Étude santé du jour : la musique permettrait de prévenir les crises d'épilepsie

Santé
MUSICOTHÉRAPIE - Des chercheurs américains ont observé le cerveau des personnes qui souffrent d'épilepsie reagit de façon différente à la musique. Cette découverte pourrait permettre le développement de nouvelles thérapies afin de prévenir les crises.

En France, près de 600.000 personnes souffrent aujourd'hui d'épilepsie, dont 250.000 jeunes de moins de 20 ans. Troubles de la mémoire, convulsions, lourde fatigue, autant de symptômes qui affectent la vie quotidienne des malades. Mais une découverte pourrait bien changer la donne.

A en croire les conclusions d'une étude, présentée lors du dernier congrès de l' Association américaine de psychologie , le cerveau des personnes épileptiques semble réagir différemment à l'écoute de la musique de celui des personnes en bonne santé, ce qui pourrait permettre le développement de nouveaux traitements pour prévenir les crises.

► Méthodologie : étudier le processus de traitement musical dans le cerveau des épileptiques
Pour parvenir à cette découverte, les chercheurs de l'Université d'État de l'Ohio (États-Unis) ont suivi 21 volontaires tous épileptiques entre septembre 2012 et mai 2014. A l'aide d'un électroencéphalogramme, ils ont pu comparer, grâce aux ondes cérébrales, le processus de traitement musical qui s'opère dans le cerveau des personnes qui souffrent d'épilepsie.

Le premier enregistrement a été réalisé alors qu’ils n’écoutaient pas de musique. Les chercheurs ont ensuite fait écouter aux participants la sonate K.448 du Mozart puis une chanson de John Coltrane. L'ordre d’écoute avait été choisi au hasard pour chaque volontaire.

À LIRE AUSSI >> Du cannabis pour soigner les crises d'épilepsie ?

► Ce que l'étude a montré : un niveau d'activité cérébrale plus élevé à l'écoute de musique
En observant les résultats, les scientifiques ont constaté un niveau d'activité cérébrale plus élevé chez les patients épileptiques lorsqu'ils écoutaient de la musique. "Nous avions comme hypothèse que la musique et le silence étaient traités différemment par le cerveau. Mais nous ne savions pas si cela allait être différent ou similaires chez les personnes atteintes d'épilepsie", a indiqué Christine Charyton, professeur adjoint de neurologie au Centre médical Wexner de l'Université d'État de l'Ohio.

De plus, les ondes émises par leur cerveau avait même tendance à se synchroniser avec les sons qu'ils entendaient, notamment dans le lobe temporal du cerveau. Or près de 80% des cas d'épilepsie sont liés à cette région du cerveau qui est aussi chargée de "traiter" la musique.

► Ce que ça va changer : la musique pourrait aider en tant que thérapie complémentaire
A l'heure actuelle, aucun traitement ne permet de prévenir l'apparition de l'épilepsie. Toutefois, il est possible de diminuer le nombre de crises, ou même de les faire disparaître, notamment grâce aux médicaments. D'après les auteurs de l'étude, la musique pourrait être utilisée en tant que thérapie complémentaire.

À LIRE AUSSI
>> Le combat d'un père pour soigner son fils épileptique de 14 ans au cannabis
>> 3 conseils pour bien réagir face à une crise

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter