Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

CORONAVIRUS - Alors que les Etats comptent sur l'accélération des campagnes de vaccination pour contrer l'avancée des variants et éviter de nouveaux confinement, AstraZeneca a fait part de nouvelles difficultés de production.

Le géant pharmaceutique AstraZeneca a reconnu de nouvelles difficultés de production en Europe pour les doses promises à l'Union européenne. Le fabricant a indiqué mardi soir qu'il devrait avoir recours à des sites étrangers pour tenir ses promesses de livraison à l'Union européenne au deuxième semestre.

AstraZeneca "travaille à augmenter la productivité dans sa chaîne logistique dans l'UE", et va utiliser "sa capacité mondiale afin d'assurer la livraison de 180 millions de doses à l'UE au second semestre", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe britannico-suédois. "Environ la moitié du volume attendu doit provenir de la chaîne logistique dans l'UE", et le reste proviendra du réseau international de la firme, a précisé le porte-parole.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Cette annonce intervient après une controverse sur les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford à l'Union européenne au premier trimestre 2021, qui a provoqué des tensions entre l'UE et le groupe pharmaceutique.

AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone"

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est voulue malgré tout optimiste dans une interview au quotidien régional allemand Augsburger Allgemeine. "Les fabricants de vaccins sont nos partenaires dans cette pandémie" et, si de nouvelles questions sont toujours à l'ordre du jour, "nous (les) résolvons généralement à l'amiable", a-t-elle déclaré.

Lire aussi

Elle s'est aussi dite convaincue que, malgré les difficultés des dernières semaines, la situation liée à la pandémie allait "s'améliorer sensiblement" en raison du nombre croissant de livraisons de vaccins.

Le vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone", a assuré la semaine dernière le Pr Alain Fischer, le "monsieur vaccin" nommé par le gouvernement français, alors que ce vaccin a récemment provoqué des réactions parfois fortes chez les patients jeunes.

Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans le fil ci-dessus.

Live

BILAN QUOTIDIEN


Selon le dernier rapport de Santé Publique France, 34.968 contaminations supplémentaires au Covid-19 ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures en France (43.505 cas mercredi dernier). 316 personnes sont décédées ce mercredi.


Par ailleurs, 30.954 personnes sont actuellement hospitalisées du Covid-19 dans l'Hexagone (-132 en 24 heures), dont 5 959 en soins critiques (-25).

UN VACCINODROME LE WEEK-END À DISNEYLAND PARIS


Un grand centre de vaccination ouvrira à partir de samedi à Disneyland Paris, fermé temporairement à cause de la pandémie, a annoncé mercredi la préfecture de Seine-et-Marne.


Le vaccinodrome sera installé au sein du centre de convention du Disney's Newport Bay Club de Disneyland Paris d'ordinaire utilisé pour des événements professionnels, a précisé la préfecture, qui pilote cette opération avec l'Agence régionale de santé d'Île-de-France et le conseil départemental.


Le centre "vaccinera au minimum 1000 personnes par jour", mais aura la particularité de n'être ouvert que les week-ends, grâce à la mobilisation d'une soixantaine de médecins, infirmiers, pompiers et personnels d'accueil, selon les organisateurs. La prise de rendez-vous s'effectuera uniquement par internet, ont-ils précisé.

EN ITALIE, RÉOUVERTURE DES RESTAURANTS ET CINÉMAS LUNDI PROCHAIN


Le gouvernement italien a confirmé, mercredi, la levée progressive des restrictions anti-covid à partir du 26 avril, avec notamment la réouverture très attendue des restaurants et cinémas.


Les restaurants seront autorisés à ouvrir au public à déjeuner, et aussi à dîner pour la première fois depuis fin octobre, mais seulement en plein air et dans les régions classées "jaune", c'est-à-dire celles présentant le risque de contagion le plus faible.


Dès lundi prochain, les cinémas, théâtres et salles de concert pourront aussi rouvrir, mais uniquement en respectant la distanciation et en restant en dessous de 50% de leur capacité maximale.

LA PRESSION NE RETOMBE PAS


Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation est resté au-dessus des 5.900 personnes mercredi, en dépit d'une très légère baisse, selon les chiffres publiés par Santé publique France.


En 24 heures, 476 patients ont été admis dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 601 malades la veille.

Le seuil des 6000 personnes quasiment atteint en réa : suivez l'évolution de l'épidémie en France

LA CHANCELIÈRE ALLEMANDE PRÊTE À CHANGER LES TRAITÉS POUR RENFORCER L'EUROPE DE LA SANTÉ


Angela Merkel s'est montrée ouverte, mercredi, à une modification des traités européens afin de donner plus de compétences à l'UE pour lutter contre les pandémies.


"Je crois que l'Europe a besoin de plus de compétences dans le domaine de la santé", a déclaré la chancelière lors d'un événement organisé par le Parti populaire européen (PPE) conservateur. 


Il faudrait probablement modifier les traités de l'Union européenne (UE) pour cela, a-t-elle ajouté lors de cette visioconférence, précisant qu'elle était toujours favorable à de telles modifications si cela avait "un sens".

LES DÉPUTÉS ALLEMANDS VOTENT UNE LOI POUR RENFORCER LES POUVOIRS D'ANGELA MERKEL


Cette révision de la loi sur la protection contre les infections impose le déclenchement automatique de restrictions sévères au niveau national, au-delà d'un certain seuil d'infections. 


La loi, qui augmente les compétences du pouvoir central dans les domaines sanitaire et éducatif, normalement prérogatives des régions, doit mettre un terme aux tensions avec ces dernières. De nombreux Länder ont jusqu'ici aménagé, voire ignoré des mesures strictes pourtant décidées avec leur aval.


Pour entrer en vigueur, la loi devra encore passer jeudi devant le Bundesrat, la chambre haute du Parlement où sont représentées les régions.

LES SYNDICATS D'ENSEIGNANTS VEULENT DES MESURES CLAIRES POUR LA RENTRÉE SCOLAIRE


Les syndicats d'enseignants, qui seront reçus au ministère jeudi à 14H00, demandent la fermeture d'une classe, dès qu'il y a un cas positif, partout en France. "Il nous faut un protocole beaucoup plus strict qu'avant la fermeture. On a dû fermer il y a trois semaines parce que le virus est entré dans les écoles", estime Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire.


Le gouvernement doit annoncer jeudi soir, dans une conférence de presse, les mesures prises pour ce retour de vacances, qui a lieu trois semaines après la fermeture des établissements scolaires. La reprise des classes, lundi, doit se faire en présentiel en primaire et à distance pour une semaine dans les collèges et lycées.

PROTOCOLE RENTRÉE SCOLAIRE


Le gouvernement prévoit de déployer l'utilisation d'autotests dans les lycées et plus de tests salivaires dans les écoles, de façon à anticiper la propagation du virus et fermer des classes si nécessaire.

INFO TF1/LCI - Rentrée scolaire : ce que prévoit le protocole sanitaire à partir de lundi

PROTOCOLE MÉDICALE LIGUE 1


Selon une source proche du dossier relayée par l'AFP, la LFP a décidé d'alléger le protocole médical par rapport aux contaminations au Covid-19. Ainsi, un match de Ligue 1 ou de Ligue 2 est désormais susceptible d'être reporté à partir de 16 cas positifs recensés parmi la liste de 30 joueurs composant l'effectif d'un club. Le seuil était auparavant de 11 joueurs. 


En conséquence, avec cette nouvelle règle, un club "qui n'aurait pas au minimum quinze joueurs dont un gardien de but" négatifs au Covid-19 avant une rencontre pourra demander à la Commission des compétitions le report de son match.

CHIFFRES DE LA VACCINATION


13.247.089 personnes en France ont désormais reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19 (19,8 % de la population totale et 25,2 % de la population majeure). 5.013.963 d'entre elles ont même reçu les deux doses, soit 7,5 % de la population totale et 9,5 % de la population majeure.


Au total, 416.180 injections ont été effectuées ce mercredi.

BILAN QUOTIDIEN


Selon le dernier rapport de Santé Publique France, 34.968 contaminations supplémentaires au Covid-19 ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures en France (43.505 cas mercredi dernier). 316 personnes sont décédées ce mercredi.


Par ailleurs, 30.954 personnes sont actuellement hospitalisées du Covid-19 dans l'Hexagone (-132 en 24 heures), dont 5 959 en soins critiques (-25).

VACCIN JANSSEN EN ISLANDE


L'Islande a donné son feu vert mercredi à l'utilisation, sans limite d'âge, du vaccin Janssen. "Nous avons reçu la conclusion de l'Agence européenne des médicaments (EMA) selon laquelle le vaccin Janssen peut être utilisé et sera donc distribué la semaine prochaine", a annoncé en conférence de presse Kamilla Josefsdottir, médecin spécialiste des maladies infectieuses à la Direction de la Santé. "Il a été décidé de n'avoir aucune restriction sur le vaccin Janssen en l'état actuel des choses", a-t-elle précisé.

SITUATION EN ÎLE-DE-FRANCE


Selon le dernier rapport de l'ARS, 8 039 patients sont actuellement hospitalisé dans les établissements de santé d'Île-de-France, dont 1757 en réanimation (-35 en 24 heures). 91 décès ont également été enregistrés ce mercredi.


Les taux d'incidence (529,8 pour 100.000 habitants) et de positivité des tests (12,2%) restent stables.

VACCINODROME ÎLE-DE-FRANCE


La préfecture de police, la mairie de Paris et l'ARS d'Île-de-France ont annoncé  conjointement mercredi l'ouverture, "début mai", d'un vaccinodrome "de très grande capacité" dans la capitale. Ce complexe sera "implanté au sein du parc des expositions de la Porte de Versailles".

VACCINATION DE JEAN-MICHEL BLANQUER


En visite dans un centre de loisirs accueillant des enfants du "public prioritaire", Jean-Michel Blanquer a déclaré qu'il se ferait vacciner avec l'AstraZeneca le week-end prochain. 

SIGNAL D'ALARME


Le chef du service de réanimation et des maladies infectieuses de l'hôpital Bichat à Paris s'est inquiété d'un possible relâchement des mesures sanitaires.

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

BRIEFING


Le Premier ministre participera ce jeudi à la conférence de presse sur la situation épidémique. La rentrée scolaire, la campagne de vaccination et la question des frontières devraient être abordées.

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

ÉPARGNE


La collecte du Livret A a battu un record pour un mois de mars, avec 2,8 milliards d'euros récoltés. En mars 2020, le Livret A avait connu une collecte nette de 2,71 milliards.


"Dans un contexte encore marqué par les restrictions sanitaires, les ménages sont toujours en mode 'épargne forcée' ce dont bénéficie le Livret A", souligne  Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne, qui précise qu'il s'agit surtout des placements de "précaution". 


En février dernier, 2,86 milliards d'euros avaient été placés dans les livrets A, là encore un record pour un mois de février. 

JEUX OLYMPIQUES


Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo pourraient reporter à juin leur décision sur le nombre de spectateurs autorisés alors que la situation sanitaire reste des plus fragiles à moins de 100 jours de la compétition. Pour rappel, ils ont déjà annoncé que les spectateurs venant de l'étranger ne seraient pas admis. 


"Nous devons agir avec minutie pour prendre une décision définitive au sujet des spectateurs" locaux, a expliqué le directeur général de Tokyo-2020 Toshiro Muto. "Elle pourrait intervenir en mai ou juin", précise-t-il. Ce mois-ci, le Comité d'organisation se contentera simplement de décider d'une "orientation".

UN MILLION DE CONTAMINATIONS DU COVID-19 EN IRAK


Les cas de Covid-19 ont dépassé ce mercredi le million en Irak, un nombre inégalé dans le monde arabe, enregistré dans un pays de 40 millions d'habitants en pénurie de médicaments, de médecins et d'hôpitaux depuis des décennies.


En manque d'équipement médical pour recevoir des malades - qui généralement préfèrent installer une bouteille d'oxygène chez eux plutôt que de se rendre dans des hôpitaux délabrés - l'Irak a malgré tout lancé sa campagne de vaccination.


Le pays a reçu près de 650.000 doses de différents vaccins, la quasi-totalité sous forme de dons ou via le programme international Covax visant à garantir un accès équitable aux vaccins.

Info tf1/lci

INFO TF1/LCI - LA FRANCE VA SUSPENDRE SES VOLS AU DÉPART ET À DESTINATION DE L'INDE


Selon des sources gouvernementales, la France s’apprête à suspendre les vols en provenance et à destination de l’Inde alors que l'épidémie de Covid-19 devient hors de contrôle dans ce pays d'Asie du Sud de 1,3 milliard d'habitants.


Cette décision va s'ajouter aux dispositions annoncées, isolement et tests, par Gabriel Attal. Les vols entre la France et l'Inde concerneraient 1.900 passagers par semaine.

NOUVELLE CONFÉRENCE DE PRESSE DE JEAN CASTEX


Le Premier ministre Jean Castex, accompagné des ministres de la Santé et de l'Éducation nationale, tiendra ce jeudi une nouvelle conférence de presse pour revenir sur les décisions prises en conseil de défense et en conseil des ministres.


La préparation de la rentrée scolaire et le suivi de la campagne de vaccination seront notamment abordés par les membres du gouvernement.

LA FRANCE VA DONNER 100.000 DOSES DE VACCINS ASTRAZENECA À DES PAYS AFRICAINS


En avril, environ 100.000 doses de vaccins AstraZeneca devraient être données par la France à des pays africains dans le cadre du système Covax, a indiqué l'Élysée. En tout elle devrait en livrer 500.000 d'ici la mi-juin.


En offrant ces doses, flaconnées en Italie, la France veut ainsi inaugurer le mécanisme européen Covax de partage de doses, a précisé le palais de l'Élysée. Covax doit permettre aux 92 pays les plus pauvres d’obtenir des doses de vaccins grâce à des fonds réunis par des donateurs. Il est co-dirigé par l’Organisation mondiale de la santé, l’alliance vaccinale Gavi et la "Coalition for Epidemic Preparedness Innovations". 


Le but du programme est de vacciner jusqu’à 27% de la population dans les 92 pays les plus pauvres d’ici la fin de l’année.

200 MILLIONS D'INJECTIONS AUX ÉTATS-UNIS


La politique vaccinale américaine continue d'accélérer cette semaine avec l'atteinte de l'objectif fixé par le président américain Joe Biden d'administrer 200 millions d'injections de vaccin contre le Covid-19 dans les 100 premiers jours de sa présidence, a annoncé la Maison Blanche mercredi.


Le président démocrate prononcera un discours dans lequel il "va relever que les États-Unis atteindront les 200 millions de doses cette semaine", a déclaré un responsable de la Maison Blanche sous couvert d'anonymat.


Tous les adultes américains sont éligibles à la vaccination depuis le 19 avril.

BOL D'AIR 


Les habitants de Tarascon-sur-Ariège n'ont plus pour obligation de porter le masque dans la rue. Mais la prudence reste de mise.

Dans cette commune de l’Ariège, le masque n’est (presque) plus obligatoire

INDE : QUARANTAINE POUR LES VOYAGEURS


Face à la flambée des cas de Covid-19 en Inde, le gouvernement l'a ajoutée à la liste des pays en provenance desquels les voyageurs feront l’objet de mesures strictes d'isolement.

INFO TF1/LCI - La France s'apprête à suspendre les vols à destination et en provenance d'Inde

BRETAGNE : LABORATOIRE DU DÉCONFINEMENT ? 


Interviewée sur la pertinence d'une réouverture anticipée de certains établissements en Bretagne ou d'une levée prématurée du couvre-feu, la maire socialiste de Quimper Isabelle Assih s'y est dit très favorable. 


"Nous avons beaucoup d'idées pour être une terre d'expérimentation du déconfinement" a poursuivi la maire de Quimper, qui "s'associe à la démarche du Président de région Loïg Chesnais-Girard."


"Nous avons le souhait de rouvrir certain lieu culturel, de mettre à l'expérimentation certains événements sportifs et évidemment l'ouverture des terrasses et des restaurants et des commerces", a-t-elle affirmé avant de conclure "dans le Finistère nous avons l'habitude d'innover et nous sommes très respectueux de protocole." 

VACCINATION


Emmanuel Macron vante les avancées de la campagne de vaccination dans l'Hexagone. Si les chiffres sont assez encourageants, la France n'est pas encore parmi les leaders européens.

Au sein de l'UE, les adultes français font-ils partie de ceux les plus vaccinés ?

L'INDE SUR LISTE ROUGE 


L'Inde a été ajoutée à la liste des pays avec quarantaine obligatoire comme le Brésil, l'Argentine, le Chili, l'Afrique du Sud et le département de la Guyane pour faire face au variant brésilien.

CAMPAGNE MÉDIA 

Des personnalités participeront-elles à une campagne pour favoriser la vaccination ? "Évidemment que, comme un outil parmi d'autres, à côté de la transparence, il y a aussi la question de l'exemple. Le Premier ministre s'est fait vacciner devant les caméras. Je vous confirme que le Président et le Premier ministre souhaitent que ces exemples se multiplient : des personnalités populaires connues des Français, des responsables publics qui pourraient médiatiser leur vaccination".

LEVÉE DES RESTRICTIONS

Le périmètre des 10 km sera-t-il levé le 3 mai, comme le disait à l'AFP un conseiller du gouvernement ? "Le Président s'est engagé sur un calendrier. C'est bien ce qui est prévu par le président de la République".


Interrogé sur la fin des interdictions des déplacements interrégionaux, de l'attestation et de la réouverture de certaines terrasses et lieux de culture, il confirme également les pistes données : "Je ne peux pas être plus clair, c'est la base de notre travail".

"La levée du couvre-feu, en revanche, ne fait pas partie des restrictions dont le Président a dit qu'elles seraient levées à la début mai".

Quant aux questions portant sur le protocole scolaire, le porte-parole renvoie à la conférence de presse animée par Jean Castex du jeudi 22 avril.

L'INDE SUR LISTE ROUGE 


L'Inde a été ajoutée à la liste des pays avec quarantaine obligatoire comme le Brésil, l'Argentine, le Chili, l'Afrique du Sud et le département de la Guyane pour faire face au variant brésilien.

ÉVOLUTION DE L'ÉPIDÉMIE

Où l'épidémie circule-t-elle le plus et le moins ? Si, par endroits, la baisse du taux d'incidence est "spectaculaire", d'autres régions restent dans une situation préoccupante, a annoncé Gabriel Attal dans son point presse hebdomadaire.


"Dans les seize territoires concernés en premier par les mesures renforcées, une diminution du taux d'incidence s'observe depuis la semaine du 5 avril. Avec un recul du taux d'incidence compris entre 15% dans les Hauts-de-France et près de 20% en région Sud."  

"DES EFFETS PERCEPTIBLES MAIS INSUFFISANTS"


À la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait le point sur la situation en France. Après une semaine de vacances et deux semaines de mesures sanitaires restrictives, "les premiers effets sont perceptibles, le nombre de cas diminue légèrement tout comme le taux d'incidence. Nous pourrions être au pic ou proche de l'être."


"Les résultats sont positifs, mais insuffisants. L'épidémie recule deux fois moins qu'en novembre, notamment du fait du variant anglais, plus contagieux, agressif chez les jeunes et un peu plus résistant aux mesures de freinage mises en place", a détaillé le porte-parole du gouvernement, précisant que "la pression hospitalière reste très forte et nous sommes très loin d'un retour à une activité médicale normale."

EMBAUCHES À LA HAUSSE

Selon l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale, le nombre de déclarations d'embauche de plus d'un mois est reparti à la hausse sur les trois derniers mois, à 22,4%. Un phénomène jamais vu depuis août 2020. 

VACCIN EN CHINE

Selon le décompte de la Commission nationale de la santé chinoise, 200 millions de doses ont été injectées au mercredi 21 avril. 

BILAN


3.046.134 personnes sont mortes du coronavirus depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019 et plus de 142.838.730 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués. 


Sur la journée de mardi, 14.019 nouveaux décès et 787.411 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 3.321 nouveaux morts, l'Inde 2.023 et les États-Unis 750.

INDE


 Avec plus de 2.000 décès et près de 300.000 nouvelles contaminations en 24 heures, l'Inde compte désormais plus de 182.000 morts du Covid et 15,6 millions de contaminations. 


À cela s'ajoute une pénurie de traitements et d'oxygène qui confronte l'Inde à une crise sanitaire d'une très forte ampleur. 

Covid-19 : l'Inde face à une crise sanitaire majeure

DISPARITÉS TERRITORIALES


Le ministre de la Santé plaide pour une levée des mesures sanitaires "territoire par territoire", en raison de fortes disparités dans la circulation du virus. Zoom sur ces départements qui pourraient être déconfinés avant les autres.

Déconfinement territorialisé : quelles sont les régions où le virus circule le moins ?

DÉCONFINEMENT 


Avec 30.000 contaminations par jour, le professeur et membre de l'académie de médecine Patrick Berche, juge le déconfinement envisagé comme "une prise de risque." 


Conscient qu'il est important de "donner un horizon" aux Français, il pointe deux menaces, celle d'une circulation accrue du virus et surtout le risque de l'émergence de nouveaux variants. 

NAPOLÉON


Suite aux restrictions sanitaires liées à la crise du Covid19, la municipalité d'Ajaccio, ville natale de Napoléon en Corse, reporte une partie des festivités du bicentenaire de la mort de Napoléon programmées jusqu'au 15 mai.

CONSEIL DE DÉFENSE


Le porte-parole du gouvernement a annoncé que les effets des mesures de freinage étaient "perceptibles mais insuffisants", dans son point presse hebdomadaire consécutif au conseil de défense sanitaire.


Alors que la situation sanitaire ne s'améliore que très lentement, le retour en classe des élèves du primaire le 26 avril s'annonçait au cœur des discussions de l'exécutif ce mercredi. Tout comme la réouverture annoncée pour la mi-mai des terrasses de restaurants et des lieux de culture.

Le point presse est à suivre dans le live vidéo ci-dessus.

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

CARTE


Devenu en quelques mois l'une des principales causes de mortalité dans le monde, le coronavirus a tué plus de 3 millions de personnes en un an et demi. Retrouvez les derniers chiffres de l'évolution de la pandémie à travers la planète.

CARTE - Covid-19 : plus de 3 millions de morts, où le virus a-t-il le plus frappé ?

TROISIÈME VAGUE 


Retour des enfants à l'école dès le 26 avril, fin de la limitation des déplacements le 2 mai, réouverture des terrasses et lieux culturels mi-mai : le gouvernement précise son calendrier de déconfinement.

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

INVITÉ POLITIQUE

Sur le plateau de LCI, le député et candidat aux régionales RN s'est inquiété de la réouverture des écoles, le 26 avril.

"La bonne solution, c’est de laisser les écoles fermées", considère Sébastien Chenu

POUTINE

Dans son discours à la nation, le président russe Vladimir Poutine a indiqué qu'il visait l'immunité collective nationale à l'automne 2021. Au cours du même discours, il a également salué la "percée scientifique russe" au regard de la réussite du vaccin Spoutnik, dont le Lancet a salué l'efficacité contre le Covid.

ÉTAT D'URGENCE AU JAPON

Le pays hôte des Jeux olympiques, cet été, s'apprête à déclarer l'état d'urgence à Tokyo, la ville d'accueil. Une résurgence des cas de Covid, dans ce pays relativement épargné par l'épidémie (542.000 cas, 9700 morts), conduit le gouvernement à envisager de durcir les mesures existantes. Les préfectures auront la possibilité de requérir la fermeture de certains commerces, parcs d'attraction et autres services.

OBLIGATION VACCINALE

Alors que le débat public porte régulièrement, en France, sur l'obligation faite aux soignants de se vacciner, en Australie, la commission en charge du droit du travail a indiqué qu'il paraissait "légal et raisonnable" d'autoriser un employeur à obliger un travailleur à se faire vacciner contre le Covid-19. 

CONTAMINATIONS RECORD

L'Organisation mondiale de la santé a indiqué que le nombre de nouveaux cas de contaminations ces sept derniers jours constituaient, avec un total de 5.236.922, un nouveau record mondial depuis le début de la pandémie. Le précédent avait été fixé à plus de 5,04 milliosn de contaminations à travers le monde.

DÉCONFINEMENT

Selon une source gouvernementale à l'AFP, la limite des 10 km de déplacement, qui frappait l'ensemble du territoire, va être levée au 2 mai. De la même façon le couvre-feu sera allégé, dans des proportions qui ne sont pas encore précisées. 


L'objectif de réouverture des terrasses, commerces non alimentaires et lieux de culture, avec des jauges réduites, à la mi-mai, reste d'actualité. Pour cette source, le calendrier est acté. "Le président s'est engagé sur un calendrier de réouvertures progressives en fonction de l'évolution de l'épidémie". Une épidémie qui, en l'occurrence, est sur une phase "décroissante", se réjouissait la veille Olivier Véran.

VALNEVA


Faute d'accord avec l'Union européenne, le laboratoire franco-autrichien Valneva a indiqué mercredi se tourner vers des discussions pays par pays pour fournir son candidat-vaccin contre le Covid-19.


Valneva, encore en phases de tests, a annoncé début avril des résultats initiaux positifs pour la première phase de son étude clinique sur son vaccin potentiel. 

Infos précédentes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6000 patients en réanimation malgré une légère baisse des chiffres

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

Lire et commenter