EN DIRECT - "Limiter les interactions sociales", vaccination des 5-11 ans... les annonces pour faire face à la 5e vague

EN DIRECT - "Limiter les interactions sociales", vaccination des 5-11 ans... les annonces pour faire face à la 5e vague

CORONAVIRUS - Un nouveau Conseil de défense sanitaire s'est réuni ce lundi à l'Élysée. Jean Castex et Olivier Véran s'expriment depuis 19h, et le Premier ministre a notamment annoncé la fermeture des discothèques jusqu'à début janvier. TF1 propose une édition spéciale. Suivez les dernières infos.

Live

DURCISSEMENT


En conférence de presse, ce lundi, le Premier ministre a annoncé la fermeture des discothèques pendant les quatre prochaines semaines, dès vendredi 10 décembre.

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

RESTRICTIONS


Un nouveau conseil de défense sanitaire extraordinaire s'est réuni lundi 6 décembre, avant une conférence de presse de Jean Castex et Olivier Véran. Vaccination des enfants fragiles, protocole de niveau 3 à l'école, fermeture des discothèques... Voici les principales mesures à retenir.

Covid-19 : protocole renforcé dans les écoles, fermetures des discothèques... Quelles sont les nouvelles mesures sanitaires ?

EVENEMENTS FESTIFS


Jean Castex apporte des précisions concernant les nouvelles règles. "Les événements festifs comme la fête des Lumières, les marchés de Noël ou les congrès, nous ne décidons pas leur interdiction. Ils peuvent se tenir, mais vous ne pourrez plus boire un coup, manger quelques choses à l'issue. A l'extérieur, dans les zones de restauration, il faut des règles strictes. Si ce n'est pas possible, ces activités de restauration pourront être interdites".

VACCIN SPÉCIAL POUR LES ENFANTS


La vaccination pour les enfants âgés de 5 à 11 ans qui sont atteints de maladies chroniques exposent à des risques de faire des formes graves est ouverte à partir du 15 décembre et pourrait débuter pour tous les enfants le 20 décembre. La première livraison des vaccins Pfizer pédiatrique, avec une dilution adaptée pour les enfants, sera faite le 13 décembre. On vous explique la différence entre le sérum pour adulte. 

Covid-19 : que sait-on du vaccin pédiatrique Pfizer ?

VACCINATION


 "Si vous n'avez jamais été vaccinés, vous pouvez vous présenter dans n'importe quel centre, sans rendez-vous, pour le faire", annonce Olivier Véran. 

OMICRON


Olivier Véran fait le point sur le nouveau variant. "En France, nous avons identifié 25 cas de ce variant Omicron. 21 sont des cas importés. Pour 4 cas, c'est une contamination autochtone."


"Il n'est pas en cause dans la vague, mais nous ne voulons pas de vague dans la vague".


 "Ce variant est plus contagieux, voire fortement plus contagieux que le Delta. Il pourrait doubler tous les 3 à 5 jours. Il n'y aucun élément clinique qui nous permettrait de considérer qu'il est plus dangereux que le Delta."

CINQUIEME VAGUE


"Cette cinquième vague frappe tous les territoires", déclare Olivier Véran. "Elle est plus haute que la troisième vague. (...) Si la vaccination diminue le risque de faire des formes graves, quand on atteint un grand nombre de malades, on finit par avoir des formes graves à l'hôpital. Un nouveau patient rentre en réanimation toutes les 10 minutes."

PORT DU MASQUE


"J'appelle chacune et chacun à respecter l'obligation du port du masque dans les lieux publics à l'intérieur et à l'extérieur dans les lieux où il y a du monde", estime Jean Castex. 

BOITES DE NUIT


Jean Castex annonce une fermeture des discothèques durant les 4 prochaines semaines.


Le ministère de l'Economie va accompagner les secteurs touchés.

MOMENTS FESTIFS


"Jusqu'aux fêtes de fin d'années, on lève le pied sur les événements dans la sphère privée, pour se protéger", demande le Premier ministre. Ce dernier demande reporter les cérémonies, les pots de départ, etc. en entreprises et les événements de ce type dans les lieux comme les salles des fêtes.


En extérieur, dans les lieux où il y a des rassemblements importants et ou il y a de la consommation (donc pas de port de masque), le pass sanitaire va être mis en place sous l’autorité du Préfet.

VACCINATION


Jean Castex annonce de nouvelles règles concernant la vaccination. Celle des enfants de 5 à 11 ans à risque : ils pourront se faire vacciner à partir du 15 décembre.


Les personnes de 65 ans et plus pourront se faire vacciner sans rendez-vous, quel que soit le centre.

TELETRAVAIL


Concernant le télétravail, Jean Castex demande à toutes les entreprises qui le peuvent de se mobiliser à raison de 2 à 3 jours par semaines minimum.

NIVEAU 3 DANS LES ECOLES


"Notre priorité reste de préserver l'éducation de nos enfants", déclare Jean Castex. (...) Nous allons rehausser au niveau 3 le protocole sanitaire dans les écoles primaires."


"A compter de jeudi prochain, le port du masque sera requis dans les cours de récréation". "Nous maintiendrons notre politique de dépistage systématique de tous les élèves s'il y a un cas positif dans la classe et de fermeture de la classe au bout de trois cas positifs", a-t-il ajouté.

"SE VACCINER, UN ACTE POUR SOI ET LES AUTRES"


"Je souhaite adresser un message solennel à nos concitoyens qui ne sont pas vaccinés, c'est un acte pour soi et pour les autres. Aujourd'hui, les personnes hospitalisées sont très souvent des personnes non-vaccinées".

"LE RAPPEL VACCINAL BOOSTE LA PROTECTION"


"On voit aujourd'hui dans nos chiffres qu'être vacciné n'exclut pas d'attraper le virus et que passer cinq à six mois, le risque d'être hospitalisé commence à progresser, en particulier chez les personnes fragiles. D'où l'intérêt du rappel vaccinal, qui booste considérablement la protection."

"LE VIRUS CIRCULE VITE"


Jean Castex débute son point de situation. "Le virus circule vite dans notre pays, nous sommes à des niveaus supérieurs que lors des différentes vagues."


"Si le nombre de cas est très élevé, la situation n'est pas la même, les Français se sont massivement vaccinés et cela a changé la donne. Sans la vaccination, des mesures de confinement auraient déjà été prises."

BILAN QUOTIDIEN


Selon le dernier bilan des autorités, on recense ce lundi 12.096 personnes hospitalisées (+570) dont 2.191 en soins critiques (+125) 


En outre, il y a eu 192 décès en 24h.


On dénombre 11.308 cas en 24h (+36% par rapport à lundi dernier).

REVIREMENT


Si lors des vagues précédentes, il a toujours été démenti que les enfants étaient le "moteur" de l'épidémie, la donne a changé. Comment expliquer que l'on focalise désormais l'attention sur les plus jeunes ?

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

📺 ÉDITION SPÉCIALE SUR TF1


En raison de l'actualité, TF1 modifie sa programmation et propose ce lundi une édition spéciale consacrée à la conférence de presse du Premier ministre Jean Castex et du ministre des Solidarités et de la Santé et Olivier Véran. 


L'édition spéciale est présentée en direct par Gilles Bouleau à partir de 18h35.

LES VERIFICATEURS


Une publication sur les réseaux sociaux laisse entendre que les personnes non vaccinées contre le Covid ne sont pas autorisées à passer les fêtes avec leurs proches vaccinés. Ce qui est faux, même si des restrictions de contact ont bien été mises en place.

Allemagne : non, vaccinés et non-vaccinés ne sont pas interdits de fêter Noël ensemble

VACCINODROME DANS PARIS


Devant la recrudescence de l'épidémie à Paris, la mairie annonce l'ouverture de trois grands centres de vaccination : au parc des expositions de la porte de Versailles (15e), à la Cité des sciences et de l’industrie, dans le centre commercial Vill’up, porte de la Villette (19e) (ouverture prévue le 9 décembre), et à la Station F (13e) (ouverture prévue le 18 décembre).

 

Le nombre de centres de vaccination va passer progressivement dans les quinze prochains jours à 22 et permettra de couvrir chacun des arrondissements parisiens.


Ce dispositif permettra d’offrir 105 000 rendez-vous de vaccination par semaine avec les vaccins à ARN messager des laboratoires Moderna ou Pfizer.

VACCINODROME A NANTERRE


"Pour répondre à une forte demande d'injection de la troisième dose contre le COVID, la Ville de Nanterre réinstalle son centre de vaccination à l'Hôtel de Ville", annonce la commune dans un communiqué de presse. 

 

Le centre de vaccination qui est en activité dans le Parc des Anciennes Mairies sera transféré dans le hall de la salle des Congrès à partir du Mardi 7 décembre. 

ÉDUCATION


Face à la hausse des contaminations dans le pays, le gouvernement va annoncer, ce lundi, le renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, passant du niveau 2 au niveau 3. En quoi consiste ce nouveau stade ?

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

"AVOIR LE PLUS DE MONDE VACCINÉ POSSIBLE"


Invité sur LCI, le Dr Pierre Tattevin, infectiologue au CHU de Rennes, a estimé concernant l'incertitude pour les fêtes de Noël que "ce qui nous aiderait le plus serait d'avoir le plus de monde vacciné avec la dose de rappel".


"On se rend compte que les gens qui arrivent aujourd'hui à l'hôpital ne sont pas vaccinés, ou vaccinés depuis plus de 5 mois."


Concernant la situation dans les écoles, "cela alimente beaucoup les 50.000 cas quotidiens. Même avec un lien limité sur l'engorgement des hôpitaux. Pour eux, on est pas encore tout à fait sûr que le rapport bénéfice-risque soit favorable à une vaccination."

CONCORDANCE


Plusieurs paramètres permettent d'expliquer la prise de vitesse de la dégradation épidémique observée depuis quelques semaines. On fait le point.

Covid-19 : comment expliquer l'accélération de cette 5e vague ?

ISOLEMENT


Un Français sur quatre n'a plus aucun lien avec son entourage, et 33% des 15-30 ans disent souffrir de solitude, révèle une étude de la Fondation de France. Ce sentiment d'isolement a bondi en une année seulement, à cause des restrictions sanitaires.

Confinements, télétravail... le Covid a renforcé la solitude des Français, surtout des plus jeunes

TRAITEMENT


Vers un nouveau traitement ? L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné lundi son feu vert à l'utilisation du tocilizumab, un traitement contre l'arthrite, chez les patients hospitalisés pour une forme grave de Covid-19, estimant qu'il réduisait leur mortalité.


L'anti-inflammatoire fabriqué par le géant pharmaceutique suisse Roche, vendu sous le nom de RoActemra en Europe, devrait être administré avec des stéroïdes à cette catégorie de malades, a conclu le régulateur de l'Union européenne, emboîtant ainsi le pas à l'Organisation mondiale de la santé et aux États-Unis. 


L'EMA a recommandé d'étendre le recours au tocilizumab aux adultes souffrant du Covid-19 qui reçoivent un traitement stéroïdien "systémique" et qui ont besoin d'oxygène supplémentaire ou d'une ventilation mécanique.

LE PLAN BLANC POUR  LYON


Confrontés à une "très forte tension" liée à la cinquième vague épidémique de la Covid-19, les Hospices civils de Lyon (HCL), qui rassemblent 13 hôpitaux publics, ont annoncé lundi le déclenchement de leur plan blanc.


Selon les HCL, les dernières semaines ont été marquées, dans le Rhône et la Métropole de Lyon, par "une augmentation très forte" du taux d'incidence de la Covid-19, qui a dépassé lundi la barre des 600 pour 100.000 habitants dans le département.


Décrété avec l'Agence régionale de santé (ARS) pour "organiser au mieux" l'activité, le plan blanc permettra de "procéder à des déprogrammations complémentaires d'activité pour assurer la continuité des urgences et soins non programmés, Covid et hors-Covid", indique la direction des HCL dans un communiqué.

CONFERENCE DE PRESSE


Le Premier ministre Jean Castex doit tenir une conférence de presse ce lundi à 19h pour faire le point sur les décisions prises durant le conseil de défense sanitaire. Il sera accompagné d'Olivier Véran, le ministre de la Santé.

CONSEIL SANITAIRE


Selon nos informations, le protocole va rester le même dans les bars et les restaurants. Il ne va pas y avoir de nouvelles mesures concernant les boites de nuit.


Concernant le télétravail, les entreprises vont être incitées a le mettre en place mais il n'y aura pas d’obligation.

VACCIN OBLIGATOIRE A NEW YORK


Le maire de New York Bill de Blasio a annoncé lundi que tous les employés du secteur privé seraient soumis à une obligation vaccinale contre le coronavirus à compter du 27 décembre.


L'édile est allé plus loin que le président Joe Biden, dont l'obligation vaccinale, qui devait entrer en vigueur le 4 janvier mais est actuellement suspendue par une décision de justice, ne concernait que les salariés de sociétés de plus de 100 personnes.

CONSEIL DE DEFENSE


Selon nos informations, le conseil de défense sanitaire a acté ce lundi qu’il n’y aurait pas de changement au niveau des dates des vacances scolaires.


Toujours selon nos informations, le protocole à l’école primaire va être relevé au niveau 3. Cela impose le port du masque " obligatoire pour les élèves d’école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et en extérieur", ainsi que pour le personnel. 


Le brassage des élèves doit également être limité, notamment pendant la restauration. Les activités sportives sont maintenues en extérieur, ""ainsi qu’en intérieur pour les activités de basse intensité", permettant le port du masque et la distanciation.

VARIANT OMICRON EN RUSSIE 


Les deux premiers cas du variant Omicron du coronavirus en Russie ont été détectés chez deux voyageurs qui revenaient d'Afrique du Sud, a annoncé lundi l'agence sanitaire Rospotrebnadzor. "Le variant Omicron a été confirmé [...] chez deux patients ayant reçu un test PCR positif durant les premières 24 heures après leur placement en observation", est-il écrit. 

VARIANT OMICRON EN ARGENTINE


L'Argentine a annoncé lundi la détection d'un premier cas de contamination au variant Omicron. Le patient est "une personne de 38 ans [...] qui s'était rendue pour raisons professionnelles en Afrique du Sud et est revenue en Argentine le 30 novembre", a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi. Cette personne avait un schéma complet de vaccination, ainsi qu'un antécédent de Covid-19 datant de mars dernier. 

LE RETOUR DE L'ATTESTATION ? 


Il est de nouveau possible de créer une attestation de déplacement numérique depuis la dernière mise à jour, fin novembre, de l’application gouvernementale TousAntiCovid. Ce sont plusieurs dizaines d'internautes qui ont fait remonter l'information à Ouest France et la Voix du Nord


Selon le gouvernement, cela n'est toutefois pas synonyme d'un retour futur des restrictions dures (couvre-feu, confinement) contre le Covid-19. Le Numéro Vert TousAntiCovid a expliqué à la rédaction de La Voix du Nord que l’attestation avait toujours présente sur la plateforme et qu’elle avait seulement changé de place.

COVID-19 ET PALUDISME 


Le nombre de morts du paludisme en 2020 a nettement augmenté en raison du Covid-19, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé dans son dernier rapport publié ce lundi. À ce titre, 47.000 des 69.000 morts supplémentaires s'expliqueraient par la pandémie. Au total, la maladie a affecté 241 millions de personnes à travers le monde l'année dernière soit 14 millions de plus qu'en 2019. Elle a fait 627.000 morts.   


En revanche, le scénario du pire a été évité. "En dépit des restrictions et perturbations liées à la pandémie de Covid-19, les pays où le paludisme est endémique ont réussi à éviter le scénario du pire que beaucoup, y compris l'OMS, avaient annoncés. Et ça, c'est un message très positif", a souligné le docteur Pedro Alonso, directeur du programme paludisme à l'Organisation mondiale de la santé.

DE NOUVELLES RESTRICTIONS EN POLOGNE 


Selon le Guardian, la Pologne va durcir ses restrictions contre le Covid-19 dans les jours à venir. "Demain, ou après-demain au plus tard, nous présenterons un une nouvelle batterie de mesures en réaction à la mutation Omicron du Covid-19", a déclaré le Premier ministre, Mateusz Morawiecki. "Nous allons renforcer le dispositif de vaccination, le rendant obligatoire pour certains emplois. Nous y réfléchissons et nous discuterons certainement de restrictions plus strictes dans certains endroits pour les personnes non vaccinées", a-t-il ajouté, tirant le signal d'alarme sur une situation qui "ne s'annonce pas bonne". "Nous avons beaucoup de morts", s'inquiète le chef de l'exécutif polonais.


Pour l'heure, les restrictions sanitaires en Pologne se limitent notamment à  l'existence de jauges dans certains lieux publics, au port de masques dans des espaces clos et à des protocoles stricts pour les personnes en provenance du sud du continent américain.

VACCIN ET TRANSMISSION DU VIRUS


Le très controversé professeur Perronne a regretté ce vendredi que le vaccin contre le Covid-19 "n'empêche pas la transmission", soulignant que cela était une première "depuis Pasteur". C'est faux.

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

LE POINT SUR LA PANDÉMIE DANS LE MONDE


Au 5.253.726 de personnes ont désormais succombé au Covid-19, depuis le début de la pandémie dans le monde. 


Les États-Unis demeurent le pays le plus touché (788.364) devant le Brésil (615.636), l'Inde (473.537), le Mexique (295.203) et la Russie (282.462). 


Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 611 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Bulgarie (415), la Bosnie (387) ou encore le Monténégro (371).

ITALIE : DES RESTRICTIONS POUR LES NON-VACCINÉS


Selon de nouvelles restrictions entrées en vigueur lundi en Italie, les non-vaccinés ne peuvent plus aller au cinéma, au théâtre, à des concerts ou à de grands événements sportifs. Seule exception à cette règle : les personnes récemment guéries du Covid-19, qui ont elles aussi accès au "super pass sanitaire" accordé aux vaccinés. Le pass sanitaire de base, accessible avec un test négatif, est en revanche suffisant pour aller sur son lieu de travail. 


La pass sanitaire de base, jusqu'ici exigé pour prendre l'avion ou les trains longe distance, sera désormais aussi exigé pour les transports locaux (bus, métro et trains régionaux).


Des contrôles ont commencé lundi matin dans les gares à travers tout le pays et un nombre record de 1,3 million de pass sanitaires ont été téléchargés dimanche en vue de ce tour de vis.

VARIANT OMICRON AU JAPON


Un troisième cas du variant Omicron a été enregistré ce lundi au Japon, rapportent le Japan Times ou encore le Guardian. Il s'agit du premier ressortissant japonais à être contaminé, les deux autres cas étant des étrangers en déplacement au pays du soleil-levant. 

LE POINT SUR OMICRON 


Santé Publique France a publié ce lundi une nouvelle analyse dans laquelle elle fait le point sur les variants du Covid-19, et notamment Omicron. Ce dernier, classé parmi les variants préoccupants (VOC) par l'OMS "possède un nombre très important de mutations, délétions et insertions dans la protéine Spike". Certaines d'entre elles n'ont été que très peu détectées jusqu’ici et "leur effet reste à évaluer", notamment sur les anticorps développés à la suite du vaccin, estime l'agence.


Le classement en VOC d'Omicron "reflète les nombreuses incertitudes quant aux caractéristiques de ce virus, dont le profil de mutations diverge de manière importante des autres variants identifiés précédemment", résume Santé Publique France. 

UNE PROCHAINE PANDÉMIE SERAIT ENCORE PIRE ? 


La scientifique britannique Sarah Gilbert, co-créatrice du vaccin d'Oxford/AstraZeneca contre le Covid-19, va mettre en garde lundi contre les conséquences destructrices d'une potentielle autre pandémie dans les années à venir. "Ce ne sera pas la dernière fois qu'un virus menace nos vies et nos moyens de subsistance. La vérité est que le prochain pourrait être pire. Il pourrait être plus contagieux, ou plus mortel, ou les deux", va-t-elle notamment prévenir ce lundi soir sur la BBC, selon le discours dont l'AFP a eu connaissance. 


Pour espérer faire face à ces nouveaux dangers, la scientifique appelle à ne pas perdre, faute de financement, les progrès scientifiques réalisés dans la lutte contre le coronavirus. "Nous ne pouvons pas permettre une situation où, après avoir traversé tout ce que nous avons traversé, nous constatons que les énormes pertes économiques que nous avons subies signifient qu'il n'y a toujours pas de financement pour la préparation à une pandémie", doit-elle expliquer.

LE VARIANT OMICRON, BIENTÔT DOMINANT AU ROYAUME-UNI ?


Le professeur Paul Hunter, de la faculté de médecine de l'Université d'East-Anglia, a estimé que le variant Omicron pourrait rapidement devenir majoritaire au Royaume-Uni. "La façon dont il est susceptible de se propager au Royaume-Uni est encore incertaine. Mais je pense que les premiers signes laissent à penser qu'il se propagera probablement assez rapidement", explique-t-il sur les ondes de la BBC. "Selon toute vraisemblance, il commencera à surpasser Delta dans les prochaines semaines ou dans le mois à venir", ajoute-t-il.

LES MEETINGS, DES "MACHINES A CLUSTERS"


Le professeur Gilles Pialoux a fustigé lundi la tenue de grands meetings électoraux en cette période de reprise épidémique. "C'est une machine à cluster", affirme-t-il sur France Info. "Le virus se fout de la Constitution. On nous explique que ce n'est pas constitutionnel de demander le pass-sanitaire" à l'entrée d'un meeting...", ajoute le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Tenon à Paris, faisant appel au bon sens. 

VALÉRIE PÉCRESSE PRUDENTE VIS-A-VIS DE LA SITUATION ÉPIDÉMIQUE


Invitée de France Inter, Valérie Pécresse est revenue ce lundi sur l'annulation de son meeting en raison de la situation sanitaire. "C’était un crève-cœur. Il y avait une vraie envie de ce meeting, mais je ne veux pas prendre ce risque avec la santé de nos sympathisants", souligne la candidate LR à l'élection présidentielle. "Je serai une présidente de la République, et donc je commence par avoir une campagne responsable", ajoute-t-elle.


La présidente de la région Île-de-France n'a pas non plus manqué d'égratigner Eric Zemmour, qui a rassemblé près de 15.000 personnes à Villepinte ce dimanche. "Ce n'est pas une démonstration de force que de contaminer les Français", martèle-t-elle.

DUPONT-AIGNAN


La vaccination des enfants est "une abomination" et "un danger public" a estimé ce lundi sur LCI Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France à la présidentielle, précisant qu'il se battrait "de toutes ses forces contre" cette mesure. "On ne joue pas avec l'immunité des enfants qui doit être naturelle", a-t-il ajouté. Et d'avancer :"Combien d'enfants sont morts du Covid depuis le début de l'épidémie ? Trois, avec de surcroit des comorbidités". 

DUPONT-AIGNAN


"Le vaccin n'est pas utile pour freiner l'épidémie sinon il n'y aurait pas de cinquième vague", a déclaré ce lundi Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France à la présidentielle sur LCI, soulignant qu'il est uniquement utile pour protéger les personnes vulnérables de formes graves. Et d'insister : "il n'y aurait pas de cinquième vague si le vaccin empêchait la transmission (...) voilà pourquoi le pass sanitaire est une aberration". 

DUPONT-AIGNAN


A quelques heures d'un nouveau conseil de défense sanitaire, Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France à la présidentielle, a plaidé ce lundi sur LCI pour "du bon sens" plutôt que de nouveaux efforts face à cette cinquième vague, évoquant notamment la gratuité des tests, des purificateurs d'air, des ouvertures de lits. "En plein rebond épidémique, laisser des tests payants est une aberration", a-t-il insisté.

TAUX D'INCIDENCE


L'épidémie de Covid-19 s'accélère (de nouveau) dans l'Hexagone. Ce lundi, le taux d'incidence a dépassé les 400 (pour 100.000 habitants) en France. Selon Guillaume Rozier, créateur de Covid Tracker et Vite ma dose, ce seuil n'avait plus été dépassé depuis octobre 2020. 

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.