Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

CORONAVIRUS - Alors que les Etats comptent sur l'accélération des campagnes de vaccination pour contrer l'avancée des variants et éviter de nouveaux confinement, AstraZeneca a fait part de nouvelles difficultés de production.

Le géant pharmaceutique AstraZeneca a reconnu de nouvelles difficultés de production en Europe pour les doses promises à l'Union européenne. Le fabricant a indiqué mardi soir qu'il devrait avoir recours à des sites étrangers pour tenir ses promesses de livraison à l'Union européenne au deuxième semestre.

AstraZeneca "travaille à augmenter la productivité dans sa chaîne logistique dans l'UE", et va utiliser "sa capacité mondiale afin d'assurer la livraison de 180 millions de doses à l'UE au second semestre", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe britannico-suédois. "Environ la moitié du volume attendu doit provenir de la chaîne logistique dans l'UE", et le reste proviendra du réseau international de la firme, a précisé le porte-parole.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Cette annonce intervient après une controverse sur les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford à l'Union européenne au premier trimestre 2021, qui a provoqué des tensions entre l'UE et le groupe pharmaceutique.

AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone"

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est voulue malgré tout optimiste dans une interview au quotidien régional allemand Augsburger Allgemeine. "Les fabricants de vaccins sont nos partenaires dans cette pandémie" et, si de nouvelles questions sont toujours à l'ordre du jour, "nous (les) résolvons généralement à l'amiable", a-t-elle déclaré.

Lire aussi

Elle s'est aussi dite convaincue que, malgré les difficultés des dernières semaines, la situation liée à la pandémie allait "s'améliorer sensiblement" en raison du nombre croissant de livraisons de vaccins.

Le vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone", a assuré la semaine dernière le Pr Alain Fischer, le "monsieur vaccin" nommé par le gouvernement français, alors que ce vaccin a récemment provoqué des réactions parfois fortes chez les patients jeunes.

Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans le fil ci-dessus.

Live

NOUVEL ETAT D'URGENCE AU JAPON


Le gouvernement japonais a déclaré vendredi un nouvel état d'urgence à Tokyo et dans trois autres départements, à trois mois du début des Jeux olympiques prévus dans la capitale japonaise, face à une vive recrudescence locale du coronavirus.


"Aujourd'hui, nous avons décidé de déclarer un état d'urgence dans les départements de Tokyo, Kyoto, Osaka et Hyogo", a annoncé le Premier ministre Yoshihide Suga en évoquant l'augmentation des variants dans les nouvelles infections.

RESTRICTIONS DRACONIENNES

L'Australie poursuit sa politique de confinement très stricte à la moindre apparition du virus. 

Australie : trois jours de confinement à Perth après une contamination liée à une quarantaine

ASTRAZENECA

L'agence du médicament australien a estimé dans ses conclusions publiées ce vendredi que les trois cas de thromboses observés ces derniers jours chez des personnes - dont un chez un homme de 80 ans - était "très probablement lié" à l'administration du vaccin suédo-britannique. "Ces patients vont bien et ont répondu positivement au traitement qui leur a été prescrit", a rassuré l'agence, précisant que "deux des trois cas observés sont des formes plus bénignes de ce syndrome".


Au total, l'Australie a recensé six cas de thromboses, dont l'un a débouché sur la mort de personnes vaccinée, alors que 1,1 million de doses ont été délivrées.

INDE 

13 personnes ont perdu la vie dans un hôpital dédié au Covid-19, en Inde, au nord de Bombay, vendredi 23 avril. 

Un incendie s'est déclaré dans la nuit, la faute à un court-circuit, dans cet hôpital hébergeant 70 patients.

BILAN


La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.073.969 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 10H00 GMT.


Plus de 144.660.360 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

BLANQUER


"Quand on peut avoir son enfant chez soi pour le déjeuner, c'est mieux", a rappelé Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale qui s'exprimait sur le protocole sanitaire dans les écoles ce vendredi sur Franceinfo. Et d'ajouter : "c'est bien de souligner cette recommandation de façon à ce qu'il y ait moins d'enfants à la cantine et que ça soit les enfants qui en ont le plus besoin qui puissent en bénéficier".


"C'est le maillon faible non pas du protocole sanitaire mais de la vie quotidienne", a-t-il ainsi reconnu au sujet des repas en général. Pour autant, a-t-il insisté, "pour beaucoup d'enfant c'est le moment d'un repas équilibré donc il y a un enjeu social et de santé.

POUTINE DECLARE 10 JOURS FERIES EN MAI


Le président Vladimir Poutine a annoncé vendredi que dix jours seraient fériés en mai en Russie afin de lutter contre la pandémie de coronavirus, qui recule très lentement selon les chiffres officiels.


"Si vous pensez que c'est nécessaire, je signerai aujourd'hui le décret" sur ces jours fériés, a-t-il déclaré durant une réunion télévisée, en réponse à une demande de la cheffe de l'agence sanitaire russe qui a estimé que cela permettrait de stabiliser la pandémie.

TOUR D'HORIZON


S'il n'y pas réellement d'unité européenne s'agissant des critères de déconfinement, les Français semblent faire partie du camp des plus optimistes par rapport à certains de leurs voisins.

Déconfinement : la France est-elle moins prudente que ses voisins ?

MATCH TOULON-AGEN REPORTE


Le match de la 22e journée de Top 14 entre Toulon et Agen, qui devait avoir lieu samedi, a été reporté en raison d'une nouvelle contamination au Covid-19 au sein de l'effectif varois, a annoncé vendredi la Ligue nationale de rugby (LNR).


Eliminé sur tapis vert de la Coupe d'Europe après un cas positif au sein de sa première ligne avant son quart de finale contre le Leinster, le RCT avait déjà vu la semaine dernière son match de la 21e journée de Top 14 contre Montpellier reporté à cause de plusieurs contaminations. Le match Toulon-Agen a été reprogrammé au samedi 1er mai, a indiqué la LNR, qui a par ailleurs fait savoir qu'à la suite de tests réalisés jeudi, "tous négatifs", Bordeaux-Bègles avait été autorisé à reprendre vendredi l'entraînement collectif.

AIDES AUX ENTREPRISES "POUR PASSER LE MUR DE LA DETTE"


Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis vendredi devant des professionnels du tourisme à Saint-Malo un nouveau dispositif d'aides qui permette aux "entreprises saines de passer le mur de la dette" provoquée par la crise sanitaire. "Il y a certaines entreprises, des PME, qui vont se trouver face à un mur de la dette dans les semaines et les mois qui viennent alors que ce sont des entreprises saines. J'ai voulu leur dire très clairement que nous ne laisserions tomber aucune entreprise saine dans le pays", a déclaré Bruno Le Maire à l'issue d'une rencontre avec les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).


Il a indiqué "travailler à un dispositif d'accompagnement" qui sera finalisé "d'ici quinze jours à trois semaines". "Nous aurons une alerte précoce pour repérer ces entreprises", "un interlocuteur unique" et "en troisième lieu des réponses financières adaptées nouvelles", a-t-il expliqué.

SINGAPOUR


Singapour a placé en quarantaine quelque 1.200 travailleurs migrants après la découvertes de cas positifs au Covid-19 parmi des hommes qui étaient considérés comme guéris d'une précédente infection, ont annoncé les autorités. La cité-Etat d'Asie du Sud-Est compte plusieurs centaines de milliers d'ouvriers étrangers travaillant dans le bâtiment ou d'autres secteurs à bas salaires. Parmi eux, de nombreux migrants d'Asie du Sud hébergés dans des dortoirs situés dans d'immenses résidences.


"Pour prévenir et contenir de possibles contaminations dans le dortoir, nous avons imposé une quarantaine sur les travailleurs du bâtiment concerné", a indiqué Tan See Leng, un responsable auprès du Premier ministre jeudi soir.

NOUVEL ETAT D'URGENCE AU JAPON


Le gouvernement japonais a déclaré vendredi un nouvel état d'urgence à Tokyo et dans trois autres départements, à trois mois du début des Jeux olympiques prévus dans la capitale japonaise, face à une vive recrudescence locale du coronavirus.


"Aujourd'hui, nous avons décidé de déclarer un état d'urgence dans les départements de Tokyo, Kyoto, Osaka et Hyogo", a annoncé le Premier ministre Yoshihide Suga en évoquant l'augmentation des variants dans les nouvelles infections.

PAS DE PLONGEON POUR L'AUSTRALIE A LA COUPE DU MONDE DE TOKYO


La fédération australienne de plongeon a annoncé vendredi le retrait de son équipe nationale de la Coupe du monde à Tokyo, estimant qu'il n'était "pas sûr" d'envoyer des athlètes au Japon en raison de la multiplication des infections au Covid-19. La Coupe du monde de plongeon, qui sert de qualification et de test pour les Jeux olympiques de Tokyo, devait se dérouler du 1er au 6 mai dans la capitale japonaise, un peu plus de deux mois avant le début des Jeux (23 juillet-8 août), reportés d'un an en raison de la pandémie.


"Il est devenu évident qu'il ne serait pas sûr d'envoyer nos athlètes et nos officiels à la Coupe du monde", estime dans un communiqué la fédération, Diving Australia (DA), alors que le gouvernement japonais doit imposer vendredi l'état d'urgence pour un nouveau virus à Tokyo et dans trois autres régions.

HONGRIE


La Hongrie va rouvrir ses terrasses de cafés et restaurants, a annoncé vendredi le Premier ministre, alors que plus d'un tiers de la population a déjà reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.


La barre des "3,5 millions" dans ce pays de 9,8 millions d'habitants a été franchie, "donc à compter de samedi, les espaces de restauration pourront de nouveau accueillir des clients à l'extérieur", a déclaré Viktor Orban lors de son interview radiophonique hebdomadaire, se réjouissant de savourer bientôt sa première bière en terrasse depuis novembre.


Suivront ensuite les hôtels, théâtres, cinémas, salles de gyms, bains publics ainsi que les salles intérieures des restaurants, dès que le chiffre de 4 millions sera atteint, a priori en milieu de la semaine prochaine. Il faudra cependant présenter un "certificat d'immunité".

ACCORD DE RECONNAISSANCE MUTUELLE DES VACCINATIONS ANTI-COVID


Bahreïn et Israël ont signé un accord sur la reconnaissance de leurs certificats de vaccination anti-Covid pour faciliter les voyages de leurs ressortissants, les deux pays, qui ont récemment normalisé leurs relations, affichant des taux de vaccination parmi les meilleurs au monde. Le royaume du Golfe et l'Etat hébreu figurent parmi les pays les plus avancés dans la vaccination de leur population, selon le site allemand de recueil de données Statista.


"Bahreïn et Israël sont parvenus aujourd'hui à un accord concernant la reconnaissance mutuelle de la vaccination", a annoncé jeudi soir l'agence de presse officielle du pays du Golfe BNA.

TROIS JOURS DE CONFINEMENT A PERTH


Un confinement de trois jours de Perth, la capitale de l'Australie-Occidentale, a été ordonné vendredi par les autorités après la découverte d'un cas de Covid-19 en lien avec un hôtel accueillant des voyageurs placés en quarantaine. Le Premier ministre de cet Etat, Mark McGowan, a indiqué qu'un homme testé négatif le 17 avril, jour où il a quitté l'hôtel à l'issue d'une quarantaine de 14 jours, a été testé positif au coronavirus peu après.


Un de ses proches contacts à Perth a été testé positif vendredi. Il s'agit du premier cas de transmission du virus parmi la population de cette ville depuis un an, a souligné M. McGowan en annonçant le confinement. 

INDONESIE


L'Indonésie a condamné des dizaines de prisonniers à la peine capitale par Zoom, ou d'autres applications vidéo, depuis le début de la pandémie, au cours de procédures "cruelles" qui peuvent nuire à leur défense, s'inquiètent les défenseurs des droits.


Le pays d'Asie du Sud-Est organise des procès en ligne depuis que les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 ont contraint les tribunaux à abandonner la plupart des audiences publiques, notamment dans les affaires de drogue ou de meurtre qui peuvent déboucher sur la peine capitale.


La pandémie n'a pas freiné le nombre de condamnations à mort prononcées dans l'archipel, au contraire: au moins 177 personnes ont été condamnées à la peine capitale en 2020, selon un décompte d'Amnesty International, contre environ 80 l'année précédente.

SURFRÉQUENTATION


Comme l'année dernière, Marseille s'attend à accueillir un flot de touristes très important cet été avec la levée progressive des restrictions. Un afflux redouté par la municipalité phocéenne.

Marseille ne veut pas (trop) de touristes cet été

CHILI


Le Sénat chilien a approuvé jeudi le projet de loi autorisant un troisième retrait de jusqu'à 10% des fonds d'épargne-retraite privée, une mesure à la fois controversée et populaire pour faire face à la crise économique résultant de la pandémie. Comme certaines modifications ont été introduites dans le texte concernant la possibilité de retirer également les pensions des compagnies d'assurance, la Chambre des députés, où il avait déjà été approuvé à une majorité écrasante, devra l'examiner à nouveau pour approbation finale.


C'est la troisième fois en neuf mois que les législateurs approuvent une telle mesure pour alléger le fardeau de la crise économique provoquée par le coronavirus.

EMPRUNT PUBLIC A UN RECORD AU ROYAUME-UNI


L'emprunt du secteur public s'est élevé à 303,1 milliards lors de l'année fiscale achevée en mars au Royaume-Uni, un record depuis la fin de la deuxième guerre mondiale quand ces données ont commencé à être enregistrées, en raison d'aides massives du gouvernement pour amortir le choc de la pandémie. Cela représente 14,5% du produit intérieur brut, la part la plus élevée depuis mars 1946 quand elle avait culminé à 15,2%.


C'est 246 milliards de livres de plus qu'un an auparavant, précise l'Office national des statistiques (ONS) vendredi, mais 24,3 milliards de moins que ne le prévoyait l'organisme public de prévisions budgétaires OBR.

TÉMOIGNAGE


La ministre de la Culture, qui a été hospitalisée et placée sous oxygénothérapie après avoir été par le SARS-CoV-2 fin mars, a confié ce vendredi avoir alors vraiment pensé qu'elle ne s'en remettrait pas.

Guérie du Covid, Roselyne Bachelot confie avoir cru mourir "à un moment très précis"

LE BRESIL SUR UN PLATEAU


Le nombre de décès quotidiens du Covid-19 au Brésil s'est stabilisé depuis une semaine, mais à un niveau très élevé : 2500 morts en moyenne. Avec la levée de certaines restrictions, cela pourrait à nouveau s'envoler, craint un spécialiste.

Covid-19 : le Brésil sur un plateau de 2500 morts par jour

SOS DES HOPITAUX INDIENS


Les hôpitaux de Delhi en manque d'oxygène lançaient des SOS vendredi quand treize malades du Covid-19 sont morts dans l'incendie d'un hôpital en banlieue de Bombay, un drame ajoutant à la catastrophe sanitaire qui accable l'Inde. Au cours des dernières 24 heures, 330.000 nouvelles contaminations et 2.000 décès ont été recensés.


Le système de santé indien vétuste souffre depuis longtemps d'un sous-financement et, face à cette deuxième vague épidémique aiguë, manque cruellement de médicaments et d'oxygène nécessaires aux malades les plus gravement atteints par le Covid-19.

TELETRAVAIL


Les partenaires sociaux seront consultés lundi sur le télétravail, pour "faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", prochaine étape prévue du déconfinement, a indiqué vendredi la ministre du Travail Elisabeth Borne. "Lundi prochain, on parlera avec les organisations patronales et syndicales de la façon dont on pourra faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", a déclaré Mme Borne sur LCI.


A cette échéance, "on commencera à rouvrir les commerces, les terrasses, certains établissements culturels, on aura aussi à faire bouger les règles sur le télétravail", a-t-elle souligné, précisant qu'elle "souhaite qu'on puisse redonner la main aux entreprises et aux salariés sur l'organisation de ce télétravail".

ROSELYNE BACHELOT


Atteinte du Covid-19, Roselyne Bachelot a cru mourir, "à un moment très précis", a-t-elle expliqué sur BFMTV ce vendredi. "On se dit que c'est le moment", raconte-t-elle, précisant être "quelqu'un qui essaye d'apprivoiser la mort au maximum". Et de poursuivre : "tous les soirs je me dis 'peut-être que c'est le dernier soir'."

VARIANT INDIEN


Le variant double mutant "indien", qui suscite l'inquiétude à l'international, a été détecté au sein d'un groupe d'une quarantaine d'étudiants arrivés en Belgique, via l'aéroport de Roissy. Au total, vingt d'entre eux se sont révélés positifs au variant.

Covid-19 : le variant indien détecté en Belgique chez un groupe d'étudiants passés par Paris

DEPISTAGE EN MILIEU SCOLAIRE


"Je crois qu'il faut minimiser le risque de reprise de la circulation du virus notamment chez les enfants", a estimé ce vendredi sur LCI Xavier Pothet médecin généraliste en prévision de la rentrée prévue lundi, rappelant "qu'on sait qu'ils font beaucoup de formes asymptomatiques c'est à dire qu'on ne le détecte pas". En cela, précise-t-il les tests salivaires déployés dès la semaine prochaine dans les établissements scolaires, "devrait permettre de détecter des enfants qu'on aurait pas détectés d'une autre façon". 


S'agissant de l'efficacité de cette méthode, il sont "probablement un peu moins" fiables que les tests PCR et antigéniques mais "ils reposent quand même sur la technologie RT-PCR", a-t-il précisé. Et d'ajouter : "ils sont certainement plus efficaces que les autotests antigéniques qui se trompent pratiquement une fois sur deux chez les personnes qui n'ont pas de symptôme".

TOURISME ESTIVAL A MARSEILLE


"Je crois que le message c'est de dire : on a beaucoup de touristes en juillet août c'est pas sur cette période là qu'il faut promouvoir Marseille", a expliqué ce vendredi sur LCI Marc Thépot, président de l'Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès de Marseille. Et de rappeler :  "On a vécu en 2020 un été un peu torride à Marseille avec effectivement une surfréquentation".

LES EMIRATS SUSPENDENT LES VOLS EN PROVENANCE D'INDE


Les Emirats arabes unis ont annoncé jeudi qu'ils allaient suspendre tous les vols en provenance d'Inde, en raison d'une hausse record des cas de coronavirus dans le pays d'Asie. Cette suspension sera effective à partir du 25 avril et pour dix jours, une période "qui peut être prolongée", a indiqué l'Autorité générale de l'aviation civile dans un communiqué, relayé par WAM, l'agence de presse officielle émiratie.


"La décision de suspendre les vols intervient après étude et évaluation de la situation épidémiologique" en Inde, est-il précisé. Les voyageurs venant d'Inde via d'autres pays où ils ont fait escale devront, eux, rester dans ces pays tiers au moins 14 jours avant de rejoindre les Emirats. L'Inde a recensé jeudi près de 315.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, battant un terrible record mondial au moment où la situation se tend dans les hôpitaux qui sont confrontés à une pénurie d'oxygène et de lits.

UN ALPINISTE NORVEGIEN POSITIF


Un alpiniste norvégien hospitalisé au Népal, qui espérait grimper au sommet de l'Everest, a annoncé jeudi être positif au Covid-19, portant un coup aux espoirs d'une reprise de l'activité sur le toit du monde. Après une saison 2020 anéantie par la pandémie, qui a dévasté l'industrie du tourisme, le Népal a récemment assoupli les règles de quarantaine pour les visiteurs, espérant accueillir à nouveau les alpinistes pour la saison qui débute.  


"Mon diagnostic est le Covid-19", a déclaré Erlend Ness à l'AFP dans un message sur Facebook. "Je vais bien (...) L'hôpital s'occupe de moi". Sur sa page, l'alpiniste a partagé des photos du camp de base de l'Everest, situé à 5.364 mètres d'altitude, et des vidéos de son évacuation le 15 avril par hélicoptère. 

168 CAS MAJEURS DE CAILLOTS SANGUINS AU ROYAUME-UNI


Le régulateur britannique a recensé 168 cas majeurs de caillots sanguins au Royaume-Uni chez des patients qui ont reçu le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, dont 32 mortels, pour plus de 21,2 millions de premières doses administrées, selon un bilan publié jeudi. Analysant ces données, qui vont jusqu'au 14 avril, le MHRA estime toujours que "les bénéfices du vaccin l'emportent toujours sur les risques chez la majorité des personnes".


Le taux d'incidence s'élève ainsi à 7,9 cas de caillots par million de doses et les données suggèrent un taux plus important chez les adultes les plus jeunes, le régulateur soulignant que ces éléments qui évoluent doivent être pris en compte dans l'utilisation de ce vaccin.

LE CANADA SUSPEND LES VOLS EN PROVENANCE D'INDE ET DU PAKISTAN


Le Canada a décidé de suspendre pendant 30 jours les vols en provenance de l'Inde et du Pakistan, en raison d'une hausse des cas de Covid-19 chez des passagers arrivant de ces deux pays, a annoncé jeudi le ministre des Transports. Cette interdiction entrera en vigueur dès jeudi soir à 23h30 (03h30 GMT vendredi) et ne concerne pas les vols de fret, pour ne pas perturber les livraisons de vaccins fabriqués en Inde, a précisé Omar Alghabra lors d'une conférence de presse.


"En raison du grand nombre de cas de Covid-19 détectés chez des passagers arrivant en avion au Canada depuis l'Inde et le Pakistan (...) je suspends tous les vols commerciaux et privés de passagers arrivant au Canada en provenance d'Inde et du Pakistan pendant 30 jours", a-t-il dit.

ABANDONS DE CHIENS AU ROYAUME-UNI


Un nouveau propriétaire de chien sur quatre au Royaume-Uni envisage de l'abandonner, révèle un sondage vendredi, après une explosion des adoptions d'animaux dans ce pays pendant la pandémie.


Le Royaume-Uni compte 12 millions de foyers avec un chien, contre 9 millions avant le début de la pandémie, selon les chiffres de l'association de fabricants de nourriture pour chiens (PFMA), de nombreux ménages ayant décidé d'acquérir un animal de compagnie après avoir passé plus de temps à la maison pendant les confinements successifs. Mais après un engouement initial, les responsabilités liées à l'adoption d'un animal semblent peser sur ces récents propriétaires.

APRES LES ANNONCES, LES RESTAURATEURS ENCORE MEFIANTS


"On a envie d'y croire" a réagi aux annonces de Jean Castex le président de l'association française des maitres restaurateurs sur LCI. "On a été tellement déçus par le passé, la réouverture il ne va pas falloir sauté dessus comme ça", a-t-il poursuivi, soulignant que "certains modèles ne fonctionneront pas" et que "ceux qui ont des petites terrasses ça ne leur permettra pas d'ouvrir".

LE VARIANT INDIEN DEJA PROBABLEMENT EN FRANCE


Un groupe d'étudiants, de futurs infirmiers, qui ont atterri à l'aéroport de Roissy avant de rejoindre la Belgique lundi dernier a été testé positif au "variant indien". Ils avaient tous été vaccinés au vaccin indien ou à l'AstraZeneca et avaient tous réalisés un test PCR avant leur départ.

INDE


Le Premier ministre indien Narendra Modi doit participer vendredi à au moins trois réunions de crise consacrées notamment à l'approvisionnement en oxygène et à la disponibilité des médicaments de première nécessité.


La capitale New Delhi continue d'être parmi les zones les plus sévèrement frappées par la pandémie, avec des centaines de milliers de nouvelles contaminations ces derniers jours.

PERSPECTIVES ECONOMIQUES ASSOMBRIES


Les perspectives économiques à court terme "restent assombries par l'incertitude" dans la zone euro en raison de la persistance de la pandémie de coronavirus, a estimé jeudi la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde.


"La persistance de taux élevés d'infection et les mesures de confinement qui en découlent continuent de peser sur l'activité économique à court terme", a déclaré lors d'une conférence de presse Mme Lagarde, qui continue néanmoins de miser sur "un rebond ferme de l'activité" dans le courant de l'année grâce au progrès des campagnes de vaccination.

INTERVIEW


Même si France a atteint le pic de l'épidémie, la décrue pourrait durer encore de long mois prévient le docteur Jean-Pierre Thierry.

Déconfinement : "Si la population ne fait pas attention, on aura un rebond de l'épidémie"

PLAIDOYER POUR UNE REOUVERTURE DES COMMERCES LE 10 MAI


Les principales fédérations du commerce et quelque 150 patrons, franchisés et affiliés de réseaux d'enseignes ont publié jeudi un "plaidoyer pour une réouverture impérative de tous les commerces au plus tard le 10 mai", un mois "capital en termes d'activité" pour les 150.000 magasins fermés depuis le 3 avril.


Signée par 12 fédérations dont celles de la franchise, la bijouterie, l'ameublement, le prêt-à-porter féminin, la chaussure, le commerce de centre ville...- et des dirigeants d'enseignes (Beauty Success, Brand Sisters, Burton, But, Casa, Celio...), cette tribune publiée par Le Parisien demande au gouvernement d''acter dès à présent" cette date pour "tous les points de vente, quelles que soient leur taille et leur localisation".

PLATEAU DE 2.500 MORTS PAR JOUR AU BRESIL


Le Brésil est entré depuis une semaine sur un plateau très élevé à environ 2.500 décès quotidiens de Covid-19, après plusieurs mois de hausse vertigineuse des courbes de décès et de contaminations.


"Les courbes se sont apparemment stabilisées, mais à un niveau très préoccupant, avec un nombre de décès encore extrêmement élevé", explique à l'AFP Mauro Sanchez, épidémiologiste de l'Université de Brasilia.


En Colombie, le seuil des 70.000 décès dus au Covid-19, dont 430 en 24 heures a été franchi jeudi, un nouveau record, alors que ce pays est confronté à une troisième vague de contagions qui menace de submerger ses hôpitaux.

DURCISSEMENT


Tous les voyageurs en provenance du Brésil, de l'Inde, du Chili, d'Afrique du Sud, l'Argentine et de la Guyane devront observer une quarantaine de 10 jours, assortie de contrôles. En cas de non-respect, les contrevenants s'exposent à 1500 euros d'amende.

Quarantaine, contrôles "renforcés", risque d'amende : ce qui change pour certains voyageurs arrivant en France

FOOT ALLEMAND


La ligue de football allemande (DFL) a annoncé jeudi l'instauration pour les deux dernières journées de championnat de "camps d'entraînement en quarantaine" qui concerneront tous les clubs de première et deuxième division.


Cette décision a été prise pour éviter tout report de match en raison de potentielles infections des équipes au Covid-19 et afin de s'assurer que le championnat se termine bien dans les délais prévus, notamment avant le début de l'Euro (11 juin-11 juillet).

COLLECTE DE DONNEES "EXTRA-EUROPEENNES" SUR ASTRAZENECA


Les experts en vaccins de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont estimé nécessaire jeudi la collecte de davantage de données sur l'incidence des caillots sanguins chez les personnes ayant reçu le vaccin anti-covid d'AstraZeneca hors d'Europe.


Le Groupe stratégique consultatif d'experts (SAGE) sur la vaccination de l'OMS a reformulé ses recommandations de précautions concernant l'usage du vaccin d'AstraZeneca, au vu des données sur les cas de caillots sanguins apparus en Europe. "L'OMS continue de soutenir la conclusion que les bénéfices de ces vaccins sont supérieurs aux risques", souligne l'organisation dans un communiqué.Høie.

INCENDIE DANS UN HÔPITAL EN INDE 


Treize malades du Covid-19 sont décédés vendredi matin dans l'incendie d'un hôpital de la banlieue de Bombay.


"Dix-sept patients étaient dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Vijay Vallabh quand un incendie s'est déclaré, 13 sont décédés et les quatre autres ont été transférés dans d'autres établissements", a déclaré Morrison Khavari, un responsable des pompiers à l'AFP.

ÉTAT D'URGENCE IMMINENT AU JAPON


Le gouvernement japonais s'apprête vendredi à déclarer l'état d'urgence une nouvelle fois à Tokyo et dans trois autres départements, à trois mois du début des Jeux olympiques prévus dans la capitale japonaise, face à une vive recrudescence locale du coronavirus.


Les mesures seront plus strictes que le précédent état d'urgence imposé dans certaines parties du pays en janvier, tout en restant bien plus légères que les confinements décrétés dans d'autres parties du monde depuis plus d'un an.


"Nous ne serons pas en mesure de contenir les variants qui ont de puissantes capacités infectieuses, à moins de prendre des mesures plus fortes que celles prises jusqu'ici", a expliqué le ministre japonais en charge de la lutte contre le virus, Yasutoshi Nishimura. 

CRÉATION D'UN COMITÉ SCIENTIFIQUE SUR LES CAS DE THROMBOSES


Un comité scientifique consacré aux thromboses rares et atypiques observées après des vaccinations contre le Covid-19 a été mis en place par l'Agence du médicament (ANSM), pour contribuer à en éclaircir les mécanismes.


Ce comité de spécialistes (infectiologues, virologues, immunologues, épidémiologistes...), qui intègre aussi un représentant des associations de patients, se réunit pour la première fois jeudi, a annoncé l'ANSM.


D'après l'Agence, ses travaux portent "sur l'ensemble des vaccins utilisés contre la Covid-19 et s'inscrivent dans les réflexions en cours en lien avec l'Agence européenne des médicaments (EMA)". 

VACCINATION DES ADULTES EN ALLEMAGNE


L'Allemagne prévoit un accès aux vaccins contre le Covid-19 pour tous les adultes au plus tard en juin, a indiqué le ministre de la Santé.


Avant cette échéance, "en mai, ce sera le tour du groupe de priorité 3 (les plus de 60 ans et personnes atteintes de certaines pathologies) pour les vaccinations", a déclaré M. Spahn, ajoutant que de "nombreux groupes professionnels" auraient aussi accès aux vaccins dès le mois prochain. 


Plus de 17,9 millions de personnes en Allemagne avaient reçu au moins une dose mercredi, selon le ministère de la Santé. Quelque 5,7 millions de personnes en ont reçu deux, soit 6,9% de la population totale.

PRODUCTION DU VACCIN RUSSE EN ÉGYPTE 


La firme pharmaceutique égyptienne Minapharm a annoncé un accord pour la production en Egypte de quelque 40 millions de doses par an du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V.


Dans un communiqué commun, Minapharm et le Fonds souverain russe (RDIF), qui a financé le développement du vaccin, annoncent que "les parties ont l'intention de commencer le transfert de technologie immédiatement". "Le déploiement du vaccin est attendu pour le 3e trimestre de 2021", selon le communiqué.

BILAN DE LA PANDÉMIE DANS LE MONDE


Depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.060.859 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.


Plus de 143.807.560 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Sur la journée de mercredi, 14.428 nouveaux décès et 879.856 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. 


Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 569.404 décès pour plus de 31 millions de cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Vient ensuite le Brésil avec 381.475 morts et plus de 14,1 millions de cas, le Mexique avec 213.597 morts et plus de 2,3 millions de cas. Le quatrième pays le plus touché par la pandémie est l'Inde avec 184.657 morts et près de 16 millions de cas.

"PRET" DE DOSES D'ASTRAZENECA A LA SUEDE ET L'ISLANDE


La Norvège, qui a suspendu l'utilisation du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca, va à leur demande "prêter" à la Suède et l'Islande les 216.000 doses du sérum actuellement en sa possession, a annoncé jeudi le ministère norvégien de la Santé.


Les 216.000 doses du vaccin du laboratoire anglo-suédois, qui dorment actuellement dans les réfrigérateurs norvégiens, sont à utiliser d'ici juin pour certaines et juillet pour d'autres. Sur ce total 200.000 iront à la Suède et 16.000 à l'Islande.


"Si l'on devait reprendre l'utilisation du vaccin AstraZeneca, nous récupérerions les doses que l'on prête dès qu'on le demande", a précisé Bent Høie, le ministre de la Santé norvégien. 

BIENTÔT DES DOSES DE VACCIN RUSSE EN ALLEMAGNE ?


L'Allemagne envisage d'acheter 30 millions de doses du vaccin russe anti-Covid Spoutnik, qui n'a pas encore reçu le feu vert de l'Europe, a indiqué jeudi le ministre-président de la Saxe, Michael Kretschmer.


"Nous plaidons avec force en faveur d'un processus d'approbation rapide d'ici le mois de mai", a tweeté cet élu conservateur d'ex-RDA, qui s'est entretenu avec le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko.


L'Allemagne souhaiterait acheter 30 millions de doses, à raison de 10 millions de doses chaque mois entre juin et août, précise le ministre-président saxon, qui s'est entretenu par téléphone avec Vladimir Poutine. 

Infos précédentes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet en route vers l'ISS : suivez la conférence de presse de la Nasa

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Lire et commenter