EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

CORONAVIRUS - Pour pallier les difficultés d'approvisionnement des vaccins, auxquelles sont confrontés plusieurs pays, la Haute autorité de Santé française a entériné à son tour la possibilité d'espacer l'administration des doses. Retrouvez les dernières infos ici.

Live

VACCINATION


Dans un communiqué samedi, la Haute autorité de santé recommande de "décaler la deuxième dose de vaccin à six semaines pour accélérer la vaccination et faire face à la flambée épidémique". "Le nombre toujours important de contaminations et l'arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination", indique-t-elle.


"Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d'hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d'élargir à six semaines le délai entre deux doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)", peut-on lire.

CONFINEMENT : MANIFESTATION AU LIBAN


Une poignée de manifestants se sont rassemblés samedi matin sur la place Élia, à Saïda au Liban-Sud, pour protester contre le bouclage total renforcé. Entré en vigueur le 14 janvier et prolongé jusqu'au 8 février, ce confinement a pour but de limiter la propagation du coronavirus dans un pays qui connaît une grave crise socio-économique.

BILAN MONDIAL


La pandémie de Covid-19 a fait au moins 2.107.903 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 12h. Plus de 98.127.150 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 59.613.300 sont aujourd'hui considérés comme guéris.


Sur la journée de vendredi, 16.380 nouveaux décès et 661.495 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 4151 nouveaux morts, le Mexique (1440) et le Royaume-Uni (1401).

TESTS SALIVAIRES


La Haute autorité travaille sur de nouvelles indications pour les tests par prélèvement salivaire, préconisés pour l'heure aux personnes présentant des symptômes. Ces tests, bien moins invasifs que ceux par prélèvement nasopharyngé, pourraient être étendus aux personnes asymptomatiques.


La sensibilité de ces tests est jugée satisfaisante (en moyenne 85%), bien qu'inférieure à celle des tests nasopharyngés (estimée à 92%), selon des analyses menées sur des personnes symptomatiques et d'autresasymptomatiques.


Cédric Carbonneil, chef du Service d'évaluation des actes professionnels, a jugé "rassurante" cette estimation, qui pourrait permettre d'"utiliser à terme" les tests salivaires chez les personnes asymptomatiques. Mais avant cela, il faut réaliser "une optimisation technique" pour "s'assurer que les tests salivaires seront performants chez toutes les personnes testées", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse de la HAS.

COUVRE-FEU


Tous les Français sont tenus de rentrer chez eux à 18h. Le couvre-feu vide les rues en quelques minutes. TF1 a voulu savoir ce qui se passe au-delà de cette heure fatidique. Reportage à Toulouse.

VACCIN ASTRAZENECA


Le laboratoire britannique a informé vendredi l'Union européenne de son incapacité d'assurer les livraisons de son vaccin comme convenu. Le groupe pharmaceutique a invoqué des problèmes de production.

Covid-19 : les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford moins importantes que prévu en Europe

HONG KONG


Pour la première fois depuis le début de l'épidémie, le gouvernement de Hong Kong a confiné une zone de la péninsule de Kowloon samedi. Ses 10.000 résidents devront rester chez eux.

Covid-19 : pour la première fois, Hong Kong instaure un confinement

NORVÈGE


Le gouvernement norvégien a annoncé samedi des mesures de semi-confinement, les plus strictes depuis le début de l'épidémie, à Oslo et dans sa région après la détection de cas du variant anglais dans une localité proche de la capitale. Ce mutant a été retrouvé chez deux pensionnaires, décédés, de plus de 90 ans, a annoncé vendredi l'Institut norvégien de santé publique. Au total, 22 employés et 12 pensionnaires y ont contracté le coronavirus, sans qu'il soit établi à ce stade qu'il s'agit du même variant.


Boutiques et centres commerciaux fermés hors commerces essentiels, déplacements et repas entre amis déconseillés, possibilité donnée aux municipalités de fermer les écoles, enseignement numérique pour les lycées font partie des restrictions annoncées à partir de samedi pour Oslo et neuf communes de son agglomération.

MASQUES


Si, en France, l'usage du masque en tissu fait maison est désormais déconseillé en raison notamment de la contagiosité des mutants, l'OMS a, de son côté, décidé de maintenir sa recommandation.

Les masques en tissu toujours aussi efficaces, selon l'OMS

VACCIN ASTRAZENECA


Les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford en Europe, sous réserve de son approbation, seront moins importantes que prévu, en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication, a indiqué vendredi le groupe britannique. "Ils nous indiquent avoir une difficulté sur une usine donc je leur ai proposé de travailler à trouver des solutions, peut-être en allant chercher d'autres usines pour produire", a déclaré la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, invitée samedi sur France Inter. 


"Ils nous disent 'on préfère concentrer nos équipes sur cette usine pour passer ce cap difficile'", a-t-elle fait savoir. "Donc tout le monde est à la manoeuvre, tout le monde est mobilisé", a-t-elle jugé, sans donner de chiffre sur l'impact des retards annoncés par AstraZeneca.

VACCINATION


"On avait indiqué un million de personnes vaccinées à la fin du mois de janvier, nous sommes à 950.000 aujourd'hui. Donc cet objectif sera dépassé", a indiqué la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, invitée samedi sur France Inter. "Nous avons également indiqué 15 millions de personnes vaccinées au mois de juin. Je suis raisonnablement confiante pour que cet objectif soit dépassé".

VACCINATION


Dans un communiqué samedi, la Haute autorité de santé recommande de "décaler la deuxième dose de vaccin à six semaines pour accélérer la vaccination et faire face à la flambée épidémique". "Le nombre toujours important de contaminations et l'arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination", indique-t-elle.


"Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d'hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d'élargir à six semaines le délai entre deux doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)", peut-on lire.

ROYAUME-UNI


Le gouvernement britannique a lancé une nouvelle campagne nationale mettant en vedette le personnel hospitalier et les patients atteints du Covid-19. Avec ce clip, il exhorte la population à rester chez elle, alors que le système de santé du Royaume-Uni est sous très forte tension depuis l'apparition du mutant du virus. 

JORDANIE


La fermeture depuis près d'un an des établissements scolaires a poussé des milliers d'enfants, selon l'Unicef en Jordanie, vers le travail précoce avec d'autant plus d'urgence que la pandémie a souvent privé leur père de son gagne-pain. Ils ont rejoint les 76.000 enfants qui, selon des chiffres officiels datant de 2016, sont contraints de travailler, bien que la loi interdise le travail des moins de 16 ans.


Le ministère de l'Éducation a annoncé la réouverture en février des maternelles, des classes élémentaires et des terminales. Les autres niveaux doivent retourner à l'école au mois de mars.

VACCIN MODERNA


Face aux cas de réaction allergique sévère au vaccin Moderna aux États-Unis, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont tenu à rassurer les Américains. "En se fondant sur ces contrôles préliminaires, les chocs anaphylactiques après injection du vaccin de Moderna contre le Covid-19 sont un événement rare", ont-ils indiqué.


Dix personnes en ont été victimes sur les plus de 4 millions de premières doses administrées outre-Atlantique. Aucun de ces dix cas n'a conduit à un décès.

VACCINATION


La Direction générale de la santé (DGS) indique que 1.878.825 doses du vaccin Pfizer-BioNTech (dont 1.503.340 redispatchées en régions) et 51.600 doses du Moderna ont été livrées en France. "Les données sur le déploiement de la vaccination en France seront désormais rendues publiques plus largement. Elles seront progressivement consultables directement par tous sur le site www.data.gouv.fr à compter de ce samedi 23 janvier 2021", précise la DGS.

CONFINEMENT


"L'hypothèse du confinement est de plus en plus probable", a déclaré vendredi à l'AFP une source gouvernementale, en citant des projections rendues publiques par l'Inserm et l'Institut Pasteur qui prévoient une hausse exponentielle de l'épidémie à cause de son variant anglais, plus contagieux.


"Si on voit dans les jours à venir des effets positifs du couvre-feu à 18h, on se dira peut-être qu'on a encore une ou deux semaines de marge de manœuvre. Mais ça nous semble peu probable que cela soit suffisant", a ajouté cette même source. 

OMS


Il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion sur le fait de savoir si le Covid-19 a son origine en Chine, a déclaré vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui effectue une mission dans ce pays. "Toutes les hypothèses sont sur la table. Il est clairement trop tôt pour parvenir à une conclusion sur l'endroit où est né ce virus, que ce soit en Chine ou hors de Chine", a déclaré le directeur chargé des questions d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, depuis Genève.


"Il existe différentes (...) observations scientifiques dans différentes parties du monde", a-t-il poursuivi, "c'est un grand puzzle et on ne peut avoir une vision d'ensemble en regardant une des 10.000 pièces d'un puzzle".


Une équipe d'experts de l'OMS est arrivée le 14 janvier à Wuhan pour commencer à enquêter sur les origines du nouveau coronavirus meurtrier dont les premiers cas d'infection avaient été détectés fin 2019 dans cette ville du centre de la Chine. "Notre équipe est sur le terrain, le travail avec nos collègues chinois se passe bien. Nous examinons les données", a dit Michael Ryan. "Il est trop tôt pour parvenir à des conclusions mais nous avons le sentiment de progresser un peu et nous espérons continuer ainsi dans l'intérêt de la santé publique et de l'avenir".

VACCIN PFIZER


Après avoir annoncé des retards de livraison en Europe, le laboratoire Pfizer expédie moins de flacons aux États-Unis, selon le site Politico. En cause : le groupe a décidé de recalculer le nombre de doses livrées, alors que des soignants réussissent à extraire une sixième dose "bonus" sur les cinq que contiennent les flacons.

RECOMMANDATION


Dans un communiqué diffusé ce vendredi, l'Académie de médecine estime que le port obligatoire du masque dans les transports en commun "doit s'accompagner d'une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner".

Covid-19 : se taire dans les transports en commun, la nouvelle recommandation de l'Académie de médecine

SRI LANKA


La ministre de la Santé du Sri Lanka Pavithra Wanniarachchi a été testée positive et va s'isoler, ont annoncé samedi les autorités. "Son test antigénique était positif vendredi et on lui a demandé de s'isoler", a dit un responsable du ministère. "Tous ses contacts immédiats ont été placés en quarantaine".


Elle avait publiquement consommé et approuvé une potion censément magique, contenant du miel et de la muscade, fabriquée par un sorcier qui affirmait qu'elle immunisait à vie contre le virus. Elle a également versé un pot d'eau "bénie" dans une rivière en novembre après qu'un homme-dieu autoproclamé lui a dit que cela mettrait fin à la pandémie.

SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON


L'archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, qui n'avait enregistré que 16 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, fait face depuis ce vendredi à plusieurs contaminations, qui restreignent l'activité de son unique hôpital et ont contraint le lycée d'État à fermer certaines classes.


Quatre cas positifs de Covid-19 ont été identifiés vendredi par l'Administration territoriale de santé, a annoncé la préfecture de Saint-Pierre-et-Miquelon. Les deux premiers concernent deux médecins en mission depuis une semaine au Centre hospitalier François Dunan de Saint-Pierre. Un autre praticien de l'hôpital, ainsi que son fils lycéen, ont été contaminés.  C'est la première fois que l'archipel enregistre des cas endogènes issus d'une transmission non familiale.  

ÉTATS-UNIS


Les États-Unis demeurent le pays le plus endeuillé par le Covid-19. Vendredi, ils ont enregistré plus de 4150 morts en 24 heures, selon un relevé des chiffres de l'université Johns Hopkins. C'est le troisième jour d'affilée que la barre des 4000 morts est dépassée. Le président Joe Biden a estimé que la pandémie ferait bien au-delà de 600.000 morts dans son pays. "Nous sommes à 400.000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que 600.000", a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui n'avait jamais évoqué un bilan si lourd.


Signe positif, la barre des 200.000 nouveaux cas quotidiens, qui était très régulièrement franchie depuis des semaines, ne l'a plus été depuis six jours. 

HONG KONG


Des milliers d'habitants d'un des quartiers les plus pauvres et densément peuplés de Hong Kong ont reçu l'ordre dans la nuit de vendredi à samedi de rester chez eux dans le cadre du premier confinement ordonné par les autorités depuis le début de la pandémie de coronavirus.


Cette mesure concerne quelque 150 immeubles abritant jusqu'à 9000 personnes et des centaines de policiers ont été mobilisés pour faire respecter le confinement, a rapporté le quotidien South China Morning Post. Elle interdit à toute personne vivant dans des immeubles situés dans une zone géographique délimitée, où un nombre croissant de cas a été enregistré ces derniers jours, de quitter son domicile à moins de présenter un test négatif.


Le gouvernement de Hong Kong a indiqué dans un communiqué prévoir de tester dans les 48 heures tous les habitants de cette zone du quartier de Jordan. D'ici là, "les personnes auxquelles est imposé un test doivent rester chez elles", précisent les autorités.

VACCIN ASTRAZENECA


Le groupe britannique AstraZeneca-Oxford a indiqué vendredi que les livraisons de son vaccin en Europe, sous réserve de son approbation, seront moins importantes que prévu, en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication.


"Bien qu'il n'y ait pas de délai prévu pour le début des expéditions de notre vaccin, si nous recevons l'approbation en Europe, les volumes initiaux seront inférieurs aux prévisions initiales en raison d'une baisse de rendement sur un site de fabrication de notre chaîne d'approvisionnement européenne", a indiqué à l'AFP une porte-parole d'AstraZeneca.


"Nous fournirons des dizaines de millions de doses en février et mars à l'Union européenne, et nous continuons d'augmenter les volumes de production", a ajouté la porte-parole, sans préciser les quantités exactes. La Commission européenne avait initialement réservé jusqu'à 400 millions de doses de ce vaccin. 

VACCIN RUSSE, CHINOIS ET INDIEN


Le vaccin Pfizer/BioNTech produit par deux sociétés, américaine et allemande, est le premier à avoir été autorisé au sein de l'Union européenne. Mais d'autres vaccins se développent aux quatre coins du globe. Où en sommes-nous ?

IVERMECTINE


Présenté comme le nouveau traitement miraculeux contre le coronavirus, l'ivermectine est un médicament testé depuis le mois d'avril. Sans pour autant avoir fait ses preuves... Alors, qu'en est-il ? Éléments de réponse de LCI.  

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

LES JO AU JAPON MAINTENUS ?


Les diverses parties prenantes au Japon des Jeux Olympiques de Tokyo, reportés l'an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, ont réaffirmé ce vendredi leur intention de les tenir cet été (du 23 juillet au 8 août), malgré des informations selon lesquelles le gouvernement nippon y aurait secrètement renoncé.

ÉTATS-UNIS 


Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le président Joe Biden a estimé que le Covid-19 pourrait faire "plus de 600.000" morts aux États-Unis.


"Nous sommes à 400.000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que  600.000", a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui n'avait jamais évoqué un bilan si lourd.


"Des familles ont faim", a-t-il poursuivi, avant de signer une série de décrets visant à lutter contre la crise alimentaire qui affecte des millions d'Américains. "Nous devons agir", a-t-il martelé.

SPORT 


Les activités physiques scolaires et extrascolaires en intérieur sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Heureusement, les entraîneurs ne manquent pas d'imagination pour permettre aux enfants de continuer à faire du sport. Reportage sur TF1. 

Rugby, judo… Les entraînements des enfants se poursuivent malgré tout

SCOLARITÉ 


La nouvelle est tombée ce jeudi soir. En raison de la crise sanitaire, les épreuves du baccalauréat ont été annulées et vont être remplacées par une notation en contrôle continu. Réactions en images sur TF1 des lycéens. 

Comment les lycéens réagissent-ils à l'annulation des épreuves de spécialité du bac ?

COUP D'ENVOI 

CANADA 


Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n'a pas écarté ce vendredi la piste d'imposer une quarantaine obligatoire dans des hôtels au frais des voyageurs à leur entrée au Canada. Cette mesure vise à dissuader les voyages non-essentiels à l'étranger et limiter la propagation du nouveau coronavirus.

GEORGES TRON FINALEMENT NÉGATIF


L'ex-secrétaire d'État Georges Tron, poursuivi pour viols et agressions sexuelles de deux collaboratrices, a annoncé ce vendredi avoir été testé négatif au Covid-19, ce qui ouvre la voie à la reprise de son procès en appel aux assises de Paris. Son jugement qui s'était ouvert ce mardi avait aussitôt été suspendu : l'élu local avait indiqué à la barre avoir été cas contact d'une personne positive au Covid-19.

VACCIN ASTRAZENECA 


Les livraisons du vaccin AstraZeneca/Oxford - sous réserve qu'il soit autorisé en Europe le 29 janvier prochain - seront moins importantes que prévu, en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication de la chaîne d'approvisionnement européenne. La Commission européenne avait pourtant réservé jusqu'à 400 millions de doses de ce vaccin. 


"Nous fournirons des dizaines de millions de doses en février et mars à l'Union européenne, et nous continuons d'augmenter les volumes de production", a tenté de rassurer un porte-parole d'AstraZeneca, sans préciser cependant le nombre de quantités exactes. 

BRÉSIL 


En pleine deuxième vague de pandémie, le président Jair Bolsonaro a de nouveau mis en doute ce vendredi l'efficacité des vaccins contre le coronavirus. Le pays d'Amérique Latine vient pourtant de lancer une campagne nationale de vaccination avec le vaccin le Chinois Sinovac. Mais, le chef de l'Etat indique que la vaccination "sur une base volontaire" car "en fin de compte rien n'est prouvé scientifiquement avec ce vaccin." 

Urgent

PRESSION


Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Clément Beaune a demandé au laboratoire américain Pfizer "d'honorer ses engagements" de livraisons quel que ce soit le nombre de doses disponibles par flacon.


"Les livraisons se font en flacons. Le sujet du nombre de doses par flacon ne change rien pour l'industriel. Ils doit honorer ses engagements", a-t-il déclaré sur la chaîne d'information en continu BFM TV, alors que l'industriel a annoncé jeudi vouloir adapter ses livraisons pour tenir compte du nombre plus élevé de doses disponibles par flacon.

Urgent

VACCINATION


Selon le ministère de la Santé, 963.139 personnes ont été vaccinées depuis le début de la campagne de vaccination, soit 139.572 en 24 heures.

OÙ EN EST LEUR REVALORISATION SALARIALE ? 


En mars dernier, lors du premier confinement, ils étaient sous les feux de la rampe. Éboueurs, caissières, agents d’entretien... se sentent désormais oubliés. Ils attendent toujours une revalorisation salariale.

Éboueurs, caissières... un an après, les premiers de corvée se sentent oubliés

ÉLUS LOCAUX 


Une maire du Val d'Oise explique avoir été contrainte d'acheter du matériel médical pour équiper son centre de vaccination. En cela, elle contredit Olivier Véran qui soutient que l'État se charge de tout. LCI fait le point.

Les maires doivent-ils acheter eux-mêmes seringues et compresses pour les centres de vaccination ?

BILAN QUOTIDIEN  


La France enregistre une légère augmentation du nombre d'hospitalisations liées au Covid-19 ce vendredi avec 173 hospitalisations supplémentaires, ce qui porte le total à 25.872. Au même titre, elle recense une légère hausse des réanimations avec 2.902 patients (+36). Ce chiffre est au plus haut depuis le 10 décembre. 


Selon le dernier bilan des autorités sanitaires, 323 personnes sont décédées en France ces dernières 24 heures, pour un total de 72.674 décès depuis le début de la pandémie. 23.292 cas positifs ont également été recensés.

FOOTBALL 


Sept joueurs de l'équipe de football de Saint-Étienne, touchés par le Covid-19, n'affronteront pas l'équipe de Lyon en Ligue 1 ce dimanche au stade Geoffroy-Guichard, a annoncé ce vendredi l'entraîneur des Verts Claude Puel. 

SILENCE DANS LE MÉTRO 


L'académie nationale de médecine a recommandé ce vendredi d'éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué. Cependant, elle a rejeté la nouvelle recommandation d'abandonner les masques artisanaux face à l'arrivée des variants plus contagieux du Covid-19. Cela "relève d'une principe de précaution" de la part du gouvernement, mais "manque de preuve scientifique" à ce jour.  

TRANSPORTS 


Les voyageurs qui arrivent des pays européens devront justifier d'un test PCR effectué dans les 72 heures précédant le test PCR négatif. "Nous allons mettre en place des contrôles, notamment pour les vols dans les aéroports, dans les ports, de manière à contrôler les flux (humains, ndlr) qui sont encore importants", a indiqué le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari sur RTL ce vendredi. 


Il fait référence aux 110.000 personnes qui arrivent chaque semaine en Europe, et aux 62.000 personnes en France. Cette mesure sera effective dans la nuit de samedi à dimanche, donc dès les premiers vols et navires de dimanche matin. 

MEMBRES DE LA GARDE AMÉRICAINE TESTÉS POSITIFS


Des centaines de membres de la Garde nationale qui ont afflué à Washington après l'attaque du 6 janvier contre le Capitol américain ont été testés positifs au Covid-19 ou sont en quarantaine dans des hôtels voisins. 

40 MILLIONS DE DOSES POUR LES PAYS DÉFAVORISÉS 


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le laboratoire pharmaceutique Pfizer-BioNTech ont annoncé ce vendredi un accord qui devrait permettre de fournir 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 au système Covax piloté par l'OMS, à destination des pays défavorisés. Ces doses du vaccin du géant pharmaceutique - efficace à 95% - seront fournies "à prix coûtant" et devraient être livrées au cours du premier trimestre, a indiqué le patron de Pfizer, Albert Bourla.

BORIS JOHNSON 


Le variant britannique du nouveau coronavirus, plus contagieux, semble être lié à une plus forte mortalité, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson ce vendredi. 


"Il semble également maintenant qu'il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l'Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité", a affirmé Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Downing Street.


Il ajoute par ailleurs que les preuves actuelles démontrent que les deux vaccins, Pfizer/BioNTech et AstraZenca/Oxford, restent efficaces contre l'ancienne et la nouvelle variante au coronavirus. 


Enfin, le Premier ministre anglais affirme que le Royaume-Uni est "sur la bonne voie" pour offrir une dose de vaccin anti-Covid aux groupes prioritaires du pays d'ici le milieu du mois prochain. 

CONTRÔLES 


Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué sur son compte Twitter ce vendredi que plus d'1,3 millions de contrôles avaient été réalisés par les forces de l'ordre dans le cadre du second couvre-feu.

POINT HEBDOMADAIRE 


L'agence Santé Publique France rapporte ce vendredi que le virus circule toujours à un niveau élevé sur le territoire avec 18.364 cas confirmés par jour en moyenne dont une augmentation de 12% des contaminations chez les personnes de 75 ans et plus.


Le nombre d'hospitalisations et de réanimations ont également augmenté dans des régions jusqu'alors moins touchées par le Covid-19 comme la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, l'Occitanie et la Corse. 

SPOUTNIK V EN ARGENTINE


Alors que le président argentin Alberto Fernandez s'est fait administrer une première dose de Spoutnik V, le vaccin russe développé par le laboratoire Gamaleya, contre le Covid-19 hier, c'est désormais au tour des soignants de recevoir leur seconde injection. L'argentine est l'un des premiers pays au monde à utiliser ce vaccin. 

PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR 


Marseille a été la première ville française touchée par le variant anglais début janvier. Depuis, d'autres cas ont été détectées dans la région. L'Agence régionale de santé (ARS) Côte d'Azur indique ce vendredi dans son communiqué de presse que 23 cas ont été confirmés : 1 dans les Hautes-Alpes, 3 dans les Alpes-Maritimes, 16 dans les Bouches-du-Rhône et enfin 3 dans le Var. Par ailleurs, 2 cas du variant sud-africain ont également été détectés dans les Alpes-Maritimes et 2 dans les Bouches-du-Rhône. 

Infos précédentes

Suivez les dernières informations sur la pandémie et ses conséquences dans le fil ci-dessus.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

"On peut passer à autre chose" : greffe des bras et des épaules réussie pour Felix Gretarsson, une première mondiale

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Lire et commenter