Consommer des légumes verts est bon pour la ligne… mais aussi pour le cerveau

Consommer des légumes verts est bon pour la ligne… mais aussi pour le cerveau
Santé

NUTRITION – Contre les cancers ou l’obésité, les légumes ont fait leurs preuves. Mais une étude révèle que ceux qui contiennent de la lutéine aident à préserver les capacités du cerveau. Explications.

Si vous avez pris la résolution de perdre du poids en 2017, les légumes verts vont devenir des incontournables de vos assiettes. Et c’est tant mieux pour votre santé. En plus de tenir à l’écart les cancers et les kilos, ces aliments auraient l’avantage de booster les capacités cognitives. La démonstration a été faite dans une étude américaine publiée dans la revue scientifique Frontiers in Aging Neuroscience

Lire aussi

Test d’intelligence, examen sanguin et IRM pour les volontaires

Leur secret : la lutéine. Ce précieux pigment se retrouve normalement dans les aliments colorés en jaune, mais la présence de chlorophylle peut masquer leur teinte originelle. Ainsi, si vous n’êtes pas friand de brocolis, de courgettes, d’épinards ou de cresson, vous pouvez aisément les remplacer par du maïs, du poivron jaune ou de la mangue. 

Pour montrer les bienfaits de ce caroténoïde, les chercheurs de l’université de l’Illinois (Etats-Unis) ont recruté 122 personnes, âgées de 65 à 75 ans. Toutes étaient en bonne santé. Dans un premier temps, les volontaires ont passé un test d’intelligence standard. Leurs cerveaux, le cortex cérébral en particulier, ont également été passés au crible via l’Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM). Ensuite, les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang afin de déterminer les niveaux de lutéine de chacun. 

La lutéine, un puissant antioxydant

Et les résultats révèlent un lien entre de meilleurs résultats au test d’intelligence et des niveaux sanguins élevés en lutéine. De plus, la matière grise qui se trouve dans le cortex de ces derniers s’est révélée être plus épaisse. Le site Santelog précise : "Si les niveaux sériques de lutéine ne reflètent que des apports alimentaires récents, ils sont associés à des concentrations cérébrales de lutéine chez les adultes âgés, qui reflètent l’apport alimentaire à long terme." 

Si le constat est dressé, son explication demeure plus mystérieuse. Les scientifiques suggèrent cependant qu’il pourrait être lié à l’effet anti-inflammatoire de la lutéine, qui est aussi un puissant antioxydant. Grâce à sa capacité à imprégner les membranes cellulaires du cerveau, la lutéine serait ainsi un neuro-protecteur. Pour prendre soin de votre cerveau, n’hésitez donc plus à misez sur les légumes verts. 

Lire aussi

En vidéo

Epinards, choux, cèleri : les légumes star des marchés hivernaux

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent