Faut-il porter un masque à l'extérieur ? Peut on le remplacer par une visière ? 5 questions sur le port du masque au travail

Faut-il porter un masque à l'extérieur ? Peut on le remplacer par une visière ? 5 questions sur le port du masque au travail

PROTOCOLE SANITAIRE - Le protocole sanitaire entré en application ce 1er septembre dans les entreprises pose toujours de nombreuses questions. Les travailleurs extérieurs doivent-ils porter des masques ? Ces derniers peuvent-ils être enlevés à certaines conditions ? Voici quelques éléments de réponse.

Le nouveau protocole sanitaire en entreprise - imposant le port du masque - est entré en vigueur ce mardi 1er septembre. Publié seulement la veille par le gouvernement, ce texte soulève encore des interrogations. Par exemple, quid des travailleurs extérieurs ou des salariés amenés à se déplacer avec des collègues ?  Peut on remplacer le masque par une visière ? 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Quand est-il possible de retirer son masque ?

Il ne sera possible de retirer son masque qu’exceptionnellement, indique bien le protocole sanitaire. Et selon la couleur du département dans lequel se trouve l’entreprise (vert, orange, rouge), les conditions seront plus ou moins souples. Dans les zones vertes elles sont conditionnées à la qualité de la ventilation des bureaux, la mise à disposition de visières pour les salariés, la nomination d’un référent Covid-19 et une prise en charge rapide des personnes symptomatiques. Dans les zones oranges, en plus des quatre conditions précédentes, "la faculté de déroger au port permanent du masque sera limitée aux locaux de grand volume et disposant d’une extraction d’air haute". Dans les zones rouges, à toutes les conditions énumérées ci-dessus s’ajouteront la présence d’une ventilation mécanique et l’obligation de garantir aux salariés un espace de 4m2 dans des locaux.

Dans les lieux collectifs clos, seuls "certains métiers dont la nature même rend incompatible le port du masque pourront justifier de travaux particuliers afin de définir un cadre adapté"

Les salariés bénéficiant d'un bureau individuel fermé pourront enlever leur masque à l'intérieur de celui-ci, lorsqu'ils y seront seuls.

 

Quelles règles s’appliquent aux salariés travaillant dans des ateliers ?

Là encore, plusieurs conditions doivent être réunies pour que des salariés travaillant en ateliers ne portent pas de masque : les conditions de ventilation/aération fonctionnelles doivent être conformes à la réglementation, le nombre de personnes présentes dans la zone de travail limité, et ces personnes doivent être espacées le plus possible entre elles. Au port du masque doit se substituer le port d’une visière.

Tous masqués dans les voitures de fonction

Les salariés travaillant en extérieur doivent-ils porter un masque ?

Le protocole sanitaire précise que les travailleurs en extérieur doivent porter le masque "en cas de regroupement ou d’incapacité de respecter la distance d’un mètre entre personnes"

Quid des trajets en voiture entre salariés d’une même entreprise ?

Certains métiers exigent des déplacements professionnels groupés, au sein de véhicules appartenant à l’entreprise. A l’intérieur de ceux-ci, les salariés devront tous être masqués. Les passagers devront également veiller à l’hygiène de leurs mains, et l’entreprise devra avoir défini une "procédure effective de nettoyage/désinfection régulière du véhicule".

Est-il possible de remplacer son masque par une visière ?

Non, selon le protocole sanitaire. "Les visières ne sont pas une alternative au port du masque. Dans les situations où des alternatives au port du masque sont possibles, l’utilisation des visières ne peut être la seule mesure de prévention", indique le document. Elles sont recommandées en complément du masque, notamment en cas de "proximité avec plusieurs personnes, lorsqu’un dispositif de séparation n’est pas possible".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un cas positif identifié sur l'île de la Réunion, le premier détecté en France

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.