Galette des rois, réveillons... Que faire pour s'en remettre ?

Galette des rois, réveillons... Que faire pour s'en remettre ?

DirectLCI
NUTRITION - Le marathon alimentaire n'est pas encore terminé. Après Noël et le réveillon, voici la galette des rois avec son beurre et sa généreuse frangipane. Pour limiter la casse, metronews a demandé conseils à Jean-Charles Thérésy, médecin nutritionniste.

Vous en avez terminé avec le foie gras et la bûche que déjà sonne l'heure de la galette des rois. Le mois de janvier est définitivement un mois à risques. ''La galette, entre le beurre et la pâte feuilletée, plus riche, on ne peut pas. Sous prétexte d'avoir eu la fève, on en partage une nouvelle, à la maison, au bureau et avec les amis que l'on n’a pas encore vus. Toutes les occasions sont bonnes mais le côté répétitif n'est pas sans effet négatif.'' met en garde le nutritionniste.

La bonne nouvelle est qu'il n'est pas trop tard pour rattraper les débordements de ces derniers jours. Et certains comportements peuvent encore vous sauver la mise. ''Pensez à manger doucement. La satiété viendra plus vite et de fait, vous mangerez un peu moins. N'oubliez pas de boire de l'eau dans la journée et notamment 50 cl avant de vous mettre à table et terminez vos repas par quelques feuilles de salade.'' recommande-t-il.

Inutile de vous mettre à la diète jusqu'en février

C'est dès le lendemain d'un écart, qu'il faut (ré)agir. Selon le spécialiste, ''la rapidité avec laquelle on rattrape un excès conditionne la brièveté du rattrapage et limite dans le même temps, le phénomène d'ancrage. En somme, si vous faites light dès le lendemain, un jour ou deux suffiront alors qu'il vous en faudra 7 et plus, si vous attendez.'' Raison de plus pour s'y mettre.

À LIRE AUSSI >> Et si on arrêtait de boire en janvier ?

Mais en pratique que mettre dans vos assiettes ? Vous pourrez, toujours selon notre expert, ''au choix passer en mode BYC (bouillon, yaourt, compote) ou limiter votre consommation de matières grasses. Ainsi, un peu de viande ou de poisson avec des légumes cuits à la vapeur agrémentés d'herbes, d'épices ou de vinaigre balsamique, une clémentine et/ou un yaourt (on évite le fromage) et vous rattraperez facilement votre écart.''

Mangez, bougez !

Si la période est compliquée pour beaucoup, ''l'idée est de ne pas sombrer dans une conduite d'évitement, qui fait que, lorsque l'on est invité, on refuse tout pour ensuite, lâcher prise et manger n'importe quoi. La solution, à mettre en place, en cas d'excès calorique est de reprendre les bonnes habitudes, rattraper vite, boire beaucoup, et bien mastiquer'' rappelle-t-il.

Bien qu'avoir de bons réflexes alimentaires soit important, se bouger l'est tout autant. ''L'activité physique est ici une aide non négligeable. Il ne s'agit pas de courir 10km mais de se remuer. Aussi, marcher, faire les courses à pied ou danser 15 minutes, tous les jours, contribuera également à éliminer les excès.'' conclut le nutritionniste. Vous avez mangé, et bien dansez maintenant !

À LIRE AUSSI >>  Une hormone bientôt capable de calmer nos envies de sucré ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter