EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

CORONAVIRUS - 19.561 nouveaux cas ont été enregistrés vendredi en France, mais la situation reste stable à l'hôpital à l'échelle nationale, avec 30 personnes hospitalisées en moins. Suivez les dernières infos.

Live

OLIVIER VERAN 


Olivier Véran a répondu aux questions de lecteurs du journal Le Parisien vendredi. Le ministre de la Santé a notamment reconnu que devoir présenter un pass sanitaire pour aller au restaurant ou au théâtre n’avait rien de plaisant, "mais on n’a pas le choix !", s’est-il exclamé. Il a assuré qu'il s’agissait d'une solution temporaire : "On y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l’utiliser au plus tard jusqu’au 31 décembre."

BILAN QUOTIDIEN


19.561 nouvelles contaminations ont été détectées au cours des dernières 24h (+79% par rapport à vendredi dernier). 


Par ailleurs, 6 802 personnes sont actuellement hospitalisées du Covid-19 dans l'Hexagone (-30 en 24 heures). 872 Français sont en soins critiques (+4). 69 nouveaux patients ont été admis dans ces services au cours des dernières 24 heures, contre 59 la veille et 64 mercredi. 26 personnes sont décédées ce vendredi.

DEMONSTRATION PAR L'ABSURDE


Le président du groupe Les Indépendants Claude Malhuret a choisi l’ironie pour cibler les "antivax" pendant l’examen du projet de loi au Sénat vendredi 23 juillet. "Notre droit le plus sacré à choisir la maladie plutôt que l’immunité était bafoué depuis Pasteur. Heureusement, comme Zorro, Facebook et Twitter sont arrivés, permettant à une avant-garde éclairée de se regrouper contre le fascisme vaccinal", a-t-il notamment lancé.

DEUX AVIONS D'AIDE HUMANITAIRE RUSSES POUR CUBA


La Russie a annoncé samedi avoir envoyé vers Cuba deux avions remplis d'aide humanitaire, dont un million de masques, pour aider à faire face à une forte hausse du nombre des cas de Covid-19 et à l'embargo économique des Etats-Unis.


Sur ordre du président Vladimir Poutine, "deux avions An-124 "Rouslan" du ministère russe de la Défense ont décollé de l'aérodrome de Tchkalovski, près de Moscou, à destination" de Cuba, un pays allié de longue date, a déclaré le ministère dans un communiqué.


"Les avions livreront à Cuba de la nourriture, des équipements de protection individuelle et plus d'un million de masques médicaux. Au total, plus de 88 tonnes", a-t-il précisé.


L'île de 11 millions d'habitants connaît actuellement une augmentation inquiétante du nombre des contaminations et des morts dues au Covid-19 : il est respectivement de 316.383 et 2.203 depuis le début de la pandémie, selon les chiffres officiels datant de vendredi.

PASS SANITAIRE


Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau a mis samedi la pression sur le gouvernement et la majorité à l'Assemblée, en brandissant la menace d'un désaccord entre sénateurs et députés qui ferait dérailler le calendrier du projet de loi anti-Covid.


Le Sénat dominé par la droite a entamé samedi l'examen des articles du nouveau texte anti-Covid qui prévoit l'obligation vaccinale pour les soignants et l'extension controversée du pass sanitaire. Les sénateurs ont rejeté des amendements, notamment de la gauche, qui visaient à supprimer ce dispositif phare. 


Dès le passage du projet de loi en commission, ils ont apporté des modifications substantielles, présentées comme autant de lignes rouges. Ils ont notamment conditionné l'extension du pass au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire. 

QUE DIT LA LOI ?


Le maire de Nice a annoncé vendredi vouloir conditionner l'accueil en centre de loisirs à un test négatif pour tous les enfants à compter de ce mercredi 28 juillet. Face au risque de voir cette initiative retoquée, la Ville a assoupli sa position dans la matinée.

Un test PCR pour les enfants des centres de loisirs et colonies de vacances : est-ce légal ?

ECRAN NOIR


Depuis le 21 juillet, date où présenter un pass sanitaire est obligatoire pour entrer dans un lieu de culture, les cinémas subissent une chute des fréquentation de 70% et réclament un plan d'aide massif.

"Une catastrophe industrielle" : désertés depuis le pass sanitaire, les cinémas appellent à l'aide

PASS SANITAIRE DANS LES CENTRES DE LOISIRS NICOIS 


Le maire de Nice a décidé d’exiger - puis finalement d'inciter fortement les parents à présenter un certificat de vaccination ou un test négatif pour tous les enfants reçus en centre de loisirs à compter de mercredi 28 juillet. Un centre doit être mis en place pour réaliser des tests dès samedi.

"Pass sanitaire" pour les enfants des centres de loisirs de Nice ? Des tests anti-covid mais finalement pas d'obligation

QUARANTAINE IMPOSEE PAR L'ESPAGNE


L'Espagne imposera une quarantaine anti-Covid de dix jours aux voyageurs en provenance d'Argentine, de Colombie, de Bolivie et de Namibie à partir du 27 juillet, a annoncé le gouvernement samedi. Cette quarantaine pourra être réduite à sept jours si le voyageur présente un test négatif le septième jour, a précisé le ministère de la Santé dans un communiqué.


Ce décret entre en vigueur pour une période initiale de 14 jours, renouvelable.


Afin de freiner la propagation des nouveaux variants du coronavirus, l'Espagne continue par ailleurs d'exiger une quarantaine de dix jours aux voyageurs venant d'Inde, et limite les vols en provenance du Brésil et d'Afrique du Sud à ses ressortissants. L'Espagne connait une nouvelle vague de cas depuis plusieurs semaines (677 cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours, recensés vendredi) et plusieurs régions ont réinstauré des restrictions. 

CHRISTIAN ESTROSI


Le maire de Nice qui avait décidé vendredi d’exiger les parents à présenter un certificat de vaccination ou un test négatif pour tous les enfants reçus en centre de loisirs à compter de mercredi 28 juillet, a assoupli sa position ce samedi. Il n'évoque plus désormais qu'une "recommandation" aux familles.

TOURISME A PARIS


Les craintes liées à la propagation du variant Delta du Covid-19 n'ont pas poussé les touristes étrangers à annuler leurs séjours prévus à Paris cet été, mais ont freiné les nouvelles réservations, a indiqué samedi Jean-François Rial, le président de l'Office du tourisme de Paris, sur France Inter.


Les touristes étrangers "commençaient à revenir en juin, mais avec l'augmentation du variant Delta et les inquiétudes que cela génère", "forcément cela ralentit depuis quinze jours comme d'ailleurs les départs des Français vers l'étranger", a-t-il observé.

"PASS SANITAIRE" DANS LES CENTRES DE LOISIRS NICOIS 


"Il n'y a pas de pass sanitaire pour les enfants, je rappelle que le pass sanitaire c'est un carnet de vaccination pour les enfants de 12 ans et plus", a précisé ce samedi sur LCI Lauriano AzinheirinhaI, directeur général des services de la ville de Nice. "Il ne s'agit pas de pass sanitaire, il s'agit de continuer à accueillir des enfants dans des centres de loisirs et dans des colonies de vacances tout en essayant d'endiguer la progression du virus qui est très importantes chez les jeunes."


"Nous ce qu'on propose, c'est de proposer aux familles et des les encourager fortement à passer un test salivaire de façon à fréquenter l'accueil de loisirs", a-t-il poursuivi. Et de préciser : "j'ajoute que (ce test) ne sera pas obligatoire car nous ne pouvons pas le rendre obligatoire".

POLÉMIQUE


La direction de la SNCF et des représentants de cheminots sont montés au créneau après un tweet de la députée insoumise Mathilde Panot, accusant le transporteur de multiplier les contrôles au faciès au moment de vérifier le pass sanitaire des voyageurs.

Contrôles au faciès du pass sanitaire : les accusations d’une députée LFI font bondir la SNCF

CLUSTERS EN DISCOTHEQUES


Rouvertes depuis à peine deux semaines en France moyennant des protocoles drastiques, les discothèques sont déjà suspectées d'avoir généré plusieurs clusters importants. Des lieux de contaminations pointés jeudi par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy.

Variant Delta : face à la multiplication des clusters, les discothèques en sursis ?

SECURITE DANS LES CENTRES DE VACCINATION


À part les manifestations contre l'extension du pass sanitaire, des centres de vaccination ont à nouveau été pris pour cible. En huit jours, onze sites ont été vandalisés. La sécurité a été donc renforcée pour que les gens puissent se faire vacciner.

Des centres de vaccination pris pour cible, la sécurité renforcée

DES DIZAINES DE MANIFESTATIONS PREVUES EN FRANCE


Après une première mobilisation nationale le 17 juillet, des dizaines de manifestations sont à nouveau prévues samedi dans toute la France, contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions. Près de 110.000 manifestants sont attendus sur l'ensemble du territoire, selon les autorités.


Ces manifestations interviennent alors qu'une très large majorité de français (76%) approuve la décision du Président Emmanuel Macron de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants et d'autres professions, avec sanctions à la clef, selon un sondage Elabe pour BFMTV le 13 juillet.


L'extension du pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif récent) recueille aussi une majorité d'approbations, mais qui varie suivant les lieux concernés. A Paris, trois manifestations ont été déclarées auprès de la préfecture, à midi depuis la place de la Bastille jusqu'à la porte de Champerret, ainsi qu'entre la Place Malraux et les Invalides, et à 14H30 au Trocadéro.

LIBAN


L'effondrement économique et les pénuries d'électricité au Liban rendent les hôpitaux très vulnérables et moins équipés pour faire face à une éventuelle nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19, avertit le directeur du plus grand hôpital public du pays.


Outre l'émigration de membres du personnel soignant et les pénuries de médicaments, les hôpitaux font face à des coupures de courant frôlant parfois les 22 heures par jour ainsi qu'à une raréfaction du mazout, indispensable au fonctionnement des générateurs privés d'électricité qui prennent le relais quand la compagnie nationale déleste.


"Tous les hôpitaux (...) sont désormais moins préparés qu'ils ne l'étaient au moment de la vague survenue au début de l'année", déplore auprès de l'AFP Firass Abiad, directeur de l'hôpital universitaire Rafic Hariri, en première ligne de la lutte contre le Covid-19. 

VIETNAM


Le Vietnam a placé en confinement samedi les huit millions d'habitants de sa capitale Hanoï pour tenter de contenir la montée des cas de Covid-19 qui a déjà contraint un tiers de la population du pays à rester chez elle. Les autorités ont signalé plus de 7.000 nouveaux cas à travers le Vietnam vendredi, soit le troisième record d'infections quotidiennes battu en une semaine.


Le centre de la capitale, habituellement animé, était vide et les magasins fermés lorsque le confinement est entré en vigueur, même si on pouvait encore voir quelques personnes dans les rues de la périphérie.


"Je pense que les habitants de Hanoï comme moi sont d'accord avec la décision soudaine de fermer la ville", a déclaré l'un d'eux, Nguyen Van Chien. "Nous devons prendre des risques économiques pour lutter contre la pandémie", a-t-il ajouté.

CONTAGION


Selon le dernier bulletin de Santé publique France, les bars et certains lieux semblent plus propices que d'autres à la diffusion du Covid-19. Voici lesquels.

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

AUSTRALIE


Des milliers de personnes ont manifesté samedi contre les mesures de confinement dans les deux plus grandes villes d'Australie et plusieurs ont été arrêtées à Sydney après de violents affrontements avec la police.


A Sydney, des échauffourées ont eu lieu entre policiers à cheval et manifestants qui leur ont lancé des pots de fleurs et des bouteilles alors que les habitants ont ordre de rester chez eux pendant un mois pour endiguer la reprise de l'épidémie de Covid-19.  À Melbourne, les médias locaux ont indiqué que des milliers de personnes avaient envahi les rues après s'être rassemblés devant le parlement de l'État de Victoria en début d'après-midi.


Les manifestants, qui ne portaient pas de masque, ont transgressé des règles relatives aux déplacements non essentiels et aux rassemblements publics édictées par les autorités, ces dernières ayant laissé entendre que les mesures pourraient s'appliquer jusqu'en octobre.

OLIVIER VERAN 


Olivier Véran a répondu aux questions de lecteurs du journal Le Parisien vendredi. Le ministre de la Santé a notamment reconnu que devoir présenter un pass sanitaire pour aller au restaurant ou au théâtre n’avait rien de plaisant, "mais on n’a pas le choix !", s’est-il exclamé. Il a assuré qu'il s’agissait d'une solution temporaire : "On y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l’utiliser au plus tard jusqu’au 31 décembre."

PASS SANITAIRE EN CENTRE DE LOISIRS


Le maire de Nice a décidé de durcir les règles sanitaires pour les centres de loisirs et d’accueil, après la détection de nombreux cas chez des enfants et des adolescents.

TANZANIE


Le gouvernement tanzanien a annoncé qu'il s'équipait en vue de démarrer prochainement sa campagne de vaccination contre le coronavirus, dans un pays qui affichait son scepticisme face au Covid-19 il y a encore quelques mois.


La ministre de la Santé Dorothy Gwajima a déclaré dans un communiqué jeudi soir que le gouvernement interdisait également tous les "rassemblements non nécessaires". Ce pays d'Afrique de l'Est n'avait pas publié de chiffres de contamination au Covid-19 depuis avril 2020, et donnait à cette date 509 cas pour 16 décès.


Vendredi, Mme Gwajima a indiqué que 176 cas avaient été enregistrés pour la seule journée de jeudi, pour un total de 858 cas depuis le début de la troisième vague, dont elle n'a pas précisé la date.

APPEL AU RESPECT DES GESTES BARRIRES EN NOUVELLE AQUITAINE


La circulation du Covid 19 "s'intensifie désormais très fortement dans tous les départements de la région Nouvelle-Aquitaine", a annoncé vendredi l'ARS, qui a appelé à respecter "plus que jamais les gestes barrières, notamment le port du masque".


"Durant la semaine du 12 au 18 juillet, le taux d'incidence a augmenté, atteignant 96,7/100.000 habitants contre 31,3/100.000 la semaine précédente, notamment dans les départements de Charente-Maritime, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques", a précisé l'Agence régionale de santé dans un communiqué. "La plus forte hausse" est observée en Charente-Maritime (+614 %), selon elle.


"Le taux de positivité (3,5 %) est aussi en hausse dans tous les départements. Les plus fortes augmentations sont observées en Charente-Maritime (+ 4,4 points), dans les Landes (+ 3,1 points), en Gironde (+ 2,5 points) et dans les Deux-Sèvres (+ 2,2 points)", selon la même source.

CYCLISME


Le cycliste allemand Simon Geschke a été testé positif au Covid-19 vendredi, et doit renoncer à participer à la course en ligne prévue samedi (départ à 11h00 locales, 02h00 GMT), a annoncé le comité olympique allemand (DOSB), vendredi soir.


Le DOSB a indiqué que Simon Geschke avait subi un test antigénique positif, qui a ensuite été confirmé par un test PCR. Il ne pourra pas s'aligner sur la course en ligne samedi (234 km), sur les pentes du mont Fuji.


"C'est vraiment dur, si proche de la compétition, d'être retiré de la course. J'ai respecté toutes les règles d'hygiène autant que possible. Je me sens bien physiquement, mais émotionnellement c'est un jour noir pour moi. Il ne me reste plus qu'à souhaiter une bonne course aux gars pour demain", a réagi Geschke, cité dans le communiqué du DOSB.

PRESSION MODEREE SUR LES SERVICES DE SOINS CRITIQUES


La pression sur les services de soins critiques accueillant des malades du Covid-19 restait modérée vendredi, selon les chiffres des autorités sanitaires, alors que le pays enregistre une flambée des contaminations avec 21.000 nouveaux cas.


Les services de réanimation ont accueilli sur 24 heures 69 nouveaux patients atteints des formes les plus graves de la maladie, contre 59 la veille et 64 mercredi, selon les chiffres de Santé publique France.


Au total, 872 malades sont traités dans ces services, contre 868 la veille ou encore 902 lundi dernier. Mais la baisse enregistrée depuis le pic de la troisième vague, -avec presque 6.000 patients à la fin avril-, marque le pas depuis environ quinze jours.

MONDIAL AIR BALLONS


Près de 200 montgolfières ont quitté simultanément, vendredi soir, l'aérodrome de Chambley-Bussières (Meurthe-et-Moselle), où s'est ouvert le Grand Est Mondial Air Ballons (Gemab), une édition particulière en raison du contexte sanitaire.  Pour la 17e édition, plus de 400 pilotes venus de 32 nations sont inscrits à l'événement aéronautique, où la fréquentation risque d'être réduite en raison de l'épidémie de Covid-19 et de la mise en place du pass sanitaire, obligatoire à l'entrée. 


"C'est un petit peu compliqué parce qu'on doit maintenant ajouter à Vigipirate les consignes sanitaires. Ce n'est pas si simple que ça, surtout sur un aérodrome aussi important que le nôtre qui accueille énormément de personnes", souligne Philippe Buron Pilâtre, le fondateur du Mondial Air Ballons. 


Les visiteurs pourront profiter jusqu'au dimanche 1er août des "envols de masse" au lever du soleil et en fin de journée. Les personnes qui ne disposent pas d'un pass sanitaire auront la possibilité de faire un test antigénique sur place. 

CUBA


Cuba, qui enregistre une forte hausse des cas de Covid-19, a reçu vendredi 1,7 million de seringues et en attend encore plus de 4 millions, de la part de groupes américains opposés à l'embargo économique des Etats-Unis. 


"Nous remercions le mouvement pour Cuba aux Etats-Unis, qui a appelé à la solidarité, à l'amour et à la fin de l'embargo", a déclaré Nestor Marimon, directeur des relations internationales et de la coopération au ministère de la Santé (Minsap).


A l'occasion de la réception du don d'une valeur d'environ "100.000 dollars", Nestor Marimon a salué "ces gestes humanitaires qui sont d'une grande valeur dans le contexte actuel", tandis que Cuba a envoyé des médecins dans 40 pays pour combattre la pandémie, selon les autorités. Sur Twitter, le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a lui aussi remercié "le Mouvement de solidarité avec #Cuba aux Etats-Unis" pour son "geste fraternel avec le peuple cubain qui résiste malgré le renforcement de l'embargo".

PLUS DE 40 MILLIONS DE CAS EN AMERIQUE LATINE


La région Amérique latine et Caraïbes, la plus endeuillée dans le monde par la pandémie de coronavirus, a dépassé samedi le seuil des 40 millions de cas déclarés de Covid-19. Depuis l'apparition du virus en mars 2020, le nombre de cas dans la région s'est élevé à 40.073.507, selon un décompte de l'AFP à partir de chiffres officiels. Le nombre de décès y est de plus de 1,3 million (1.353.335).


Le variant Delta, très contagieux, accélère la propagation du virus, qui a infecté 192.942.266  personnes dans le monde et en a tué plus de 4,1 millions (4.143.687). Après l'Amérique latine, l'Europe est la région la plus affectée avec 57.229.621 cas et 1.192.461 morts. Le contient asiatique compte 43.314.454 cas et 640.584 décès.

FRAUDE À LA VACCINATION


Une femme de 30 ans a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire pour avoir fabriqué des certificats de vaccination factices, moyennant jusqu’à 250 euros par document.

Fausses attestations de vaccination : une femme mise en examen à Grenoble

RETOUR DES RESTRICTIONS EN ISLANDE


L'Islande a annoncé vendredi de nouvelles restrictions pour faire face à une forte hausse des cas de Covid-19. Ainsi, dès dimanche minuit et jusqu'au 13 août, les rassemblements publics seront limités à 200 personnes, la règle de distanciation d'un mètre entrera à nouveau en vigueur, et les bars et restaurants devront fermer à 23H00. Les piscines et salles de sport ne pourront ouvrir qu'à 75% de leur capacité et le port du masque sera de nouveau obligatoire en intérieur.

PASS SANITAIRE DANS LE RUGBY 


La FFR a mis en place le pass sanitaire pour tous les clubs de rugby amateurs. 

EFFICACITÉ DES VACCINS FACE AUX VARIANTS 


 Les personnes vaccinées avec deux doses des vaccins Pfizer ou AstraZeneca sont quasiment autant protégées du variant Delta que de son prédécesseur, révèle une étude. L’efficacité chute en revanche face au variant indien pour une seule dose de vaccin.

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

DES CONTRÔLES AU FACIÈS DANS LES TRAINS


La direction de la SNCF et des représentants de cheminots sont montés au créneau après un tweet de la députée insoumise Mathilde Panot, accusant le transporteur de multiplier les contrôles au faciès au moment de vérifier le pass sanitaire des voyageurs.

Contrôles au faciès du pass sanitaire : les accusations d’une députée LFI font bondir la SNCF

UNE CÉRÉMONIE D'OUVERTURE DES JO À HUIS-CLOS


Que les Jeux de Tokyo commencent ! Ils se sont ouverts lors d'une une cérémonie sobre, à la tonalité grave, dans le contexte du Covid-19. La tenniswoman Naomi Osaka, dernière relayeuse, a embrasé la vasque olympique. Retour en images sur ce show inaugural.

VIDÉO - Soignants, Naomi Osaka, drones... les temps forts de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo

BILAN DE LA VACCINATION EN FRANCE


Selon le dernier rapport de Santé Publique France, 39.474.866 Français (soit 58,5% de la population totale) ont désormais reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19. Mieux, 32.790.372 d'entre eux ont (soit 48,6% de la population totale) ont complété leur schéma vaccinal. 


864.575 doses ont été administrées au cours des dernières 24 heures.

FRAUDE À LA VACCINATION 


Une femme de 30 ans, interpellée mercredi au principal centre de vaccination de Grenoble car soupçonnée d’établir de fausses attestations de vaccination, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire, a indiqué vendredi le parquet de la ville. Déférée devant un juge d'instruction, elle est poursuivie pour "réalisation de faux documents administratifs par personne chargée d’une mission de service public, détention et fourniture de faux". Elle encourt sept ans d’emprisonnement et 100.000 euros d’amende, a précisé le procureur Eric Vaillant.

LE RETOUR DU MASQUE EN EXTÉRIEUR, UNE MESURE EFFICACE ?


Plusieurs départements ont de nouveau imposé le masque en extérieur dans certaines communes. De quoi entamer le sentiment de liberté des vacanciers, mais pour quelle utilité ?

Retour du masque obligatoire en extérieur : vraiment utile face au variant Delta ?

INQUIÉTUDE EN NOUVELLE-AQUITAINE


Selon l'ARS, la circulation du Covid 19 "s'intensifie désormais très fortement dans tous les départements de la région Nouvelle-Aquitaine". "Durant la semaine du 12 au 18 juillet, le taux d'incidence a augmenté, atteignant 96,7/100.000 habitants contre 31,3/100.000 la semaine précédente, notamment dans les départements de Charente-Maritime, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques", a-t-elle ajouté, précisant que le taux de positivité était, lui aussi, à la hausse (3,5 %).


Plus inquiétant, "le suivi hospitalier témoigne d’une reprise des admissions en service de réanimation". Il s'agit "d'une situation très préoccupante", assène la directrice générale adjointe de l'ARS Nouvelle Aquitaine, Hélène Junqua. "Plus que jamais, le respect des gestes barrières, notamment le port du masque quand la distanciation physique n’est pas possible et/ou que l’on évolue dans un espace clos, comportant des risques de contamination élevés au variant Delta, s’impose à tous", insiste-t-elle. 

LE POINT SUR LA PANDÉMIE


Le Covid-19 a désormais fait au moins 4.139.040 morts dans le monde depuis le début de la pandémie. Les États-Unis demeurent le pays le plus touché avec 610.177 décès, devant le Brésil (547.016), l'Inde (419.470), le Mexique (237.626) et le Pérou (195.547).

FACT CHECK


Des informations contradictoires ont circulé ces derniers jours au sujet de l'application du pass sanitaire à l'Assemblée nationale et au Sénat. Malgré des obstacles constitutionnels, le Parlement ne devrait pas faire exception.

Le Parlement peut-il échapper au pass sanitaire au nom de la Constitution ?

APPEL À L'AIDE DES CINÉMAS 


Les salles de cinéma et les distributeurs ont lancé vendredi un appel à l'aide, suite à la mise en place du pass sanitaire dans les lieux de culture et de loisirs, qui a entraîné une chute de leur fréquentation depuis mercredi.


"Un plan massif en faveur de la distribution" est réclamé par la Fédération nationale des éditeurs de films (FNEF) qui regroupe les principaux distributeurs français - Gaumont, Universal pictures, Studiocanal, etc. L'organisation dénonce "une catastrophe industrielle", indiquant que les entrées des salles ont baissé brutalement de 70% entre mardi et mercredi, jour de sortie des nouveaux films dont le très attendu "Kaamelott - Premier volet". "Si un signal n'est pas donné aux acteurs économiques du secteur dans les prochaines heures, il faudra s'attendre à n'avoir dans les salles qu'un écran noir", conclut la FNEF.

PASS SANITAIRE : PREMIER FEU VERT DU SÉNAT MAIS...


Adopté la nuit dernière par l'Assemblée Nationale, le nouveau projet de loi sanitaire a reçu vendredi un premier feu vert du Sénat, en commission. Les parlementaires ont toutefois conditionné l'extension du pass sanitaire au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire. Le projet de loi repose sur la prorogation jusqu'au 31 décembre du régime transitoire de sortie progressive de l'état d'urgence. 


Un amendement a donc été adopté en commission qui déclare l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 octobre, en prévoyant la possibilité pour le gouvernement d'en limiter l'application, par décret, à certains territoires. Dans ces derniers, le pass sanitaire pourrait concerner des lieux du quotidien (cafés, restaurants...). En revanche, pour les territoires où le gouvernement déciderait de sortir de l'urgence sanitaire, le pass sanitaire ne s'appliquerait que dans les lieux de grands rassemblements (stades, festivals...). 


En outre, les grands magasins et centres commerciaux ont été exclu du périmètre de ce nouveau mécanisme.


Enfin, les sénateurs ont supprimé la possibilité de licencier les salariés des lieux soumis au pass sanitaire qui ne le présenteraient pas. Ils ont estimé que la suspension était "suffisamment dissuasive".  

UN CYCLISTE ALLEMAND POSITIF AU COVID-19


Le coureur allemand Simon Geschke a été testé positif au Covid-19 ce vendredi. Il doit donc renoncer à participer à la course de cyclisme en ligne des Jeux Oympiques prévue samedi (départ à 11h00 locales, 02h00 GMT). "C'est vraiment dur, si proche de la compétition, d'être retiré de la course. J'ai respecté toutes les règles d'hygiène autant que possible. Je me sens bien physiquement, mais émotionnellement c'est un jour noir pour moi. Il ne me reste plus qu'à souhaiter une bonne course aux gars pour demain", a réagi l'intéressé.


Tous les autres membres de l'équipe - staff y compris - ont passé un test PCR, revenu négatif. Toutefois, Emmanuel Buchmann, qui partage sa chambre avec Geschke, va devoir présenter un second test PCR négatif pour pouvoir prendre le départ.

BILAN QUOTIDIEN


19.561 nouvelles contaminations ont été détectées au cours des dernières 24h (+79% par rapport à vendredi dernier). 


Par ailleurs, 6 802 personnes sont actuellement hospitalisées du Covid-19 dans l'Hexagone (-30 en 24 heures). 872 Français sont en soins critiques (+4). 69 nouveaux patients ont été admis dans ces services au cours des dernières 24 heures, contre 59 la veille et 64 mercredi. 26 personnes sont décédées ce vendredi.

MACRON APPROUVE LA TENUE DES JO 


En déplacement à Tokyo pour l'ouverture des Jeux Olympiques, le président de la République français a salué le maintien de la compétition. "Je pense que les autorités japonaises ont eu raison d'aller de l'avant avec les JO... Cela démontre quelque chose : quoi qu'il arrive, nous devons nous adapter, nous organiser et faire de notre mieux", a indiqué au micro de France télévision Emmanuel Macron. "Nous devons résister, nous devons organiser ces Jeux. C'est important parce que l'esprit olympique est un esprit de coopération et c'est ce dont nous avons besoin en ces temps", assène-t-il.

VACCINS ET CONTAMINATIONS 


Alors que le pass sanitaire divise dans l'opinion, des internautes soutiennent que la vaccination est responsable d'une hausse des contaminations. Les chiffres disent pourtant le contraire.

Des contaminations plus nombreuses dans les pays les plus vaccinés ? C'est faux

PASS SANITAIRE : PREMIERS DÉPLOIEMENTS


Dès ce vendredi, le pass sanitaire a été mis en place dans quelques établissements de Haute-Corse, en Balagne et à Saint-Florent. Tout le département pourrait bientôt être concerné.

Pass sanitaire : le dispositif fait ses premiers pas dans des bars et restaurants de Haute-Corse

RESTRICTIONS DES RESTRICTIONS MUSICAUX DANS LE FINISTÈRE


Le préfet du Finistère a renforcé vendredi "l'interdiction des rassemblements à caractère musical non autorisé" dans le Finistère. "Le transport de matériel de sons" est également interdit du 22 au 27 juillet 2021. 

OPPOSITION AU PASS SANITAIRE


Le parquet de Bordeaux a indiqué vendredi qu'un homme avait été condamné à une amende de 300 euros pour avoir injurié plusieurs députés LREM de la Gironde favorables au pass sanitaire. 


Catherine Fabre, Dominique David et Éric Poulliat, avaient porté plainte après avoir été la cible de propos en direct ou de messages vocaux "visant à tenter de les intimider par rapport aux mesures gouvernementales" sur l'extension du pass sanitaire. Tous ont décrit un individu "insultant et agressif dans ses propos". L'enquête confiée à la gendarmerie nationale avait rapidement permis d'identifier et d'interpeller jeudi l'auteur présumé des faits. Il a été condamné à une amende de 600 euros, dont 300 euros avec sursis, pour des faits requalifiés d'"outrages sur personne chargée d’une mission de service public", l'infraction de menaces n'ayant pas pu être établie.

CLUSTERS EN VENDÉE 


Deux secteurs du département inquiètent tout particulièrement les autorités sanitaires, qui ont pris des mesures. Les habitants, eux, sont inquiets de ces foyers de contamination, alors que l'été est loin d'être fini.

Des clusters dans 22 campings : que se passe-t-il en Vendée ?

VOYAGES ALLEMAGNE-ESPAGNE


L'Allemagne a décidé vendredi de durcir les restrictions pour les voyages en Espagne, y compris les Baléares et les Canaries, face à une résurgence de l'épidémie sur la péninsule ibérique. Cette mesure a également été prise pour les Pays-Bas. 


Concrètement, les voyageurs revenant d'Espagne ou des Pays-Bas seront contraints d'observer une quarantaine de 10 jours à leur retour en Allemagne, pouvant toutefois être réduite à 5 jours sur présentation d'un test négatif.  Les personnes immunisées après avoir reçu deux doses de vaccins ou considérées comme guéries sont exemptées de cette quarantaine. 

Infos précédentes

Vaccination obligatoire, pass sanitaire, variant Delta… Après plusieurs semaines d'amélioration sur le front épidémique, le rebond épidémique est désormais au cœur des préoccupations, en France comme dans le reste de l'Europe. Emmanuel Macron a annoncé, lundi 12 juillet, un nouveau durcissement des mesures sanitaires pour y faire face, dont la vaccination obligatoire pour les soignants et l'extension du recours au pass sanitaire. Des mesures qui font l'objet d'un projet de loi présenté lundi 19 juillet en Conseil des ministres. 

La France a en outre décidé de durcir ses conditions d'entrée pour les voyageurs non-vaccinés de plusieurs pays européens, avec la présentation d'un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures. Inversement, les voyageurs présentant un schéma vaccinal complet depuis plus de 7 jours bénéficient d'une levée complète des restrictions, quel que soit le pays de provenance. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Le cap de la fin du quinquennat

L'intervention d'Emmanuel Macron ne s'est toutefois pas cantonnée aux mesures immédiates. Le chef de l'État a abordé la situation économique et l'importance de la relance du pays. 

Lire aussi

Emmanuel Macron a en outre fixé le cap qu'il entend tenir pour la fin de son quinquennat, avec notamment la réforme des retraites, dont la poursuite est conditionnée par une amélioration sur le front sanitaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

"Pass sanitaire" pour les enfants des centres de loisirs de Nice ? Des tests anti-covid mais finalement pas d'obligation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.