Enquête contre l'Institut Pasteur : c'est quoi le Mers Coronavirus ?

Enquête contre l'Institut Pasteur : c'est quoi le Mers Coronavirus ?

VIRUS - Alors que l'Institut Pasteur a ramené illégalement des fioles de Mers Coronavirus en 2015, petite explication sur l'origine et les risques de ce virus venu du Moyen-Orient.

L'Institut Pasteur fait l'objet d'une enquête judiciaire sur les conditions dans lesquelles de dangereux virus ont pu arriver à l'Institut en octobre 2015, de Corée du Sud, sans que les autorités sanitaires soient au courant, révèle ce mercredi Le Parisien.

"Le 11 octobre 2015, une scientifique de l'Institut Pasteur de Corée a transporté clandestinement, à bord d'un vol Séoul-Paris, trois tubes d'échantillon de Mers Coronavirus, un virus potentiellement mortel, transmissible par le chameau et apparu pour la première fois en 2012 au Moyen-Orient", assure le quotidien.

Lire aussi

Mais au fait c’est quoi le Mers Coronavirus ?

L’OMS définit le Mers Coronavirus (MERS-CoV) comme une maladie respiratoire virale, découverte pour la première fois en 2012 en Arabie Saoudite. Son origine exacte n’a toujours pas été déterminée mais, selon les différentes analyses des scientifiques, il proviendrait proviendrait des chauves-souris avant d’avoir été transmis aux chameaux "dans un passé lointain".

Le MERS-CoV infecte essentiellement des patients présentant des pathologies associées comme un diabète, une hypertension artérielle, une maladie cardiaque chronique, une insuffisance rénale chronique. Les symptômes sont généralement la toux, la fièvre et des difficultés respiratoires. Dans certains cas, la maladie peut se caractériser par une pneumonie voire des diarrhées. Dans 36% des cas, les patients atteints du virus ont perdu la vie.

Comment le virus se transmet-il ?

Le virus peut se transmettre de deux manières différentes. Le Mers Coronavirus peut passer d’un animal à un homme. Ce mode de transmission n’est pas encore complètement compris par la communauté scientifique. Il semblerait que le chameau soit "un hôte réservoir majeur du virus et une source animale de l’infection chez l’homme". La transmission entre humains est rare et difficile mais peut arriver après un contact étroit pendant que "des soins sont prodigués sans protection à un patient infecté".

Pour l’instant, il n’existe absolument aucun traitement spécifique. Il est fortement "recommandé aux personnes à risque d’éviter tout contact avec les chameaux, de ne pas boire de lait cru ou [si vous en aviez conçu le projet] d’urine de chameau et de ne pas consommer de viande mal cuite", conseille l’Organisation mondiale de la santé.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : les États-Unis "prêts" à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès le mois prochain

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.