Epidémie Ebola : Marisol Touraine veut rassurer

Santé
PSYCHOSE - Alors que l'épidémie d'Ebola est ''hors de contrôle'' en Afrique de l'Ouest, la ministre française de la Santé, Marisol Touraine, a tenu, dans un entretien au Parisien, à rassurer la population si le virus devait toucher l'Hexagone. Même si une "extrême vigilance s'impose", a-t-elle souligné.

Et si le terrible virus Ebola venait à toucher l'Europe et la France ? Pour Marisol Touraine, le risque est ''faible'', mais oblige à une ''extrême vigilance''. Dans un entretien accordé au Parisien , la ministre de la Santé a tenu à rassurer les Français quant à une importation d'une épidémie qui a déjà tué plusieurs centaines de personnes en Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année et que l'ONG Médecins du monde considère à ce jour ''hors de contrôle''.

> EN SAVOIR + : Ebola : tout savoir sur ce virus mortel

Mortel dans 25% des cas (jusqu'à 90% pour les formes les plus virulentes) et extrêmement contagieux, le virus Ebola a de quoi susciter l'inquiétude bien au-delà des frontières africaines. "Nous faisons en sorte que notre pays ne soit pas touché", a déclaré Marisol Touraine, précisant qu'un"aucun cas importé n'a été signalé à ce jour'' en France. Si tel devait être le cas, "notre pays a les moyens de faire face", a-t-elle certifié.

> INTERVIEW : "Le risque d'une contagion en France est quasi-nul"

"Nous avons mis le dispositif de veille sanitaire en alerte pour sensibiliser les professionnels de santé au diagnostic et aux modalités de prise en charge au cas où un malade se présenterait souffrant de fièvre et rentrant de l'un des pays concernés par l'épidémie", a encore expliqué la ministre, ajoutant que, "depuis plusieurs mois" le ministère des Affaires étrangères et celui de la Santé ont "établi des recommandations pour ceux qui se rendent dans les pays concernés." Au premier rangs desquels se trouvent la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter