Etude santé du jour - L'obésité se transmet par le sperme

Etude santé du jour - L'obésité se transmet par le sperme

DirectLCI
OBÉSITÉ - Messieurs, voici une bonne raison de surveiller votre tour de taille. Une récente étude a montré qu’une prise de poids peut affecter l’ADN présent dans le sperme. Ces changements génétiques peuvent se transmettre à votre progéniture.

Si vous vous demandez pourquoi vous êtes un peu dodu, allez chercher du côté des gènes transmis par votre père. Selon une récente étude danoise, l’embonpoint chez les hommes peut altérer l’ADN présent dans le sperme. Cet héritage, peu confortable, se transmet aux enfants.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la journal Cell Metabolism .

Méthodologie : analyse de sperme d’hommes minces et obèses
Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’université de Copenhague ont analysé le sperme de 13 hommes de mince corpulence et de dix hommes obèses au microscope. Les auteurs ont concentré leur attention sur l’activité chimique de l’ADN.

À LIRE AUSSI >> Trois conseils pour booster la fertilité masculine

Ce que l’étude a montré : l’obésité influe sur l’ADN présent dans le sperme
Après leur observation, les chercheurs ont constaté que 9000 gènes ont été modifiés, chez les hommes obèses. Parmi les gènes changés, certains sont impliqués dans le développement du cerveau et dans la régulation de l’appétit. Ces transformations génétiques se transmettent aux foetus au cours de la procréation. Cela peut engendrer un risque d’obésité chez l’enfant.

Ces résultats ne sont toutefois pas une fatalité. Ces changements génétiques ne sont pas permanents. L’équipe de scientifiques a comparé le sperme de six hommes obèses avant et après une chirurgie bariatrique. Il s’agit d’une intervention chirurgicale ayant pour objectif de restreindre la prise d'aliments afin de perdre du poids. Les auteurs ont constaté que l’activité chimique de l’ADN avait commencer à se remettre en place au bout d’une semaine après l’opération.

À LIRE AUSSI >>  L'étude santé du jour : messieurs, pour faire des enfants, mangez des tomates !

Ce que l’on peut en conclure : père et mère doivent suivre des recommandations pour avoir un enfant
Cette étude pourrait changer l’approche de la conception d’un enfant. En effet, les recommandations sont généralement adressées à la mère. Désormais, elles sont également utiles pour le père. Dès lors qu’un couple planifie d’avoir un enfant, il est important, pour la bonne santé du bébé, d’adopter un mode de vie sain.

EN SAVOIR + >> L'étude santé du jour - Les antibiotiques mènent à l'obésité

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter