En Grande-Bretagne, on vous encourage à perdre du poids avec des SMS

En Grande-Bretagne, on vous encourage à perdre du poids avec des SMS

Santé
DirectLCI
PREVENTION - À Stoke-on-Trent, la mairie a dépensé 10 000 livres pour une initiative visant à combattre le surpoids des habitants en leur envoyant des SMS d'encouragement. Sauf que pour certains, cette nouvelle motivation au régime pourrait causer plus de tort que de bien.

Des encouragements ça fait toujours plaisir. Surtout pour un défi aussi laborieux que la perte de poids. Dans la ville de Stoke-on-Trent, située au centre de l'Angleterre, le conseil municipal a trouvé un moyen original pour motiver ses 70 000 habitants considérés comme en surpoids à maigrir. Il faut dire qu'avec une population estimée à 260 000 personnes, le taux d'obésité atteint donc, et quand même, les 30 %.

Pendant dix semaines, les membres du conseil ont pris l'initiative insolite d'envoyer quotidiennement des textos d'encouragements, relate la chaîne BBC . Les messages sont brefs et concis : “Mange plutôt de plus petites proportions”, “Tu peux peut-être marcher pour aller faire les courses, et prendre les escaliers plus souvent”, "Mange des fruits et légumes","Prends les escaliers aujourd'hui au lieu de l'ascenseur", "Attention au grignotage".

Économiser de l'argent et de la souffrance

Le programme se fait sous la base du volontariat pour 500 personnes à condition de s'inscrire en mairie. "Le but, c'est d'amener à garder leur motivation et de prendre des mesures avant d'avoir besoin de soutien médical, qui est si cher et personnellement bouleversant", explique à la chaîne un porte-parole du conseil municipal. Pour ce projet, la ville a tout de même dépensé 10 000 livres, soit 12 000 euros. Ce qui lui vaut d'être sous le feu de nombreuses critiques.

Certains habitants, tout comme des politiques et des médecins, désapprouvent un tel investissement. "Je pense qu'on pourrait espérer plus avec une telle somme", estime le chef de l'opposition, le conseiller conservateur Abi Brown. "Si l'argent va à des groupes communautaires, il pourrait être utilisé pour aider les gens à perdre du poids, mais aussi pour d'autres projets. "Vous devez avoir la volonté, et si vous n'en avez pas, un message automatique n'aidera pas", témoigne un habitant.

Alors dépenses inutile ou véritable action de santé publique ? "Des textos de motivation pour les obèses ? Il y a plus de chance qu’ils aient des conséquences psychologiques négatives“, a même twitté une doctorante en médecine. "Il s'agit d'une utilisation très rentable des fonds : aider les gens avant qu'ils aient besoin d'un traitement cher pour des problèmes liés à l'obésité comme le diabète, le cancer et les maladies cardiaques", estime pour sa part Phil O'Connell de faculté de santé de l'Université de Staffordshire. Réponse à la fin de la période d'essai.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter