Et si juin était le pire mois de l'année pour concevoir un bébé ?

Et si juin était le pire mois de l'année pour concevoir un bébé ?

DirectLCI
MATERNITÉ – Et si la période pour concevoir un enfant influait sur le bon déroulement d'une grossesse ? C'est ce que semble penser certains chercheurs. Et pour eux, le mois de juin serait le moins recommandé pour se lancer.

Le mois de juin c'est LE mois de toutes les promesses, les jours sont très longs, il fait beau et chaud et les vacances arrivent bientôt. Mais il semblerait que cette période de l'année ne soit pas la plus propice pour concevoir un enfant.

C'est en tout cas ce que pense Paul Winchester, un chercheur de l'Université de l'Indiana aux Etats-Unis. Interrogé par le quotidien britannique The Telegraph , le scientifique pense que le mois de juin serait le pire mois de l'année pour faire un bébé. "Le mois de juin est un mois toxique, car les grossesses initiées à ce moment-là ont tendance à être plus courtes que la moyenne et à se terminer un peu plus souvent par des naissances prématurées."

A LIRE AUSSI >> Pour calmer votre enfant, chantez-lui une chanson

Des facteurs environnement

Il est souvent accepté par les spécialistes que le mois de décembre serait le meilleur mois pour concevoir un enfant et cela statistiques à l'appui. Toutefois, au-delà de ces chiffres, il semble impossible, en l'état des recherches, d'assurer une cause certaine pour les expliquer. Paul Winchester avance cependant une théorie : cela pourrait être lié à des facteurs environnementaux : "Pour moi, loin d'être le fruit du hasard, cela pourrait s'expliquer par les taux de vitamine D présents chez les futures mères à cette période de l'année et par une plus grande densité de pesticides."

Ces recherches qui n'ont pas encore été publiées mais qui ont été présentées aux rencontres annuelles de la Société Américaine de Médecine Reproductive font suite à l'étude britannique de l'Université de Cambridge qui avait découvert que les enfants nés en été faisaient en général des adultes en meilleure santé.

Mieux comprendre la reproduction

Pas la peine de prendre toutes ces considérations au pied de la lettre. Ces statistiques restent résiduelles et sont beaucoup plus faibles par exemple que l'importance de mener une vie équilibrée tout au long de la grossesse.

Autrement dit si vous concevez votre bébé en juin et que vous respectez les conseils de votre médecin vous ne présentez, a priori, aucun risque majeur de complications. Ces données constituent avant tout une base pour les chercheurs afin de mieux comprendre les liens entre saisonnalité et reproduction humaine.

À LIRE AUSSI
>> Laits végétaux : ils sont dangereux pour les bébés >> Voila pourquoi vous ne devez pas laisser quiconque embrasser votre bébé

Plus d'articles

Lire et commenter