Flambée des médicaments anti-cancer : la Ligue appelle au sursaut des citoyens

Santé

POLEMIQUE – Depuis plusieurs semaines, médecins et associations spécialisés dans la lutte contre le cancer sont sur tous les fronts. Leur but ? Dénoncer l’inflation des prix des chimiothérapies. Aujourd’hui, La Ligue appelle les Français à se mobiliser pour faire changer les choses.

"Tout le monde doit avoir accès à l’innovation médicale, cela est primordial pour sauver des vies." La Ligue contre le cancer tire la sonnette d’alarme : le prix des médicaments anti-cancer, et notamment des chimiothérapies, n’en finit plus de flamber ce qui met gravement en péril l’égalité de l’accès au soin. Pour mobiliser un grand nombre de Français sur ce combat, l'association a décidé de mettre en place une pétition citoyenne pour interpeller les gouvernements des pays riches.

Nous vous avions déjà relayé l’appel des 110 cancérologues dans les colonnes de nos confrères du Figaro le mois dernier. Ces derniers appelaient les labos à revoir leur politique de fixation des prix des médicaments anti-cancer. Selon ces médecins, cette situation d’inflation mettrait très rapidement les hôpitaux ainsi que la Sécurité sociale en péril dans le futur. Les uns seraient ainsi incapables de s’offrir ces traitements l’autre serait dans l’impossibilité d’assurer leur remboursement.

Une pétition citoyenne pour faire pression sur le G7

Un mois après, rien n’a changé. Alors la Ligue contre le Cance r appelle les Français à se mobiliser pour renverser la situation et faire pression sur les dirigeants des pays riches qui se réuniront à la fin du mois de mai à Tokyo.

EN SAVOIR + >> 110 cancérologues accusent les labos

"Plus les molécules sont efficaces, plus elles sont chères, nous explique Catherine Simonin, porte-parole de la Ligue contre le cancer et spécialisée sur la question de la prise en charge des malades. Aujourd’hui, certaines chimiothérapies peuvent monter jusqu'à 200 000 euros par personne et par an. Très clairement, la question de l’équité d’accès aux soins se pose. A terme, des arbitrages vont être faits pour que tel ou tel malade bénéficie d’un traitement et cela n’est pas acceptable. Et bientôt ce sera le principe même de solidarité sur lequel repose notre système d'Assurance maladie qui sera remis en question par ces prix exorbitants."

Un homme sur deux et une femme sur trois lutteront contre un cancer

En effet, il était communément accepté que les prix des médicaments devaient être indexés sur la recherche et le développement (R&D) engagés par les laboratoires. Or, aujourd'hui, les coûts des R&D baissent et les prix des médicaments augmentent.

Il y a donc urgence à faire baisser ces prix car les conséquences d’une telle flambée seront bientôt désastreuses. L’idée de La Ligue avec cette pétition est donc de faire réagir les chefs d’Etats des pays riches lors du G7 pour qu’ils puissent intervenir sur les prix. "Le médicament n’est pas un produit comme un autre. Au bout de la chaîne il y a des malades sur des lits d’hôpitaux. Demain un homme sur deux et une femme sur trois seront dans leur vie atteints d’un cancer. Nous sommes tous concernés par cette situation, c’est pourquoi nous devons agir dès maintenant", martèle Catherine Simonin.

Vous pouvez signer ici la pétition citoyenne initiée par la Ligue contre le cancer.

A LIRE AUSSI 
>> L'activité physique améliore l'efficacité de la chimio
>> Aspirine, une solution pour lutter contre le cancer
>> Premier essai clinique d'un vaccin censé détruire les tumeurs

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter