Et si la lenteur des ordinateurs avait un impact sur notre santé ?

Et si la lenteur des ordinateurs avait un impact sur notre santé ?

DirectLCI
SANTE - Selon un récent sondage, les ordinateurs peut puissants peuvent s'avérer être une source immense de stress, sans compter qu'ils empêcheraient leurs utilisateurs de se consacrer à d'autres activités bénéfiques pour le corps.

Pour les yeux, le dos et le cerveau, l'ordinateur est loin d'être recommandé pour la santé. Encore moins lorsqu'il met notre patience à l'épreuve. C'est bel et bien le cas pour une majorité d'utilisateurs et plus qu'on ne le croit, selon un sondage mené en ligne par Harris Interactive auprès de 2 025 adultes américains. L'étude montre que ces personnes perdent en moyenne deux heures par semaine à cause de la lenteur de leur ordinateur, ce qui les fatigue anormalement. Sans parler de les irriter.

Or, ce phénomène pourrait avoir des conséquences durables sur leur santé. En travaillant avec un ordinateur peu puissant pendant un an, on perd ainsi plus d'un mois de son temps à attendre qu'il se mette en route, qu'il ouvre certains programmes, ou réalise des tâches habituellement rapides. Un temps précieux puisque, interrogés sur l'utilité qu'ils en feraient s'ils n'étaient pas devant leur ordinateur, 31 % des adultes interrogés ont confié qu'ils feraient plus d'exercice, et 26 % dormiraient plus.

Plus fatigant que le sport ?

Le manque de temps empêche aussi certains de manger de façon équilibrée, car 37 % ont répondu qu'ils prendraient plus le temps à planifier leurs repas et/ou à plus cuisiner, plutôt que de manger des plats préparés ou du fast-food. "Un ordinateur lent entraîne non seulement une perte de temps qui pourrait être utilisé à améliorer sa santé, mais c'est aussi une source immense de frustration et de stress constant, deux choses mauvaises à la santé", a noté le coach Kathy Kaehler à propos de ces résultats.

Paradoxalement, 45 % des personnes interrogées ont reconnu que le fait de rester planter devant un ordinateur trop lent épuisait plus qu'une séance soutenue de sport. Outre changer d'ordinateur, il existe des règles simples pour minimiser ce désagrément constaté chez les plus gros utilisateurs : faire une pause toutes les deux heures, s'étirer régulièrement et surtout bien se positionner en situant l'écran au même niveau que les yeux et en calant son dos contre le siège.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter