Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

CORONAVIRUS - Alors que les Etats comptent sur l'accélération des campagnes de vaccination pour contrer l'avancée des variants et éviter de nouveaux confinement, AstraZeneca a fait part de nouvelles difficultés de production.

Le géant pharmaceutique AstraZeneca a reconnu de nouvelles difficultés de production en Europe pour les doses promises à l'Union européenne. Le fabricant a indiqué mardi soir qu'il devrait avoir recours à des sites étrangers pour tenir ses promesses de livraison à l'Union européenne au deuxième semestre.

AstraZeneca "travaille à augmenter la productivité dans sa chaîne logistique dans l'UE", et va utiliser "sa capacité mondiale afin d'assurer la livraison de 180 millions de doses à l'UE au second semestre", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe britannico-suédois. "Environ la moitié du volume attendu doit provenir de la chaîne logistique dans l'UE", et le reste proviendra du réseau international de la firme, a précisé le porte-parole.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Cette annonce intervient après une controverse sur les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford à l'Union européenne au premier trimestre 2021, qui a provoqué des tensions entre l'UE et le groupe pharmaceutique.

AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone"

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est voulue malgré tout optimiste dans une interview au quotidien régional allemand Augsburger Allgemeine. "Les fabricants de vaccins sont nos partenaires dans cette pandémie" et, si de nouvelles questions sont toujours à l'ordre du jour, "nous (les) résolvons généralement à l'amiable", a-t-elle déclaré.

Lire aussi

Elle s'est aussi dite convaincue que, malgré les difficultés des dernières semaines, la situation liée à la pandémie allait "s'améliorer sensiblement" en raison du nombre croissant de livraisons de vaccins.

Le vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca "n'est pas un vaccin de seconde zone", a assuré la semaine dernière le Pr Alain Fischer, le "monsieur vaccin" nommé par le gouvernement français, alors que ce vaccin a récemment provoqué des réactions parfois fortes chez les patients jeunes.

Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans le fil ci-dessus.

Live

SYMPTÔMES DURABLES 


60% des patients hospitalisés à cause du Covid-19 "sont toujours affectés par au moins un symptôme six mois après infection", le plus souvent de la fatigue, des douleurs ou du mal à respirer, montre une étude française publiée lundi dans la revue Clinical Microbiology and Infection. Un quart d'entre eux présentent "trois symptômes ou plus" et 2% ont même "dû être hospitalisés à nouveau", concluent ces travaux de l'Inserm, menés sur une cohorte de 1137 patients constituée pour suivre les malades du Covid après leur hospitalisation.

VACCINATION EN ANGLETERRE


Plus de 15 millions de personnes ont maintenant reçu deux doses de vaccin contre le covid-19 en Angleterre, selon les dernières données du National Health Service. Depuis le début de la campagne de vaccination le 8 décembre, 44,6 millions de doses ont été administrées dans le pays.

ALLEMAGNE


Le gouvernement allemand a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin du laboratoire Johnson & Johnson pour toutes personnes majeures. Une position à contre-courant de celle de nombreux pays, dont la France.

Vaccin Janssen : contrairement à la France, l'Allemagne l'ouvre à tous les adultes

LE ROBERT


Le célèbre dictionnaire du Robert a fait entrer dans son édition 2022 le mot "covid", avec une minuscule et accordé au masculin, retenant comme définition "maladie infectieuse et contagieuse causée par un coronavirus". Son concurrent, le Larousse, met systématiquement une majuscule, donnant comme graphies possibles "COVID-19 ou Covid-19".


Covid-19 est un acronyme forgé à partir de l'anglais par le Comité international de taxonomie des virus (ICTV) et adopté par l'OMS en février 2020, qui signifie "maladie à coronavirus de 2019". 

RENFORT EN INDE


Le fabricant de médicaments égyptien Eva Pharma a signé un accord pour fournir 300.000 doses de remdesivir à l'Inde, a indiqué la société dans un communiqué. L'accord intervient alors que l'Inde continue de lutter contre une flambée de contaminations qui a submergé le système de santé du pays, entraînant des pénuries d'oxygène médical, de médicaments et de lits d'hôpitaux.


Eva Pharma, un fabricant de médicaments génériques créé en 1997, a été autorisé en juin 2020 à fabriquer du remdesivir en Égypte et à le distribuer dans 127 pays. Le remdesivir cible les cas sévères de Covid-19 en soins intensifs nécessitant de l'oxygène.

NOUVELLE ÉTAPE AU ROYAUME-UNI 


Les autorités sanitaires britanniques ont décidé d'abaisser d'un cran le niveau d'alerte relatif à la pandémie de Covid-19, avant l'annonce par Boris Johnson d'une nouvelle levée des restrictions avec la réouverture des pubs en salles, des musées et des cinémas. Le niveau d'alerte passe donc de quatre (épidémie en circulation générale et transmission élevée ou exponentielle) à trois (épidémie en circulation générale), ont annoncé les chefs médicaux des quatre nations constitutives du pays (Angleterre, Écosse, Pays de Galles, Irlande du Nord). 


Boris Johnson doit confirmer cet après-midi la poursuite de la levée des restrictions. Avec cette troisième étape du déconfinement, qui prendra effet le 17 mai, les pubs et restaurants, dont seules les terrasses sont ouvertes actuellement, pourront servir des clients à l'intérieur également.

HÔPITAUX DE MARSEILLE


L'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HP) a fait le point sur l'évolution de l'épidémie dans leurs services. Ce lundi 10 mai, 215 personnes sont actuellement hospitalisées pour un cas de Covid, dont 69 en réanimation. Depuis le 1er août, 773 patients sont décédés suite à une infection à l'AP-HM.

BIONTECH


Le laboratoire allemand BioNTech, qui a développé un vaccin à ARN messager contre le Covid-19 avec l’américain Pfizer, va installer une usine de fabrication à Singapour, opérationnelle en 2023. Là-bas seront produits plusieurs centaines de millions de doses de vaccin. Pour le laboratoire allemand, il s’agit de la première usine située hors d’Europe, après celle basée en Allemagne.

MALAISIE


La Malaisie va renforcer ses mesures de restriction avant la fête de l'Aïd al-Fitr, à cause d'une forte augmentation du nombre de cas positifs, a déclaré le Premier ministre Muhyiddin Yassin. Les nouvelles restrictions entreront en vigueur mercredi, veille de célébration de l'Aïd al-Fitr, et resteront en vigueur jusqu'au 7 juin.


Les fêtes, les visites à domicile et les réceptions de mariage seront interdits pendant cette période. La population ne sera pas autorisée à franchir les frontières des États ou des districts, et pas plus de 50 personnes seront autorisées à l'intérieur des grandes mosquées pour des prières de l'Aïd. Les écoles et les universités seront fermées, à l'exception de celles qui organisent des examens internationaux, mais les garderies et les jardins d'enfants seront autorisés à rester ouverts.

SYMPTÔMES DURABLES 


60% des patients hospitalisés à cause du Covid-19 "sont toujours affectés par au moins un symptôme six mois après infection", le plus souvent de la fatigue, des douleurs ou du mal à respirer, montre une étude française publiée lundi dans la revue Clinical Microbiology and Infection. Un quart d'entre eux présentent "trois symptômes ou plus" et 2% ont même "dû être hospitalisés à nouveau", concluent ces travaux de l'Inserm, menés sur une cohorte de 1137 patients constituée pour suivre les malades du Covid après leur hospitalisation.

RESTAURATION


Le versement des aides aux restaurateurs varie d'un département à l'autre. Les professionnels qui subissent des retards s'inquiètent.

Urgent

VARIANTS


Le laboratoire allemand BioNTech a indiqué lundi tabler sur l'efficacité de son vaccin anti-Covid contre les variants du coronavirus, estimant qu'aucune étude ne plaide à ce stade pour la nécessité d'une nouvelle formule. 


"A ce jour, rien n'indique qu'une adaptation du vaccin actuel de BioNTech contre les principaux variants émergents identifiés soit nécessaire", écrit l'entreprise dans un communiqué, ajoutant qu'elle développe cependant "une stratégie complète pour faire face à ces variants si le besoin s'en faisait sentir à l'avenir".

MODERNA


Médecins et pharmaciens pourront commander des vaccins anti-Covid Moderna à partir du 17 mai, pour une livraison prévue la semaine suivante et de premières injections possibles en officine dès le 28 mai, ont indiqué lundi à l'AFP les deux principaux syndicats de pharmaciens.


"Les commandes seront ouvertes les 17 et 18 mai, puis confirmées le 21, pour une livraison le 27, donc les premières vaccinations à l'officine auront lieu le 28", précise Philippe Besset, président de la FSPF, premier syndicat de pharmaciens.


Un agenda corroboré par Gilles Bonnefond, de l'Uspo (2e syndicat), qui ajoute que les soignants libéraux recevront 300.000 doses par semaine. Cela correspond aux deux tiers des 440.000 livraisons hebdomadaires attendues jusqu'à mi-juin, selon les données publiées par le gouvernement sur le site data.gouv.fr.

RETOUR À LA NORMALE ?


Le Premier ministre britannique Boris Johnson va confirmer ce lundi l'assouplissement de restrictions liées à la pandémie causée par le coronavirus, s'appuyant sur l'amélioration de la situation sanitaire.


Le dirigeant conservateur va rendre publique la troisième étape de sa feuille de route en matière de déconfinement lundi après-midi, après avoir fait le point avec ses ministres dans la matinée. Cette nouvelle étape prendra effet le 17 mai, date à laquelle certaines restrictions concernant les voyages à l'étranger sont aussi allégées.


À partir de cette date, les Britanniques devraient être autorisés à se rencontrer dans des endroits clos : six personnes au maximum ou deux foyers. Le ministre d'Etat Michael Gove a expliqué dimanche à la BBC que le gouvernement souhaitait autoriser de nouveau les "contacts entre amis et membres des familles", qui pourraient avoir le droit de se serrer dans les bras.


Les pubs et les restaurants devraient pouvoir de nouveau servir leurs clients à l'intérieur et les mariages rassembler jusqu'à 30 participants. À l'extérieur, les regroupements de plus de 30 personnes devraient rester interdits.

INSOLITE


La Chine va installer une "ligne de démarcation" au sommet de l'Everest afin d'éviter tout risque de contamination au Covid-19 par des alpinistes en provenance du Népal.

La Chine va surveiller sa frontière au sommet de l'Everest pour éviter des cas de Covid-19 venus du Népal

CONDAMNATION


George Weah Junior, fils de l'actuel président du Liberia, a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Versailles pour avoir organisé de nombreuses fêtes ayant troublé la tranquillité de ses voisins à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).


Vendredi, lors de l'audience, le tribunal correctionnel a aussi demandé à George Weah Junior, 33 ans, de verser plus de 20.000 euros au total aux voisins victimes pour couvrir leurs dommages et intérêts et leurs frais de justice.


À la barre, le fils de l'ex-star du PSG et président du Liberia George Weah avait "reconnu les faits matériels mais sans intention de nuire", a précisé le parquet de Versailles.


La peine d'emprisonnement prononcée est deux fois plus lourde que les réquisitions du parquet, qui avait demandé trois mois d'emprisonnement avec sursis.


"C'est une peine justifiée, qui a valeur d'exemple", a déclaré à l'AFP Ludovic Tardivel, avocat de l'un des couples de voisins. "Mes clients ont subi pendant plus de deux ans des soirées de boîtes de nuit, 'à la Ibiza'... On ne parle pas de petites fêtes entre amis", a-t-il assuré.

BOULETTE


Une jeune Italienne a reçu dimanche par erreur six doses du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech et a été placée sous observation, mais en bonne santé, dans un hôpital de Toscane (centre), a rapporté lundi l'agence AGI.


Une infirmière s'est trompée et au lieu d'injecter une dose du vaccin à la jeune stagiaire en médecine de 23 ans, lui a injecté le flacon entier, soit l'équivalent de six doses, selon la même source.

JEUX OLYMPIQUES


Une visite au Japon ce mois-ci du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a été reportée en raison de la recrudescence de la pandémie de Covid-2019, a déclaré lundi le comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo.


Le voyage de M. Bach était prévu les 17 et 18 mai, ont précisé les organisateurs qui ont "décidé de le reporter en raison de diverses situations, notamment la prolongation de l'état d'urgence lié au virus" par le gouvernement japonais.


Les JO doivent s'ouvrir dans 74 jours (23 juillet-8 août).

RETOUR A LA NORMALE


Aller chez le coiffeur sans fournir de test négatif, se réunir à plusieurs : cela est désormais possible pour les plus de 7 millions de personnes vaccinées en Allemagne qui bénéficient depuis dimanche d'assouplissements des strictes règles sanitaires. Une discrimination qui ne plaît pas à tout le monde.

Covid-19 : les privilèges dont bénéficient les vaccinés font grincer des dents en Allemagne

COURSE AUX VACCINS


La vaccination sera ouverte aux 18-49 ans à partir de ce mercredi, lorsqu'un créneau est encore disponible dans les 24 heures. Les plateformes de prise de rendez-vous en ligne se préparent à gérer l'afflux de visiteurs. Voici quelques conseils.

Vaccination sur les créneaux vacants : les conseils pour décrocher un rendez-vous

ALLEMAGNE 


L'Allemagne a décidé lundi de proposer à tous les adultes qui le souhaitent de recevoir le vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson dont plusieurs pays ont limité l'usage en raison de possibles effets secondaires rares mais graves.


Comme la majorité des plus de 60 ans devraient avoir été vaccinés dès juin, l'Allemagne a décidé de ne pas restreindre l'usage du vaccin Johnson & Johnson à cette classe d'âge, mais de permettre à tous les adultes d'en bénéficier après après consultation avec leur médecin, a déclaré le ministre de la Santé Jens Spahn lors d'une conférence de presse.

COMMERCES LE DIMANCHE


Les commerces vont-ils pouvoir ouvrir le dimanche ? "Nous allons regarder ça avec (la ministre du Travail) Elisabeth Borne, mais c'est une demande qui me paraît parfaitement légitime", a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur France Info.


"Je suis favorable à ce qu'on fasse preuve de souplesse sur les ouvertures du dimanche", a répondu le ministre à la question de savoir s'il était favorable à ce que les commerces puissent ouvrir tous les dimanches.


"Je me mets à la place de tous ces commerçants dans l'habillement, la chaussure qui ont perdu énormément de chiffre d'affaires pendant ces mois de fermeture, ils veulent redémarrer vite, ils veulent redémarrer fort", a expliqué Bruno Le Maire, alors que tous les commerces fermés en raison de la troisième vague d'épidémie de Covid-19 vont pouvoir rouvrir le 19 mai.

ENTRETIEN


Le ministre de la Santé, Olivier Véran, était l'invité d'Elizabeth Martichoux ce lundi 10 mai 2021 sur LCI. Le premier médecin de France a fait le point sur la situation sanitaire, soulignant les chiffres encourageants de ces derniers jours tout en appelant les Français à ne pas relâcher leurs efforts à quelques jours du pont de l'Ascension.

"Les mesures de freinage ont fonctionné" et "les perspectives sont plutôt bonnes", salue Olivier Véran

SOUTIEN


"Il y a des secteurs qui ne vont pas pouvoir reprendre tout de suite, je pense notamment au milieu l'événementiel. (...) Les foires, les salons... Tout cela ne pourra pas reprendre avant septembre", a précisé ce lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Avant d'ajouter que le fond de solidarité "sera ouvert, à partir de début juin, à tous les restaurateurs, tous les bars, tous les hôteliers, tout ce secteur (...) lié au tourisme", et ce "quel que soit leur niveau de perte de chiffre d'affaires".

VACCINATION


Convaincre le plus grand nombre de se faire vacciner, c'était le but d'un grand concert diffusé samedi soir aux Etats-Unis. Le Vax Live était destiné à recueillir des fonds pour envoyer des doses dans les pays les plus démunis.

Vax Live aux Etats-Unis : un concert pour inciter à se faire vacciner

OLIVIER VÉRAN SUR LCI


Les terrasses des restaurants en France rouvriront le 19 mai dans toute la France, a confirmé ce lundi sur le ministre de la Santé, Olivier Véran.


"C'est heureux", a déclaré Olivier Véran confirmant que la pression sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus diminuait dans les hôpitaux. Le nombre de patients recensés dans les services de soins intensifs a en effet décru, passant sous la barre des 5000 dimanche.

VACCINS


L'Union européenne n'a pas renouvelé pour l'instant son contrat de fourniture de vaccins avec AstraZeneca pour après le mois de juin, a indiqué dimanche le commissaire européen Thierry Breton.

Covid-19 : l'UE n'a pas renouvelé sa commande AstraZeneca pour après juin

LE VIRUS ATTEINT DES SOMMETS


La Chine, premier pays frappé par la pandémie dès la fin de 2019, a largement endigué la maladie dès le printemps 2020 et redoute désormais un retour des infections depuis l'étranger. C'est pourquoi Pékin va installer une "ligne de démarcation" au sommet de l'Everest afin d'éviter tout risque de contamination au Covid-19 par des alpinistes en provenance du Népal.


Alors que les frontières sont pratiquement fermées depuis mars 2020, le pays entend désormais étendre sa surveillance au sommet enneigé du Toit du monde, qu'il partage avec le Népal à 8.848 mètres d'altitude.


Des guides de haute montagne vont ainsi installer une ligne de démarcation au sommet avant d'autoriser des alpinistes à attaquer l'ascension du côté chinois (nord), a rapporté dimanche l'agence Chine nouvelle

VARIANT INDIEN


Les vaccins sont-ils efficaces contre le variant indien ? "Nous avons des raisons de penser qu'il n'y aura pas d'échappement du vaccin. (...) Il faut un peu de temps pour avoir de visibilité."

ASTRAZENECA


"Nous avons 700 à 800.000 doses que nous gardons de côté pour la seconde injection. (...) Vendredi, on a fait 61.000 vaccinations dans la journée", précise Olivier Véran.


Est-il moins efficace ? "Si de nouveaux variants devaient émerger, alors il nous faudrait un système de "booster". Nous considérons que d'autres mécanismes qu'AstraZeneca nous permettraient d'aller plus vite."


"Nous n'envisageons pas d'abaisser l'âge pour accéder à l'AstraZeneca", ajoute le ministre.

VACCINATION CET ÉTÉ 


"Je ne vis pas dans l'inquiétude mais l'anticipation. Nous réfléchissons à comment faire évoluer la campagne de vaccination cet été."


Plus de centres dans des zones touristiques ? "On y travaille." "Avec 1.700 centres, je ne vais pas demander au médecin du centre de Paris 7 que dans 4 à 6 semaines vous serez sur la côte".

CAMPAGNE DE VACCINATION


Olivier Véran fait un point sur la vaccination : "Il y a eu 450.000 vaccinations ce weekend, le meilleur en terme de vaccination depuis le début de la campagne. Nous allons faire encore mieux cette semaine."


"Maintenant, la donne a changé : nous avons suffisamment de doses pour vacciner le weekend, en début de soirée." "Je demande énormément d'efforts à tout le monde en permanence, (...) j'aime bien avoir les mains dans le moteur. (...) J'irai dans un centre de vaccination mardi soir."

VARIANTS


"Si on est capables de déconfiner très rapidement, on doit très réactif pour freiner d'urgence si l'épidémie reprenait", estime Olivier Véran. Emmanuel Macron place-t-il la barre du taux d'incidence très haute pour ne pas avoir à reconfiner ? "Il y a moins de dégâts sanitaires grâce à la campagne de vaccination", considère le ministre de la Santé.


"On est extrêmement attentifs à ce qu'il n'y ait pas trop de personnes contaminées par des variants étrangers", ajoute Olivier Véran. Quid du variant indien ? "On était à une vingtaine de cas la semaine dernière, il n'y a pas d'évolution particulière." 

TAUX D'INCIDENCE


J'appelle les Français à se faire tester massivement avant de retrouver leurs familles pour l'Ascension", déclare Olivier Véran. 


Craint-il une 4eme vague ? "On va vaincre cette troisième épidémique (...) mais on restera vigilants."


Pourquoi fixer le seuil d'incidence à 400 contre 250 il y a quelques mois ? "Le taux d'incidence dans notre pays n'est pas à 400 mais environ à 200. (...) La question des 400 ne se pose plus, nous sommes largement en dessous."

"NE PAS RELÂCHER LES EFFORTS"


"Le virus circule encore à un niveau élevé, (...) mais la pression diminue", précise sur LCI Olivier Véran. "Les perspectives sont plutôt bonnes. Les Français ne doivent pas relâcher leurs efforts."

DEPISTAGE


Les chefs d'établissements des lycées, qui doivent faire démarrer dès lundi les autotests auprès de leurs élèves, pointent un matériel en nombre insuffisant et un manque de moyens humains pour dépister le Covid-19.

Autotests dans les lycées dès ce lundi : les établissements sont-ils prêts ?

ÇA S'ACCÉLÈRE


Dès ce lundi, tous les Français âgés de 50 ans et plus peuvent se faire vacciner sans condition. À partir de mercredi, les injections seront en outre accessibles aux plus de 18 ans lorsqu'un créneau sera disponible la veille pour le lendemain.

MASQUE AUX ETATS-UNIS


Les masques anti-Covid bientôt remisés au placard ?  L'immunologue Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche sur la pandémie de Covid-19, s'est dit favorable à un relâchement des mesures sanitaires fédérales sur le port du masque, alors que la vaccination progresse dans le pays. 


Le mois dernier les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains avaient mis fin à l'obligation du masque en extérieur mais conseillait toujours son port en intérieur. Le coordinateur de la crise sanitaire auprès de Joe Biden, Jeff Zients a annoncé dimanche que les Etats-Unis étaient "à un tournant", se disant confiant de respecter l'engagement du président de vacciner 70% des Américains d'ici au 4 juillet prochain. Au 9 mai, le pays avait vacciné 58% de sa population.

ASSOUPLISSEMENTS EN GRANDE-BRETAGNE


Le premier ministre britannique Boris Johnson va confirmer ce lundi l'assouplissement des restrictions liées à la pandémie ont annoncé ses services dimanche.


Le 17 mai prochain, les Britanniques devraient pouvoir se rencontrer de nouveau dans des endroits clos à raison de six personnes au maximum ou deux foyers. Les pubs et les restaurants devraient pouvoir de nouveau servir leurs clients à l'intérieur et les mariages rassembler jusqu'à 30 participants. A l'extérieur, les regroupements de plus de 30 personnes devraient rester interdits.


Les indicateurs de diffusion du virus continuent de baisser au Royaume-Uni. Le taux de contamination est à son plus bas niveau depuis septembre et les admissions à l'hôpital continuent de diminuer. Plus de 35 millions des 68 millions d'habitants du pays ont reçu une première dose de vaccin.

COMMENT ÉVITER UNE REPRISE DE L'ÉPIDÉMIE ?


"Il est crucial que les gestes barrières et les masques soient très strictement conservés et que la réouverture soit très progressive pour éviter une reprise de l'épidémie pendant l'été", prévient sur Twitter Gilbert Deray, médecin à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

RUGBY : LE NOUVEAU PROTOCOLE SANITAIRE "INAPPLICABLE" ?


Le nouveau protocole sanitaire du Top 14 et de la Pro D2, dévoilé cette semaine par la Ligue nationale de rugby, est "quasiment inapplicable", a estimé ce dimanche le syndicat des joueurs Provale, dans un communiqué envoyé à l'AFP.


"Nous sommes au regret de constater que le dernier protocole médical de gestion Covid validé par le bureau de la LNR le 3 mai est quasiment inapplicable opérationnellement", a ainsi expliqué Provale. Face à la recrudescence de cas et les reports de matches qui en découlent, la Ligue a en effet décidé de renforcer son protocole, imposant, outre trois tests PCR hebdomadaires, un certain nombre de mesures à respecter sous peine de sanctions financières alourdies.

ASTRAZENECA : COMMENT RETROUVER UNE DOSE DE CONFIANCE ?


Alors que les livraisons d'AstraZeneca ne cessent d'augmenter, les injections de ce vaccin ralentissent. Près de la moitié des flacons reçus cherchent encore des volontaires, et deux millions de doses doivent arriver en France la semaine prochaine. Comment faire pour les écouler, alors que près de quatre millions de plus de 60 ans ne sont pas encore vaccinés ?

PRÈS DE 2 MILLIONS DE PRIMO-VACCINÉS CETTE SEMAINE


Selon les données du ministère de la Santé, près de 2 millions de Français ont reçu leur première dose de vaccin cette semaine. Au total, plus de 17,8 millions de personnes ont reçu au moins une injection dans le pays. Pour rappel, le gouvernement vise la barre des 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai.

PLUS DE 157 MILLIONS DE CAS DANS LE MONDE


Selon les données de l'Université Johns Hopkins, 157.849.661 cas ont été enregistrés sur la planète depuis le début de la pandémie. Plus de 786.000 ont été recensés samedi 8 mai, un niveau similaire à celui observé ces derniers jours.

OLIVIER VÉRAN SUR LCI


Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, sera l'invité d'Élizabeth Martichoux ce lundi. Un entretien à retrouver dès 8h15 sur LCI.

DES FESTIVALS EN BELGIQUE CET ÉTÉ ?


Le Premier ministre belge Alexander De Croo estime "possible" d'organiser à nouveau "quelques grands festivals" dans "la seconde moitié de l'été", comme le rendez-vous de musique électronique Tomorrowland, a indiqué ce dimanche son cabinet.


Les détails doivent être annoncés mardi par le comité de concertation, qui regroupe le gouvernement fédéral et les entités fédérées. "L'une des options envisagées consiste à accorder l'accès sur la base du 'certificat vert' européen", selon cette source. 

600.000 DOSES INJECTÉES EN ÎLE-DE-FRANCE LA SEMAINE PROCHAINE ?


Malgré le jour férié suivi du pont, le directeur général de l'Agence régionale de santé d'Île-de-France vise 600.000 injections de vaccin la semaine prochaine en région parisienne. "Depuis cinq mois, l'engagement pour la vaccination est simplement exceptionnel", salue Aurélien Rousseau.

PREMIER DÉCÈS AU LAOS


Une Vietnamienne de 53 ans est décédée ce dimanche au Laos du Covid-19, premier décès enregistré dans l'un des pays les plus pauvres du Sud-Est asiatique, ont annoncé les médias officiels. Elle travaillait dans un club de karaoké dans la capitale Vientiane et avait des problèmes de santé comme du diabète, ce qui explique que son état s'est détérioré très rapidement, selon le Vientiane Times.


Le Laos, qui semblait avoir échappé à la pandémie en 2020, était passé de 49 cas de contamination début avril à 1302 en moins d'un mois à la suite d'un foyer découvert dans un village.

LE TAUX DE POSITIVITÉ EN BAISSE, LE TAUX D'INCIDENCE AUSSI


Le taux de positivité des tests continue de diminuer. Selon les données publiées par Santé publique France, il s'établit ce dimanche à 5,8%, contre plus de 9% en avril.


Le taux d'incidence national descend de son côté à 192 cas pour 100.000 habitants, contre 199 la veille.

Urgent

PLUS DE 200.000 INJECTIONS CE DIMANCHE


Selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Santé, 218.069 injections ont été réalisées ce dimanche en France. Parmi elles, 164.042 premières doses, portant le total de Français vaccinés avec au moins une injection à plus de 17,8 millions, soit 33,9% de la population majeure. À compter de demain, la vaccination s'ouvrira à tous les plus de 50 ans.

POINT SANITAIRE


Les chiffres du Covid continuent de lentement s'améliorer. Selon Santé publique France, le nombre de patients en réanimation passe sous la barre des 5000 pour se situer à 4971, soit 34 malades de moins que la veille. Une première depuis le 29 mars. 


Par ailleurs, 25.797 malades du Covid sont hospitalisés (-3 par rapport à la veille). On déplore 116 décès dus au coronavirus en 24 heures. 


Enfin, 9128 nouveaux cas ont été identifiés dans ce laps de temps (contre 9888 dimanche dernier).

Infos précédentes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.