Votre enfant a ouvert ses cadeaux dans l’indifférence ? C’est peut-être un signe de dépression

Votre enfant a ouvert ses cadeaux dans l’indifférence ? C’est peut-être un signe de dépression
Santé

APATHIE – Si votre enfant a boudé ses cadeaux de Noël, deux explications s’offrent à vous. Il n’a pas aimé ce qu’il a trouvé sous le sapin ou… il est dépressif. Des chercheurs américains suggèrent que le circuit de la récompense est moins actif chez les enfants sujets à ce trouble. Explications.

Il y a ceux qui sautent au plafond à l'ouverture des cadeaux de Noël. Mais d’autres restent purement et simplement impassibles. Pourquoi la magie de Noël n’opère pas chez ces enfants, parfois très jeunes (3-4 ans) ? Des chercheurs de l’université de Washington (Etats-Unis) ont mené une étude pour comprendre ce froid ambiant. 

Selon les résultats publiés dans le Journal of the Academy of Child & Adolescent Psychiatry, un enfant qui manifeste de l’indifférence face à un cadeau serait mal dans sa peau et peut-être même déprimé. Les scientifiques incitent les parents à être vigilants à ce genre de signes pendant les fêtes de fin d’année. 

Le système de la récompense participe à la réussite

Pour cette recherche, les scientifiques ont étudié les réactions de 84 enfants, âgés de 3 à 7 ans, dans le cadre d’une étude plus large sur la dépression. Ces derniers ont joué à un jeu virtuel. En fonction de leurs choix de direction, ils pouvaient gagner ou perdre des points et accéder ou non à une récompense. Dans le même temps, les enfants portaient un dispositif mesurant l’activité électrique du cerveau par électroencéphalogramme. 

D’après les résultats, les enfants déprimés manifestaient les mêmes signes que les autres lorsqu’ils perdaient. En revanche, ils ne montraient pas le même enthousiasme lorsqu’ils gagnaient." Une faible réponse à la récompense est souvent observée dans le cerveau des adolescents et adultes déprimés, précise Andrew C.Belden, psychiatre et principal auteur de l’étude. (…) Le cerveau des enfants de 4 ans a montré des réponses très similaires."

Lire aussi

Ainsi, les auteurs des travaux préconisent d’être attentifs lorsqu’un enfant éprouve des difficultés à manifester de la joie de manière générale. Ils rappellent que le système de la récompense participe à la motivation et à la réussite des plus jeunes. "Le plaisir que nous tirons des récompenses (comme les cadeaux), nous pousse à réussir et à chercher davantage de récompenses", note Joan Luby, un autre auteur. Si cet état persiste, les scientifiques préconisent donc de consulter. 

Aider son bout de chou à retrouver le sourire et à manifester sa joie lui permettra de mieux s’épanouir plus tard, dans sa vie d’adulte. En France, 2,1% à 3,4% des enfants sont atteints de dépression selon l’INSERM

Lire aussi

En vidéo

Fatigue, dépression saisonnière... comment mieux vivre le changement d'heure ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent