Regardez bien cette lumière et vous allez vous sentir plus détendu !

Regardez bien cette lumière et vous allez vous sentir plus détendu !

DirectLCI
SANTÉ - La couleur de l'éclairage aurait une incidence sur la rapidité et la qualité de la relaxation après une dispute ou un moment d’anxiété, selon une étude relayée dans la revue Plos One. Les sources blanches ne seraient pas les plus efficaces pour se détendre rapidement. Explications.

Vous êtes vert de rage ? Ou rouge de colère ? Ça n’est pourtant aucune de ces deux couleurs qui vous aidera à vous décrisper rapidement, mais pour se détendre, il faut tout éclairer en bleu selon des chercheurs de l'Université de Grenade (UGR), en collaboration avec l'Ordre Hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu. 


Dans une étude relayée dans la revue scientifique Plos One , ces derniers affirment que la teinte de l’éclairage a bien une incidence sur la qualité et l’efficacité de la relaxation après un moment de stress aigu. En l’occurrence, une source de lumière bleue accélèrerait le processus de détente, contrairement à une source de lumière blanche conventionnelle.


Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques se sont appuyés sur l'électrophysiologie à savoir, l'étude des phénomènes électriques et électrochimiques qui se produisent dans l’organisme en particulier, dans les neurones et les fibres musculaires. Dans le cadre de l'expérimentation, douze volontaires ont été volontairement mis en situation de stress avant de faire l’objet d’une séance de relaxation dans une salle de stimulation multisensorielle, où  leur fréquence cardiaque et leur activité cérébrale étaient constamment mesurées. Objectif ? S’y endormir sans aucun stimulus externe autre qu’un éclairage bleu et un éclairage blanc. Conclusion ? Le groupe sous éclairage bleu a démontré un apaisement nettement plus rapide que le groupe sous éclairage blanc. Dans le détail, le temps de relaxation s’est révélé trois fois moins long pour le premier groupe, à savoir 1,1 minute contre 3,5 minutes. 

En vidéo

La luminothérapie : une solution simple pour garder le moral en hiver

Si les résultats de cette nouvelle étude corroborent ceux de précédents travaux sur le sujet, ils devront néanmoins donner lieu à d’autres expérimentations pour tirer des conclusions fiables et des preuves scientifiques solides, précisent les auteurs.

Plus d'articles

Sur le même sujet