EN DIRECT - "Hautement transmissible", le variant Omicron exige une "action urgente", selon le G7

EN DIRECT - "Hautement transmissible", le variant Omicron exige une "action urgente", selon le G7

CORONAVIRUS - L'Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant Omicron, devrait passer les 10.000 contaminations quotidiennes de Covid d'ici à la fin de la semaine, a mis en garde lundi l'épidémiologiste sud-africain Salim Abdool Karim. Suivez les dernières infos.

Live

"ACTION URGENTE" NECESSAIRE JUGE LE G7


Le variant Omicron, "hautement transmissible", exige une "action urgente", ont estimé lundi lors d'une réunion d'urgence les ministres de la Santé du G7.

CHINE : UN MILLIARD DE DOSES ANTI-COVID PROMIS EN AFRIQUE


Dans une allocution ce lundi, le président chinois Xi Jinping a promis un milliard de doses de vaccins anti-Covid à l'Afrique, sous la forme de dons ou de soutien à la production locale.


"Dans le cadre de la lutte contre le Covid, la Chine fournira à l'Afrique un milliard de doses de vaccins supplémentaires, dont 600 millions sous forme de dons et 400 millions sous d'autres formes comme la mise en place d'unités de production de vaccins", a-t-il détaillé pendant son intervention lors du Forum de copération Chine-Afrique.


Depuis plusieurs jours, de nombreux pays ont suspendu leurs vols en direction du continent africain après la découverte, la semaine dernière, d'un premier cas du variant Omicron en Afrique du Sud.

VARIANT OMICRON : DES ONG S'EN PRENNENT AUX PAYS RICHES


Plusieurs ONG, dont Oxfam et Médecins du Monde, mettent en cause la responsabilité des pays riches dans l'émergence du nouveau variant Omicron, une "honte pour les pays riches, dont la France". 


"Malgré les alertes répétées de la société civile et de la communauté scientifique, le scénario que nous craignions se confirme aujourd'hui. Les mesures nécessaires n'ont pas été prises pour rendre le vaccin accessible au plus grand nombre", dénoncent les humanitaires. "Alors que seulement 3% des populations des pays les plus pauvres sont vaccinées près d’un an après le développement des premiers vaccins anti-Covid, la pandémie ne pouvait que reprendre avec force. L’apparition d’un nouveau variant n’a aussi rien de surprenant."

"ACTION URGENTE" NECESSAIRE JUGE LE G7


Le variant Omicron, "hautement transmissible", exige une "action urgente", ont estimé lundi lors d'une réunion d'urgence les ministres de la Santé du G7.

PFIZER TRAVAILLE DEJA SUR UNE NOUVELLE VERSION DU VACCIN 


Pfizer a déjà commencé à travailler sur une nouvelle version de son vaccin anti-Covid ciblant plus spécifiquement Omicron au cas où le vaccin actuel ne serait pas suffisamment efficace contre le nouveau variant, a assuré lundi le PDG de Pfizer, Albert Bourla.


"Il y a encore beaucoup d'inconnues" autour du nouveau variant détecté en Afrique du Sud et jugé "préoccupant" par l'OMS, a-t-il souligné dans une interview sur la chaîne américaine CNBC. "Nous saurons l'essentiel de ce qu'il y a à savoir d'ici quelques semaines". Il faut notamment d'abord mener des tests pour évaluer l'efficacité des vaccins actuels, développés avec BioNTech, contre Omicron. 

BRUNO LE MAIRE


"Nous serons toujours là pour les entreprises", a affirmé lundi le ministre français des Finances Bruno Le Maire, réagissant aux risques qui pèsent sur certains secteurs économiques en raison de l'émergence du variant Omicron du Covid-19.


"Nous avons toujours été là pour les entreprises et toujours été là pour les salariés. Nous serons toujours là pour les entreprises et toujours là pour les salariés" qui pourraient être affectés par le virus causant le Covid-19 a estimé le ministre, au cours d'une conférence de presse à Bercy menée avec le ministre irlandais des Finances Paschal Donohoe. "Nous n'en sommes pas encore là", a toutefois précisé M. Le Maire, estimant pour l'heure que ce nouveau variant et la reprise épidémique dans l'hexagone ne représentaient pas un danger pour la croissance en France et en Europe.

ANNULATION EN CASCADE CHEZ LES TRAITEURS


Ce lundi, de nouveaux protocoles sanitaires entrent en vigueur. Dans les entreprises, de plus en plus de festivités en cette fin d'année sont également annulées et cela se voit chez les traiteurs.

Covid-19 : annulations en cascade chez les traiteurs

RUGBY


L'équipe irlandaise de rugby du Munster, coincée en Afrique du Sud après la détection d'un cas positif au Covid-19 parmi ses joueurs, doit subir une nouvelle série de tests lundi avec des résultats attendus mardi, a indiqué le club.


Membres de l'encadrement et joueurs sont restés à l'isolement dans leur hôtel à l'exception du rugbyman contaminé qui a lui été placé dans un autre hôtel, a indiqué le Munster dans un communiqué.


"Le travail se poursuit avec toutes les autorités compétentes pour assurer notre retour en Irlande à un moment sûr et approprié, mais pour l'instant notre priorité est de veiller sur nos joueurs et notre personnel", a affirmé l'entraîneur en chef Johann van Graan, cité dans le communiqué.

ÉCLAIRCISSEMENT


L'apparition du variant Omicron inquiète la planète, d'autant qu'on ne connait pas encore tout ce qu'il implique de nouveau. Est-il plus contagieux ? Est-il moins grave que le variant Delta ? Gérald Kierzek, consultant santé TF1-LCI, apporte ses lumières.

VIDÉO - Variant Omicron : plus contagieux, mais moins grave ? Explications de Gérald Kierzek

LES ETATS-UNIS EN ETAT D'ALERTE AVANCEE


Les Etats-Unis se trouvent en "état d'alerte avancée" face au nouveau variant Omicron, a déclaré lundi le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, Anthony Fauci, exhortant les Américains à recevoir leur dose de rappel de vaccin anti-Covid.


Le pays n'a pas enregistré de "cas confirmés" de ce variant qui suscite l'inquiétude mondiale et des fermetures de frontières, mais ces déclarations du Dr Fauci, faites sur la chaîne de télévision ABC, interviennent au lendemain de l'identification de deux premiers cas au Canada, pays voisin. "Evidemment, nous sommes en état d'alerte avancée", a-t-il dit. Les personnes éligibles devraient "recevoir leur dose de rappel maintenant" sans attendre l'élaboration d'un vaccin spécifique au variant Omicron "dont nous n'aurons peut-être même pas besoin", a plaidé Anthony Fauci.

UNE 14E CAS DU VARIANT OMICRON AUX PAYS-BAS


Un nouveau cas du variant Omicron a été détecté parmi les passagers partis d'Afrique du Sud et diagnostiqués positifs au Covid-19 vendredi à leur arrivée à Amsterdam, qui sont désormais 14 à être porteurs du variant, a déclaré lundi le ministre néerlandais de la Santé. 


"Grâce au séquençage, il a maintenant été confirmé chez 14 personnes qu'il s'agit du variant Omicron", a indiqué dans une lettre au Parlement néerlandais le ministre, Hugo de Jonge. 

MARCHE DE NOEL DE STRASBOURG


La préfète du Bas-Rhin a déploré lundi que les règles sanitaires en vigueur sur le Marché de Noël de Strasbourg ne soient pas suffisamment respectées, appelant la mairie à faire un "gros effort de communication" sur le sujet et menaçant de fermer certains chalets.


"J'ai constaté moi-même qu'un certain nombre de règles fixées (...) dans le cadre du protocole sanitaire n'avaient pas été comprises", a déclaré lors d'une conférence de presse Josiane Chevalier. Celle-ci a inspecté samedi le dispositif sanitaire et sécuritaire élaboré pour l'événement, dont l'inauguration la veille avait réuni une foule très dense dans les rues de Strasbourg.


La préfète a notamment évoqué le cas de visiteurs qui ne respectaient pas l'obligation de porter un masque sur le marché alors que la cinquième vague de Covid-19 gagne du terrain dans le Grand Est où le taux d'incidence est désormais de 243.

PAYS-BAS


Les autorités néerlandaises ont placé un couple à l'isolement dans un hôpital après leur tentative de s'enfuir d'un hôtel où des passagers positifs au Covid-19 venus d'Afrique du Sud avaient été placés en quarantaine, ont déclaré des responsables lundi, jugeant le coup "pas vraiment intelligent".


Les fugitifs, un Espagnol de 30 ans et une Portugaise de 28 ans, on été arrêtés dimanche par la police des frontières néerlandaise dans un avion à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. 


"Nous avons entendu dire que des gens avaient quitté l'hôtel, malheureusement, même si on leur avait enjoint d'y rester. Donc nous avons dû prendre des mesures et procéder à leur arrestation," a déclaré à l'AFP Robert van Kapel, porte-parole de la police des frontières à l'aéroport de Schiphol.

BRITISH AIRWAYS


La compagnie britannique British Airways (BA) a suspendu temporairement ses vols vers Hong Kong en raison de la mise en quarantaine de membres de son équipage, d'après un communiqué reçu lundi par l'AFP.


"Nous avons pris la décision difficile de suspendre temporairement nos vols vers Hong Kong pendant que nous passons en revue les exigences opérationnelles sur ce trajet", commente BA, membre du groupe aérien IAG, qui s'excuse également auprès de ses clients qui auraient à subir des perturbations de leurs plans de voyages.


La compagnie ajoute "soutenir ses équipages actuellement en isolement à Hong Kong". Un porte-parole a précisé à l'AFP qu'un membre d'équipage avait été testé positif au covid-19 en arrivant, et que le reste de l'équipe était "actuellement en isolement".

VARIANT OMICRON : POURQUOI CE NOM ?


L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé que le variant B.1.1.529 serait nommé Omicron, reprenant le nom de la 15e lettre de l'alphabet grec. Les 13ᵉ et 14ᵉ lettres ont, quant à elles, été mises de côté.

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

ALLEMAGNE : REUNION À VENIR POUR DURCIR LES RESTRICTIONS


Action, réaction. Ce lundi, l'incidence sur sept jours des nouvelles infections a atteint un nouveau record de 452,4 pour 100.000 personnes en Allemagne. Angela Merkel, Olaf Scholz et les chefs de régions vont se réunir ce mardi pour durcir les restrictions dans le pays.

CHINE : UN MILLIARD DE DOSES ANTI-COVID PROMIS EN AFRIQUE


Dans une allocution ce lundi, le président chinois Xi Jinping a promis un milliard de doses de vaccins anti-Covid à l'Afrique, sous la forme de dons ou de soutien à la production locale.


"Dans le cadre de la lutte contre le Covid, la Chine fournira à l'Afrique un milliard de doses de vaccins supplémentaires, dont 600 millions sous forme de dons et 400 millions sous d'autres formes comme la mise en place d'unités de production de vaccins", a-t-il détaillé pendant son intervention lors du Forum de copération Chine-Afrique.


Depuis plusieurs jours, de nombreux pays ont suspendu leurs vols en direction du continent africain après la découverte, la semaine dernière, d'un premier cas du variant Omicron en Afrique du Sud.

ARRIVANT : NICOLA STURGEON PLAIDE POUR UN ISOLEMENT DE 8 JOURS


Touchée aussi par le variant Omicron, l'Ecosse souhaite se protéger. Ce lundi, la première ministre Nicola Sturgeon a déclaré qu'il était "clairement nécessaire" d'augmenter les temps de quarantaine et les tests de précaution pour les nouveaux arrivants.


Pour l'élue, tous les voyageurs en provenance de l'étranger devraient se mettre en quarantaine pendant huit jours et subir un test PCR le huitième jour, ainsi que le deuxième jour, comme cela est déjà requis.

VACCINS : MOBILISATION POUR DEMANDER LA LEVEE DES BREVETS


Plusieurs rassemblements sont prévus mardi soir, à Paris et dans plusieurs villes de provinces, pour demander la levée des brevets sur les vaccins et les traitements contre le Covid-19, à l'appel de plusieurs syndicats et ONG.


Le maintien des brevets conduit à une "pénurie organisée" de vaccins, à des prix élevés et à un "apartheid vaccinal", avec "75% des injections réalisées dans dix pays", moins de 5% en Afrique, a dénoncé Frank Prouhet, du collectif "Brevets sur les vaccins anti-Covid, stop. Réquisition !".

MAROC : DES VOLS SPECIAUX POUR RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUÉS


Des vols spéciaux sont organisés pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc après la fermeture dimanche soir des frontières aériennes en raison de la propagation rapide du nouveau variant Omicron du Covid-19, a-t-on appris lundi de source diplomatique française. Ces vols spéciaux sont opérationnels uniquement au départ du Maroc vers la France, a précisé une source diplomatique française.  


Rabat a décidé le 25 novembre, avant l'apparition du variant Omicron, de suspendre les vols réguliers à destination et en provenance de France en raison de la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 dans l'Hexagone.

ALLEMAGNE : LE GOUVERNEMENT CRITIQUE L'AFFLUENCE DES SUPPORTERS


"Difficile à comprendre": le gouvernement allemand a critiqué l'affluence de 50.000 supporters à Cologne pour le derby rhénan face à Mönchengladbach, en pleine quatrième vague de Covid-19 "On peut s'étonner de ces images quand (...) les marchés de Noël sont fermés dans d'autres régions", a ajouté  le porte-parole du gouvernement d'Angela Merkel, Steffen Seibert.

L'AFRIQUE DU SUD JUGE "TRISTES" LES RESTRICTIONS DE VOYAGE SUR LE CONTINENT


L'Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant du Covid-19 baptisé Omicron, a jugé lundi "triste" et "regrettable" que certains pays africains suivent le vent de panique et imposent des restrictions de voyage sur le continent. En Afrique, l'Angola, l'île Maurice, le Rwanda et les Seychelles ont interrompu les vols en provenance d'Afrique du Sud.


"Ce que je ne comprends pas, c'est que certains des pays africains qui agissent ainsi connaissent les difficultés pour le continent lorsque les pays européens prennent une telle décision", a expliqué  le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Clayson Monyela, lors d'une conférence de presse en ligne organisée par le ministère de la Santé.


L'Afrique du Sud redoute des conséquences sur son économie et notamment le tourisme. 

VARIANT OMICRON : DES ONG S'EN PRENNENT AUX PAYS RICHES


Plusieurs ONG, dont Oxfam et Médecins du Monde, mettent en cause la responsabilité des pays riches dans l'émergence du nouveau variant Omicron, une "honte pour les pays riches, dont la France". 


"Malgré les alertes répétées de la société civile et de la communauté scientifique, le scénario que nous craignions se confirme aujourd'hui. Les mesures nécessaires n'ont pas été prises pour rendre le vaccin accessible au plus grand nombre", dénoncent les humanitaires. "Alors que seulement 3% des populations des pays les plus pauvres sont vaccinées près d’un an après le développement des premiers vaccins anti-Covid, la pandémie ne pouvait que reprendre avec force. L’apparition d’un nouveau variant n’a aussi rien de surprenant."

5E VAGUE : L'INSTITUT PASTEUR PARIE SUR UN PIC DE 1250 HOSPITALISATIONS/JOUR EN JANVIER


Dans le scénario de référence* de l'Institut Pasteur, révélé ce lundi midi, le pic de cette 5e vague ne serait "que" de 1250 hospitalisations par jour, en janvier, grâce à la vaccination de rappel pour tous les adultes. Sans aucune troisième dose, le nombre d'hospitalisations monterait à 2250.


Le scénario de référence* est le suivant : 400.000 doses de rappel par jour, 80% des plus de 50 et 50% des 18-49 ans acceptent le rappel, l'efficacité des vaccins estimée à 50% contre l'infection et à 85% contre l'hospitalisation après 6 mois.


Mais attention, le scénario peut changer selon le rythme de vaccination, le taux de transmission, et l'impact futur du variant Omicron. Il s'agit avant tout d'une projection.

FERMER LES FRONTIÈRES : EFFICACE CONTRE LE VARIANT OMICRON ?


L'épidémiologiste Catherine Hill a estimé, ce lundi sur le plateau LCI, que la fermeture accélérée des frontières, était complètement inefficace dans la lutte contre le Covid-19.

MODERNA : UN VACCIN CONTRE LE VARIANT D'OMICRON DISPONIBLE DÈS 2022


Le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, et le médecin-chef de Moderna Paul Burton ont déclaré, ce dimanche, que les données sur l'efficacité du vaccin contre le variant Omicron pourraient être disponibles d'ici deux à six semaines dans une interview à CNBC.


Stéphane Bancel a ajouté que ce variant est considéré comme hautement infectieux, mais que les mesures actuelles prises par les pays seront efficaces pour ralentir sa propagation.

DOCTOLIB : 2,3 MILLIONS DE RENDEZ-VOUS PRIS JEUDI ET VENDREDI


Si ce week-end, Doctolib a enregistré près d'1 million de nouveaux rendez-vous pour obtenir le rappel vaccinal, ils étaient 2,3 millions jeudi et vendredi relève la plateforme.

POLOGNE : DE NOUVELLES RESTRICTIONS À VENIR ?


La Pologne annoncera de nouvelles restrictions plus tard dans la journée pour protéger le pays contre le variant Omicron, a déclaré son Premier ministre.


"Nous présenterons aujourd'hui des restrictions supplémentaires afin qu'il soit possible de mieux nous protéger des pays où se trouve ce virus", a déclaré Mateusz Morawiecki lors d'une conférence de presse rapportée par Reuters.

DES HEURES D'ATTENTE POUR SE FAIRE DÉPISTER


Depuis ce lundi, pour les non-vaccinés, les tests PCR et antigéniques ne sont valables que 24 heures, et non plus 72 heures. Un changement de règle qui se ressentait déjà très nettement ce dimanche devant les laboratoires d'analyses où le 20H de TF1 s'est rendu.

VIDÉO - Des heures d'attente pour se faire dépister : laboratoires et pharmacies pris d'assaut

"FERMER LES FRONTIÈRES, C'EST INEFFICACE"


"Fermer les frontières, c'est inefficace car le virus est déjà en Europe. Cela permet de rassurer les populations mais l'efficacité reste très limitée", pointe Jean-François Saluzzo, virologue, expert auprès de l'OMS, sur le plateau de LCI.


"Sa transmissibilité est très élevée et il va peut-être s'imposer face au variant Delta. Mais ce virus qui va rentrer en Europe, va faire face à la barrière de la vaccination (...) Car il faudrait vraiment démontré que ce variant est très différent par rapport au virus de base, au vaccin, pour vraiment envisager de faire un nouveau vaccin", rassure le virologue.

BILAN MONDIAL


Depuis le début de la pandémie, le coronavirus a fait au moins 5.197.718 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11h. Plus de 260.817.750 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.


Après les États-Unis (776.639 décès), les pays les plus touchés sont le Brésil avec 614.278 morts et 22.080.906 cas, l'Inde avec 468.790 morts (34.580.832 cas), le Mexique avec 293.897 morts (3.883.842 cas), et la Russie avec 273.964 morts (9.604.233 cas).


L'OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

OMICRON : PLUS CONTAGIEUX... MAIS MOINS GRAVE ?

ALLEMAGNE : TAUX D'INCIDENCE RECORD


En Allemagne, l'incidence sur sept jours des nouvelles infections a atteint un nouveau record de 452,4 pour 100.000 personnes, rapporte la BBC. Le plus grand virologue allemand, Christian Drosten, se dit "très préoccupé" par le variant Omicron - qui pourrait être la "première vraie variante d'évasion immunitaire".

BUCAREST VEUT ÉVACUER 90 EUROPÉENS BLOQUÉS EN AFRIQUE DU SUD


Un avion roumain a été dépêché en Afrique du Sud lundi afin d'évacuer environ 90 Européens bloqués sur place, dont une quarantaine de Roumains, après l'annulation de nombreux vols du fait de l'émergence du variant Omicron du coronavirus, ont annoncé les autorités roumaines.


Parmi les Roumains qui attendent d'être évacués figurent 31 joueurs et membres du personnel technique d'une équipe de rugby, qui participaient à un tournoi international, selon un communiqué du club. 


L'avion devrait revenir à Bucarest mercredi, selon le ministre des Transports Sorin Grindeanu.

OMICRON : "IL A VRAISEMBLABLEMENT ÉMERGÉ AU MILIEU DE L'ANNÉE 2020"


"Ce variant a vraisemblablement émergé au milieu de l'année 2020 et qu'il est resté silencieux dans une région sous faible couverture médicale. Il est arrivé ensuite en Afrique du Sud dans des zones très peuplées, ce qui a amené sa détection", explique Mylène Ogliastro, virologue et chercheuse à l'Inrae sur le plateau de LCI ce lundi matin.


"Ce variant aurait émergé dans des conditions probablement similaires à celles du variant Alpha. On le sait, il présente un certain nombre de mutations, une dizaine de plus que les variants qui circulent actuellement et c'est bien ça qui inquiète."

"PLUS JAMAIS ÇA !" : LE CRI DE L'OMS FACE AU COVID-19


"Plus jamais ça!": le chef de l'OMS a appelé lundi les nations à établir un accord sur les pandémies pour que les générations futures soient mieux armées pour les combattre, près de deux ans après l'éruption du Covid.


"Tout cela se reproduira à moins que vous, les nations du monde, ne vous unissiez pour dire d'une seule voix : plus jamais ça!", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l'ouverture de la réunion exceptionnelle de l'Assemblée mondiale de la santé - organe décisionnel suprême de l'Organisation mondiale de la santé qui rassemble ses 194 membres.


Cette réunion de trois jours n'est que la seconde session spéciale de l'Assemblée mondiale de la santé.

RENAUD MUSELIER PROPOSE LA GRATUITÉ DES TESTS DANS SA RÉGION


Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a "proposé" dans un courrier au ministre de la Santé Olivier Véran transmis lundi aux médias de rendre gratuit les tests de dépistage du Covid-19 pour les personnes "sur le chemin de la vaccination".


Concrètement, l'élu "propose de rendre gratuits les dépistages quotidiens de toutes celles et ceux qui auront fait le choix de s'engager sur le chemin de la vaccination", et ce "entre l'injection de leur première dose et l'injection de leur deuxième dose".

CE LUNDI, ET JUSQU'À PRÉSENT :


- Dans une note envoyée à ses 194 Etats membres, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaît un risque "très élevé" du variant Omicron au plan mondial.


- Plusieurs cas de ce nouveau variant ont été détectés dans au moins une douzaine de pays dont l'Ecosse, le Canada, l'Autriche, l'Angleterre, le Portugal, l'Afrique du Sud, Hong Kong, l'Allemagne, le Danemark, Israël.


- Les ministres de la Santé du G7 (France, Etats-Unis, Canada, Allemagne, Italie, Japon et Royaume-Uni) seront réunis en urgence ce lundi après-midi à Londres "pour discuter de l'évolution de la situation sur Omicron".


- L'Afrique du Sud, pays où le variant Omicron a été détecté pour la première fois, s'attend à une hausse exponentielle des contaminations, avec au moins 10.000 cas par jour.


- Emmanuel Macron et Brigitte Macron ont reçu tous les deux leur dose de rappel ce week-end, en même temps que le vaccin contre la grippe.


- Doctolib a enregistré près d'un million de nouvelles prises de rendez-vous pour le rappel vaccinal ce week-end. En tout, 6.583.961 personnes ont déjà reçu leur dose de rappel.


- Face à l'arrivée du variant Omicron, l'Australie suspend la réouverture de ses frontières  aux étudiants et aux travailleurs qualifiés, prévue le 1er décembre. Le premier ministre évoque un report "nécessaire et temporaire" d'au moins deux semaines.

OMICRON : QUE SAIT-ON SUR LES 6 CAS EN ÉCOSSE ?


Six cas du variant Omicron du coronavirus ont été détectés pour la première fois en Ecosse, certains sans lien avec des voyages à l'étranger, a annoncé lundi le gouvernement écossais avant l'entrée en vigueur de nouvelles restrictions au Royaume-Uni.  


L'exécutif local a précisé dans un communiqué que les autorités sanitaires allaient tracer les contacts de chacun des ces six cas positifs "afin d'établir l'origine du virus". 


Quatre cas ont été décelés dans la zone de Lanarkshire et deux autres dans celle du Grand Glasgow. Selon le vice-premier ministre John Swinney, certains n'avaient pas de liens avec des personnes ayant voyagé en Afrique. "Cela pose évidemment des défis supplémentaires pour nous en termes d'interruption de la propagation", a-t-il souligné.


Trois autres cas du variant Omicron avaient déjà été détectés en Angleterre, dans la ville de Nottingham (centre de l'Angleterre), à Chelmsford (est de Londres) et chez une personne qui s'était rendue à Londres, mais qui a depuis quitté le pays. 

AFRIQUE DU SUD : DES MORTS DU VARIANT OMICRON ? TROP TÔT POUR LE DIRE EXPLIQUENT LES RESPONSABLES DE SANTÉ


Y-a-t-il déjà des morts du variant Omicron en Afrique du Sud ? Les responsables de la santé ont déclaré qu'il était trop tôt pour dire combien de décès de Covid-19 en Afrique du Sud sont dus au variant Omicron, rapporte Reuters. 


"Nous collectons des informations sur toutes les admissions de Covid-19. Cependant, nous ne faisons pas de typage génomique sur chaque patient diagnostiqué, nous ne savons donc pas s'ils montrent un variant Delta ou un variant Omicron", a déclaré aux journalistes Waasila Jassat de l'Institut national des maladies transmissibles d'Afrique du Sud.

MONDIAL DES CLUBS REPORTÉ AUX EMIRATS ARABES UNIS EN FÉVRIER


La prochaine Coupe du monde des clubs de football, initialement prévue au Japon en décembre, se tiendra du 3 au 12 février 2022 aux Emirats arabes unis, a annoncé la Fifa lundi.


La relocalisation de ce tournoi était connue depuis octobre mais l’instance n’avait pas encore déterminé de dates pour départager les sept participants, soit un représentant du pays hôte et les champions de chaque confédération.


Le tirage au sort, organisé ce lundi à 17 heures à Paris, déterminera les huit matches de cette compétition en pleine transition, qui était censée passer à 24 équipes dès cette année avant que la crise sanitaire ne bouscule les plans de la Fifa.

LE VARIANT OMICRON REPRÉSENTE UN RISQUE TRÈS ÉLEVÉ, ALERTE L'OMS


Face à la propagation du nouveau variant Omicron, plusieurs pays se barricadent et ferment leurs frontières. Ce lundi, l'OMS reconnaît un risque "très élevé" de ce dernier au niveau mondial.

Covid-19 : le variant Omicron présente "un risque très élevé" au niveau mondial, alerte l'OMS

LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT APRÈS LE CHOC DÛ AU VARIANT OMICRON


Les prix du pétrole remontent fortement ce lundi à l'orée d'une semaine qui s'annonce mouvementée entre évaluation de la demande, négociations sur le nucléaire iranien et réunion de l'Opep+, après leur lourde chute de vendredi dûe à la détection d'un nouveau variant, Omicron.

DOCTOLIB : PRÈS D'UN MILLION DE NOUVEAUX RENDEZ-VOUS CE WEEK-END


Ce week-end, Doctolib enregistre près d'un million de nouvelles prises de rendez-vous pour le rappel vaccinal. Dans le détail, ils sont 624.148 ce samedi à avoir pris un créneau pour recevoir cette injection supplémentaire et 326.290 ce dimanche.


En tout, 6.583.961 personnes ont déjà reçu leur dose de rappel.

VARIANT OMICRON : BIENTÔT DE NOUVELLES RESTRICTIONS EN RUSSIE ?


D'après Reuters et repris par le Guardian, en Russie, le groupe de travail qui se penche sur le coronavirus a déclaré qu'il annoncerait bientôt de nouvelles restrictions liées au variant Omicron du Covid-19.

OMICRON : DES VACCINS PROBABLEMENT EFFICACES, SELON UN EXPERT SUD-AFRICAIN


Les vaccins COVID-19 existants sont "probablement" efficaces pour prévenir les maladies graves et les hospitalisations dues au variant Omicron, a déclaré lundi le professeur Salim Abdool Karim, expert sud-africain des maladies infectieuses. Il ajouté qu'il était encore trop tôt pour dire si Omicron entraîne des symptômes cliniques plus graves que les variantes précédentes.


Le variant est susceptible d'alimenter une augmentation des cas de coronavirus en Afrique du Sud cette semaine qui pourrait voir les infections tripler : "Je m'attends à ce que nous dépassions les 10 000 cas d'ici la fin de la semaine par jour", a-t-il déclaré.

PREMIER CAS DU VARIANT OMICRON EN AUTRICHE


Le variant Omicron du coronavirus a été détecté pour la première fois en Autriche, dans la région du Tyrol, chez une personne ayant récemment voyagé en Afrique du Sud, a indiqué lundi le gouvernement. 


"Nous avons maintenant les résultats qu'il nous faut pour pouvoir confirmer" que le cas suspect détecté samedi "est de manière sûre" ce variant B.1.1.529, a déclaré à l'agence APA le ministère de la Santé.  Les autorités régionales de santé du Tyrol avaient indiqué samedi soupçonner un cas de contamination au variant Omicron sur une personne sans symptômes.


Vendredi, l'Autriche a fermé ses frontières aux voyageurs venant de sept pays d'Afrique australe en raison de la détection en Afrique du Sud du variant Omicron.

QUELS SONT LES CHANGEMENTS DANS LES ÉCOLES, CE LUNDI ?


De nouvelles règles entrent en vigueur lundi à l'école primaire et au collège. Objectif : limiter le nombre de classes fermées alors que le Covid-19 gagne de nouveau du terrain en France.

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

L'AFRIQUE DU SUD DEVRAIT PASSER LES 10.000 CONTAMINATIONS DUES AU VARIANT OMICRON


L'Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant Omicron, devrait passer les 10.000 contaminations quotidiennes de Covid d'ici la fin de la semaine, a mis en garde lundi l'épidémiologiste sud-africain Salim Abdool Karim. 


"Je m'attends à ce que nous dépassions les 10.000 cas par jour d'ici la fin de la semaine, nous verrons la pression sur les hôpitaux dans les deux ou trois semaines à venir", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en ligne du ministère de la Santé.


L'Afrique du Sud est officiellement le pays africain le plus touché par la pandémie. Le pays a enregistré 1.600 nouveaux cas quotidiens au cours des sept derniers jours, contre 500 la semaine précédente et 275 auparavant. 

URSULA VON DER LEYEN : "NOUS PRENONS OMICRON TRÈS AU SÉRIEUX"


Le variant Omicron du coronavirus Covid-19 se répand comme une traînée de poudre, et est déjà détecté dans plusieurs pays européens. L'Union européenne se met alors sur le pied de guerre pour lutter contre Omicron.


"Nous prenons le variant Omicron très au sérieux. Nous savons que nous sommes dans une course contre le temps, a appuyé, ce lundi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Les scientifiques et les laboratoires ont besoin de deux à trois semaines pour avoir une image complète du variant."


"Notre plus priorité, c'est de vacciner, vacciner, vacciner. Booster, booster, booster autant que possible", a-t-elle ajouté.

AUSTRALIE : LE PAYS SUSPEND LA RÉOUVERTURE DE SES FRONTIÈRES

 

Ce lundi, l'Australie a décidé de suspendre son projet de réouverture des frontières aux étudiants et aux travailleurs qualifiés, invoquant les incertitudes qui entourent encore la dangerosité et la transmissibilité du variant Omicron. 


Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré que la réouverture n'aura pas lieu le 1er décembre comme prévu, qualifiant ce report d'au moins de deux semaines de "nécessaire et temporaire".


A ce jour, le pays a détecté 5 cas du variant parmi les voyageurs qui se sont rendus à Sydney à bord d'un vol de Singapore Airlines dimanche.

TOURISME : DES PERTES EVALUÉES À 2000 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2021


Selon l'Organisation mondiale du tourisme, les pertes du secteur atteindront cette année un niveau similaire à celui de 2020. De nouvelles restrictions sanitaires face au variant Omicron laissent craindre de nouveaux "dégâts économiques".

Les pertes du tourisme évaluées à 2000 milliards de dollars en 2021

CATHERINE HILL : "ON EST DÉJÀ DANS UNE SITUATION PAS PARTICULIÈREMENT BONNE"


"Les risques augmentent tous les jours avec le variant Delta. On est déjà dans une situation pas particulièrement bonne. Peut-être que le variant Omicron est plus contagieux mais qu'il donne des maladies beaucoup moins graves ? Pour l'instant, on ne sait pas, donc on ne peut rien dire", souligne Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne, sur le plateau de LCI ce lundi matin.

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.