EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre
Santé

CORONAVIRUS - Après un peu moins d'un mois de confinement, la situation sanitaire semble s'améliorer en France. Emmanuel Macron doit s'exprimer ce mardi lors d'une allocution télévisée. Voici les dernières informations sur la pandémie.

Toute l'info sur

La France à nouveau en confinement

Live

4.452 NOUVEAUX CAS EN 24H


Santé publique France recense 4.452 nouveaux cas du Covid en 24h, contre 9.406 lundi dernier. Des résultats qui passent sous la fameuse barre des 5.000 cas, une première depuis le 28 septembre. 


Emmanuel Macron avait annoncé dans son allocution du 28 octobre dernier qu'il fallait passer "de 40 0000 contaminations par jour à 5 000", soit diviser ce nombre par huit. 


A noter que le nombre de nouvelles contaminations est néanmoins toujours plus faible juste après le week-end, en raison d’un délai dans les remontées des laboratoires, et peut-être aussi d’un nombre moins important de tests réalisés deux jours avant.

DES VACCINS À LA MI-DÉCEMBRE AUX ÉTATS-UNIS ?


Sur le front des vaccins contre le coronavirus, les événements s'accélèrent. Les États-Unis s'apprêtent à passer à l'étape de la vaccination de plusieurs millions de personnes. Elle pourrait commencer à la mi-décembre.

BOURSE


L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a terminé dans le vert lundi, profitant d'abord d'une nouvelle annonce sur un vaccin contre le coronavirus, puis accueillant avec enthousiasme l'information selon laquelle Janet Yellen allait être nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden.

VISONS CONTAMINÉS


Après le Danemark, la France a à son tour détecté la présence de cas de Covid dans un élevage de visons en Eure-et-Loir. Comment expliquer que ce mammifère soit particulièrement contaminé et contaminant ? Y a-t-il des risques avec d'autres animaux ?

EFFICACITÉ 


Utilisant les courbes de l'épidémie, certains tentent de démontrer que les mesures sanitaires en France, et notamment ce deuxième confinement, n'ont pas eu d'effet sur le contrôle de l'épidémie. C'est un raccourci.

Coronavirus : quel a été l'impact du confinement dans le recul de l'épidémie?

CULTURE


Invité ce lundi soir sur LCI, l'acteur Patrice Arditi attend beaucoup de l'allocution mardi soir du chef de l'Etat : "J'espère que Emmanuel Macron annoncera de bonnes nouvelles pour le théâtre, le plus tôt possible, raisonnablement" a-t-il déclaré.

L'INDE PRIORITAIRE POUR LE FUTUR VACCIN


L'Inde aura la priorité pour la distribution du futur vaccin contre le Covid-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford, a assuré lundi le plus grand fabricant mondial de vaccins en volume, le Serum Institute of India (SII). 

TELETRAVAIL, ACTIVITE PARTIELLE... TOUS MAINTENUS JUSQU'À LA FIN DE L'ANNEE 


Selon une source syndicale à LCI, ayant assisté à la réunion ce lundi à Matignon, le télétravail est maintenu dans la forme actuelle jusqu'à la fin de l'année. Les dispositifs d'urgence et l'activité partielle, également. 


"Après, il y aura des échanges pour savoir comment ça peut évoluer", précise cette même source. 

ACCORD DES CULTES SUR LE PROTOCOLE SANITAIRE


Quatre mètres carrés entre chaque fidèle, jauge de 30 à 50 personnes : les responsables de culte se sont mis d'accord lundi sur un protocole permettant la reprise des cérémonies avec public lors d'une réunion avec le ministère de l'Intérieur.


Ce protocole, exposé notamment au directeur de cabinet du ministre Gérald Darmanin, "sera proposé mardi au Conseil de défense" qui précèdera mardi soir l'allocution d'Emmanuel Macron, a précisé François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France.

UN NOEL SANS TOUTE LA FAMILLE, "MEILLEURE OPTION EN TEMPS DE COVID" SELON L'OMS 


Un Noël en petit comité, sans grande réunion de famille, est sans doute "la meilleure option" en ces temps de pandémie pour la majorité des pays, a estimé lundi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).


"C'est incroyablement difficile parce que, particulièrement pendant la période des fêtes, nous voulons vraiment être avec notre famille. Mais dans certains cas, ne pas avoir de réunion de famille est l'option la plus sûre", a insisté Maria Van Kerkhove, chargée de la gestion de la pandémie à l'OMS.


Pour elle, une célébration commune par visioconférence pourrait être la solution. "Même si vous ne pouvez pas célébrer ensemble cette année, vous pouvez trouver des moyens de célébrer quand tout cela sera fini", a-t-elle assuré.

A LA TRAÎNE ? 


La recherche française sur le vaccin avance, mais pas aussi rapidement que celle des laboratoires américains, allemands ou britanniques. La réglementation nationale en est-elle responsable ?

Course au vaccin : la France a-t-elle été distancée parce qu'elle a respecté les règles ?

DECRYPTAGE


Emmanuel Macron s'apprête bien à annoncer une adaptation des règles du confinement. Et selon le porte-parole du gouvernement, il se fera en trois étapes au regard de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités. 

Déconfinement : à quoi faut il s’attendre pour les différentes phases ?

ASSEZ DE JOUETS POUR NOEL ?


Y aura-t-il une pénurie de jouets à Noël ? "Pas dans la grande distribution", assure sur LCI Dominique Schlecher, PDG de l'enseigne de magasins Système U. "Nous avons à date dans nos magasins vendu 30 % de leurs stocks par rapport à la même date l'année dernière. Cela veut dire qu'il reste énormément de marchandise."

DEPARTS CHEZ TOTAL


Total envisage un plan de départs volontaires qui pourrait entraîner 700 suppressions de postes, a indiqué à l'AFP Thierry Defresnes, délégué syndical central CGT Total raffinage pétrochimie.


"C'est au bas mot 700 postes qui ne seront pas remplacés sur 1.400 à 1.500 potentiellement salariés concernés par un départ", a précisé le syndicaliste. La direction de Total a confirmé à l'AFP l'ouverture d'un plan de départs volontaires mais pas le chiffre de 700 suppressions de postes.

LE ROI D'ESPAGNE ISOLE 


Le roi d'Espagne Felipe VI a été placé en quarantaine ce lundi après avoir été en contact la veille avec une personne positive au Covid-19, a indiqué le Palais royal, dans un communiqué. Le souverain suspend donc toutes ses activités officielles durant dix jours, selon le communiqué.

L'OMS ESPÈRE ALLER EN CHINE


L'Organisation mondiale de la santé espère que l'équipe scientifique internationale, qu'elle a montée pour trouver les origines du virus qui a provoqué la pandémie de Covid-19, pourra se rendre sur le terrain en Chine "bientôt". 


"Nous voulons croire que nous aurons une équipe sur le terrain. Il faut absolument que notre équipe internationale puisse rejoindre ses collègues chinois et aller sur le terrain", a souligné lundi Mike Ryan, responsable des situations d'urgence à l'OMS au cours du point de presse bihebdomadaire de l'agence onusienne.

SONDAGE EXCLUSIF


Près de neuf Français sur dix se disent pour une réouverture des commerces dès le week-end prochain, selon notre sondage Harris Interactive pour LCI. Contre cinq Français sur dix s’agissant des bars et restaurants.

Les Français largement favorables à la réouverture des commerces, moins à celle des restaurants

DECRYPTAGE


La France vient pour la première fois d'abattre 1 000 visons dans l'Eure-et-Loir où il y avait eu des cas de Covid. Les Pays-Bas, la Grèce, l'Irlande, et le Danemark ont, eux aussi, dû abattre plusieurs millions de bêtes. Début novembre, entre 15 et 17 millions de visons d'élevage ont été abattus sur ordre du gouvernement danois. Mais pourquoi ces animaux représentent-ils un risque ?

4.452 NOUVEAUX CAS EN 24H


Santé publique France recense 4.452 nouveaux cas du Covid en 24h, contre 9.406 lundi dernier. Des résultats qui passent sous la fameuse barre des 5.000 cas, une première depuis le 28 septembre. 


Emmanuel Macron avait annoncé dans son allocution du 28 octobre dernier qu'il fallait passer "de 40 0000 contaminations par jour à 5 000", soit diviser ce nombre par huit. 


A noter que le nombre de nouvelles contaminations est néanmoins toujours plus faible juste après le week-end, en raison d’un délai dans les remontées des laboratoires, et peut-être aussi d’un nombre moins important de tests réalisés deux jours avant.

501 NOUVEAUX DÉCÈS EN 24 HEURES À L'HOPITAL


Santé publique France déplore 501 décès en 24h à l'hôpital. C'est le 3ème chiffre le plus important de cette 2ème vague. 49 232 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie en France dont 33 945 à l'hôpital.

 

Pour le reste, les indicateurs repartent à la baisse : 31.449 personnes sont hospitalisées (-73) dont 4.438 en réanimation (-53). 

"UN LÉGER ASSOUPLISSEMENT" SELON CASTEX


Lors d'une visio-conférence organisée ce lundi soir, le Premier ministre a affirmé, selon des sources concordantes à LCI, que ce déconfinement progressif serait un "léger assouplissement" : "A ce stade, ce sera un léger assouplissement au confinement, car les critères sanitaires ne sont pas encore ceux du 11 mai" a-t-il déclaré.

LES RÉVEILLONS, "UNE USINE À COVID" PRÉVIENT JEAN CASTEX


Selon des sources concordantes à LCI, Jean Castex a fait le point sur les fêtes de fin d'année aux députés LaREM lors d'une visio-conférence organisée ce lundi soir : "La première chose que nous avons devant nous, ce sont les réveillons, qui sont des usines à Covid" a-t-il prévenu. "Si on a une chose à traiter, c'est ça".

ALGERIE


En première ligne depuis neuf mois, les soignants algériens paient un lourd tribut avec 120 morts et plus de 9.000 contaminés par le nouveau coronavirus, a annoncé lundi le ministère algérien de la Santé.


"Jusque-là 120 employés de la santé, tous corps confondus, ont trouvé la mort et 9.146 autres ont été contaminés par le virus", depuis le début de la pandémie dans le pays, a déploré le porte-parole du Comité scientifique de suivi de la pandémie du coronavirus, Dr Djamel Fourar.

PLUS DE 50.000 MORTS EN ITALIE DEPUIS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE


L'Italie, premier pays européen touché par la pandémie de nouveau coronavirus au printemps dernier, a dépassé lundi les 50.000 morts, selon le bilan des autorités sanitaires.


L'Italie a enregistré lundi 630 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant à 50.453 le nombre total de personnes décédées, dont 15.000 depuis le 1er septembre, pour plus de 1,4 million de cas positifs.


Le pic de décès en une seule journée remonte au 27 mars (969), lorsque tout le pays était confiné.


Avec un peu plus de 60 millions d'habitants, l'Italie est le 6e Etat à recenser au moins 50.000 morts, après les Etats-Unis, le Brésil, l'Inde, le Mexique et le Royaume-Uni

ENDETTEMENT PLUS FORT QUE PRÉVU EN ALLEMAGNE


Le gouvernement allemand a revu à la hausse ses prévisions d'endettement pour 2021, en raison de la seconde vague de Covid-19 qui l'a poussé à prolonger les aides à son économie, selon un document officiel que s'est procuré l'AFP lundi.


Le ministère des Finances prévoit d'emprunter 166 milliards d'euros supplémentaires l'an prochain, soit près de 70 milliards d'euros de plus par rapport à la dernière estimation de septembre.


Cette aggravation du déficit budgétaire fédéral s'explique en grande partie par "la prolongation des aides contre le coronavirus", selon ce document.


La seconde vague de Covid-19 a conduit le gouvernement à prendre en novembre de nouvelles restrictions, fermant notamment bars, hôtels, et lieux culturels et de loisirs pour un mois.

UN REEL ESPOIR POUR L'OMS


"Avec les plus récents résultats positifs des essais cliniques sur des vaccins, la lumière au bout du tunnel brille désormais plus fort. Il y a maintenant un réel espoir que les vaccins combinés avec d'autres mesures de santé publique qui ont fait leur preuve vont aider à mettre fin à la pandémie", a déclaré le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors de la désormais traditionnelle conférence de presse de l'OMS.


Après Pfizer-BioNTech et Moderna c'était lundi au tour du tandem AstraZeneca-Oxford de publier des résultats préliminaires de son vaccin qui est en phase III d'essais humains.


Ce dernier a montré une efficacité comprise entre 70 et 90% en fonction de la façon dont il est administré. Les deux premiers ont montré une efficacité de 95% également selon des résultats préliminaires.

JUSTICE


Cible privilégiée de théories complotistes, l’Institut Pasteur a l’intention de porter plainte en diffamation contre plusieurs auteurs de vidéos diffusées sur Internet, et notamment contre le réalisateur du film "Hold-Up".

Accusé dans "Hold-Up", l’Institut Pasteur va porter plainte pour diffamation contre le réalisateur

PROFITS & PERTES 


C'est l'un des points qui fait débat entre syndicats d'employeurs et de salariés : qui doit prendre en charge les frais occasionnés par le télétravail, et comment l'organiser ? Aujourd'hui, un mécanisme simple existe déjà, peut-être est-il d'ailleurs déjà présent sur votre bulletin de salaire.

Télétravail : votre employeur doit-il vous verser une "indemnité compensatoire" pour en couvrir les frais ?

RETOUR PARTIEL DANS LES STADES EN ANGLETERRE


Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi un retour limité du public dans les stades dans les zones d'Angleterre les moins touchées par la pandémie de nouveau coronavirus, après la fin du confinement le 2 décembre. 


Selon le gouvernement, les stades pourront accueillir jusqu'à 50% de leurs capacités avec une limite fixée à 2.000 ou 4.000 spectateurs selon les restrictions locales en place. Dans les zones les plus touchées par le virus, les matches continueront de se jouer sans public.

"L'ISSUE EST EN VUE" DÉCLARE BORIS JOHNSON 


Les restrictions liées au confinement seront levées le 2 décembre en Grande-Bretagne, a annoncé le Premier ministre britannique Boris Johnson ce lundi. Il a assuré lundi que l'issue était "en vue" dans le combat contre le nouveau coronavirus, en annonçant aux députés son plan pour sortir début décembre d'un confinement d'un mois en Angleterre. "Nous devons résister au virus jusqu'à ce que le dépistage et les vaccins viennent à notre secours et réduisent la nécessité de restrictions", a déclaré le dirigeant conservateur.

FONDS DE SOLIDARITÉ : 186.000 DEMANDES POUR OCTOBRE EN TROIS JOURS


L'aide du Fonds de solidarité, élargie à la suite du couvre-feu puis du reconfinement, a été demandée en trois jours par plus de 80% des entrepreneurs éligibles pour le mois d'octobre, a indiqué Bercy lundi. 


Entre l'ouverture des demandes en ligne vendredi et lundi en milieu de matinée, 186.000 formulaires ont été soumis pour percevoir cette aide pouvant aller jusqu'à 10.000 euros dans les secteurs d'activité les plus touchés, sur environ 225.000 entreprises de moins de 50 salariés ou indépendants éligibles.


Bercy a précisé que ces 143.000 entreprises avaient perçu au total 366 millions d'euros sur les 660 millions d'euros budgétés pour octobre, qu'il restait 43.000 demandes reçues en cours de traitement et que d'autres demandes pour octobre pouvaient encore être faites.

SCÉNARIOS 


Emmanuel Macron doit prononcer une nouvelle allocution mardi à 20 heures pour détailler aux Français les mesures d'assouplissement du confinement instauré le 30 octobre dernier. Plusieurs sujets restent à trancher. Un conseil de défense doit se tenir mardi matin.

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

ECLAIRAGE 


Un vaccin britannique contre le Covid-19 se révèlerait efficace à 70% en moyenne, voire à 90% dans certains cas. Des résultats a priori moins probants que ceux de ses concurrents. Mais qu'en retenir ?

Vaccins contre le Covid-19 : 70% ou 95% "d'efficacité", comment interpréter ce taux ?

ALLOCUTION ATTENDUE D'EMMANUEL MACRON MARDI SOIR


Emmanuel Macron est attendu mardi soir pour dévoiler les grandes lignes d'un confinement allégé, fixer "un cap" et évoquer la stratégie du gouvernement pour vacciner la population contre le Covid-19, alors que la crise sanitaire pèse plus que jamais sur l'économie et le moral de la population.


Après un nouveau Conseil de défense mardi, le chef de l'Etat interviendra à 20H00 lors d'une allocution télévisée. Des annonces concrètes sont attendues, comme la réouverture des commerces autour du 1er décembre, mais le chef de l'Etat a aussi assuré vouloir donner "de la cohérence, de la clarté, un cap".


Selon le gouvernement, l'allègement des contraintes devrait se faire en trois phases, selon l'évolution sanitaire: au 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année et enfin début 2021.

FONDS DE SOLIDARITE : PLUS DE 143.000 AIDES ACCORDÉES SELON BRUNO LE MAIRE


Le 20 novembre, a été mis en ligne le formulaire pour les demandes concernant les pertes de chiffre d'affaires du mois d'octobre. "Depuis vendredi, plus de 143 000 entreprises ont déjà perçu l'aide du Fonds de solidarité pour le mois d'octobre (notamment celles concernées par le couvre-feu)", a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire ce lundi.

TEMOIGNAGE


Plus de 1 500 foyers de contamination sont en cours d'investigation dans les Ehpad, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires. Confinée dans sa chambre depuis trop longtemps, Denise, 83 ans, reçoit la visite du kinésithérapeute. Comme il est impossible de sortir pour faire quelques pas à l'extérieur, il faut se contenter de la chambre. Regardez son témoignage. 

BARCELONE


La Catalogne entame son déconfinement progressif... par la réouverture des restaurants. Mais les règles dans ces établissements demeurent particulièrement strictes.

LE CONSERVATOIRE NATIONAL SUPERIEUR D'ART DRAMATIQUE ANNULE SON CONCOURS


Le Conservatoire national supérieur d'art dramatique (CNSAD), l'une des plus prestigieuses écoles de théâtre, a décidé d'annuler son concours de recrutement l'an prochain, après une année bouleversée par la crise sanitaire.


"Il s'agit probablement d'une première" dans l'histoire de cette institution dont les origines remontent à 1786, "l'une des rares à organiser un concours chaque année", a souligné lundi une porte-parole du conservatoire

PREMIERS TESTS ANTIGENIQUES DANS LES LYCEES D'ILE DE FRANCE


Des premiers tests antigéniques pour dépister le Covid-19 ont été menés lundi dans un lycée parisien, avant d'être déployés dans les jours à venir dans une trentaine de lycées d'Ile-de-France, puis étendus à tout le pays.


"L'idée est de casser la chaîne de contamination mais aussi évoquer les gestes barrières, toujours importants même quand on est testé négatif", a expliqué le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer en déplacement au lycée Emile-Dubois à Paris XIVe où se tenait une opération pilote de tests antigéniques.


Ces opérations vont se dérouler sur plusieurs semaines dans une trentaine de lycées répartis sur l'ensemble de la région Île-de-France.

DANONE SUPPRIME JUSQU'A 2.000 POSTES


Le géant agroalimentaire français Danone, malmené par la pandémie de Covid-19, annonce lundi vouloir supprimer jusqu'à 2.000 postes dans ses sièges en France et à l'étranger afin de "simplifier" son organisation, renouer avec la croissance et augmenter sa rentabilité.

MAYOTTE


Dans le département de Mayotte, 147 nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière, annonce la préfecture sur Twitter. Le taux de positivité des tests y est de 9%.

Urgent

STATIONS DE SKI


La décision d'ouvrir ou non les stations de ski pour les vacances de Noël sera prise "dans les dix prochains jours", a indiqué lundi Matignon à l'issue d'une réunion dans la matinée avec les acteurs du secteur.


"La question" d'ouvrir ou de laisser fermées les stations "n'est à ce jour pas tranchée, les deux options étant encore envisagées compte tenu des incertitudes sur l'évolution de la situation sanitaire", a précisé Matignon dans un communiqué.

EHPAD


Malgré la baisse des contaminations, les Ehpad continuent de prendre toujours énormément de précautions pour garantir la sécurité sanitaire de leurs résidents.

USINE DE GANTS CHIRURGICAUX


Une entreprise malaisienne, qui se présente comme le plus gros producteur de gants chirurgicaux au monde, va être contrainte de fermer plus de la moitié de ses usines après un pic de cas de coronavirus (plus de 1.000) parmi les ouvriers, ont indiqué ce lundi les autorités.


"Sur le conseil du ministère de la Santé, il a été convenu lors d'une réunion spéciale aujourd'hui de fermer 28 usines Top Glove (...) par étapes pour permettre aux travailleurs de se soumettre à des tests et à une quarantaine", a indiqué le ministre de la Défense Ismail Sabri Yaakob, qui n'a pas précisé quand ces fermetures débuteraient.

SHANGHAI


Panique à l'aéroport de Shanghai après la découverte de cas de Covid parmi le personnel du fret aérien. Les autorités ont décidé dimanche de tester les milliers d'employés, ce qui a provoqué des scènes de chaos, certains craignant d'être placés en quarantaine.

Shanghai : un dépistage massif à l'aéroport provoque une incroyable cohue

DÉPROGRAMMATION DES SOINS


Monopolisés par le Covid, et comme annoncé par Axel Kahn ce matin sur LCI, les hôpitaux et cliniques ont accueilli deux millions de patients de moins que l'an dernier entre mi-mars et fin juin, selon la Fédération hospitalière de France.


Plus de la moitié relève de la "petite" chirurgie : par rapport à la même période en 2019, il manque ainsi près de 1,1 million d'actes ambulatoire (sans nuit à l'hôpital) ou "peu invasifs", dont environ 190.000 opérations de la cataracte et 140.000 coloscopies diagnostiques. S'y ajoutent quelque 330.000 interventions plus "lourdes", dont un millier de greffes d'organes (surtout de reins), et un demi-million de consultations et hospitalisations, dont environ 4.000 infarctus et 5.000 accidents vasculaires cérébraux.


Les données des mois de juillet et août ne montrent "pas de rattrapage dans les mois qui ont suivi" le déconfinement, malgré "un faible frémissement en ambulatoire pendant l'été".

MARSEILLE


Le conseil municipal de Marseille a adopté ce lundi des mesures d'urgence pour les plus vulnérables frappés par la crise sanitaire. Les principales dispositions adoptées, pour un budget d'un peu plus d'un million d'euros, portent notamment sur un doublement de l'aide alimentaire pour les sans-abris avec 1.000 repas par jour et une subvention au centre communal d'action social portée à 200.000 euros, pour aider les familles à faire leurs courses.

TVA SUR LES TESTS


Le Sénat a voté ce lundi, avec le soutien du gouvernement, la suppression de la TVA sur les tests de dépistage du Covid-19, dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de budget pour 2021.


La chambre haute, dominée par l'opposition de droite, a adopté un amendement du sénateur RDPI à majorité En Marche, Didier Rambaud, visant à appliquer une TVA de 0% aux trois types de tests utilisés aujourd'hui en France : PCR et antigéniques réalisés par prélèvement nasopharyngé, ainsi que les tests de détection d’anticorps effectués sur un échantillon sanguin.

1% DU PLAN DE RELANCE VERS LES QUARTIERS DÉFAVORISÉS


Le gouvernement a assuré ce lundi que 1% des 100 milliards d'euros du plan de relance serait bien destiné aux quartiers défavorisés, en promettant "lisibilité" et "transparence", à l'issue d'une visio-conférence entre des élus et le Premier ministre Jean Castex.


"Nous avons d'ores et déjà (...) pris cet engagement de flécher 1 milliard d'euros directement pour les quartiers politique de la ville à travers plusieurs chantiers : celui de l'insertion et de l'emploi (...), le secteur associatif, le secteur de l'éducation, tout ce qui est renouvellement urbain, donc la mobilité, les commerces de proximité, l'attractivité du territoire", a déclaré la ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia Hai.

CONFINEMENT ASSOUPLI


Emmanuel Macron doit prononcer une nouvelle allocution mardi à 20 heures pour détailler aux Français les mesures d'assouplissement du confinement instauré le 30 octobre dernier. Plusieurs sujets restent à trancher. Un conseil de défense doit se tenir mardi matin.

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

ÉGLISE ORTHODOXE


L'archevêque Anastasios, chef de l'Église orthodoxe d'Albanie, devait sortir ce lundi de l'hôpital grec d'Athènes, où il était admis depuis 12 jours pour des symptômes légers de coronavirus, a appris l'AFP de source hospitalière. Âgé de 91 ans, "l'archevêque Anastasios, après sa sortie d'hôpital, restera en quarantaine en observant toutes les précautions", a annoncé l'hôpital Evangelismos d'Athènes.

Infos précédentes

Retrouvez ici les dernières informations sur la pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent