EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

CORONAVIRUS- D'après les chiffres de Santé publique France, 59.019 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, ce mardi, soit une hausse de 25% par rapport à une semaine plus tôt, signe que la hausse ralentit considérablement. Suivez les dernières infos.

Live

NOUVEAU RECORD DE CONTAMINATIONS QUOTIDIENNES


Ce mardi, 59.019 nouveaux cas ont été déclarés en 24h selon les chiffres de Santé publique France. C'est le record de cette 5eme vague mais pas forcément une mauvaise nouvelle, car la hausse des contaminations ralentie peu à peu.


Toujours selon les données de Santé publique France, le nombre de cas a augmenté de 25% par rapport à mardi dernier. Elle était de 60% en début de semaine dernière.

LES PROFESSIONNELS DE L'ÉVÈNEMENTIEL DANS L'ANGOISSE


Les discothèques vont devoir à nouveau fermer leurs portes à partir de vendredi pour au moins quatre semaines. Les professionnels sont effondrés, de même que les traiteurs, ceux qui louent des salles ou les organisateurs de fêtes.

Discothèques, organisateurs d'événements : des professionnels dans l’angoisse

FAUX CERTIFICATS


En Allemagne, un père de famille a tué son épouse et ses trois enfants avant de se suicider. Il craignait d’être emprisonné, après avoir "falsifié un pass sanitaire anti-Covid", a indiqué la justice allemande.

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VACCINATION DES ENFANTS : STRATÉGIE EFFICACE ?


Si les autorités de santé donnent leur feu vert, six millions d'enfants de cinq à onze ans pourront se faire vacciner contre le Covid, sur la base du volontariat. Cette mesure est-elle utile ? Qu'en disent les médecins ? Qu'en pensent les parents ?

Vaccination des enfants : une stratégie efficace contre l’épidémie ?

LES CHIFFRES DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION

OMICRON : 274 CAS DANS L'ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN


Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), ce mardi, le nombre des cas connus de personnes contaminées par le variant Omicron dans les pays de l'Espace économique européen (EEE, UE + Norvège, Islande et Liechtenstein) est de 274.

LA NORVÈGE DURCIT SES MESURES SANITAIRES


Face à la 5e vague de Covid-19, la Norvège choisit ce mardi de durcir ses règles sanitaires. Dans le détail, à compter de minuit jeudi et pour quatre semaines, les autorités recommandent de limiter à dix le nombre des invités chez soi (personnes du foyer non comprises) - un plafond relevé à 20 et pour une seule occasion sur la période des fêtes de Noël, à condition d'assurer une distance d'un mètre entre chaque personne.


De l'autre, le port du masque sera de nouveau obligatoire, et l'alcool devra être servi à table jusqu'à minuit au maximum dans les bars et restaurants.

DOSE DE RAPPEL POUR LES 65 ANS, QUELLE ORGANISATION ?


Jean Castex avait annoncé lundi que les plus de 65 ans pouvaient se rendre dans le centre de vaccination de leur choix pour recevoir leur troisième dose de rappel sans prendre rendez-vous. Y avait-il beaucoup de volontaires et de créneaux disponibles ?

Vaccination : comment s’organise la priorité aux plus de 65 ans ?

OMICRON : PREMIERS CAS EN IRLANDE DU NORD 


Ce mardi, trois cas d'Omicron ont été confirmés, a indiqué le ministère de la Santé. Deux sont du même ménage dans la grande région de Belfast et un troisième cas non connecté se trouve dans la région du South Eastern Trust.


Les trois cas positifs ont pu transiter de la Grande-Bretagne à l'Irlande du Nord, a déclaré le département, ajoutant qu'il n'y a actuellement aucune indication d'une transmission communautaire plus large.

FRANCOIS BAYROU : LA VACCINATION DES 5-11 ANS EST "AFFAIRE DE MEDECIN"


La semaine dernière, le président du MoDem François Bayrou avait déclaré, face à Jean-Jacques Bourdin, être en faveur de vaccination obligatoire des Français. Ce mardi soir, invité sur le plateau de LCI, il rappelle "qu'il faut une solution crédible contre une épidémie qui nous menace encore." Mais que concernant la vaccination des 5-11 ans, c'est avant tout, "affaire de médecin."

OMICRON MOINS MENAÇANT, LE COURS DU PETROLE EN PROFITE


Les prix de l’or noir continuent ce mardi de grimper. Au moment où les investisseurs considèrent le nouveau variant comme moins dangereux, le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) a bondi de 4,69 %, à 72,75 dollars (64,7 euros). Celui de Brent de la mer du Nord avançait, de son côté, de 4,08 % à 76,06 dollars.

3E DOSE : FAUT-IL QUE JE ME REFASSE INTÉGRALEMENT VACCINÉ ?


Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu du jour, comme tout au long de la semaine, des questions liées au Covid.

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EUROPE : LES ETATS DOIVENT "AGIR DE MANIÈRE URGENTE ET CONCERTÉE"


La Commission européenne a appelé les Vingt-Sept à coordonner leurs restrictions de circulation face à la flambée du Covid-19 et aux inquiétudes suscitées par le variant Omicron. "Nous devons agir, de manière urgente et concertée (...) Il faut adopter des mesures à la fois proportionnées et préventives", a insisté la commissaire Stella Kyriakides au cours d'une réunion des ministres européens de la Santé à Bruxelles.


 La commission a également enjoint les Etats membres à accélérer les campagnes de vaccination alors que, au total, seuls 66% des Européens sont entièrement vaccinés.

COMMENT LES POLITIQUES S'ADAPTENT ?


Un espace de restauration "barriéré" d'une jauge de 1.500 personnes et accessible sur pass sanitaire sera cependant instauré sur une place de la rive gauche du Rhône.

Présidentielle : comment l'épidémie de Covid-19 pousse les candidats à s'adapter

MASQUE OBLIGATOIRE POUR LA FÊTE DES LUMIÈRES


Le port du masque sera obligatoire à la Fête des Lumières de Lyon, qui débute dès ce mercredi, a annoncé la préfecture ce mardi. Plus d'un million de spectateurs sont attendus.


D'autres restrictions sont déjà prévues, comme la vente et la consommation ambulante de denrées alimentaires et boissons interdites dans une grande majorité de la presqu'île de la ville. Un espace de restauration "barriéré" d'une jauge de 1.500 personnes et accessible sur pass sanitaire sera instauré sur une place de la rive gauche du Rhône.


L'année passée, l'événement avait dû être annulé en raison du Covid-19.

NOUVEAU RECORD DE CONTAMINATIONS QUOTIDIENNES


Ce mardi, 59.019 nouveaux cas ont été déclarés en 24h selon les chiffres de Santé publique France. C'est le record de cette 5eme vague mais pas forcément une mauvaise nouvelle, car la hausse des contaminations ralentie peu à peu.


Toujours selon les données de Santé publique France, le nombre de cas a augmenté de 25% par rapport à mardi dernier. Elle était de 60% en début de semaine dernière.

LE CHU DE BESANÇON DÉCLENCHE LE PLAN BLANC


Comme Colmar, ou Mulhouse quelques jours plus tôt, le CHU de Besançon a décidé à son tour de déclencher le plan blanc. Une décision prise pour faire face à la 5e vague du Covid-19, alors que ses services de réanimation sont désormais "saturés".


"L'augmentation rapide du taux d'incidence ces derniers jours (570 dans le Doubs, 635 dans le Jura) se répercute sur l'activité du CHU de Besançon", a indiqué la direction dans un communiqué, affirmant faire face à "une augmentation exponentielle des personnes admises au CHU".

LA LUTTE CONTRE LE VIH RALENTIE PAR LE COVID-19


La lutte contre le VIH en Afrique mise en branle par l'apparition du Covid-19 ? C'est du moins la mise en garde que fait, ce mardi, l'OMS qui appelle à combattre simultanément ces deux pandémies.


L'organisation souhaite mettre fin au sida en tant que menace pour la santé publique d'ici 2030. Mais avec la survenue du coronavirus, les objectifs internationaux ont pris du retard.


Selon des données de la Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles (ICASA),  seuls neuf pays sont en bonne voie d'atteindre l'objectif: le Botswana, le Cap-Vert, le Kenya, le Lesotho, le Malawi, le Nigeria, l'Ouganda, le Rwanda et le Zimbabwe.

VACCINATION DES ENFANTS : QUI ? QUAND ?


Lundi, le Premier ministre a annoncé l'ouverture de la vaccination aux enfants âgés de 5 à 11 ans. Lesquels sont concernés ? Quand ? LCI fait le point sur le calendrier vaccinal.

Vaccination des enfants contre le Covid-19 : quel calendrier pour les 5-11 ans ?

GUADELOUPE


Prévu jusqu'aujourd'hui, mardi 7 décembre, la préfecture de la Guadeloupe a annoncé le prolongement du couvre-feu, cette fois jusqu'au vendredi 10 décembre au plus tôt.

BILAN EN FRANCE


Ce mardi, en France, 12.714 personnes sont actuellement hospitalisées en raison du Covid-19, soit 618 de plus que lundi, et dont 2.351 en soins critiques. Elles étaient 2.191 la veille.


En 24h, 168 personnes sont mortes du coronavirus selon les données de Santé publique France.

"QUASIMENT CERTAIN" 


Le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, le Dr Anthony Fauci, s'est dit, ce mardi, "quasiment certain" que le variant Omicron, qui se propage peu à peu partout dans le monde, ne provoque pas plus de cas graves que le Delta.

Covid-19 : le Dr Fauci "quasiment certain" que le variant Omicron n'est pas plus grave que le Delta

NOUVEAU RECORD POUR LA CAMPAGNE DE RAPPEL


687.000 injections de rappel ont été enregistrées ce mardi. Il s'agit d'un nouveau record depuis le début de la campagne pour une "troisième dose".

DOSES DE RAPPEL POUR LES PLUS DE 65 ANS


Selon le ministère de la Santé, 6,3 millions de Français de plus de 65 ans sont susceptibles de perdre leur pass sanitaire au 15 décembre. Parmi eux, 5,3 millions ont déjà reçu leur dose de rappel.

LE PORTUGAL RECOMMANDE LA VACCINATION DES 5-11 ANS


L'autorité sanitaire portugaise a recommandé ce mardi que les enfants de 5 à 11 ans soient vaccinés. La recommandation de la direction générale de Santé (DGS) est fondée sur l'avis "favorable" d'une commission technique qui a évalué les risques et les bénéfices de la vaccination des quelque 640.000 enfants potentiellement concernés.


Bien que les symptômes chez les enfants de moins de 11 ans, "soient généralement légers", certains développent "des formes graves" alors qu'ils ne sont pas atteints de maladies à risque, a fait valoir la DGS dans un communiqué.

RÉSULTATS POSITIFS POUR UN NOUVEAU CANDIDAT-VACCIN


Le laboratoire britannique GSK et la société biopharmaceutique canadienne Medicago ont annoncé ce mardi des résultats positifs obtenus lors d'un essai de phase 3 pour un candidat-vaccin, réalisé toutefois avant l'apparition du variant Omicron.


Les résultats font notamment état d'une efficacité de 71% tous variants confondus, et la protection "contre tous les degrés de gravité" de la maladie s'élève à 75,3% contre le variant Delta, qui est aujourd'hui "dominant dans le monde", précisent les deux groupes dans un communiqué commun.

LA CINQUIÈME VAGUE "MET UN COUP AU MORAL" DES FRANÇAIS, ESTIME MACRON


Le rebond de l'épidémie "met un coup au moral" des Français, a estimé ce mardi le président de la République Emmanuel Macron après avoir rencontré des habitants de Vierzon (Cher). "On sent une fatigue, les gens sont hyper résistants, mais ils sont moins positifs qu'il y a deux mois. On sent que ça met un coup au moral", a-t-il commenté devant quelques journalistes.


"À la sortie de l'été, on avait vacciné à mort, les gens se disaient on va en finir. Et là, il y a un côté jour sans fin. La cinquième vague...", a-t-il soupiré.  "Moi je tiens à ce qu'on ne referme pas les choses. À chaque fois, grâce au vaccin, on gratte quelque chose : en octobre 2020 on avait dû refermer, puis sous couvre-feu, puis on a pu rouvrir et on a gardé le couvre-feu. En janvier 2021 on a réussi à ne pas refermer parce qu'on avait le couvre-feu. Et là on arrive à ce qu'il n'y ait plus de jauge, on met des restrictions sur la convivialité" uniquement, a-t-il détaillé.

LA SUÈDE ENVISAGE D'ÉTENDRE SON PASS VACCINAL


La Suède a annoncé ce mardi une série de mesures de "précaution" face au risque de nouvelle vague, qui ne frappe pas pour l'instant le pays nordique autant qu'ailleurs en Europe. Le royaume scandinave, qui vient de mettre en place pour la première fois un pass vaccinal pour certains rassemblements, envisage de l'étendre aux restaurants et à d'autres lieux comme les salles de sport, a annoncé la nouvelle Première ministre Magdalena Andersson, en fonction depuis la semaine dernière.


Le pass vaccinal, en vigueur depuis le 1er décembre, nécessite pour l'heure de montrer deux doses de vaccin pour les événements intérieurs de plus de cent personnes.

UN ALLEMAND TUE TOUTE SA FAMILLE APRÈS AVOIR FALSIFIÉ UN PASS SANITAIRE


Un père de famille a tué son épouse et ses trois enfants de quatre, huit et dix ans avant de se suicider parce qu'il craignait d'être emprisonné après avoir falsifié un pass sanitaire, a indiqué ce mardi la justice allemande. Les cinq corps sans vie avaient été retrouvés samedi dernier dans une localité du sud de Berlin, Königs Wusterhausen.


Dans sa lettre d'adieu, le père de famille de 40 ans raconte avoir fait fabriquer un faux certificat de vaccination pour sa femme. Mais l'employeur de la femme s'en est aperçu et "a voulu enquêter", a affirmé le porte-parole du parquet de Cottbus, Gernot Bantleon, en charge de cette affaire. "Le père s'attendait à ce que lui et sa femme soient placés en détention et que les enfants leur soient retirés."

POURQUOI TANT DE MESURES POUR LES ENFANTS ?


Calendrier de vaccination, renforcement du protocole à l'école... Pourquoi tant de mesures prises par le gouvernement concernent-elles les enfants ?

LE MINISTRE DANOIS DE LA SANTÉ TESTÉ POSITIF JUSTE AVANT UNE RÉUNION EUROPÉENNE


Le ministre danois de la Santé a été testé positif et s'est isolé dans sa chambre d'hôtel à Bruxelles, juste avant une réunion avec ses homologues européens. Magnus Heunicke a confirmé sur son compte Facebook avoir été contaminé, en dépit d'une double vaccination, et souffrir de "symptômes légers avec principalement un mal de gorge".

"QUASIMENT CERTAIN" QU'OMICRON NE CAUSE PAS PLUS DE CAS GRAVES QUE DELTA, SELON LE DR FAUCI


Il est "quasiment certain" que le variant Omicron ne cause pas de cas plus graves que le variant Delta, a déclaré ce mardi l'éminent scientifique Anthony Fauci, ajoutant qu'il faudrait attendre encore "deux semaines au moins" pour savoir s'il se révèle même moins dangereux. "Il y a quelques signes montrant qu'il se pourrait même qu'il soit encore moins sévère", a-t-il ajouté lors d'une interview téléphonique.


Les données venant d'Afrique du Sud ne doivent toutefois pas être surinterprétées, a-t-il averti, la population de ce pays présentant notamment la particularité d'être très jeune. Mais le nouveau variant est quoiqu'il en soit "clairement hautement transmissible", probablement davantage que Delta.

VARIANT OMICRON : 398 CAS AU DANEMARK


Selon les autorités danoises, 398 cas du variant Omicron ont été détectés dans le pays depuis son apparition. Ce week-end, le Danemark avait déjà constaté un triplement des cas en 48 heures.

LE GOUVERNEMENT VA AIDER LES DISCOTHÈQUES ET L'ÉVÉNEMENTIEL


Le gouvernement va renforcer l'indemnisation des charges fixes et de l'activité partielle des entreprises du secteur de l'événementiel et pour les discothèques fermées à partir de vendredi pour quatre semaines, a annoncé ce mardi le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. "Nous apporterons une réponse à chacun des secteurs, à chacun des entrepreneurs qui sont touchés" par les restrictions sanitaires, a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale.


Le gouvernement prévoit notamment de muscler le dispositif actuel de prise en charge des coûts fixes des entreprises pour qu'il "couvre l'intégralité des charges (et non 90% comme c'est le cas actuellement) à partir du moment où elles perdent beaucoup de chiffre d'affaires ou à partir du moment où elles sont fermées", a détaillé le ministre.

LE PIC ÉPIDÉMIQUE BIENTÔT ATTEINT ?


Le nombre de nouvelles contaminations continue sa progression en France, mais la hausse semble de moins en moins rapide. De quoi entrevoir le pic épidémique ?

Cinquième vague : le pic épidémique sera-t-il atteint avant Noël en France ?

VACCIN DIFFÉRENT POUR LE RAPPEL : L'AGENCE EUROPÉENNE CONFIRME L'EFFICACITÉ


Dans un communiqué publié ce mardi, l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirme qu'utiliser un vaccin différent pour la dose de rappel (Moderna après Pfizer, ou inversement) est bien toléré et permet une très bonne efficacité.


"Les preuves actuellement disponibles indiquent systématiquement une tolérance acceptable et des réponses immunitaires améliorées avec le régime hétérologue par rapport au régime homologue", écrit l'EMA, qui note toutefois que "des recherches supplémentaires sont nécessaires pour étudier l'utilisation de schémas thérapeutiques hétérologues chez les individus immunodéprimés."

OMICRON : 101 NOUVEAUX CAS AU ROYAUME-UNI, 437 AU TOTAL


L'agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni a enregistré ce mardi 101 nouveaux cas du variant Omicron, dont 72 en Angleterre, 28 en Écosse, et 1 au pays de Galles.


Au total, 437 cas ont été recensés outre-Manche ces derniers jours.

LES MINISTRES EUROPÉENS DE LA SANTÉ RÉUNIS


Surveillance du variant Omicron, "vaccination des enfants", et "achats conjoints de traitements" au menu d'une réunion des ministres européens de la Santé, ce mardi.

VACCINATION : PAS DE RENDEZ-VOUS POUR LES PLUS DE 65 ANS 


Depuis ce mardi, les plus de 65 ans peuvent se présenter sans rendez-vous pour recevoir leur dose de rappel.

BRUXELLES APPELLE LES ÉTATS MEMBRES À COORDONNER LES RESTRICTIONS


La Commission européenne a appelé ce mardi les 27 États membres à coordonner leurs restrictions de circulation face à la flambée de l'épidémie et aux inquiétudes sur le variant Omicron, renouvelant son appel à accélérer encore les campagnes de vaccination.


"Il est essentiel que nous maintenions une approche entièrement coordonnée" dans les restrictions aux frontières et les recommandations aux voyageurs afin de "garantir de la prévisibilité aux citoyens", a souligné la commissaire Stella Kyriakides, lors d'une réunion des ministres européens de la Santé à Bruxelles.

NOUVELLES RESTRICTIONS EN POLOGNE


La Pologne a annoncé ce mardi de nouvelles restrictions pour répondre au fort rebond de l'épidémie, avec des limites plus strictes dans la restauration, l'hôtellerie, les transports et les églises, ainsi que la fermeture de discothèques et clubs, à compter du 15 décembre. Les nouvelles limites ont été fixées à 30% des capacités des établissements accueillant du public, contre 50% actuellement.


Les voyageurs (hors zone Schengen) arrivant en Pologne seront obligés de se faire tester 24 heures avant leur entrée dans le pays. Par ailleurs, une nouvelle loi en préparation devrait permettre aux chefs d'entreprise de demander des résultats de testsà leurs employés.

A-T-ON ENCORE LE DROIT D'ÊTRE OPTIMISTE ?


Alors que les fêtes de fin d'année approchent, l'anxiété au sujet de la situation sanitaire regagne du terrain, aidée par la propagation du variant Omicron et la cinquième vague. La psychiatre Aurélia Schneider donne ses conseils pour appréhender au mieux cette période. Interview.

Covid-19 : a-t-on encore le droit d'être optimiste ?

ONZE CAS DU VARIANT OMICRON EN OUGANDA


L'Ouganda a annoncé mardi avoir détecté des contaminations au variant Omicron du coronavirus chez onze voyageurs arrivant dans le pays, les premières infections recensées en Afrique de l'Est. Ces cas ont été dépistés à l'aéroport international d'Entebbe de la capitale Kampala, chez des personnes arrivées de cinq pays différents, ont déclaré les autorités médicales ougandaises dans un communiqué. 


Cinq venaient du Nigeria, deux d'Afrique du Sud - où le variant a été détecté pour la première fois - et deux des Émirats Arabes Unis. Les autres étaient en provenance des Pays-Bas et de la République démocratique du Congo (RDC) voisine.


L'Ouganda, qui a pris parmi les premières et plus strictes mesures de confinement sur le continent, a enregistré un total de 127.708 cas de Covid-19, dont 3.258 décès, selon le ministère de la Santé.


Comme dans de nombreux autres pays africains, le pays peine à vacciner, en raison notamment d'une méfiance envers les vaccins contre le Covid-19 et d'un accès difficile au sérum. L'Ouganda a actuellement vacciné 7,6 millions de ses 45 millions d'habitants, selon les derniers chiffres officiels.

LE PLAN BLANC EN PACA


Dans un communiqué, l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur indique avoir demandé à "tous les établissements de santé publics et privés de la Région d'activer leur plan blanc". Un appel est lancé à tous les professionnels de santé volontaires, qu'ils soient étudiants, retraités, libéraux ou salariés" de se faire connaître pour venir en renforts aux équipes de l'hôpital. 

DES EMPLOYÉS NON VACCINÉS MENACÉS DE RADIATION À L'HÔPITAL DE BELFORT


Une vingtaine d'employés de l'hôpital de Belfort qui refusent la vaccination, dont une minorité de soignants, risquent d'être radiés à la mi-décembre, a indiqué mardi la direction de l'établissement où le "plan blanc" a été déclenché face à la 5e vague de Covid-19.


"Nous appliquons la loi depuis le 9 août dernier, à savoir respecter l'obligation vaccinale" qui est "exigible depuis le 15 septembre", a déclaré lors d'un point presse le directeur de l'Hôpital Nord-Franche-Comté (HNFC), Pascal Mathis.


"A ce jour, nous avons 21 professionnels" toujours "suspendus", parmi lesquels "trois ou quatre" soignants, qui "n'ont pas respecté ou ne veulent pas respecter le schéma vaccinal complet" et risquent donc d'être radiés de l'hôpital le 15 décembre, a détaillé le directeur. À l'exception d'une infirmière, la situation des soignants semble toutefois en passe d'être régularisée.

... LE FOOT AUSSI


Six joueurs et deux membres du staff de Tottenham, qui doit affronter jeudi Rennes en Ligue Europa Conférence, ont été testés positifs au Covid-19, affirment mardi plusieurs médias anglais.

LE RUGBY TOUCHÉ...


L'équipe galloise des Scarlets de Llanelli, dont 32 joueurs et membres du staff sont en quarantaine dans le cadre des mesures anti-Covid, a déclaré forfait pour son match de Coupe d'Europe de rugby, prévu samedi à Bristol, a annoncé mardi l'EPCR. Les Scarlets ne sortiront que vendredi de l'isolement où ils ont été placés au retour d'un match en Afrique du Sud, mis par le Royaume-Uni sur sa liste rouge après la découverte du nouveau variant du Covid-19, baptisé Omicron.

EN ESPAGNE, LES ENFANTS SERONT AUSSI VACCINÉS 


La campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans pourrait débuter en Espagne dès 15 décembre. La Commission de la santé publique a approuvé ce mardi la vaccination des enfants de moins de 12 ans. 


La campagne débutera avec l'arrivée des premiers flacons, prévue pour le 13 décembre, rapporte El Pais. Le processus pourra ainsi être déclenché le 15. Le ministère de la Santé s'attend à recevoir 3,2 millions de vaccins d'ici à janvier, ce qui suffirait à injecter la première dose à pratiquement tous les enfants entre 5 et 11 ans. La deuxième dose sera administrée huit semaines plus tard.

PLAN BLANC DÉCLENCHÉ À MARSEILLE


"La situation épidémique se dégrade rapidement" et le seuil d'incidence des Bouches-du-Rhône "vient de franchir le seuil d’une incidence de 600 pour 100.000 habitants", alerte dans un communiqué l’AP-HM de Marseille. 


Le document annonce aussi que l’Agence régionale de santé (ARS) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a décidé d’activer aujourd'hui le plan Blanc dans les hôpitaux marseillais, pour endiguer des admissions massives de patients contaminés au Covid-19. 


"L’impact de ces nouvelles contaminations est désormais très significatif sur les services d’hospitalisation et les réanimations", indique l'AP-HM qui précise que lundi soir, 140 patients étaient hospitalisés dont 36 en réanimation.


"Depuis la fin de la 4ème vague, nous étions descendus en niveau 1 de surveillance. Compte-tenu de la situation, nous remontons donc notre niveau de vigilance et déclenchons le niveau 2 du plan blanc", précise l'AP-HM.

FIN DU CONFINEMENT AUTRICHIEN LUNDI


Le reconfinement instauré il y a trois semaines en Autriche pour lutter contre la pandémie de Covid-19 prendra fin lundi comme prévu, sauf pour les personnes non vaccinées, a annoncé le gouvernement mardi. "Nous avons une tendance positive" à la baisse des contaminations et nous nous sommes "mis d'accord pour mettre fin au confinement", a déclaré le nouveau chancelier conservateur Karl Nehammer.


"Le coronavirus pèse sur les gens. Et pour beaucoup, la limite du raisonnable est dépassée", avait-il estimé lors de son investiture la veille, promettant de surmonter les "divisions" qui minent la société autrichienne. Les non-vaccinés, qui n'ont pas été récemment infectés par le virus, restent en revanche soumis au confinement.


La feuille de route pour cette réouverture progressive doit être détaillée mercredi et "nous serons aussi prudents que possible", a assuré le dirigeant, alors que le secteur hospitalier reste sous tension. 


Un peu plus de 4.200 cas de contamination ont été recensés en 24 heures selon les chiffres publiés mardi, contre 16.000 cas au plus fort de la vague mi-novembre. Mais plus de 3.000 personnes sont toujours hospitalisées, dont 670 en soins intensifs, le chiffre le plus haut jamais enregistré cette année.

L'OMS APPELLE À MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS


La branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé mardi à mieux protéger les enfants de 5 à 14 ans face au rebond de la pandémie de Covid-19, actuellement la classe d'âge la plus touchée selon elle.


Pour éviter de nouvelles fermetures de classe et le retour de l'enseignement à distance, elle conseille de renforcer les tests dans les écoles et d'envisager la vaccination des enfants scolarisés. Selon l'OMS, les cas augmentent actuellement dans toutes les catégories d'âge, "avec les taux les plus élevés observés actuellement parmi les 5-14 ans". 


"Il n'est pas rare aujourd'hui de voir des incidences deux à trois fois plus élevées chez les jeunes enfants que dans la population totale", son directeur Hans Kluge lors d'une conférence de presse en ligne.


L'OMS Europe considère également la vaccination obligatoire, décidée ou envisagée par certains pays, comme un recours de "dernier ressort absolu, seulement quand toutes les options possibles pour augmenter le taux de vaccination ont été épuisées", a-t-il affirmé.

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.