Grande première mondiale : un Anglais se fait greffer un œil bionique

Santé
DirectLCI
HISTORIQUE — Une équipe de chirurgiens britanniques a réussi l'exploit de greffer un œil bionique à un patient âgé de 80 ans atteint d'une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Le nom de Ray Flynn risque de rester dans les annales de la science et de la médecine. Ce retraité âgé de 80 ans résidant à Manchester est en effet devenu le premier homme à bénéficier d'une greffe d'un œil bionique. L'homme souffrait depuis huit ans d'une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) qui avait occasionné une perte totale de sa vision centrale. Face à cette situation, les chirurgiens de l'Hôpital Royal Eye de Manchester lui ont donc proposé de devenir le tout premier patient à bénéficier d'Argus II, un implant fabriqué par la firme américaine Second Sight. Une proposition acceptée par Ray Flynn, qui se voyait offrir là une magnifique occasion de voir à nouveau.

À LIRE AUSSI >> Greffer une tête humaine en 2016 : fiction ou réalité ?

Il peut refaire du jardinage

L'œil bionique repose sur une micro-caméra installée sur une paire de lunettes et qui envoie des informations visuelles à l'implant oculaire bionique greffé sur la rétine du patient, détaille Top Santé . Ces informations visuelles sont converties en impulsions électriques et transmises sans fil à un réseau d'électrodes attachées à la rétine, dont les cellules restantes envoient à leur tour l'information au cerveau. Durant quatre heures, l'équipe dirigée par le professeur Paulo Stanga, chirurgien ophtalmologiste à l'hôpital de Manchester et professeur d'ophtalmologie et de la régénération de la rétine à l'Université de Manchester, a donc procédé à la pose de ce système sur Ray Flynn et le chirurgien vient de révéler qu'elle s'est déroulée avec succès.

À LIRE AUSSI >> Elle se fait greffer une oreille cultivée dans l'avant-bras

Désormais équipé de ses lunettes spéciales, le retraité peut de nouveau percevoir le contour des objets et des personnes. Il n'a pas recouvré une vue parfaite, mais cela suffit à son bonheur puisqu'il peut se déplacer et surtout s'adonner à nouveau à sa passion, le jardinage. Quatre autres patients devraient bientôt être greffés selon le même procédé.

À LIRE AUSSI
>> La première greffe de pénis réussie en Afrique du Sud
>> Des médecins greffent la main d'un patient sur sa cheville

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter