Grignotage : plus d'un tiers des Français mange en dehors des repas

Grignotage : plus d'un tiers des Français mange en dehors des repas

Santé
DirectLCI
SNACKING - Une petite moitié des Français (38%) n'y résiste pas. Manger entre les repas est leur quotidien, selon une étude dévoilée par le Parisien. Céréales, biscuits d'apéritif, sodas... tout y passe du matin au soir.

Biscuits, chips, chocolat mais aussi thé, café ou fruits... à toute heure : le grignotage est devenu une habitude pour 38% des Français, selon une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) pour le groupe agroalimentaire Mondelez international et dévoilée par Le Parisien ce lundi 12 mars 2018. Et c'est de plus en plus fréquent, quand on compare ces chiffres à différentes données analysées depuis 2010 qui indiquaient une proportion de 20 à 30%  de grignoteurs réguliers dans la population. 

Goûter mais aussi petit creux du matin ou tentation du soir

Mais si, selon cette étude, on grignote tout au long de la journée, certains moments connaissent des pics : 

• Le petit creux du matin (34,4% des Français), entre 10h et 11h, est comblé par une boisson chaude, et dans la plupart des cas, un fruit, des céréales ou des biscuits sucrés laissant leur place de temps à autre aux chips. 

• Le goûter sucré (43,5%) pendant lequel on mange essentiellement une boisson chaude et des céréales, des biscuits sucrés ou encore des fruits ou du chocolat. 

• L'apéritif dinatoire (42,2%), surtout le week-end pour les jeunes urbains, avec de l'alcool et du gras et salé tels que les fromage, charcuterie, gâteaux d'apéritifs, chips, cacahuètes. Le tout le plus souvent en remplacement du repas classique.  

• Avant le coucher (22,5%), certains se laissent tenter par un morceau de chocolat avec une boisson sucrée telle qu'un soda. 

Et ce n'est le plus souvent pas la faim qui pousse à "craquer" entre les repas. Puisque 38% des personnes interrogées s'adonnent au snacking d'abord par plaisir, 28% malgré tout pour couper la faim et 17% pour décompresser. 

En vidéo

La question du jour : comment débusquer les sucres cachés ?

Tout cela sans sentiment de culpabilité pour 86% d'entre eux. Pas question pour autant de négliger les repas en bonne et due forme. S'asseoir à table pour partager ce moment convivial reste en effet un rituel bien ancré dans les foyers français.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter