partie des rares vaccins à être en phase III, la dernière étape des essais cliniques avant l'homologation. Il est déjà en cours de test auprès de 9000 volontaires au Brésil.


Ce vaccin est déjà actuellement testé auprès de 9.000 volontaires au Brésil, le deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie de coronavirus, après les Etats-Unis.


L'Indonésie, qui est le quatrième pays le plus peuplé de la planète, fait face à une hausse du nombre de cas de Covid-19 qui a déjà contaminé plus de 127.000 personnes et fait plus de 5.700 morts.

UN VACCIN RUSSE CONTRE LE CORONAVIRUS


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mardi 11 août que l'une de ses filles s'est fait inoculer le vaccin que la Russie dit avoir développé contre le nouveau coronavirus.


"Une de mes filles s'est faite faire ce vaccin. Je pense que quelque part, elle a participé aux expériences", a dit Vladimir Poutine, selon l'agence Interfax, quelques minutes après avoir annoncé l'homologation de cette inoculation. "Elle a participé à l'expérience" après avoir éprouvé de la fièvre, a précisé l'autocrate russe.


Par le passé, des scientifiques étrangers ont exprimé leur préoccupation face à la rapidité de la mise au point d'un tel vaccin. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, un consensus s'est développé pour indiquer qu'il faudrait attendre au moins 2021 pour obtenir un vaccin digne de ce nom.


"Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable", a assuré Poutine au sujet du vaccin, qui devrait être mis en circulation au 1er janvier 2021.

TRANSMISSION PAR LA SUEUR ?


Le coronavirus peut-il se transmettre par la transpiration, notamment en touchant la peau d'une personne qui a transpiré ? Le 20H s'est penché sur cette question.

"Le 20H vous répond" : le coronavirus peut-il se transmettre par la transpiration ?

LES WUHANAIS TOMBENT LE MASQUE


Au coeur de la Chine, leur ville a été la première de la planète à se retrouver en quarantaine. Mais six mois plus tard, les habitants de Wuhan savourent leur retour à une vie normale, au point que beaucoup n'hésitent plus à tomber le masque.


Des jeunes qui se déhanchent lors d'une fête techno, des stands de nourriture pris d'assaut et des embouteillages omniprésents: le paysage wuhanais n'a plus rien à voir avec l'atmosphère de ville fantôme qui s'était abattue sur les rives du Yangtsé à partir du 23 janvier.

JEAN CASTEX ATTENDU A MONTPELLIER


Le Premier ministre Jean Castex est attendu dans l'après-midi au CHU de Montpellier où il visitera notamment l'unité Covid-19 de l'hôpital. Le chef du gouvernement se rendra ensuite dans la station balnéaire de La Grande-Motte où les vacanciers, comme partout ailleurs en France, sont appelés à ne pas oublier les gestes barrières malgré la chaleur.

PERSONNES EMPLOYÉES AU ROYAUME-UNI


Le nombre de personnes employées au Royaume-Uni a chuté de 730.000 entre mars et juillet, sa pire dégringolade depuis la crise financière de 2009, tandis que la pauvreté et la précarité progressent à cause de la pandémie, indique mardi l'ONS.


En revanche, ajoute l'Office national des statistiques, le taux de chômage se maintient à 3,9% pour la période d'avril à juin, proche de ses plus bas en 45 ans, car plus de 7,5 millions de personnes avaient été placées en chômage technique en juin, pour bénéficier des aides gouvernementales au maintien de l'emploi.

L’ÎLE DE FRANCE, LE NOUVEAU CLUSTER


Nicolas Peju a tiré la sonnette d'alarme quant à un début de rebond épidémique en Île-de-France. La capitale est-elle en train de devenir un cluster géant ?

Virus : l'Île-de-France, le nouveau cluster ?

STADE FRANÇAIS


Le club, dont plusieurs joueurs avaient été testés positifs la semaine dernière, indique ce lundi soir que sa situation sanitaire s'est depuis "dégradée". Il a décidé de stopper tout entrainement et de mettre à l'isolement l’ensemble des joueurs et personnels sportifs au moins jusqu’au 17 août.

Covid-19 : les joueurs du Stade Français à l'isolement pour "prévenir tout risque supplémentaire de contagion"

CONSEIL DE DÉFENSE CE MARDI


La réunion, par visioconférence autour d'Emmanuel Macron, débutera à 11 heures. Elle sera consacrée au Covid-19 mais aussi à l'attaque terroriste au Niger.

AUSTRALIE


En Australie, le Territoire du Nord demeurera fermé aux visiteurs en provenance des régions du pays touchées par le coronavirus jusqu'en 2022, afin de protéger sa vaste population aborigène, ont annoncé mardi les autorités. 

ENTREPRISES MALMENÉES AU ROYAUME-UNI


Une entreprise sur trois au Royaume-Uni compte supprimer des emplois au troisième trimestre, selon une étude publiée lundi, faisant craindre une vague de plans sociaux dans le pays alors que le retrait du dispositif de chômage partiel est attendu dans quelques mois.

RECORD DE CONTAMINATIONS A CUBA


Cuba, qui fait face depuis plusieurs jours à un rebond de l'épidémie de Covid-19, a enregistré lundi un record de contaminations au cours des dernières 24 heures, avec 93 nouvelles infections, un plus haut depuis l'apparition du coronavirus il y a cinq mois.

BARS FERMES LA NUIT EN GRECE


La Grèce a décrété la fermeture de minuit à 07H00 du matin à partir de mardi des bars et restaurants dans certaines de ses principales destinations touristiques, après de nouveaux records de contaminations au coronavirus.

ANTONIO BANDERAS EN QUARANTAINE


L'acteur espagnol Antonio Banderas a annoncé lundi, le jour de ses 60 ans, qu'il se trouvait en quarantaine après avoir été diagnostiqué positif au coronavirus, tout en précisant aller "relativement bien" et être seulement un peu "fatigué".

COLOMBIE


La Colombie a franchi la barre des 13.000 morts du coronavirus depuis le premier cas de contagion détecté dans le pays le 6 mars, selon le bilan officiel publié lundi.


Le ministère de la Santé a fait état de 312 décès supplémentaires, portant le bilan total à 13.154 morts au cours de ces cinq mois d'urgence sanitaire.

UNE APPLI POUR RÉSERVER SA PLAGE A RIO


Le maire de Rio de Janeiro a annoncé lundi que toute personne souhaitant aller sur une plage de la ville balnéaire devrait réserver un espace via une application, dans une tentative visant à endiguer la propagation du coronavirus.


Mais la mesure annoncée par Marcelo Crivella risque d'être fort difficile à appliquer dans une ville où les plages sont actuellement prises d'assaut et ce en dépit de la menace d'une amende de 107 réais (17 euros).

QUARANTAINE A L’ARRIVÉE EN FINLANDE


Toute personne en provenance d'un "pays à risque" arrivant en Finlande devra se soumettre à une quatorzaine ou prendre le risque d'une amende ou d'une peine d'emprisonnement de trois mois. 


Jusqu'à présent, le pays se contentait de recommander cette mise à l'isolement d'une durée de quatorze jours, sans imposer de sanction pour les récalcitrants.

MADRID ADMET NE PAS TOUT "MAÎTRISER PARFAITEMENT"


Les autorités sanitaires espagnoles ont reconnu lundi qu'elles ne parvenaient pas à contrôler "parfaitement" la contagion du nouveau coronavirus alors que l'Espagne a enregistré en deux semaines la plus forte progression de cas détectés parmi les grands pays d'Europe occidentale.

20 MILLIONS


C'est fait. Le cap des 20 millions de contaminations à travers le monde a été franchi, dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 août. Selon le relevé de l'université Johns Hopkins, ce sont plus de 750.000 personnes qui ont succombé au virus. Les Amériques sont les régions les plus touchées avec, bien sûr, les Etats-Unis, mais aussi le Brésil, le Mexique ou encore le Pérou.

SATISFECIT

Le patron de l'OMS  a félicité la France et ses différentes autorités pour la mise en oeuvre du masque obligatoire dans les lieux publics clos et dans certains espaces extérieurs.

POLYNESIE

C'est une hausse soudaine. En Polynésie française, qui avait regardé la crise sanitaire de loin, a vu son nombre de cas bondir en trois jours. 43 nouveaux cas ont en effet été recensés entre samedi et mardi, soit 75% du nombre recensé entre mars et juillet (une soixantaine, donc). La collectivité n'avait pas eu à déplorer le moindre mort.

BILAN QUOTIDIEN


Le nombre de personnes diagnostiquées positives au Covid-19 a encore augmenté au cours des dernières 24 heures avec 785 nouveaux cas, une hausse quotidienne toutefois moins importante que celle observée la semaine dernière, indique la Direction générale de la Santé (DGS) dans son communiqué diffusé ce lundi soir.


La DGS avait annoncé 2.288 nouveaux positifs vendredi, 1.604 jeudi et 1.695 mercredi. En tout 10.800 nouveaux cas ont été enregistrés en une semaine. Toutefois, "la circulation du virus s’intensifie, notamment chez les jeunes et dans certaines régions, dans les métropoles de Paris et Marseille", souligne le nouveau communiqué. 


En outre, depuis dimanche, 21 nouveaux clusters sont apparus dans le pays, portant leur nombre total à 851 depuis le déconfinement en mai (mais 519 sont clôturés).


Le nombre des patients du Covid-19 en réanimation a de son côté légèrement augmenté avec 396 malades, soit 13 de plus que vendredi.

RESTRICTIONS SUR LES ÎLES GRECQUES 


La Grèce a décrété lundi la fermeture nocturne des bars et restaurants dans certaines de ses principales destinations touristiques, après de nouveaux records de contaminations au coronavirus. Les zones où les restaurants et bars seront fermés de minuit à 7H00 du matin incluent les touristiques îles de Mykonos, Santorin, Corfou, Rhodes et la Crète, a déclaré la porte-parole gouvernementale, Aristotelia Peloni, lors d'une allocution télévisée. Des restrictions seront appliquées à partir de mardi jusqu'au 23 août, a-t-elle précisé.


Ont également été annoncées de nouvelles restrictions pour les voyageurs venant des Balkans et les vols venant de plusieurs pays de l'UE - Belgique, République tchèque, Espagne et Suède - qui devront fournir un test négatif au Covid-19 effectué dans les 72 heures avant leur arrivée. Une mesure qui entrera en vigueur dès le 17 août.

CORONAVIRUS EN FRANCE


L'épidémie de Covid-19 sévit toujours sur le territoire français et de nouveaux clusters sont repérés quotidiennement par les services sanitaires. Retrouvez dans cet article une carte interactive des zones les plus touchées, département par département.

CARTES - Coronavirus : où en est l'épidémie en France ? Les départements les plus touchés

LÉGISLATIVES A TRINITE-ET-TOBOGO


Les bureaux de vote ont ouvert lundi à Trinité-et-Tobago où un million d'électeurs sont appelés à renouveler la Chambre des députés en pleine pandémie due au coronavirus, un scrutin où le parti du Premier ministre au pouvoir est crédité des plus fortes intentions de vote.

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO


Les écoliers et étudiants ont en partie repris le chemin des classes lundi en République démocratique du Congo, après la fin de l'état d'urgence pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.


"Le virus n'a pas disparu", a souligné le président Félix Tshisekedi dans une salle de classe de l'Athénée de la Gombe, un grand établissement public dans le nord de Kinshasa, exhortant les élèves au respect des gestes barrières.


Mais les rues de la capitale, comme celles de Kisangani et des autres grandes villes du pays, n'étaient pas envahies d'écoliers en uniforme, comme à l'ordinaire.

RAVE-PARTY EN LOZÈRE


Les fêtards rassemblés sur un terrain agricole de Lozère pour une rave-party en dépit de la limitation des rassemblements liée au Covid-19 quittaient progressivement les lieux où se sont réunis jusqu'à 10.000 personnes, a annoncé la préfecture de Lozère.


Le rassemblement "se compose toujours actuellement d'environ 4.500 personnes", a indiqué à la mi-journée la préfecture dans une communiqué.

OMS


Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a enjoint lundi aux gouvernements et aux citoyens de tout faire pour "éradiquer" la transmission du Sars-Cov-2, en passe d'avoir contaminé vingt millions de personnes et provoqué 750.000 décès


"Cette semaine, nous atteindrons 20 millions de cas enregistrés de COVID-19 et 750.000 décès. Derrière ces statistiques, il y a beaucoup de douleur, de souffrance", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse en ligne.

PAS DE PUBLIC AUX 24H DU MANS 


Les 24 Heures du Mans se dérouleront sans public les 19 et 20 septembre, en raison des incertitudes face à la pandémie de Covid-19, a annoncé l'Automobile club de l'ouest (ACO) dans un communiqué lundi. "Alors que de nombreuses solutions avaient été envisagées pour organiser la 88e édition des 24 Heures du Mans, en septembre prochain, en présence de public en nombre limité sur le site, l'ACO et la préfecture de la Sarthe, en étroite collaboration avec différents experts de la situation sanitaire, annoncent aujourd'hui la tenue de la classique mancelle, sans public, les 19 et 20 septembre prochains", a expliqué l'ACO.

LES AUTRES TESTS NÉGATIFS A L'ATLETICO


L'Atlético Madrid a annoncé lundi que tous les autres tests au coronavirus, menés sur l'équipe et le staff, étaient négatifs, après la découverte de deux cas positifs au sein de l'équipe dimanche.


"L'équipe et les membres du personnel d'encadrement ont subi de nouveaux tests PCR hier, dimanche, et les résultats ont tous été négatifs", a rapporté l'Atlético dans un communiqué, à trois jours du quart de finale de Ligue des champions contre Leipzig jeudi à Lisbonne. Le club madrilène a par ailleurs révélé l'identité des joueurs testés positifs au Covid-19: il s'agit de Sime Vrsaljko et Angel Correa.

CONSEIL DE DÉFENSE MARDI


Emmanuel Macron présidera mardi matin en visioconférence un double conseil de défense, le premier consacré à la situation au Niger après la mort de plusieurs Français dans une attaque, et le second au Covid-19, a-t-on appris lundi auprès de l'Elysée.

"NOUS SOMMES AUX PIEDS DE LA DEUXIÈME VAGUE"


Interrogé sur LCI sur la généralisation du port du masque à Paris, Djillali Annane, chef du service de réanimation à l'Hôpital Raymond-Poincaré, a estimé qu'il fallait en passer par des "mesures drastiques" pour éviter que la résurgence du virus se révèle "extrêmement forte et violente".

Coronavirus : "La deuxième vague a démarré, le plus à craindre est devant nous"

LES AIDES DE L'ÉTAT ÉTENDUES À DE NOUVELLES PROFESSIONS


"Nous allons élargir les bénéfices des dispositifs prévus pour le tourisme à un certain nombre de secteurs, je pense en particulier aux magasins de souvenirs et de piété", a déclaré le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, lors d'un déplacement à Lourdes ce lundi.


Les magasins de souvenirs et de piété, les boutiques des galeries marchandes, les boutiques des aéroports, les traducteurs-interprètes, les métiers d'art, les services auxiliaires de transport par eau, les paris sportifs, les labels sont concernés par la mesure. Ils pourront accéder au dispositif d'activité partielle jusqu’à la fin de l’année, au fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année, et à l'exonération des cotisations sociales pendant 4 mois à compter de la publication du décret.

180 PLAINTES DÉPOSÉES


Un collectif de Français, qui a voyagé à bord du Costa Magica, touché par le Covid-19 en mars dernier, a déposé 180 plaintes, notamment pour "homicides involontaires" contre Costa Croisières. Ils accusent la compagnie maritime de négligences et diverses fautes dans la gestion de la crise sur le navire.

Covid-19 - "Ça devait être une croisière de rêve" : des passagers français du Costa Magica portent plainte

CAS DE COVID A L'ATLETICO


Le quart de finale de Ligue des champions entre Leipzig et l'Atlético Madrid est "programmé comme prévu" jeudi, a-t-on appris lundi auprès de l'UEFA, malgré les tests positifs au Covid-19 concernant deux membres du club espagnol.


Le quart de finale entre Leipzig et l'Atlético Madrid "est programmé comme prévu", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'UEFA.


La rencontre est programmée jeudi à 21h00 (19h00 GMT) à Lisbonne.


Le club madrilène a annoncé dimanche que deux de ses membres, dont l'identité n'a pas été révélée, ont été testés positifs au Covid-19.

STADES DE FOOT ALLEMANDS


Les autorités sanitaires allemandes ne font pas du retour du public dans les stades de foot une priorité, et semblent réticentes à valider le protocole sanitaire proposé dans ce but par la Ligue (DFL).


"Nous n'avons pas prévu de nous prononcer sur le protocole sanitaire de la DFL", a déclaré la présidente de la conférence des ministres régionaux de la Santé, Dilek Kalayci, dans le quotidien Berliner Morgenpost de lundi, ajoutant que "le football professionnel n'est pas en haut de la liste de priorités des ministres de la Santé".


En Allemagne, pays fédéral, les Länder (Etats régionaux) sont responsables des mesures de prévention contre le nouveau coronavirus. Les ministres de la Santé doivent se réunir lundi pour faire un point sur la progression de la pandémie.

L'ITALIE "ENCERCLÉE" 


L'Italie, qui reste fermée aux ressortissants des Balkans et exige une quarantaine pour les voyageurs en provenance de Roumanie et de Bulgarie, s'inquiète d'être "encerclée" par la hausse des contagions au coronavirus chez ses voisins européens.


"France, Espagne, Balkans: l'Italie est encerclée par les contagions", met en garde lundi le quotidien Il Corriere della Sera, qui publie une infographie répertoriant le nombre de nouveaux cas ces deux dernières semaines dans les pays européens.


L'Espagne est largement en tête, viennent ensuite la Roumanie, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la Pologne.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE : LES PARISIENS SCEPTIQUES


Au poignet ou sous le menton, les masques sont à portée de main en cas de contrôle, mais pas nécessairement sur le visage des Parisiens, sceptiques quant à l'entrée en vigueur depuis lundi matin du port obligatoire du masque en extérieur dans certaines rues.


Souhaitée de longue date par la maire de Paris Anne Hidalgo, cette mesure concerne plus d'une centaine de rues situées dans la quasi-totalité des arrondissements de la capitale. Il s'agit principalement des quais, des zones très touristiques comme la Butte Montmartre, de rues commerçantes ou festives. 

RÉPONSE DE TAIWAN AU COVID-19


Le secrétaire américain à la Santé, Alex Azar, a célébré la vigueur de la démocratie taïwanaise et ses succès contre le coronavirus lors d'une visite historique sur l'île, qui a été condamnée par Pékin.


Ce voyage intervient dans un contexte de tensions sino-américaines croissantes sur tout un tas de sujets, du dossier hongkongais aux questions commerciales, en passant par le coronavirus.


Lundi, le secrétaire à la santé à rencontré Mme Tsai, bête noire de la Chine qui l'accuse de rechercher l'indépendance formelle de l'île de 23 millions d'habitants."La réponse de Taïwan au Covid-19 a été parmi celles qui ont été le plus efficaces au monde, et cela reflète la nature ouverte, transparente, démocratique de la société et de la culture de Taïwan", a déclaré M. Azar à la présidente taïwanaise lors de leur entretien.

DEUXIÈME VAGUE


"Le plus à craindre est devant nous" a estimé Djillali Annana ce lundi sur LCI, estimant que "la deuxième vague a démarré il y a une dizaine de jours environ".


"Je crois qu'il va falloir s'habituer à porter le masque en toutes circonstances dès lors qu'on n'est pas en mesure de respecter une distanciation physique d'un mètre", a-t-il ajouté, précisant "que ça soit à l'intérieur ou à l'extérieur, et ça non pas pour les jours qui viennent mais pour les mois qui viennent".

CARTES


Retrouvez la liste des zones concernées où le non-respect de cette obligation est passible d'une amende de 135 euros.

CARTE - Les zones de Paris où le masque est obligatoire

RAVE-PARTY EN LOZÈRE


Entre 5.000 et 7.000 personnes demeuraient toujours lundi matin sur un terrain agricole du parc national des Cévennes où elles se sont rassemblées samedi soir pour une rave-party en dépit de la limitation des rassemblements liée au Covid-19, a indiqué la préfecture de Lozère.


"Deux escadrons de la gendarmerie mobile, soit 120 hommes, ainsi que 50 gendarmes départementaux se relaient sur place pour surveiller le site et éviter que les véhicules ne repartent pour des questions sanitaires, liées au risque de propagation du Covid-19, et aussi de sécurité routière", a indiqué la préfecture à l'AFP.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE A PARIS


Alors que le masque devient partiellement obligatoire à Paris, ce lundi, à l'instar de nombreuses villes de l'Hexagone, des médecins se montrent sceptiques face à cette mesure.

UN COLLECTIF DE PASSAGERS PORTE PLAINTE


Un collectif de passagers français du Costa Magica, navire de croisières qui s'était vu refouler début mars de plusieurs ports des Caraïbes en raison du coronavirus, a déposé vendredi 180 plaintes à Paris contre la compagnie, notamment pour homicides involontaires, a annoncé dimanche leur avocat à l'AFP.


Ces plaintes, dont celles des familles de trois passagers qui seraient décédés du Covid-19 selon l'avocat Me Philippe Courtois, accusent la compagnie de diverses fautes ou négligences dans la gestion de la crise sur ce navire où plusieurs cas de la maladie s'étaient déclarés.

LES LOZÉRIENS "CHOQUÉS" APRES LA RAVE-PARTY


La population de Lozère, département "épargné" par le covid-19 jusqu'à présent, a été choquée de voir des milliers de personnes envahir des terrains agricoles pour une rave-party, a indiqué dimanche soir à l'AFP la préfète Valérie Hatsch.


"Les Lozériens ont été très sérieux avec le covid, ils ont respecté les gestes barrières et cette arrivée massive de gens qui ne respectent rien les a profondément choqués", a déclaré la préfète à l'AFP.

FOOTBALL BRÉSILIEN


Au Brésil, dix joueurs de l'équipe de Goias ont appris dimanche, quelques heures avant d'affronter à huis clos le Sao Paulo FC pour le compte de la première journée du Brasileirao (Ligue 1), qu'ils avaient été testés positifs au coronavirus. Le match a été reporté.

"ARMÉE DE CONTRÔLEURS" AU MALAWI


Le Malawi a décidé de fermer bars et églises et d'imposer le port du masque dans l'espace public en raison d'une hausse "alarmante" du nombre des cas.


"Une armée de contrôleurs a été embauchée" pour faire respecter les nouvelles consignes, a souligné le ministre de la Justice Chikosa Silungwe.

VIOLENCES AU PEROU


Des indigènes furieux de la gestion gouvernementale de la pandémie de coronavirus ont attaqué un site exploité par une compagnie pétrolière canadienne en Amazonie péruvienne, où trois assaillants ont été tués lors d'affrontements avec la police, a annoncé dimanche le gouvernement.

Infos précédentes

L’été n’a pas fait disparaître le coronavirus comme certains l’annonçaient et beaucoup l’espéraient. La pandémie continue sa progression à travers le monde. Certains pays jusqu’ici épargnés, comme le Vietnam, enregistrent leurs premiers décès. D'autres - comme le Japon - connaissent un rebond du nombre de cas. Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché par le virus, en nombre de cas comme en nombre de morts, avec plus de 150.000 décès, selon le bilan de l’université Johns Hopkins.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

En France, la reprise de l’épidémie inquiète les autorités sanitaires. Pour la première fois depuis avril, la fin du mois de juillet et le début du mois d'août a vu le nombre de patients en réanimation légèrement augmenter. Le respect des gestes barrières étant mis à rude épreuve par la chaleur et les vacances, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures de prévention. Le port du masque, obligatoire depuis le 20 juillet dans les lieux publics clos, est désormais régulièrement imposé localement par les préfets.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent