EN DIRECT - 72% des Français seraient prêts à se reconfiner au moins 15 jours

EN DIRECT - 72% des Français seraient prêts à se reconfiner au moins 15 jours
Santé

CORONAVIRUS - Le nombre de décès dus au Covid-19 dans le monde se rapproche désormais du million de morts. La France impose à partir cette semaine de nouvelles mesures restrictives dans plusieurs grandes villes où elles suscitent de vives réactions. Suivez les dernières infos.

Live

 72% DES FRANÇAIS PRÊTS A SE RECONFINER


Les Français prêts à faire des efforts : c'est ce qui ressort d'un sondage publié ce dimanche dans le JDD. 72% d'entre eux sont prêts à se reconfiner pour au moins 15 jours, et 80% accepteraient de moins voir des membres de leur famille. En outre, 68% sont inquiets pour leur santé et plus encore des conséquences du virus (86%).

LES DERNIERS CHIFFRES


 Au 27 septembre 2020, l'épidémie de Covid a fait près d'un million de morts dans le monde (998.463 morts selon un bilan établi par l'AFP)


Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de  cas, avec 204.499 décès pour 7.079.689 cas recensés, selon le comptage de  l'université Johns Hopkins. Au moins 2.750.459 personnes ont été déclarées  guéries.


Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 141.406  morts pour 4.717.991 cas, l'Inde avec 94.503 morts (5.992.532 cas), le Mexique  avec 76.243 morts (726.431 cas), et le Royaume-Uni avec 41.971 morts (429.277  cas).


Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le  plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 97 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Belgique (86), la Bolivie (67), l'Espagne (67),  et le Brésil (67).

OLIVIER VÉRAN


Le ministre de la Santé est l'invité du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro. "Cela fait plusieurs semaines que nous alertons sur le fait que nous n'avons pas vaincu l'épidémie. Le virus n'a pas disparu. L'épidémie a repris de l'ampleur."

TESTS

Face à la saturation des labos, faut-il revenir à la prescription médicale pour réaliser un test ? "J’ai peur qu’en repassant par l’ordonnance, nous passions à côté d’un grand nombre de diagnostics chez les publics asymptomatiques", explique Olivier Véran. "La priorisation n’est pas antinomique d’un dépistage massif des publics prioritaires."

VACCIN

Olivier Véran : "Je veux un vaccin sûr, efficace et disponible. Le temps scientifique n'est pas le temps politique"

"Il y aura peut-être un vaccin en 2021. En attendant je peux vous dire que nous allons vivre avec un virus qui aura des phases d'aggravation et des phases plus calmes. L'acceptation est le seul moyen pour pouvoir être efficace"

VACANCES DE LA TOUSSAINT

Olivier Véran, sur la possibilité de restrictions de déplacements lors des vacances de la Toussaint : "Ce qui arrivera fin octobre dépend de ce que l'on va faire dans les prochaines semaines".

EPIDEMIE A MARSEILLE

Olivier Véran : "A Marseille, la courbe frémit. C'est trop tôt pour considérer que c'est stable. Cela ne baisse pas assez vite, et la tension sanitaire va de toute façon augmenter dans les prochains jours"

"Le professeur Raoult sait très bien que les cas graves affluent dans les hôpitaux"

COLÈRE À MARSEILLE

Olivier Véran face aux critiques des élus marseillais : "La maire de Marseille, je l'ai eue au téléphone un certain nombre de fois. J'ai dit aux élus que si l'on accompagnait pas les mesures proposaient on irait vers des mesures plus dures"

"Je crois que nous avons retrouvé le chemin du dialogue"

"Il ne faut pas trop en faire sur la réaction des uns et des autres les premiers jours. Les décisions que j'ai eu à présenter, je les assume, elles ont été concertées et engagent notre responsabilité collective"

PAS DE RECONFINEMENT

Olivier Véran : "Nous voulons que les Français puissent passer des fêtes de fin d'année en famille. Anticiper un confinement de trois semaines relève de prédiction", explique le ministre, en réponse à l'appel d'économistes visant à reconfiner préventivement le pays avant Noël pour éviter une explosion des contaminations. 

"Nous ne voulons pas reconfiner le pays. De nombreux pays autour de nous font d'autres choix. Nous ne le voulons pas. Nous demandons aux Français d'agir pour l'empêcher."

"Il reste un petit effort à accomplir pour les Français pour que le virus recule"

PERSONNELS SOIGNANTS

Olivier Véran (Grand Jury) : "Il y a 15.000 embauches à l'hôpital. Le Ségur de la santé, c'est une augmentation de l'attractivité de ces métiers"

"J'ai décidé d'aller au-delà des accords avec les syndicats. La semaine prochaine, la plupart des salariés de la fonction publique hospitalière percevront 90 euros nets de plus par mois. Ils percevront à nouveau 90 euros nets de plus à partir de mars"

HÔPITAUX

Olivier Véran (Grand Jury) : "Si la situation l'exigeait, nous devrions à nouveau annuler des interventions programmées pour sauver des vies" dans les hôpitaux, indique le ministre.

"Aller en réanimation, ce n'est pas neutre, ce n'est pas anodin. L'enjeu est d'empêcher que les gens aillent en réanimation."

2E VAGUE ? 

Olivier Véran (Grand Jury) : "A l'heure à laquelle je vous parle, nous ne sommes nulle part en situation de saturation des réanimations."

"L'effort collectif fait que le virus circule moins vite, ce qui nous donne du temps pour empêcher le virus de monter"

L'INSTANT ECO


La mise en place des nouvelles restrictions sanitaires est un coup dur pour les salles de sport. Malgré quelques exceptions, elles vont devoir remettre en chômage partiel leurs salariés.

Salles de sport : le coup d'arrêt ?

VIRUS


La France devra affronter, "si rien ne change", une "épidémie généralisée" pendant de longs mois, avertit ce dimanche le président du conseil national de l’Ordre des médecins.

"Vers une épidémie généralisée si rien ne change" : la mise en garde du patron de l'ordre des médecins

HYGIÈNE


De multiples publications en ligne justifient le refus des masques notamment pour des raisons d'hygiène. Ils seraient en effet de parfaits réceptacles pour les bactéries, les moisissures et autres microbes. Des arguments balayés par les spécialistes de la médecine hygiéniste.

DURCISSEMENT


De nouvelles mesures de restriction vont entrer en vigueur dans les départements selon leur situation sanitaire. Quatre niveau de vigilance sont désormais édictés : voici , en détail, la situation département par département.

Alerte "renforcée" ou "maximale" : quelle est la situation de votre département ?

AUSTRALIE


Le couvre-feu nocturne à Melbourne sera levé à compter de lundi, près de deux mois après avoir été imposé dans la deuxième ville d'Australie pour endiguer la flambée de cas de coronavirus.


Le couvre-feu à Melbourne avait été imposé le 2 août en même temps que d'autres mesures au moment où le nombre de malades explosait dans la ville de cinq millions d'habitants. 


En dépit de la levée du couvre-feu, les habitants seront tenus de demeurer dans un rayon de cinq kilomètres autour de chez eux. L'amende en cas d'infraction à cette règle sera portée à près de 5.000 dollars australiens (3.000 euros).

 72% DES FRANÇAIS PRÊTS A SE RECONFINER


Les Français prêts à faire des efforts : c'est ce qui ressort d'un sondage publié ce dimanche dans le JDD. 72% d'entre eux sont prêts à se reconfiner pour au moins 15 jours, et 80% accepteraient de moins voir des membres de leur famille. En outre, 68% sont inquiets pour leur santé et plus encore des conséquences du virus (86%).

RÉACTION


Sur LCI, le professeur Toussaint a réagi à la tribune de ses confrères publiée ce dimanche sur Mediapart. "On confond avec les tests, qui sont trop sensibles, ceux qui s'en sont sortis par leurs défenses (ndlr : immunitaires) et ceux qui vont être hospitalisés."

"CHANGER DE STRATÉGIE SANITAIRE"


Autre réflexion apportée au débat, celle de 185 scientifiques, universitaires et professionnels de santé. Dans les colonnes de Médiapart, ils mettent en garde : "Nous pensons au contraire que la peur et l’aveuglement gouvernent la réflexion, qu'ils conduisent à des interprétations erronées des données statistiques et à des décisions administratives disproportionnées, souvent inutiles voire contre-productives."


Leur souhait ? Qu'on "remette à plat nos connaissances pour définir démocratiquement une stratégie sanitaire."

UNE TRIBUNE POUR METTRE EN GARDE


Face à l'accélération de l'épidémie, sept professionnels de santé tirent la sonnette d'alarme dans le JDD. Philippe Amouyel, Luc Dauchet, Gilbert Deray, Karine Lacombe, Bruno Megarbane, Jimmy Mohamed et Christine Rouzioux  proposent une série de "mesures drastiques" à mettre en place "dès ce week-end" pour essayer d'éviter une "deuxième vague bien plus difficile à gérer pour les hôpitaux et les services de réanimation que la première". 

 

"Le nombre de patients admis quotidiennement en réanimation dans un mois sera de 650, équivalent à celui que nous avons connu au maximum de la première vague, et sera de 1.200 dans un mois", préviennent-ils.

NEW YORK


L'Etat de New York, ancien épicentre de l'épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis, a enregistré plus de 1.000 cas de contamination en une journée - 1005 précisément -, ont fait savoir ce samedi les autorités locales. Un niveau qui n'avait plus été atteint depuis le 5 juin.

BRUXELLES


Les bars et cafés de la capitale belge devront fermer leurs portes dès 23 heures à partir de lundi, ont annoncé aujourd'hui les autorités régionales. Une fermeture anticipée de deux heures des lieux de consommation d'alcool qui ne concerne toutefois pas les restaurants.


Mercredi, l'exécutif régional avait annoncé que le port du masque ne serait plus obligatoire en extérieur partout à Bruxelles à compter du 1er octobre. Mais il sera obligatoire d'avoir un masque sur soi en permanence, a-t-il été décidé ce samedi. En dehors des zones très fréquentées où le port du masque reste obligatoire, il sera fortement recommandé dès que la distanciation physique n'est pas possible, et obligatoire dans les zones commerçantes et aux abords des écoles.

RESTRICTIONS A PARIS


L'accès aux gymnases de la capitale, d'abord limité aux activités scolaires et aux sportifs professionnels, est finalement élargi aux mineurs dans les clubs amateurs, a décidé aujourd'hui la préfecture de police.


Elle s'aligne ainsi sur la décision du ministère des Sports de préconiser l'ouverture des gymnases pour les mineurs qui pratiquent en clubs et associations.

FOOTBALL


Le match de championnat nord-américain de football (MLS) entre les Colorado Rapids et le Sporting Kansas City, prévu ce dimanche, a été reporté en raison de cas positifs au Covid-19 au sein des Rapids, a annoncé samedi l'instance. 


"Un joueur et trois membres du personnel des Colorado Rapids ont été testés positifs au Covid-19, lors d'un dépistage mené jeudi 24 et vendredi 25 septembre. Sur la base de ce nombre de cas, la MLS a reporté le match pour permettre d'effectuer d'autres tests et de faire une évaluation supplémentaire", a indiqué la Ligue.  "Tous les autres membres des Rapids ont été testés négatifs et suivent le protocole sanitaire mis en place MLS", a conclu cette dernière, qui déterminera plus tard la date de report du match.

BILAN QUOTIDIEN


Selon les données que vient de publier Santé Publique France, le pays a enregistré 14.412 nouveaux cas de Covid-19 ces dernières 24 heures, un chiffre en légère baisse par rapport aux dernières 48 heures. Mais le taux de positivité continue d'augmenter : le pourcentage de personnes contaminées parmi les personnes testées est de 7,2%, selon le chiffre de samedi. Le taux était de 6,9% vendredi, 6,5% jeudi, 6,2% mercredi et 5,4% la semaine dernière.


En une journée, 39 personnes sont décédées, contre 56 sur les 24 heures précédentes. Sur les sept derniers jours, 4.102 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, dont 763 cas graves en réanimation, contre 747 sur les sept jours achevés vendredi.

ZONE ALERTE MAXIMALE


Deux départements sont concernés par le niveau d'alerte maximale : les Bouches-du-Rhône et la Guadeloupe. 

QUELS SONT LES DÉPARTEMENTS CONCERNÉS PAR DES NOUVELLES MESURES ? 


Le ministère de la Santé vient de publier les 2 cartes des départements placés en "alerte" et ceux en "alerte renforcée". Deux zones où des mesures supplémentaires sont ou vont être mises en place pour endiguer la progression de l'épidémie. 

INDE


L'Inde, pays qui fabrique le plus de vaccins au monde, utilisera ses ressources dans la lutte contre la pandémie "pour toute l'humanité", a promis ce samedi son Premier ministre Narendra Modi dans son discours annuel - pré-enregistré en vidéo cette fois-ci - devant l'Assemblée générale de l'ONU.


"La production de vaccins de l'Inde et ses capacités de livraison seront utilisées pour aider toute l'humanité à combattre cette crise", a déclaré Narendra Modi, ajoutant que son pays aiderait aussi les autres "à améliorer leur chaîne du froid et leurs capacités de stockage".

BIRMANIE


Des médecins et les medias birmans rapportent ce samedi que Rangoun, capitale économique et plus grande ville du pays, est confrontée à une flambée du nombre de cas de contamination au Covid-19. Le corps médical, déjà débordé par la situation, craint des milliers de nouveaux cas dans les prochains jours.


La Birmanie, où le système de santé est l'un des plus précaires au monde, a été jusqu'à présent relativement épargnée par le Covid-19, avec moins de 400 cas officiellement recensés et six décès enregistrés en août.


Mais la diffusion du virus s'est accélérée et le nombre de cas a doublé chaque semaine, pour un total de 174 décès. Quelque 6.000 personnes sont placées en quarantaine à Rangoun où, selon les medias officiels, sept nouveaux centres viennent d'être construits pour isoler 1.000 autres personnes.

PROPOSITION


Dans une tribune publiée dans Le Monde, les prix Nobel d'économie 2019 Esther Duflo et Abhijit Banerjee proposent un reconfinement du 1er au 20 décembre. Et ce afin d'éviter un pic de contaminations après les fêtes de fin d'année.

Reconfinement général en décembre pour "sauver Noël" : Véran pas favorable à la proposition de deux prix Nobel

RUSSIE


La ville de Moscou, confrontée à un nouvel essor des contaminations au coronavirus, serre à son tour la vis. "Depuis août, la morbidité du Covid-19 croît de manière sensible en Europe. Malheureusement, à Moscou aussi nous voyons depuis plusieurs jours une hausse notable", a relevé vendredi le maire de la capitale, Sergueï Sobianine. 


"Les Moscovites de plus de 65 ans, et les plus jeunes souffrant de maladies chroniques ne doivent plus sortir de chez eux", a recommandé ce proche du président, qui dirige aussi la cellule anti-coronavirus nationale.


Le maire demande aux seniors de limiter les contacts avec leurs proches, tout en recommandant à ces derniers de se charger des courses et formalités de leurs aînés. 

DEUX MILLIONS DE MORTS ?


L'Organisation mondiale de la santé craint le pire. Interrogé à Genève sur la possibilité que le bilan final du Covid-19 atteigne deux millions de morts, un responsable de l'OMS a jugé l'hypothèse plausible.


"Si nous ne faisons pas tout ce qui est possible, le nombre dont vous parlez n'est pas seulement envisageable mais malheureusement très probable", a estimé Michael Ryan, directeur des Situations d'urgence de l'OMS.

TÉMOIGNAGE 


Les restaurateurs et patrons de bars marseillais vivent leur dernier weekend avant fermeture. Et la pilule passe mal, comme l'a expliqué ce samedi sur LCI l'un d'entre eux.

CHÔMAGE 


750 000 étudiants, fraîchement diplômés en mai dernier, ne trouvent pas d'emploi à cause du Covid-19. Mais les jeunes ne sont pas les seuls à être touchés par le chômage en cette période d'épidémie. Les saisonniers ont aussi perdu leur travail.

GASPILLAGE ALIMENTAIRE


À Marseille, 4 000 entreprises seront touchées par cette fermeture des bars et restaurants pendant au moins quinze jours. L'urgence pour ces professionnels est d'écouler leur produits frais.

ROLAND-GARROS


Le coup de gueule de Fernando Verdasco. L'Espagnol, évincé du tableau principal de Roland-Garros en raison d'un test positif au nouveau coronavirus, s'en est pris aux organisateurs dans un communiqué publié sur Twitter.


"Je veux faire savoir à quel point je suis totalement frustré et révolté à l'encontre de l'organisation de Roland-Garros qui me prive de mon droit de participer à cet événement important sans même m'offrir la possibilité de passer un autre test avec un nouvel échantillon qui pourrait confirmer que le résultat du premier test était une erreur", écrit Verdasco.


Le 58e joueur mondial explique avoir contracté le "Covid-19 de façon asymptomatique" en août et avoir passé quatre tests PCR, tous revenus négatifs, avant son nouveau test positif en amont de Roland-Garros. Il a d'ailleurs entre temps disputé le tournoi de Rome, dont il a été éliminé d'entrée après un match perdu face au Bosnien Damir Dzumhur... lui-même exclu des qualifications de Roland-Garros car considéré comme cas contact.

PLUS DE SEPT MILLIONS DE CAS AUX ETATS-UNIS


Les Etats-Unis, pays le plus touché de la planète par le virus. Plus de sept millions de cas de Covid-19 ont été détectés sur le sol américan depuis le début de la crise, a rapporté vendredi l'université Johns Hopkins, dont le comptage fait référence. Rien ne semble endiguer la pandémie : le pays a enregistré un million de cas supplémentaires et 20.000 morts depuis le 31 août. Le nombre officiel de morts dépassait vendredi les 203.400 dans le pays.


Selon l'université, l'épidémie aux Etats-Unis est entrée de nouveau dans une sorte de "plateau", avec une stagnation à une incidence élevée, de l'ordre de 40.000 nouveaux cas par jour. Les conséquences de ce "plateau" sont lourdes, avec un nombre moyen de décès quotidiens qui oscillait autour de 700 à 800 dans les sept derniers jours, contre environ 300 dans l'Union européenne, selon Our World in Data à partir de données officielles.

RESTAURANTS


Les restaurateurs marseillais, forcés de fermer à partir de lundi, ont protesté ce vendredi dans la cité phocéenne. 

TOULOUSE


Selon le communiqué de la préfecture, les activités sportives dans des lieux couverts ou en intérieur sont, jusqu'à nouvel ordre, interdites. Cette réglementation s'applique notamment aux piscines couvertes, salles de sport, gymnases et salles polyvalentes. 


Les sportifs professionnels et les enfants, dans le cadre d'activités scolaires ou parascolaires, ne sont pas concernés par cette mesure.

TOULOUSE


Dans son communiqué, la préfecture explique que les bars devront fermer leurs portes à 22h. Au contraire, restaurants et cabarets pourront demeurer ouverts jusqu'à 1h du matin.


Ces dispositions entreront en vigueur à partir de lundi prochain. 

TOULOUSE


Toulouse est passée en zone d'alerte renforcée. La préfecture a annoncé ce vendredi les nouvelles mesures sanitaires entrant en vigueur ce samedi. Les événements de plus de 1000 personnes sont ainsi interdits tout comme les rassemblements de plus de 10 personnes dans "les parcs, jardins et aux abords des plans d'eau". 


Par ailleurs, les activités "dansantes dans les établissements recevant du public et dans les lieux publics" ne pourront plus avoir lieu. Pas de rassemblements festifs ou familiaux de plus de 30 personnes non plus. 

RESTAURANTS MARSEILLE


Le gouvernement a annoncé la fermeture des restaurants et bars à partir de dimanche soir. De nombreux professionnels pris de court se voient obligés de se débarrasser de leurs stocks. 

ETATS-UNIS


Le pays a franchi ce vendredi le seuil des 7 millions de personnes infectées par le coronavirus depuis le début de la pandémie. Au total, 203 240 personnes sont décédées, dont près de 20 000  depuis le 31 août.

BILAN QUOTIDIEN


Selon le rapport de Santé Publique France publié ce vendredi en début de soirée, 15.797 cas supplémentaires ont été détectés en France au cours des dernières 24 heures. Durant ce même laps de temps, 56 décès sont à déplorer. Au total, 31.661 personnes ont perdu la vie dans le pays depuis le début de la pandémie. 


Sur les sept derniers jours, 4.069 malades ont été hospitalisés pour une infection au SARS-CoV-2. Par ailleurs, 747 malades occupent les services de réanimation, soit 29 de plus qu'hier.


Le taux de positivité des tests progresse encore légèrement pour atteindre 6,9%.

ALLEMAGNE


L'Allemagne a de nouveau élargi sa liste des régions à risques face à la recrudescence des cas de coronavirus. Le Luxembourg et la République Tchèque y ont ainsi été placés. 


Les touristes revenant de ces territoires seront dans l'obligation de se soumettre à un test de dépistage, et d'observer une quarantaine à leur retour dans l'attente du résultat. 

CARNAVAL DE RIO 


L'emblématique carnaval de Rio de Janeiro (Brésil), initialement prévu en février 2021, a été reporté à cause de la pandémie de coronavirus. 


"Nous sommes arrivés à la conclusion que l'événement devait être reporté. Nous ne pouvons tout simplement pas le faire en février. Les écoles de samba n'auront ni le temps ni les ressources financières et organisationnelles pour être prêtes pour février", a expliqué Jorge Castanheira, le président de la Ligue indépendante des écoles de samba de Rio de Janeiro (LIESA). 

PISCINES


Les piscines font partie des lieux visés par les nouvelles restrictions sanitaires. Qu'est-il prévu ? 

Nouvelles restrictions sanitaires : les piscines ouvertes ou fermées ?

PARIS PHOTO


Plus grand rendez-vous annuel de la photographie d'art, la 24e édition de Paris-Photo n'aura pas lieu cette année en raison des risques liés à l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19). L'événement devait se tenir en novembre au Grand Palais.

RÉGION SUD


Les bars et restaurants fermeront à Aix-Marseille "à partir de dimanche soir", annonce Renaud Muselier, le président de la Région. La mesure annoncée par Olivier Véran, mercredi, devait initialement prendre effet dès samedi. 


"Ce sont des avancées significatives", a salué le président de région dans un communiqué, évoquant aussi "une clause de revoyure (...) dans sept jours pour faire le point et réévaluer la situation".


"Nous on veut discuter, on a obtenu 48 heures pour qu'ils (les restaurateurs) puissent écouler les stocks, c'est pas énorme mais c'est déjà quelque chose", a aussi salué à la sortie de cette réunion Maryse Joissains, la maire LR d'Aix-en-Provence.


Le périmètre d'application du futur arrêté préfectoral, qui sera publié samedi selon M. Muselier, n'a en revanche pas été défini, ont précisé les élus interrogés par une journaliste de l'AFP à la sortie de cette réunion.

REMÈDE ? 


L'institut Pasteur pourrait bien avoir effectué une importante découverte. L'équipe de chercheurs affirme en effet avoir trouvé une molécule efficace contre le coronavirus. Des premiers résultats qui restent encore à consolider. 

Une molécule efficace contre le Covid-19 ? La découverte prometteuse de l'Institut Pasteur de Lille

Infos précédentes

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Retrouvez ici les dernières informations sur la pandémie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent